Astramazonie

Tête de cheval @ Cayenne ( Guyane )

Recommended Posts

Salut,

 

Encore une photo qui n’était pas destinée à être publiée mais après un petit traitement et voilà …

 

Elle date aussi d’il y a quelques jours, toujours au seestar de chez ZWO, avec 20 minutes de pose. ( Photoshop + NERO )

 

🌌🐴🔭🇬🇫
 

661fdf43714ad_HorseHeadNebulaFINALASTRAMAZONIE.jpeg.a7d7d9fbe80ba9fadb0eb2c034905c81.jpeg

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben . . . bravo :)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, ALAING a dit :

Ben . . . bravo :)

Bonne journée,

AG

 

Merci Alain.

 

Bonne journée à toi aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo ! belle tête de cheval ! beaucoup de focale avec cet appareil ! ;)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, polo0258 a dit :

 bravo ! belle tête de cheval ! beaucoup de focale avec cet appareil ! ;)

 polo

 

Merci Polo

 

Il y a 1 heure, Sauveur a dit :

Bravo belle tête de Dada !

 

Merci Sauveur

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Bonjour à tous,

      Assez patienté, de toute façon j’en peux plus l’image est mûre et si je la touche encore je vais la gâcher… Voici donc la 4e image faite début juillet par la Team Omicron avec le T1000 du C2PU à F/3.2.

      Il s'agit de la très connue nébuleuse de la trompe d’éléphant, alias IC 1396 dans la constellation de Céphée.

      L’idée de capturer une région avec des poussières me trottait dans la tête depuis quelques temps. Je pressentais que l’absence de filtre IR cut en luminance alliée à la sensibilité du capteur de la QHY 600 M dans l’infrarouge permettrait de révéler des étoiles au sein de ces poussières ainsi que de détailler les structures.
      Un test d’une heure dans la nuit du 11 juillet nous a ravis. Non seulement un cadrage esthétique était possible, mais effectivement les structures au sein de la nébuleuse étaient déjà bien visibles.

      Quand j’ai montré ma trompe à @Superfulgur, il m’a dit « Vas-yyyyyyyyy ». . J’ai compris que sa fibre esthétique légendaire avait été touchée. Donc go !

      Il est toujours difficile de s’attaquer à un objet aussi classique. L’un des plus photographiés, avec et sans filtres à bandes étroites. Néanmoins, comme à chaque fois, nous avons essayé d’apporter une vision nouvelle. En LRVB pur, avec un traitement colorimétrique équilibré et un travail sur les contrastes permettant de mettre en valeur les volutes subtiles et l’aspect de relief. Les prises de vues par filtre ont dès le début été optimisées en pensant au résultat final. Plus de R et un mixage 0,75xL + 0,25xR pour la luminance. Il y a 2h de L et RVB = 100/61/45 mn avec un filtre Sloan SDSS g’ pour le bleu.

      On est super contents de cette image. Les couleurs, le relief, les structures complexes,...
       
      J’espère qu’elle sera également à votre goût. Un gros merci à toute l’équipe du C2PU. Ce type d’image ne serait pas possible sans la confiance de notre ami JP Rivet qui dirige ces instruments incroyables.
       
       
      La full donc :
       

       
       

      Et quelques crops à 250% pour les flemmards du clic, qui n’ont aucune excuse :
       

       

       
       

      Le petit lien Astrobin :
       
       

      Bons ciels et … A bientôt.
       
      JF
       
    • By Romain Guillou
      "La nébuleuse de l'Iris, également connue sous le nom de NGC 7023, est une nébuleuse par réflexion située dans la constellation de Céphée. Découverte par William Herschel en 1794, elle est située à environ 1 400 années-lumière de la Terre. La nébuleuse de l'Iris tire son nom de la couleur bleue brillante produite par la réflexion de la lumière des étoiles voisines sur les grains de poussière interstellaires.
      Cette nébuleuse est particulièrement remarquable pour son aspect visuel saisissant, avec un centre brillant entouré de nuages de poussière sombres et complexes. Au cœur de la nébuleuse se trouve une étoile jeune et chaude de type spectral B, appelée HD 200775, qui éclaire la nébuleuse environnante et en accentue les détails."
       
      Photo prise la nuit du 24/07/24 en Charente (depuis mon jardin)
       
      Exifs :
      Canon 60d Défiltré + Filtre CLS Telescope SW Quattro 250P Monture EQ6 r Pro Auto Guidage Lunette 60mm GPcam Altair 80x120s à 800 iso de brutes DOF 25 Traitement et complication : Siril + LR

      Version lissée et en dessous la version retraité avec mon commentaire :
       

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Encore une nuit à 1.7" de fwhm, ça fait plaisir malgré la lune! J'ai donc rechaussé mes filtres en bande étroite et tenté cette belle nébuleuse en Ha et OIII. Cette fois, ni nuages ni incidents, j'ai même récupéré 5 poses de deux jours avant, ce qui me donne 4h40 de Ha et 2h de OIII. J'ai mis la Ha en luminance et fait un montage R=Ha, V=Ha+OIII, B=OIII. Image finale à 0.26"/p cette fois. Toujours au newton 245 à F12 et asi533mm.
      Nathanaël
       
      Clic gauche pour la full :

       
    • By Nico69
      Bonjour à tous
       
      Nouvelle étape de progression pour moi, je me suis attaqué à la nébuleuse de la Lyre, cible hyperfréquentée me permettant de m'étalonner avec des repères sur le web.
      Pour faire cette image:
      1) Dobson ES400 avec RDF-correcteur Nexus pour focale résultante 1350mm (fd 3,3) sur table équatoriale Astrothingy
      2) 13200 x 1s (220 minutes), au final 5000 conservées sur fwhm et rondeur (fwhm résultante sur le stack 2,3 arcsec), capture par ASI533MC et Sharpcap. Nuit du 8 au 9/07, ciel bortle 5, seeing correct pour chez moi.
      3) prétraitement darks et flats, sur siril, extraction de gradient sur chaque unitaire, alignement, crop et realignement + drizzlex2 puis empilement, le tout sur SER 16b (plus de 20h de prétraitement!!)
      4) traitement SIRIL puis graxpert (pour la réduction de bruit) puis astrosharp puis astrosurface pour déconvolution finale Wiener et un soupçon d'ondelettes.
      5) compositage sous GIMP (3 calques, nébuleuse + étoile + galaxie)
       
      J'ai énormément appris sur ce process, je remercie Exaxe pour ses guidelines sur les poses courtes qui m'ont été très utiles, je suis assez content du résultat (pour mon modeste niveau, je suis encore loin des clichés d'exaxe qui sont pour moi le graal en la matière). Je suis juste un peu déçu de ne pas avoir fait le bon choix de RDF, j'aurais du prendre plutôt le correcteur ES qui m'aurait mis à 1900mm de focale, j'aurais gagné en résolution en diminuant mon échantillonage (ici à 0,57 avant le drizzle), je voulais privilégier le rapport d'ouverture. J'ai échoué à bien discerner la double triple, sans avoir pu choper la corolle qui était mon but initial. On commence à la voir sur le stack de 10000s mais insuffisamment pour l'intégrer au cliché final (étirement massif).
       
      Bon ciel
       
      Nico

    • By ALAING
      Bonsoir les noctambules,
       
      Hier soir, une nuit à peu près potable depuis bien longtemps
      Bon, c'est loin d'être le top, il ne fait pas encore vraiment nuit, le ciel est blanchâtre mais quelques étoiles visibles.
      Et une Lune qui ne va pas tarder à illuminer le ciel !
       
      Il n'en fallait pas plus pour dégainer mon Seestar et tenter une petite nébuleuse que je n'avais pas faite depuis longtemps.
      Vu la piètre qualité du ciel, il n'était pas question de sortir la grosse artillerie.
       
      J'attaque donc vers 23h30 et goto la Trifide.
      J'espérais faire au moins 30mn dessus mais quelques nuages en goguette en ont décidé autrement.
      Je n'ai donc que 20mn de pose soit 120 images de 10 secondes.
       
      Voilà le résultat by Seestar :
       

       
      De mon côté, j'ai repris les 120 images traitées par le script de Siril.
      Calibration par photométrie, Asinh et histogramme.
      Puis passage dans Astrosurface pour retrait de gradient ( qui uniformise le fond de ciel ) et débruitage.
      Enfin, passage par PSP pour fignolage des niveaux et où j'ai du baisser un peu la saturation des couleurs.
       
      Ma version :
       

       
      Pour 20mn de pose, je trouve que ça reste acceptable, bien que ça manque un peu de bleu à mon goût.
       
      Et comme la Lune commençait à bien éclairer et que je ne l'avais pas encore tentée au Seestar, j'ai fait un petit film rapidos
       
      Voilà la version Seestar :
       

       
      Et ma version Astrosurface après juste une balance des blancs, un poil de saturation et les niveaux :
       

       
      Par contre, le Seestar sur la Lune, c'est pas vraiment ça ça manque cruellement de définition
      Mais bon, des yeux avertis la reconnaîtront sans problème
      Je me contenterais donc à l'avenir de quelques nébuleuses et quelques images solaires les jours où ça en vaudra la peine
       
      Et comme on en parle, voilà en bonus le soleil du jour en fin d'après midi :
       

       
      Pas très tachu Pépère mais bon . . .
       
      Voilà les résultats de cette petite sortie rapide les amis.
      Et pas d'autre prévue avant un certain temps du fait du grand retour des nuages quasiment tous les jours !
       
      Je vous souhaite une excellente soirée, nuit à ceux qui sortent,
      AG
       
  • Upcoming Events