Recommended Posts

Question simple : comment ça fonctionne ? Quelle différence technologique

avec une Barlow ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Norma!

Quoi dire??? un sert, à permettre la mise au point, l'autre rajoute de la focale. L' épaisseur physique du glasspath ne dépasse pas 7 mm, donc il y a minimisation du tirage par rapport à une barlow. Des bien plus pointus que moi vont t'expliquer cela bien mieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon....en fait, je ne réponds pas à ta question Norma......Franchement, t'as de ces questions!! lolxD;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Guy,

Ben oui ... Il pleut et il pleut encore 😭 Alors comme on ne m'a jamais expliqué les tripes de la bête, j'en profite.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que c'est proche comme concept : augmenter la focale et gagner un peu de tirage.

Au passage le 1,25 de Baader ne fait que 1,2 avec la Maxbright. Peut-être est-il calibré pour la Mark 5 un poil plus longue...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

De ce que je savais est que le Glasspath n'est pas qu'un compensateur (effet barlow) mais il comporte aussi un correcteur chargé de corriger l'aberration chromatique et l'aberration de sphéricité introduite par les prismes du beam-splitter de la bino, ce qui est important avec un instrument à F/D court.

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personne pour me détailler l'intérieur de la bête ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J’utilise sur mon newton le ComaCorr 1,5 de chez APM couplé avec ma bino. Il est plutôt présenté comme une Barlow télécentrique mais fonctionne très bien avec une bino, le grossissement légèrement inférieur au Baader 1,7 Newtonien est parfait pour le CP.

Tout les glasspath ne sont sont identiques mais voici le schéma optique de l’APM:
 

IMG_5913.jpeg

IMG_5914.jpeg

IMG_5910.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 1,7x fait pour Newton n'est pas un Glasspath mais un OCS.

Les glasspath petits existent en 1,25, 1,7 et 2,6. Ils ont la taille d'un filtre et se vissent soit dans la bino soit dans le RC Baader à prisme.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le glasspath Baader est conçu pour corriger les aberrations diverses de ce setup : deux oculaires Eudiascopic 35mm + Großfeld (Giant) Binoviewer + le prisme T2 90° et la lunette Astrophysics Traveler 105mm f/6.

C'est le maximum de la correction nécessaire. (couleur + aberration sphérique + coma induite par le doublet glasspath)

Un OCA ou un OCS télécentrique est plus performant sur un grand champ.

A noter que le setup sans le glasspath est un achromat tout pourri. Ce que Roland Christen ne pouvait pas accepter...

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci. Bon, j'y vois à peine plus ...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, ndesprez a dit :

Personne pour me détailler l'intérieur de la bête

Détailler l intérieur de la bête?...c'est une piéce optique donc à part du verre, taillé, traité etc, je ne vois pas ce qui peut y avoir d'autre??? 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Guy, tu as raison mais si je considere une barlow, il n'y a que du verre mais je comprends tout 9_9

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Glasspath c’est quand tu mets du verre sur le chemin optique 😆. Il sont spécifiques pour une optique et de la bino derrière. Les barlow sont moins spécifiques non? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ndesprez a dit :

si je considere une barlow, il n'y a que du verre

Il n'y a pas que du verre dans une barlow, il y a aussi un corps au coulant 1",1/4 ou 2". La barlow c'est un accessoire universel qui est fait pour s'adapter indifféremment sur tous les montages. La différence avec le glasspath c'est qu'il est conçu pour s'intégrer à son accessoire bien défini pour lui permettre de mieux fonctionner (tirage, chromatisme, colorimétrie). D'ailleurs en général il ne possède pas de corps, il est tout mince car il doit être positionné précisément dans le chemin optique en respect de son tirage bien calculé pour rectifier sa configuration. C'est ce qu'il me semble du moins.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 14 heures, guy03 a dit :

Détailler l intérieur de la bête?...c'est une piéce optique donc à part du verre, taillé, traité etc, je ne vois pas ce qui peut y avoir d'autre??? 

 

Des œufs de la farine...

ça marche aussi avec du verre pilé, des tessons de bouteilles, voire avec de la glace pilée...

:$

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By transitmk1
      comment evité ce probleme de cercle avec cette lunette de 60mmx360mm et l'asi2600,photo ci jointe sur flat

    • By pfil
      Bonjour,
       
      Une question me trotte dans la tête depuis quelques temps. J'utilise une caméra avec guidage hors-axe par prisme. Pour préparer mon cadrage et la recherche d'étoiles-guide (pas toujours évident au foyer d'un C14, mais il m'arrive d'utiliser des instruments avec un f/d plus ouvert), j'utilise un logiciel de planétarium. La question est comment indiquer au logiciel l'écart entre le centre du champ principal et le centre du champ de guidage... et si possible le savoir avec des mesures au pied à coulisse avant d'aller sur le ciel.
       
      Sur Starry Night, Stellarium et TheSkyX Pro, on rentre une distance en millimètres (elle s'appelle Prism/CCD distance sur Stellarium). Le logiciel connaît aussi le télescope (diamètres, focale). Mais ce qui me surprend, c'est que la distance le long de l'axe optique entre le capteur et le prisme (en tenant compte le cas échéant de l'épaisseur des filtres) n'entre pas en ligne de compte. C'est bien sûr normal pour les caméras à double capteur, puisque le capteur de guidage est dans le même plan que le capteur principal. Mais avec un prisme, le capteur de guidage est "en avant"... il me semble que pour une distance entre le prisme et l'axe optique donnée, plus le télescope est ouvert plus le champ de guidage doit se trouver "près " du capteur principal.
       
      AI-je manqué quelque chose ? 
       
      Philippe
    • By goheleth
      Bonjour,
       
      Je vous expose un petit problème optique que j'ai constaté en faisant les premières lumières de mon télescope Newton adapté pour l'astrophotographie. Comme il était d'occasion j'ai fait une aluminure des miroirs primaire et secondaire. Après avoir remonté tout l'ensemble et fait la collimation, je constate une aigrette supplémentaire sur l'image de l'étoile (Vega) focalisée. Comme je savais que les chanfreins de bord de miroir pouvaient poser problème j'ai déjà positionné un masque de chanfrein devant.

       
      En défocalisant l'étoile, pour vérifier la collimation, je constate en bas à gauche de l'étoile que le miroir n'est pas parfaitement circulaire... Est-ce que cela serait dû à un serrage du miroir ? J'ai pourtant fait très attention à serrer à peine les vis de fixation de miroir car je sais que cela peut créer de l'astigmatisme en le pinçant.
       

       
      J'en fais appel à vos lumière si quelqu'un(e) aurait une explication et une solution à me proposer pour régler ce léger défaut.
       
      Merci par avance !!!
    • By Goofy2
      Hello 
       
      J'ai fait un essai pour voir comment réagit le Little Baby (Vespera Pro: 50x250) avec un filtre Dual Band en entrée. Ce filtre laisse passer uniquement l'hydrogène alpha/beta et l'oxygène II/III en émission, tout le reste du spectre visible est coupé.
      Cible pour ce test: la nébuleuse M20 Trifide dans la constellation du Sagittaire. Ce n'est pas le meilleur choix car toute la partie bleue en réflexion de cette nébuleuse est totalement coupée par le filtre DB.

      Ce filtre efficace permet:
      - de bien faire ressortir par contraste les zones hydrogène alpha en émission de la nébuleuse,
      - le champ stellaire est bien atténué et non saturé. Des étoiles fines, rondes et non saturées, ça change  

      Ici c'est un CROP, le champ couvert par le capteur est beaucoup plus grand (1.6° x 1.6°)


    • By Cratos
       
      Je partage quelques liens sur l'histoire de la société '' VIXEN '' avant de tout perdre.
      Au départ, je cherchais toutes les infos possibles sur la SP 102 M.
       
      Lien vers un site qui résume pas mal l'histoire.
      https://astrofan.pl/vixen/
       
      Vixen (entreprise)
      https://ja.wikipedia.org/wiki/ビクセン_(企業)
       
      Blog du responsable en ligne.
      http://vixenmarketing.seesaa.net/article/186210560.html
       
      Lo
       
  • Upcoming Events