BenjDob

Correcteur coma selon qualité occulaire

Recommended Posts

il y a 12 minutes, jldauvergne a dit :

Non, ce n'est pas linéaire. 

visual%20coma.png

 

Il faut ajouter à ça la courbure de champ et l'astigmatisme. 


Et parallèlement, le truc simple à comprendre, c'est que si tu as un fort grossissement te donnant un champ où le strehl est de 0,8 sur tout le champ, tout va bien. Avec le même champ apparent, mais un grossissement plus faible, tu ne tiens plus ce Strehl de 0,8. 

ah! ca correspond un peu plus à l'impression visuelle :) . 

Il me semblait meme que c'etait une fonction carrée de la distance  à l'axe... mais le site de Bertorello donne une coma proportionnelle à la distance à l'axe ....o.O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si S Bertorello se trompe, je ne suis pas allé voir. 
Mais tout dépend de quoi en parle entre le RMS, le Strehl ou l'étalement linéaire. Le Strehl est une fonction quadratique du RMS en approximation, donc déjà ces deux aspects ne peuvent pas être simultanément linéaires :)  
Et encore une fois, partir du principe que la coma est le seul défaut hors axe biaise le raisonnement d'office.

Il me semble que cette page là est assez complète : 
https://www.telescope-optics.net/newtonian_off_axis_aberrations.htm

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 57 minutes, jldauvergne a dit :

Non, ce n'est pas linéaire. 

 

Ce n'est pas la même chose, le graphe que tu as cité c'est l'évolution du champ pour lequel la coma est acceptable en fiction du f/d.

 

Là on raisonne avec un télescope donné, donc à f/d donné en particulier, et on regarde comment évolue la coma lorsqu'on passe d'un oculaire de focale f à un oculaire de focale f/2, de caractéristiques comparables (champ apparent, etc. )

 

Si je cite Telescope optics, la "coma blur length" (je ne sais pas comment bien traduire, peut-être étalement radial dû à la coma) est donnée par

 

image.png.a918478dbce958c5246da722402c5e36.png

 

qui donne, si on prend la première égalité l'étalement radial en fonction du rapport f/d (noté F), du diamètre D et de l'angle α  par rapport à l'axe optique.  Donc il me semble qu'avec un oculaire grossissant 2x plus on passe au bord du champ d'un angle α à un angle α/2,  la longueur de la queue de coma étant divisée par 2 ça se compense exactement a priori ?

 

 

il y a 57 minutes, jldauvergne a dit :

Il faut ajouter à ça la courbure de champ et l'astigmatisme. 

 

Effectivement, l'astigmatisme, lui, n'est pas linéaire. Je ne sais pas à quel point il est significatif, il me semblait qu'il était (très) largement dominé par la coma.

 

 

 

 

 

Edited by danielo
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis la courbure de champ qui étale encore plus la coma d’autant plus qu’on s’éloigne de l’axe, surtout pour les focales courtes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jldauvergne a dit :

Et encore une fois, partir du principe que la coma est le seul défaut hors axe biaise le raisonnement d'office

Bref faut motoriser :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah autre élément qui peut expliquer le phénomène :  la cornée ajoute de la coma, d’autant qu’on s’éloigne de l’axe. (Sans parler de l’astigmatisme :S ) 

 

https://www.gatinel.com/recherche-formation/aberrometrie/aberrometrie-oeil-normal/#:~:text=Le taux RMS global des,d'analyse de 6 mm.

 

donc une plus grande pupille de sortie ajoute encore de la coma..

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La longueur de la coma tangentielle par exemple se calcule par : ql_17718fdd2b042ddaedbeb9c1617d4376_l3.p   où h est la distance à l'axe optique donc puisque le ratio F/D ne change pas avec la distance, la coma est bien linéaire avec la distance à l'axe optique ! Je donne pour référence la démonstration complète du calcul par Vladimir Sacek : https://www.telescope-optics.net/coma.htm#Aberration_function

 

PS : ah mince j'avais pas vu que danielo l'avait trouvé aussi ...

 

il y a une heure, Adamckiewicz a dit :

donc une plus grande pupille de sortie ajoute encore de la coma..

 

Oui et non, en fait du point de vue de l'ophtalmo le cristallin n'étant pas une lentille parfaite on étudie donc ses défauts par composantes = les polynômes de Zernike et la coma est l'une des composantes mais pas la seule. Cependant il est vrai que ces défauts sont exacerbés lorsque la pupille est plus ouverte, car alors plus de surface de cristallin est mis à contribution pour former l'image. Par exemple lorsqu'on souffre d'astigmatisme on améliorera la vision lorsqu'on réduira cette pupille artificiellement en choisissant des oculaires produisant des pupilles plus petites.

 

Edited by jgricourt
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, jgricourt a dit :

La longueur de la coma tangentielle par exemple se calcule par : ql_17718fdd2b042ddaedbeb9c1617d4376_l3.p   où h est la distance à l'axe optique donc puisque le ratio F/D ne change pas avec la distance, la coma est bien linéaire avec la distance à l'axe optique ! Je donne pour référence la démonstration complète du calcul par Vladimir Sacek : https://www.telescope-optics.net/coma.htm#Aberration_function

Ok, intéressant. Ca n'enlève rien au fait que si sur un grossissement donné on reste à strehl >0.8 sur tout le champ c'est viable et qu'en prenant du champ on ne tiendra plus ce 0.8 en plus d'ajouter l'astig, la courbure de champ, et effectivement les défauts de l'oeil (dont une moindre capacité à compenser la courbure de champ).
On peut ajouter à ça que si on grossi 400 ou 500x, souvent on vise une planète, la coma on s'en fout. A moins d'observer sans moteur, mais ça chacun ses problèmes, ça ne me regarde pas :) . Alors que si on est à 100x et moins, souvent on est sur un champ d'étoiles et le problème est gênant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait exact JLD, la coma n'est jamais seule mais sur un Newton court on va dire que c'est le défaut prédominant et puis comme tu dis cela ne concerne pas le planétaire vue qu'on est concentré sur le centre du champ sauf peut être la Lune et encore ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jldauvergne a dit :

souvent on vise une planète, la coma on s'en fout

Pas forcément, on observe aussi des galaxies ou des ag qui peuvent prendre pas mal de place dans l’oculaire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Avec un scope ouvert à 5, tu peux vivre sans correcteur.

En-dessous, je ne peux m'en passer (F4), sauf si je passe en dessous de 30' d'arc de champ réel. A partir de 200x pour un Ethos, je n'en mets plus et je ne vois plus l'intérêt d'en mettre.

Après, ça dépend de la taille de l'objet que tu veux étudier.

Le Paracorr se règle en fonction des oculaires que tu utilises. Et si l'oculaire est déjà corrigé (je n'ai jamais vu un oculaire qui corrige la coma d'un newton ouvert) alors tu trouveras la position du paracorr qui convient à cet oculaire. Le mieux serait d'emprunter un paracorr et d'essayer

Edited by JD
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, JD a dit :

Avec un scope ouvert à 5, tu peux vivre sans correcteur.

En-dessous, je ne peux m'en passer (F4), sauf si je passe en dessous de 30' d'arc de champ réel. A partir de 200x pour un Ethos, je n'en mets plus et je ne vois plus l'intérêt d'en mettre.

Après, ça dépend de la taille de l'objet que tu veux étudier.

Le Paracorr se règle en fonction des oculaires que tu utilises. Et si l'oculaire est déjà corrigé (je n'ai jamais vu un oculaire qui corrige la coma d'un newton ouvert) alors tu trouveras la position du paracorr qui convient à cet . Le mieux serait d'emprunter un paracorr et d'essayer

Sur un petit scope à f5 la coma est plus gênante que sur un gros scope, à cause de la coma qui est accentuée par la courbure de champ de la faible focale…. En pratique sur un 150 f5, c est gênant avec un 25mm 60° par exemple.

 

De mon côté je laisse le paracorr à demeure quelque soit l’oculaire, parce que c’est plus simple, et que mon scope a tendance à se redresser ( :ph34r: ) quand j’enlève le paracorr . 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, jldauvergne a dit :

ah oui bien vu. C'est logique.

Mais y a plus de correcteur de coma pas trop cher et surtout en 1.25 :/ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Adamckiewicz a dit :

De mon côté je laisse le paracorr à demeure quelque soit l’oculaire, parce que c’est plus simple, et que mon scope a tendance à se redresser ( :ph34r: ) quand j’enlève le paracorr . 

 

Oui mais quand tu veux utiliser une powermate, c'est un peu lourd de cumuler.

J'utilise 23mm, 17mm et 12mm avec paracorr,

Et après je vire le paracorr et je mets :

pow 2x et 17 (235x) ; Pow 2x et 12

Puis Pow 4x et 17 ; Pow 4x et 12

 

Il m'arrive d'utiliser le 12 sans paracorr sur des objets petits où je cherche la transparence : M57 ou M51 par ex.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, JD a dit :

m'arrive d'utiliser le 12 sans paracorr sur des objets petits où je cherche la transparence : M57 ou M51 par ex.

Tu vois une différence sur la transparence quand tu enlèves le paracorr?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, mais y en a forcément une !

xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jgricourt a dit :

Par exemple lorsqu'on souffre d'astigmatisme on améliorera la vision lorsqu'on réduira cette pupille artificiellement en choisissant des oculaires produisant des pupilles plus petites.

Ça tout à fait! Mais on parle bien d’œil sans pathologie ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Adamckiewicz a dit :

Sur un petit scope à f5 la coma est plus gênante que sur un gros scope, à cause de la coma qui est accentuée par la courbure de champ de la faible focale…. En pratique sur un 150 f5, c est gênant avec un 25mm 60° par exemple.

 

Oui c'est logique et donc possible, par contre sur un F/D = 3 ou 4 à 1600+ mm de focale la courbure de champ n'est plus un sujet.

 

il y a 50 minutes, Adamckiewicz a dit :

Ça tout à fait! Mais on parle bien d’œil sans pathologie ;)

 

Je pense qu'on à tous un peu d'astigmatisme résiduel et d'ailleurs vous ne le savez peut être pas si vous n'avez jamais consulté un ophtalmo xD. Je ne pense pas par exemple que beaucoup ici voient des étoiles ponctuelles au centre du champ au max de leur pupille soit à 6-7mm derrière un instrument.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, jgricourt a dit :

 

Oui c'est logique et donc possible, par contre sur un F/D = 3 ou 4 à 1600+ mm de focale la courbure de champ n'est plus un sujet.

 

 

Je pense qu'on à tous un peu d'astigmatisme résiduel et d'ailleurs vous ne le savez peut être pas si vous n'avez jamais consulté un ophtalmo xD. Je ne pense pas par exemple que beaucoup ici voient des étoiles ponctuelles au centre du champ au max de leur pupille soit à 6-7mm derrière un instrument.

Oui à 1600mm y a pas de soucis! À 750, c’est gênant et entre les deux je sais pas 😂 

 

je suis astigmate très minime à gauche, et 0,5 à droite et justement je me suis dit que je devrais refaire le point parce que je note à nouveau de l’astigmatisme malgré mes lunettes à droite ( et il disparaît en regardant à gauche, mon barillet va bien je vous proute :o 😆 ) , ça va faire rigoler mon ophtalmo 😆 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By transitmk1
      comment evité ce probleme de cercle avec cette lunette de 60mmx360mm et l'asi2600,photo ci jointe sur flat

    • By pfil
      Bonjour,
       
      Une question me trotte dans la tête depuis quelques temps. J'utilise une caméra avec guidage hors-axe par prisme. Pour préparer mon cadrage et la recherche d'étoiles-guide (pas toujours évident au foyer d'un C14, mais il m'arrive d'utiliser des instruments avec un f/d plus ouvert), j'utilise un logiciel de planétarium. La question est comment indiquer au logiciel l'écart entre le centre du champ principal et le centre du champ de guidage... et si possible le savoir avec des mesures au pied à coulisse avant d'aller sur le ciel.
       
      Sur Starry Night, Stellarium et TheSkyX Pro, on rentre une distance en millimètres (elle s'appelle Prism/CCD distance sur Stellarium). Le logiciel connaît aussi le télescope (diamètres, focale). Mais ce qui me surprend, c'est que la distance le long de l'axe optique entre le capteur et le prisme (en tenant compte le cas échéant de l'épaisseur des filtres) n'entre pas en ligne de compte. C'est bien sûr normal pour les caméras à double capteur, puisque le capteur de guidage est dans le même plan que le capteur principal. Mais avec un prisme, le capteur de guidage est "en avant"... il me semble que pour une distance entre le prisme et l'axe optique donnée, plus le télescope est ouvert plus le champ de guidage doit se trouver "près " du capteur principal.
       
      AI-je manqué quelque chose ? 
       
      Philippe
    • By goheleth
      Bonjour,
       
      Je vous expose un petit problème optique que j'ai constaté en faisant les premières lumières de mon télescope Newton adapté pour l'astrophotographie. Comme il était d'occasion j'ai fait une aluminure des miroirs primaire et secondaire. Après avoir remonté tout l'ensemble et fait la collimation, je constate une aigrette supplémentaire sur l'image de l'étoile (Vega) focalisée. Comme je savais que les chanfreins de bord de miroir pouvaient poser problème j'ai déjà positionné un masque de chanfrein devant.

       
      En défocalisant l'étoile, pour vérifier la collimation, je constate en bas à gauche de l'étoile que le miroir n'est pas parfaitement circulaire... Est-ce que cela serait dû à un serrage du miroir ? J'ai pourtant fait très attention à serrer à peine les vis de fixation de miroir car je sais que cela peut créer de l'astigmatisme en le pinçant.
       

       
      J'en fais appel à vos lumière si quelqu'un(e) aurait une explication et une solution à me proposer pour régler ce léger défaut.
       
      Merci par avance !!!
    • By Goofy2
      Hello 
       
      J'ai fait un essai pour voir comment réagit le Little Baby (Vespera Pro: 50x250) avec un filtre Dual Band en entrée. Ce filtre laisse passer uniquement l'hydrogène alpha/beta et l'oxygène II/III en émission, tout le reste du spectre visible est coupé.
      Cible pour ce test: la nébuleuse M20 Trifide dans la constellation du Sagittaire. Ce n'est pas le meilleur choix car toute la partie bleue en réflexion de cette nébuleuse est totalement coupée par le filtre DB.

      Ce filtre efficace permet:
      - de bien faire ressortir par contraste les zones hydrogène alpha en émission de la nébuleuse,
      - le champ stellaire est bien atténué et non saturé. Des étoiles fines, rondes et non saturées, ça change  

      Ici c'est un CROP, le champ couvert par le capteur est beaucoup plus grand (1.6° x 1.6°)


    • By Cratos
       
      Je partage quelques liens sur l'histoire de la société '' VIXEN '' avant de tout perdre.
      Au départ, je cherchais toutes les infos possibles sur la SP 102 M.
       
      Lien vers un site qui résume pas mal l'histoire.
      https://astrofan.pl/vixen/
       
      Vixen (entreprise)
      https://ja.wikipedia.org/wiki/ビクセン_(企業)
       
      Blog du responsable en ligne.
      http://vixenmarketing.seesaa.net/article/186210560.html
       
      Lo
       
  • Upcoming Events