Superfulgur

Amas Coma, Team Omicron, attention, vertige…

Recommended Posts

Merci les copains :)

 

Il y a 4 heures, Discret68 a dit :

Une petite annotation ne pourrait-elle pas être tentée pour prendre conscience du nombre d'objets présents ?

 

Voilà :)

 

Coma_Final_3_Annotated1.thumb.jpg.ee9949be268bd2e2edbf8c1242323b95.jpg

 

 

il y a 17 minutes, loulou13 a dit :

Pourquoi tout ce petit monde est peu jaune ? Ca n'est pas le redshift j'imagine, vu la proximité avec nous...?  

Nos étoiles à nous (les quelques qui restent dans le champ) sont bien 'blanches'....

 

Oui, j'ai remarqué cette couleur. C'est ce qui sort de la calibration photométrique. A un moment j'ai voulu corriger le point blanc, mais en regardant bien, par exemple la spirale en bas à gauche, il y a bien des zones bleues sur certaines galaxies (géantes bleues dans les spirales). Je me suis dit que ces elliptiques et naines sont majoritairement composées de géantes rouges, avec un très très léger redshift (négligeable sans doute), ben c'est pas déconnant. Alors j'ai laissé.

 

JF

 

 

  • Like 4
  • Love 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfffff .... cette image est folle !!

Quelle fenêtre sur l’univers....

Un grand bravo à la Dream Team.

Fabrice

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut à vous chers SuperNikon et jeffbax

 

Bravo, grand bravo à vous deux pour cette extraordinaire image, je reste bouche bée et les yeux grands ouverts devant une telle merveille. Vous avez encore une fois frappé un grand coup.

Merci à toi Serge pour ta patience à nous dénicher et à immortaliser de merveilleux objets, et quant à toi J François, un grand merci pour tes traitements sublimes qui font de ces images, des images d'art. À vous deux, c'est la grande classe.

 

Amitié

Pedro

 

Le 24/05/2024 à 19:56, polo0258 a dit :

un grand  bravo à vous deux et aussi à david  , sans lui , on aurait pas cette sublime image !!

 

Salut aussi à toi polo0258.

Je tiens à te dire aussi un très grand merci pour ta pensée pour mon grand ami David. Car tu as raison, cette optique est une merveille de création.

 

Amitié

 

Pedro

 

Edited by PierreB
  • Like 1
  • Love 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Superfulgur a dit :

Alors on vous a préparé un petit comparo avec une image profonde du télescope Subaru

 

Ben, vous êtes très proche de ce que donne le Subaru. Encore faudrait il comparer le temps de pose total des images. Et puis, au Subaru, je suppose qu'ils ont une caméra avec une sensibilité du feu de dieu.

 

Merci pour l'image annotée, qui permet de bien identifier chaque galaxie.

 

Pour la couleur qui tire au jaune, je remarque ce phénomène assez fréquemment, aussi bien chez moi que chez les autres sur des images grands champs galactiques. Et malgré la calibration, ça reste au sépia.

 

JP

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jeffbax a dit :

Je me suis dit que ces elliptiques et naines sont majoritairement composées de géantes rouges, avec un très très léger redshift (négligeable sans doute), ben c'est pas déconnant. Alors j'ai laissé.

 

Ces objets sont saturés de naines rouges et de géantes rouges, et aussi d'étoiles de type solaire, on doit être, à la louche, entre M et G...

On est dans le même régime que les bulbes de spirales, en gros.

Donc oui, tout ça est blanc-jaune-orangé, et oui, il n'y a quasiment pas d'étoiles bleues, sauf les blue stragglers, comme dans les amas globulaires.

Pourquoi ces galaxies ne ressortent pas comme les amas globulaires ? Joker.

Le redshift, je sais pas, on est à z : 0.02, soit V = 6900 km/s, je sais pas si ça dérive suffisamment en longueur d'onde, si une fusée peut confirmer ?

 

Bref, bonnes questions, c'est drôle, on fait des photos, et d'un coup, une question d'apparence triviale débarque sans prévenir...

 

S

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Superfulgur said:

Alors on vous a préparé un petit comparo avec une image profonde du télescope Subaru (8,2 mètres de diamètre, 4100 m à Hawaii), pour vous donner une idée...

Oh, c'est intéressant comme comparaison !

Et le T1m tient vaillamment la comparaison, avec même un meilleur traitement (saturation du coeur des galaxies) :)

 

2 hours ago, jeffbax said:

Voilà :)

Ah, extra, çà manquait cette version annotée, merci Jeff :)

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au 1 mètre c'est une autre dimension, c'est magnifique !

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une image d'une fantastique profondeur. Merci de nous la partager les copains 😎

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ouais ça décoiffe !

Bravo ça va super loin c'est vraiment chouette :)
 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super impressionnant, beau travail !

Félicitations !

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, Superfulgur a dit :

Le redshift, je sais pas, on est à z : 0.02, soit V = 6900 km/s, je sais pas si ça dérive suffisamment en longueur d'onde

 

A ce redshift la raie Ha est décalée de 6563 à 6694 A. Ca rougit un peu  :)

 

Voila ce que ca donne sur un spectre de galaxie :

 

image.png.9d3a0ac1f021347fa0e773a505243144.png

 

En bleu c'est le spectre typique du bulbe d'une spirale (prise avec mon petit 0.2m !). On voit qu'il ressemble à une étoile K car c'est le spectre intégré de milliards d'étoiles âgées (G M K sur la séquence principale et des géantes), et il y a des raies en émission Ha et [NII] (souvent présente dans les spirales).

En rouge j'ai décalé par le calcul le spectre avec un z 0.02 soit 6000 km/s. On voit que la couleur change peut..mais la raie Ha peut sortir de la bande passante d'un filtre Ha ;)

 

A garder en tête aussi, les elliptiques sont composées essentiellement de vieilles étoiles donc de couleur plutôt rougeâtre.

 

Jean-Philippe

Edited by apricot
elliptiques
  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, apricot a dit :

A garder en tête aussi, les elliptiques sont composées essentiellement de vieilles étoiles donc de couleur plutôt rougeâtre.

 

C'est vrai, mais c'est, croiyais je, la même population que les amas globulaires, qui apparaissent... bleus... Du fait des Blue stragglers.

En clair, ça fait des années que je ne comprends pas...

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a apporté une réponse sur Astrobin où cette question de la couleur a également été soulevée. Il semblerait que ce soit un effet cumulé de la population stellaire, de la présence de beaucoup de poussière et d'un très léger redshift.

 

Comme monsieur Jourdain et sa prose, on fait de la science sans le savoir.... On devient bons Serge 👌

 

Moi je dis que les étoiles bleues sont bleues comme il faut, que sur les spirales ya du bleu. Donc la balance colorimétrique n'est pas dans les choux. 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jeffbax a dit :

la présence de beaucoup de poussière

Il n'y a pas de poussière dans les elliptiques, au contraire des spirales ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique ! Continuez à nous régaler, c'est superbe.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 13 minutes, apricot a dit :

Il n'y a pas de poussière dans les elliptiques, au contraire des spirales ;)

 

Oui. Pas dans les galaxies. Mais tu vois la bande horizontale en haut à droite de la géante ? Peut être de la matière intergalactique qui absorbe un peu le bleu. Une sorte d'IFN très riche. Je sais pas..

 

JF 

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un champ bien rempli qui fourmille mais pas d étoiles mais de milliers de galaxie..

La classe ..

Bravo la team

 

Olivier

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jeffbax a dit :

Mais tu vois la bande horizontale en haut à droite de la géante ? Peut être de la matière intergalactique qui absorbe un peu le bleu. Une sorte d'IFN très riche. Je sais pas..

 

Je sais pas non plus, mais je parie à 90 % pour une queue de marée d'une galaxie absorbée par NGC 4874, en clair : des étoiles.

 

S

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir,

 

Superbe image...incroyable

Sommes nous seul dans l'univers.....

 

Laurent

 

 

Edited by astro49
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 10 minutes, astro49 a dit :

Superbe image...incroyable

Sommes nous seul dans l'univers.

 

Merci pour ton passage 😊 

 

Pour la question : non, y'a Serge à minima 😅

 

JF 

Edited by jeffbax
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, jeffbax a dit :

? Une brute de 60s unitaire ?

Oui pour voir d'où vous partez 😁

Merci

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Bonjour amis astronomes,
       
      Comme vous l'avez déjà compris dans les 2 posts de @Superfulgur, nous avons la chance d'avoir eu de belles nuits avec le T1000 du C2PU début juillet. Il y a encore des données en cours de traitement. 
       
      Cette fois, la Team a décidé de combler un vide dans sa collection : un amas ouvert. Ces objets sont un peu délaissés parfois lorsqu'ils ne sont pas accompagnés de nébulosités. Pourtant certains valent vraiment le détour, comme l'amas du canard sauvage.
       
      Nous avons choisi M11, pour ses étoiles aux couleurs riches, sa compacité et l'océan d'étoiles de la voie lactée qui l'entourent.
       
      J'ai commencé les prises le 5 juillet et Serge l'a terminé le 12.  Il y a tout juste 1h30 de données en RVB = 30/25/35 au foyer du T1000 à F/3.2. La couche bleue provient d'un filtre SLOAN SDSS gp et l'ensemble est ensuite calibré photométriquement avec SIRIL. Une version complètement résolue, en pur RVB pour le plaisir des yeux. J'espère qu'elle vous plaira.
       
       
      L'image Full :
       

       
       
       
      Le crop des flemmards du clic :
       

       
       
       
       
      Et, le petit lien Astrobin : 
       
      Bon ciel,
      et restez dans les parages cet été, y'en a encore à venir 
       
      JF
    • By Superfulgur
      Notre boulot à C2PU, avec @jeffbax , est vraiment fascinant : on pointe « en aveugle » des coordonnées, transmises par le groupe des Alertes Gaia, et on pose pour faire des mesures photométriques : éruptions zarbi d’étoiles, évènements stellaires chelou, microlentilles, brusques flambées de quasars, supernovae…
       
      Des fois, le champ est saturé d’étoiles, on ne sait même pas ce qu’on observe.
      Des fois, on détecte immédiatement la supernova, là, dans les bras de cette petite galaxie…
       
      Au printemps, j’ai du pointer ce champ du Bouvier : il s’agissait de surveiller la brillante et lointaine galaxie de Seyfert NGC 5683, qui a un trou noir supermassif actif en son centre.
      Quand j’ai vu ce magnifique trio de galaxies, j’ai profité, avec Jeff, de trous entre deux pointages pour poser plus longtemps dessus…
       
      Alors voilà, NGC 5683, télescope de 1 mètre à F/3.2 Omicron C2PU, distanciel et présentiel, caméra QHY 600 à -5°C.
      2 h 30 minutes de luminance, 1 h par filtre, R, V et SDSS gp
      Magnitude limite : 24.7.
       
      Traitement JeffBax, forcément.
       
      NGC 5683 se trouve à 500 millions d’années-lumière, bien plus loin que sa « voisine » NGC 5682, distante de seulement 100 millions d’années-lumière. A gauche, la belle spirale NGC 5693, en haut, la spirale NGC 5689.
      A cette profondeur, le ciel est plein de quasars, nous avons conservé ce champ décentré pour montrer VV2006J143402.9+484401 : redshift z : 3.7, magnitude 21, 12.2 milliards d'années-lumière.
      On le visitera jamais, il nous fuit à 274 000 km/s…
       
      S

       

    • By Superfulgur
      Il y a quelques semaines, j'avais été bluffé et intrigué par la photo de Nathanaël au 400, de "l'autre nébuleuse de la Lyre", Minkowski 1 chaipacombien... Du coup, j'ai eu envie de jeter un œil dessus avec le 1 mètre. Argh. Le système de pointage du télescope a "refusé" Minkowski Machinchouette, qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, et j'aurais pu planter le télescope, j'ai laissé tomber, d'autant que j'étais en distanciel... 
      Mais, en présentiel, pour la NCO (Nuits Coupoles Ouvertes) j'ai voulu remettre ça. J'ai découvert que le vrai nom de "l'autre nébuleuse de la Lyre" c'était PK-064+15.1...
      Eh bien, après 3 heures de L et 40 min de R,V et SDSS gp, Mesdames et Messieurs, la voilà !!!
       
      Seeing, 1.35 arc sec, mag limite 25, cherchez pas, jusqu'à plus ample informée, c'est la meilleure image jamais prise de cette minuscule nébuleuse... 
      Collée contre elle, à droite, une galaxie lointaine. En haut à gauche, un couple de galaxies en interaction...
       
      Le traitement, majestic, comme d'habitude, est du Maître @jeffbax, qui est sous l'eau, actuellement, entre les poses la nuit et les traitements le jour, voui, on a d'autres trucs en préparation...

      Bonnes nuits d'été à tous !
      S
       
       




    • By jeffbax
      Bonjour les amis,
       
      Les dernières semaines de vaches maigres pour les observations n'ont pas eu que des inconvénients (même si c'est mieux quand il fait beau). Elles ont laissé du temps au traitement et à la gestation d'images, dont particulièrement celle-ci.
      L'idée est née avec @GuillaumeGZ, avec qui nous partageons beaucoup, suite à la publication d'un travail colossal effectué par un groupe d'une quinzaine de photographes en plus de 250 heures. Ils ont détecté les extensions de M51 comme jamais, dont en Ha.
       

       
       
      Guillaume voulait tenter cette détection et de mon coté je voulais un truc avec plus de résolution. On a d'abord pensé à des poses rapides au T350 pour la galaxie... C'était déjà pas mal. Mais en voyant s'accumuler les poses en luminance, on a changé de calibre.
       
      Exceptionnellement, nous avons marié les données issues du T1000, publiées en 2021 par la team Omicron avec celles du T250 f/4 de Guillaume.
       
      Il y a au T1000 f/3.2 8h10 de luminance et 1h45 par couche RVB - Ancienne CCD STX. Au T250 f/4 il y a 58h de L conservée sur 69h + 18h de Ha et 3h de RVB avec une 2600 MM Pro. Soit environ 92 heures.
       
      Durant ces dix derniers jours, entre les transferts de données, les versions intermédiaires et les choix partagés de rendu, on a bossé dur et finalement on s'est arrêtés sur l'image suivante. Elle résulte des compromis et corrections à tous les 3 avec @Superfulgur.
       

       
       
       
       
      Ne ratez pas la FULL en 6000 pixels :
       
       

       
       
      C'est un résultat tout en compromis que nous proposons, dont les différentes étapes de mixage seraient bien trop longues à expliquer en détails. En gros, tout ce qui est LSB (extensions lointaines) provient du T250, ainsi que le Ha. La galaxie jusqu'aux moyennes lumières vient du T1000, ainsi que les étoiles faibles et pétouilles de fond de ciel. Les extensions proches sont du T1000 + T250. On est à MAG 24 environ avec l'ancienne STX contre un peu plus de 22,5 avec le T250. Ca reste cohérent.
       
      La dynamique est monstrueuse et pour garder un aspect visuel équilibré, la galaxie est laissée en hautes lumières et brille fort. Le Ha a été intégré dans la couche rouge. Enfin, la couleur RGB vient d'un mixage des 2 télescopes. L'image du T1000 a été un poil réduite et celle du T250 agrandie raisonnablement. Pour finir on a gardé du bruit dans les extensions. On peut lisser ces extensions encore plus, même complètement, mais ça dénaturerait trop ce signal, extrêmement ténu. Ca moutonne déjà un peu là.
       
       
      Pour partage voici la L de 58h, déjà débarrassée d'une grande part de halos en prétraitement "spécial" (il en reste encore). Montée d'histogramme en GHS avec SIRIL + un masque sur la galaxie. On voit bien les structures de marée et c'est déjà surprenant.
       

       
       
      Et le petit lien Astrobin :
       

       
      La team remercie infiniment Guillaume pour ce partage et cette réalisation. Nous n'aurons jamais le temps de télescope pour attaquer ce type de LSB. Mais comme c'est moins le diamètre que le rapport F/D, la noirceur du ciel et le temps de pose qui comptent pour ces extensions, ce partage nous permet d'y accéder quand même.
       
      Voilà... On en est assez contents. Espérons qu'elle vous fera voyager aussi.
       
      Bon ciel.
       
      JF
       
    • By jeffbax
      Bonjour les amis,
       
      comme vous le savez, la team Omicron aime beaucoup les galaxies naines, surtout lorsque le T1000 permet de les résoudre en étoiles. Nous vous en avons déjà proposé plusieurs, satellites de la voie Lactée ou de M31.
       
      Pour cette fois, malgré une météo très défavorable (de merde donc que nous subissons tous ces derniers temps), nous avons réussi à terminer un objet très difficile, car il est proche de la très brillante étoile Regulus du lion. @Superfulgur  l'avait commencé fin 2022 en luminance avec 1h30 au foyer du T1000 à f/3.2. Nous avons eu 6 nuits récemment pour la finir. La météo a fait qu'on a juste réussi à rentrer du RVB, tout juste, pour la présenter (environ 3x 45mn).
       
      Nous avons fait un choix d'interprétation assumé : Effacer complètement la présence de Regulus, qui accompagne toutes les images de cette galaxie, pour la remettre dans la profondeur du vide. Quand on a eu cette idée, j'aurais dû la fermer en fait... Le traitement a été d'une rare complexité. Je n'en dirai pas plus, les brutes LRVB stretchées sont en dessous .
       
      On est super contents de vous présenter cette voisine. Elle a des airs d'amas globulaire, mais c'est tout un autre monde là, beaucoup plus loin avec des étoiles entre Mag 21 et 24. J'espère qu'elle vous plaira et que pour la prochaine dispo du T1000 on aura du ciel.
       
      Bon ciel à tous :
       
       

       
       
      Juste pour le fun, quand on a accès à un T1000 c'est pas toujours reposant . Les LRVB (non mais halos quoi...) :
       

       
       
      Et enfin le lien Astrobin :
       

  • Upcoming Events