J-P R-M

Seestar 50 : problème d'empilement

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je possède depuis fin 2023 un Seestar 50 en instrument complémentaire d’exploration rapide du CP. J’ai un gros problème : malgré une mise à niveau impeccable et une bonne mise en station j’ai 40 à 70 % d’empilements échoués dépendant de la cible. Pour avoir 30 min de pose il me faut attendre 60 min avec en conséquence une très forte rotation de champ. Quasiment impossible de faire 1 heure d’empilement. En passant les images miniatures jpeg en film on voit qu’elles « dansent » dans tout les sens, j’ai l’impression que lorsque l’appareil fait une petite correction de suivi dans certains sens, le backlash d’engrenage est tel qu’il lui faut attendre longtemps pour retrouver un empilement stable ce qui expliquerait mon faible taux d'empilements réussis. Avez-vous ce problème ? (pour Zwo tout est normal !)

Suivi Seestar 2.mp4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, J-P R-M a dit :

Avez-vous ce problème ?

Bonsoir,

Oui :$

Le mien également saute pas mal d'images aussi !

Mais bon, vu le prix de la bestiole, la pignonerie d'entrainement ne doit pas sortir de l'horlogerie suisse :) 

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Je ne dépasse jamais 10s de pose. Hier soir enfin un ciel dégagé, au club AAFC nous avons sorti  des instruments et j'avais amené mon seestar, il a effectivement bien empilé sur des cibles hautes M51, M64, M81 et même M4 fort basse (avec peu de rejet). Je vais tenté d'alourdir un petit peu le tube coté lentille pour forcer les pignons à rester en prise au moins pour la hauteur.

Bonnes observations

Jean-paul

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Chris277
      Bonjour les copains,
       
      Depuis plus d'un an j'étais face à un problème recurrent de NON detection par le PC de l'ipolar : "Camera fail to connect". Bizarrement les tests à la maison se passaient bien et j'ai d'abord changé le cable USB.
      Mais toujours connection très rare à force de brancher / débrancher l'usb, plus de 50 x parfois et des décos surprises. 
      Alors début juillet, après avoir fait 4h de route pour rien pour aller au spot, j'ai démonté la CEM70.
      D'abord la caméra et de l'autre coté la platine circulaire qui porte la prise USB vers le hub et la caméra. D'abord c'est logique, du socket USB, les cables montent directement au HUB  USB qui se situe au dessus et sous la queue d'arronde voir image 1. Les cables redescendent ensuite vers le ipolar. J'ai simplement déco/reco des connecteurs.

      Et puis avant la sortie suivante, je me suis dit, qu'il fallait regarder du coté du HUB, puisque lui est toujours detecté par le PC et pas la CAM qui est branché dessus et que rien de louche coté CAM.  Alors J'ai dévissé le HUB et la queue d'arronde puis le PCB du HUB et là surprise :

      Plein de dépôt d'oxydation des soudures comme si la carte avait pris la pluie ou une forte condensation. La monture est d'occase. En haut à droite, le connecteur USB de l'IPOLAR est bien touché aussi.
      Alors l'hypothèse est la suivant, à la maison, au sec, ces dépôts sont secs et assez isolant et ça fonctionne. Et dehors, ces dépots sont probablement hydrophiles, se gorgent d'humidité nocturne et deviennent des résistances en les soudures... C'est cohérent, car les nuits sèches, ça fonctionnait sans problème. J'ai tout nettoyé à la brosse à dent et dans un premier temps j'ai tout tartouillé de graisse silicone diélectrique que j'avais sous la main (pour bateau). Et  100% réussit le soir même malgré un passage de brume au col où j'observais.
    • By Astroced69
      Bonjour à tous,

      Ça fait quelques temps maintenant que j'ai une monture Orion ATLAS EQ-G et je m'essaye de plus en plus à la photo.
      J'ai remarqué depuis le début que j'avais une sorte de "dérive" lors de mes poses. En gros sur des poses supérieures à 30s je vois les étoiles s'allonger dans un sens puis revenir à leurs formes normales et s'allonger à nouveau dans l'autre sens.
      Je vous mets un exemple, pour replacer le contexte, j'avais lancé une pose de 1min30 sur M31 avec mon CANON 350D+Sigma 120-400, j'étais en mode BULB et la pose est resté bloquée car je suis parti faire autre chose entre temps et la pose à durée au final 3374s... Je sais ça fait long pour ceux qui aurait un doute je mets une capture d'écran  avec les EXIF de la brut . Précision je n'autoguide absolument pas et j'utilise soit mon APN 80D +Sigma 120-400, soit un 200f5 avec une caméra ALTAIR 183M (c'est surtout avec ce setup que je vois l'allongement )
      La mise en station semblait plutôt bonne étant donné que les étoile ne sont allongées que dans une direction.
      La question est, qu'est ce qui peut provoquer cet allongement? la VSF AD trop contrainte ou alors voilée ou tordu? ou autre chose??
      La monture est entièrement d'origine mais j'ai prévu de remplacer tous les roulements, je ne sais pas si ça changera quelque chose, on verra bien...

      Alors, à votre avis ça vient d'où??

      Merci d'avance pour vos réponses

      A++
      Ced


    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By transitmk1
      j'ai enfin fini mon nouveau support de camera zwo avec le teleobjectif canon a l'imprimante 3D,maintenant direction les nebuleuses tres large a ma portée,le tout monter sur la lunette 102mm et l'asiairplus bien sur le tout piloté de mon salon via bluestacks et apkpure avec asiair ou anydesk





  • Upcoming Events