Sign in to follow this  
serge vieillard

Durée transit ISS devant le Soleil

Recommended Posts

Yo !

En papotant devant un couché de soleil, on évoque les images de Maître Thierry des transits ISS devant le Soleil - ou la Lune. Un rapide calcul sur place nous donne une durée de transit de 7secondes, avec comme données arrondies d'un diamètre d'un demi degré pour le soleil et une période de révolution de 90 minutes pour l'ISS. Hors a la lecture des diverses légendes de ces images, il est mentionné des durées de 0,6 seconde, jusqu'à 3 secondes maxi, ce qui differe de notre premier calcul....

Aussi je fais appel à vos savoirs pour m'éclairer à ce sujet.

Merci !!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ce propos, j'avais observé il y a quelques années la capsule Crew Dragon peu après son lancement en direction de l'ISS.

Elle était passée quelques minutes je crois après l'ISS, mais bien plus bas, aux alentours de 200km de memoire, ou un peu plus, contre plus de 400 pour la station. J'avais été frappé de l'énorme différence visuelle de vitesse.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ISS mesure ~110m dans sa plus grande longueur et se déplace à ~7600m/s, donc elle se déplace de sa longueur en 0.014s! Et ce quelque soit sa position dans le ciel - si elle se déplace perpendiculairement à la ligne de visée.

A l'horizon (située à 2350km de distance) si elle se couche perpendiculairement à l'horizon (elle file sur la ligne de visée avec un angle de 20° (et non 90° au zénith) sa vitesse apparente est divisée par 3... mais il ne lui faut encore que 43ms pour se déplacer de son diamètre! Autant dire qu'il est toujours très difficile pour l'imager avec des détails sans suivi (=> << 1/1000e s).

Cela implique aussi que dans le meilleur des cas l'ISS traverse le disque solaire à l'horizon (taille 10") en 8 secondes  (de haut en bas ou vice-versa) ou 3 s si c'est à l'horizontale, contre les ~0.55 s à 65° de l'horizon... (ISS de 50") comme dit plus haut.

En gros c'est un peu comme un transit de Mercure à l'horizon et de Vénus au zénith... mais au moins 10000x plus rapide ;)!

Nicolas

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Kirth a dit :

J'avais été frappé de l'énorme différence visuelle de vitesse.

On a parfois des spectacles impressionnants lors de passages de satellites proches de leur rentrée.

Il y a quelques années un étage CZ3 d'une fusée chinoise nous avait donné un chouette show avec des passages à près de 4° par seconde à 120 km d'altitude.

https://www.webastro.net/forums/topic/132781-observations-de-satellites/?do=findComment&comment=2409576    et les quelques posts à suivre...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By stéphane
      bonjour,
       
      le soleil de ce jour avant l'arrivée des nuages (et peut-être de la pluie demain!)
      Toujours beaucoup de turbulence.
       
      A la fs60 muni de son SM40DS, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 13h HL
       

       

       
      avec l'hélioscope TS
       

       
      a+
      stéphane
    • By Masmich
      Re....
       
      En complément de mon post de tout à l'heure sur des problèmes avec un Quark Daystar, voici, juste pour le partage, deux images tirées des différents essais.
      Les vidéos ayant été faites pour comparer les deux filtres rien n'était optimisé pour faire de la "belle" image et au traitement les curseurs sont restés sages...., mais ça se laisse regarder...
       
      Donc, ce matin, par grand bleu et faible turbu, L80/600 + Quark Daystar Ha + tilt + réducteur 0.5x + Altaïr 130M. Vidéos de 30s. La protu a beaucoup évolué pendant les essais !...
       
      Avec mon filtre :

       
      Avec celui de Daniel, qui donne des images très sombres et oblige à considérablement augmenter le temps de pose (d'un facteur.... 16 !  par rapport au mien sur la surface, tous les autres réglages identiques, pour obtenir le même histogramme....) :
       

       
      Bon ciel !
      MM
    • By Jose Rodrigues
      Hello,

      Voici une petite photo de la protubérance de ce matin à la Lunt 150 et asi 178MM.


       
      Astronomicalement,
      José
    • By melix
      Bonjour à tous,
       
      J'ai profité d'un ciel (enfin) dégagé ce matin pour faire quelques "expériences" avec le Sol'Ex. Les images ont été réalisées avec mon setup "traditionnel", une lunette Photoline FLP53 de 80mm, diaphragmée à 55mm. Tout d'abord, voici un stack de 10 images en Calcium H, qui montre une belle protubérance !
       

       

       
      La version colorisée pour les amateurs :
       

       
      C'est là où les expériences ont commencé. En effet, proche de la raie Ca-H se trouve la raie H-epsilon. En fait, elle est tellement proche que la raie Ca-H est "polluée" par cette raie :
       

       

       
      Et donc on peut obtenir l'image H-epsilon en se décalant de quelques pixels depuis le centre de la raie Ca-H. Voici le résultat, qui est lui aussi un stack de 10 images :
       

       
      Notez que je n'ai pas eu à calculer le décalage de pixels, j'ai simplement changé la valeur du "shift" dans mon script de stacking en mode batch, pour qu'il le fasse tout seul :

       
      # # Performs stacking of several images processed in batch mode # [params] # banding correction width and iterations bandingWidth=25 bandingIterations=3 # autocrop factor cropFactor=1.1 # contrast adjustment gamma=2 # shift shift=find_shift(3970.08) [tmp] corrected = fix_banding(img(shift);bandingWidth;bandingIterations) [outputs] decon=rl_decon(corrected) [[batch]] stacked=remove_bg(stack(decon)) [outputs] stretch=sharpen(auto_contrast(stacked;gamma)) colorized=colorize(asinh_stretch(stretch;500;5);"Calcium (H)") protus=draw_text(asinh_stretch(disk_fill(stacked);0;30);48;128;"Protus";32) details=draw_globe(draw_obs_details(draw_solar_params(colorized))) Comme la raie Ca-H est détectée automatiquement, la fonction `find_shift()` trouve la position de la raie H-epsilon automatiquement.
       
      J'ai ensuite tenté de rechercher la raie TiO dans l'infrarouge. Et là, c'est un échec total, il y a énormément de raies dans ce secteur, et malgré la juxtaposition de ma fenêtre SharpCap avec l'explorateur de spectre à côté, je n'arrive pas à la trouver... En fait, rien ne ressemble à la référence. On voit par exemple très bien le groupe des raies oxygène moléculaire, mais pas de correspondance stricte. Bref, la raie TiO est d'autant plus difficile à trouver que l'intensité du spectre varie énormément dans cette région, il faut donc constamment jouer sur le gain. J'ai bien fait une image qui semblait être à la bonne position, mais mon indice de confiance est proche de 0, donc je ne montre rien
       
       
       
    • By astrolamine
      Bonsoir à tous
       
      Quelques images de notre étoile avec le SetUp habituel
      Je n'ai pas pu faire le Halpha suite à l'arrivée des nuages
       
      Bon ciel
      Patrick


  • Upcoming Events