Recommended Posts

Posted (edited)

bonjour ,

il m'ai arrivé un gros problème avec mon ssd interne.

je fais principalement des animations solaires qui durent plusieurs heures et je n'avais jamais été confronté à çà.

Au bout 3/4h de prises de .Ser  (1 .Ser toutes les 30s de 500images) mon disque dur n'est plus reconnu par Firecapture et Win11 , alors qu'il me restait 250Go libres quelques minutes plus tôt.

Je démontes le SSD , brulant , porqué  !!! fait juste 30° dans l'abri .

Analyse de la situation >>>>>> j'abuse  un peu du micro PC en traitant les .SER par paquet de 50 ou 100en même temps que je fais les prises de vue ( il ne fait que 480Go Cruxial Mx500) , le processeur mouline bien (I5 11340H) , mais le ssd 

lui fonctionne à 100% tout le temps .

Je démonte le disque (les boules tout ces films perdus et images stackées )  je me résout à mettre une interface usb >>sata et brancher sur ma tour , ouf !!!après une bonne 1/2heure de refroidissement Win10 le reconnait

Depuis j'ai mis un ventilateur qui souffle sur le "couvercle en ferraille " coté ssd et ça semble revenir à la normale plus de pertes

Donc si votre ssd baisse de régime au fonctionnement ou s'arrête >>> refroidissez avant de le mettre à la poubelle.

Paul

 

 

 

Edited by banjo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne pense jamais assez à la dissipation thermique.

Ça existe en dissipateur passif (alu ou cuivre) pour SSD.

Si tu as un doute, prend aussi un peu de pâte thermique pour le contact.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, lyl a dit :

a existe en dissipateur passif (alu ou cuivre) pour SSD.

oui , mais c'est assez mal foutu il faut l'enclencher dans un tiroir très serré , donc il est pris entre les 2 faces en tôle  fine .-------------------

il n'y a pas beaucoup de place  à l'intérieur , le bestiau doit faire 10x15x5cm .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j'ai déjà eu une carte mère d'un laptop mise KO par la surchauffe d'un SSD utilisé en Input/enregistrement à 100%....et à cadence élevée....

En output/lecture ce n'est pas la même chose.

Les SSD internes sont prévus pour une utilisation "grand public" ce qui ne correspond pas forcément à notre usage astro.

Depuis j'ai compris et j'utilise un SSD externe et avec dissipateur passif. (je n'ai pas non plus la place pour placer le dissipateur en interne!)

Merci lyl pour votre réponse et précieuse mise en garde.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, Flaming Star a dit :

En output/lecture ce n'est pas la même chose.

Les SSD internes sont prévus pour une utilisation "grand public" ce qui ne correspond pas forcément à notre usage astro.

Tout à fait : en écriture, tu "flashes" la cellule mémoire avec un voltage plus fort et donc ... ça chauffe.

 

Un peu de culture : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mémoire_flash

 

et les dernières nouveautés : 

https://www.purestorage.com/fr/knowledge/what-is-tlc-flash-memory.html

 

Les mémoires caches des disques SSHD (disques hybrides SSD et HD) utilise la technologie SLC (la plus grande durée de vie) et malheureusement, ils sont connus pour chauffer beaucoup, et la température est l'ennemie de l'électronique : ça tue la durée de vie.

 

D'autres part, la taille du cache d'un SSHD est petite par rapport à la taille des fichiers capturés en astronomie.

 

Pour ma part en planétaire, j'ai un vieux coucou comme PC, et j'ai calé ma taille de capture suivant la performance du disque de mon portable et de la taille mémoire que j'ai a dispo. Génika fait ça plutôt bien en 64bits, il mappe un cache RAM. Je ne sais pas si chonum le vend encore.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sa chauffe ,sa chauffe , mon SSD froid ,nickel je chout a 2500 img sur un film de 30s en usb3 au démarrage ....ensuite sa passe a 1500, et si je rembreille direct ,on tombe a 700 ,voir 500 , du cp pour avoir une prise a peut prêt linéaire , j attend 30 s après une prise et encore ,c est jamais la même chose .....la chaleur arrive , en journée va falloir que je l entoure de glaçons , pourtant un bon pc ...i7..32G.. avec un petit tera ds le buffet ...ventilo interne qui bosse ...

Peut être qu il faudrait que je le pose sur des blocs de congélation ....^_^...vais essayer tient ....

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Achaim a dit :

pc ...i7..32G.

Le processeur n’a rien à voir , faut aussi penser à optimiser le disque au début de chaque séance , parfois même quand ça ralenti de trop éteindre et redémarrer, Windows ne « relâche > pas toujours la mémoire (je pense gestion mémoire issue des premiers Pc)

En rajoutant un ventilo devant le ssd , j’ai pu faire 750 .ser tout en les traitants avec AS! sans problèmes avec température de 32° à 12h voir un peu plus plein soleil dans l’abri vers 16h. , pitain de plancher noir!!!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, banjo a dit :

faut aussi penser à optimiser le disque au début de chaque séance ,

Et ?? Pas doué en informatique,   Suis preneur de l optimisation .....:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, banjo a dit :

tout en les traitants avec AS!

Cela ne doit pas arranger le problème ! :)  Lorsque je capture, je ne fais rien d'autre. Et j'évite d'ouvrir trop de logiciels en même temps...

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Sonne a dit :

Et j'évite d'ouvrir trop de logiciels en même temps...

Oui, c'est ce qui faut faire , mais 700 films en 16b full à + 2Go/ser trop court pour mon 500G que je viens de remplacer par un 1To . 

J'utilise aussi des ssd externes mais la double utilisation de l'Usb ( caméra +ssd ) au bout de quelques heures , la vitesse s'écroule et je suis obligé d'arrêter et de redémarrer, toujours pas trouvé la cause ( je soupçonne la gestion mémoire des caches ) pareil si je transfert les fichiers interne externe au bout de quelques dizaine de Go le transfert passe 350Go à 70Go avec des montées et descente et

 ça même avec le disque C: quî pédale à 3500mo/s  aussi bien avec crucial que Samsung 

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe des utilitaires qui donnent en temps réel la température des disques durs. Ça permet de surveiller, notamment quand on sait qu'on va le faire chauffer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bruno- a dit :

Il existe des utilitaires qui donnent en temps réel la température des disques durs. Ça permet de surveiller, notamment quand on sait qu'on va le faire chauffer.

 

Par exemple sur Samsung :

image.png.0f12029cd29fd3615b57ab8745c80ac7.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci Christian ,

mais je suis avec des cruxial et je sais pas si il y a le même logiciel et si c’est en temps réel ou si il faut arrêter les prises

au toucher plus de 50° puisque que je me suis pratiquement brûlé en le débranchant 

Edited by banjo

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un problème récurrent avec les SSD. On les veux les plus "rapides" possibles mais on oublie qu'un SSD consomme quand on lit, et encore plus quand on écrit. D'où la surchauffe heureusement sans conséquence (tu aurai pu perdre ton SSD, c'est déjà arrivé).

 

=> il faut les refroidir, en fixant un dissipateur dessus (exemple https://www.amazon.fr/Nimooro-Dissipateur-Semi-Conducteurs-Accessoires-500313318/dp/B0CYGNZYFM/ref=sr_1_3_sspa?dib=eyJ2IjoiMSJ9.oEM6DU8GzpH8TP1yLDNHreWlewWGjgIqdJ3_HMHK1rldoxL0gx_eccE_OX6uAtxDH37Zv2HE7Qlt4ZOs8iDT26nSUt03-b3-ATTfmVzjzzo9cbXyju4hmoXv5qPA5X3VptBeu2LqAI84qz9cP0bWM_RJ30WQ21wiCGwT8nRznllqi9-0oNS6mXyE3CJRvs9dPOJkGcwa2wiFHqHqXEKrW_G51du8RxZzf2lqaRnXrdT8qh-Sf5LSQmT-dLtLsdZrOd2KrnFgxQh1_bsnGnLio12hOY-BCIS5MKS7_B0_zCU.NsTqFc5ZQxIvjNJyzg3Nq2ORU8WVCmRFRu2KfdtBth8&dib_tag=se&keywords=dissipateur+m2&qid=1719823780&sr=8-3-spons&sp_csd=d2lkZ2V0TmFtZT1zcF9hdGY&psc=1) ET en ventilant un peu plus le boitier.

 

Parfois en faisant les 2 à la fois (https://www.amazon.fr/Thermalright-Refroidisseur-dissipateur-Transporte-silicone/dp/B0C4JHF88Y/ref=sr_1_10?dib=eyJ2IjoiMSJ9.oEM6DU8GzpH8TP1yLDNHreWlewWGjgIqdJ3_HMHK1rldoxL0gx_eccE_OX6uAtxDH37Zv2HE7Qlt4ZOs8iDT26nSUt03-b3-ATTfmVzjzzo9cbXyju4hmoXv5qPA5X3VptBeu2LqAI84qz9cP0bWM_RJ30WQ21wiCGwT8nRznllqi9-0oNS6mXyE3CJRvs9dPOJkGcwa2wiFHqHqXEKrW_G51du8RxZzf2lqaRnXrdT8qh-Sf5LSQmT-dLtLsdZrOd2KrnFgxQh1_bsnGnLio12hOY-BCIS5MKS7_B0_zCU.NsTqFc5ZQxIvjNJyzg3Nq2ORU8WVCmRFRu2KfdtBth8&dib_tag=se&keywords=dissipateur+m2&qid=1719823780&sr=8-10) mais c'est un peu outrancier là je trouve. Pour certains usages où les données sont primordiales (serveurs, NAS, ...) cela peut s'entendre. Encore faut-il que l'espace disponible soit conséquent.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, patry a dit :

et encore plus quand on écrit.

Bonjour Marc,

le gros problème c’est la place dans le boîtier et surtout que le ssd est entre  2 tôles bien serré donc je pense que la dissipation était prévue par les parois du boîtier, mais pas au régime ou je le fait tourner .

 le ventilateur extérieur que j’ai mis et qui souffle sur la paroi directement en contact avec le ssd 

fait descendre la température au niveau de l’ambiant +5/10° (pas très esthétique)

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Bonjour amis astronomes,
       
      Comme vous l'avez déjà compris dans les 2 posts de @Superfulgur, nous avons la chance d'avoir eu de belles nuits avec le T1000 du C2PU début juillet. Il y a encore des données en cours de traitement. 
       
      Cette fois, la Team a décidé de combler un vide dans sa collection : un amas ouvert. Ces objets sont un peu délaissés parfois lorsqu'ils ne sont pas accompagnés de nébulosités. Pourtant certains valent vraiment le détour, comme l'amas du canard sauvage.
       
      Nous avons choisi M11, pour ses étoiles aux couleurs riches, sa compacité et l'océan d'étoiles de la voie lactée qui l'entourent.
       
      J'ai commencé les prises le 5 juillet et Serge l'a terminé le 12.  Il y a tout juste 1h30 de données en RVB = 30/25/35 au foyer du T1000 à F/3.2. La couche bleue provient d'un filtre SLOAN SDSS gp et l'ensemble est ensuite calibré photométriquement avec SIRIL. Une version complètement résolue, en pur RVB pour le plaisir des yeux. J'espère qu'elle vous plaira.
       
       
      L'image Full :
       

       
       
       
      Le crop des flemmards du clic :
       

       
       
       
       
      Et, le petit lien Astrobin : 
       
      Bon ciel,
      et restez dans les parages cet été, y'en a encore à venir 
       
      JF
    • By Cosmonaute fantome
      Salut a tous  
       
      L'été semble enfin se décider de pointer le bout de son nez dans les Vosges !
      Du coup petit test d'une monture de fabrication maison qui me permet de faire des time lapse avec une rotation lente de la caméra, tout en aillant la possibilité de synchroniser le déclenchement et la rotation.

       
      Ca permet d'avoir une rotation bien fluide à la vitesse que je veux avec en plus un petit effet de parallaxe sur les objets du premier plan.
      Ca donne un petit truc en plus des time lapse sur trépieds classique.
       
      Voilà la vidéo du time lapse avec une présentation de la monture + quelques plans au drone de nos belles montagnes :
       
      Pas si simple de faire le traitement des images :
      Après traitement DOF sous Siril, la dynamique des images d'origines était pas mal écrasée et que ce soit avec PixInsight ou Siril, je n'arrivais pas à scripter l'expansion de dynamique auto. 
      J'ai donc fini par demander à ChatGPT de m'écrire un script python qui va cliquer automatique sur les bons endroits dans Siril pour faire l'expansion de dynamique auto, puis enregistrer l'image et ensuite charger la suivante.
      C'est très long et complètement inefficace, mais ca fonctionne bien !
       
      A noter que chaque image du time lapse a été passée par noise exterminator. 
       
      _______________________________
       
      Et puisque j'ai tout un tas d'images de la voie lactée avec une pollution lumineuse relativement faible, j'ai aussi fait un petit empilement de 20 images du time lapse (20*15s ISO1250) 
      Il fallait juste trouver celles sans cirrus, puisqu'il y en a presque toujours un qui traine 

       
      Pour la partie ciel : noise et blur exterminator sous Pixinsight, une extraction de gradient sous siril et un peu de jeu avec les courbes sous Gimp et hop ! Ca le fait nickel ! 
      Pour la partie paysage, c'est tout simplement l'image brut de référence de l'empilement, traiter avec DOF + compositage sous Gimp.
       
      Images prises non loin de la station de ski du lac blanc.
      - Optique : Sigma ART 14mm F1.8 ouvert à F2.2
      - Caméra : Canon 90D défiltré par EOS for Astro
       
      Et voilà 
      A la prochaine 
    • By Benjamin Poupard
      Bonjour à tous,
       
      Un peu plus tôt cette semaine, j'ai imagé le Soleil en H-Alpha avec l'idée de faire un time-lapse de son activité de surface : un film de 100 images toutes les minutes, pendant une heure, et au final, une petite soixantaine d'images traitées - magie du traitement par lot
       
      Globalement, après un passage à la moulinette de Registax (pour le traitement par lot) et de PIPP (pour réaligner mes 60 images), j'obtiens un résultat sympa.
       
      Mais comme j'ai imagé en alt-az, reste le souci de la rotation de champ ... Et impossible de trouver la solution dans ma boite à outils informatique - les seules solutions d'alignement/rotation que j'ai pu trouver ne concernent que les images stellaires.
       
      Pour l'instant, ça ressemble à ça :
       
       
      Vous avez des idées ?
       
      (Et oui, faudra également que je m'occupe de virer les poussières de mon capteur !)
       
      Benjamin
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous 
       
      J’utilise pour l’ASIAir un vieil iPad Pro de 2017 avec « seulement » 32 Go de stockage.
      Il fonctionne encore bien malgré un wifi un peu faiblard, mais la capacité de stockage est vraiment limite avec les applis « autre que l’astro », et je dois régulièrement faire de la place. J’envisage donc de le dédier à la navigation sur internet et aux mails pour toute la famille, et en acheter un plus récent et surtout plus capacitaire; iPad obligé pour transféré mon iCloud assez fourni en applications.
       
      Quand je suis allé me renseigner dans une enseigne bien connue et réputée pour donner des conseils utiles, le vendeur m’a dit que le wifi nécessitait une carte SIM 
       
      Je suis assez vite parti (), l’objectif de l’iPad et autres tablettes étant justement de se connecter en wifi. Mais il m’a quand-même fait douter, le bougre !
      N’ayant pas vraiment suivi les actualités d’Apple et sachant combien cette société cherche des revenus par tous les moyens (libéraux mais pas toujours moraux), j’en appelle à votre sagacité pour m’oter ces petits 10% de doutes; j’accepte en retour de passer pour un idiot 

      En outre, y-a-t-il un modèle récent d’iPad que vous suggéreriez « a minima » pour combiner le stockage, le wifi et l’utilisation de l’appli pour l’ASIAir ?
       
      Cordialement,
      Stef.
    • By sebseacteam
      Hello,
       
      ça y est, il est enfin arrivé jusqu'à chez moi, après une attente de 11 longs moi (début de la campagne kickstarter en Août 2023....
       
      Voici une présentation rapidos du télescope pour smartphone, le Hestia de Vaonis.
       
      https://vaonis.com/hestia-turn-your-smartphone-into-a-smart-telescope
       

       

       

       

       

       
      Fonctionne avec un smartphone type Iphone ou Android, avec l'appli dédié "Gravity".
       
      Permet de faire du paysage le jour, la lune, le soleil, la nuit la lune, un peu de ciel profond sur des objets lumineux type AG.
      Ce n'est pas aussi poussé qu'un Seestar ou un Dwarff mais ça permet de s'occuper pendant les vacances (encombrement d'un gros livre) ou pendant que Nina travaille sur le setup principal.
       

       
      Le voici en action, pour choper le soleil.
       

       
      On pose le téléphone sur le dessus, il est maintenu grâce aux 2 supports magnétiques.
       
      N'ayant pas acheté leur propre filtre solaire, me suis débrouillé avec mes propres filtres: ND3/ND1.2/Continuum
       

       
      Pas de vis 1.25", pratique.
       
      Chercheur solaire fourni.
       

       
      A fixer sur pied photo... ou mieux sur une équatoriale, mon EQ5 reprend du service...
       
      Interface de l'application Gravity:
       

       

       

       

       

       

       

       
      ça fonctionne aussi avec l'appli caméra native du téléphone.
       

       
       
  • Upcoming Events