Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour à tous,

Ça fait quelques temps maintenant que j'ai une monture Orion ATLAS EQ-G et je m'essaye de plus en plus à la photo.
J'ai remarqué depuis le début que j'avais une sorte de "dérive" lors de mes poses. En gros sur des poses supérieures à 30s je vois les étoiles s'allonger dans un sens puis revenir à leurs formes normales et s'allonger à nouveau dans l'autre sens.
Je vous mets un exemple, pour replacer le contexte, j'avais lancé une pose de 1min30 sur M31 avec mon CANON 350D+Sigma 120-400, j'étais en mode BULB et la pose est resté bloquée car je suis parti faire autre chose entre temps et la pose à durée au final 3374s... Je sais ça fait long xD pour ceux qui aurait un doute je mets une capture d'écran  avec les EXIF de la brut ;). Précision je n'autoguide absolument pas et j'utilise soit mon APN 80D +Sigma 120-400, soit un 200f5 avec une caméra ALTAIR 183M (c'est surtout avec ce setup que je vois l'allongement )
La mise en station semblait plutôt bonne étant donné que les étoile ne sont allongées que dans une direction.
La question est, qu'est ce qui peut provoquer cet allongement? la VSF AD trop contrainte ou alors voilée ou tordu? ou autre chose??
La monture est entièrement d'origine mais j'ai prévu de remplacer tous les roulements, je ne sais pas si ça changera quelque chose, on verra bien...

Alors, à votre avis ça vient d'où??

Merci d'avance pour vos réponses

A++
Ced

M31 3374s.jpg

Capture d’écran 2024-07-10 105821.jpg

Edited by Astroced69

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Si ça fait le yoyo et si tu n'a pas d'autoguidage, c'est "normal".
c'est l'erreur periodique de la monture. (les differents jeux et imperfections dans les differentes pièces mécaniques)
changer les roulements et la régler va aider, mais pas faire disparaitre cette erreur complétement.
c'est l'autoguidage qui se  charge de la minimiser.

tu étais à quelle focale pour cette photo? parce-que l'EP (Erreur Periodique) me parait quand même assez balaise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Cédric,

 

C'est une monture qui a un suivi "grossier" (on s'en contentait à l'époque...), équivalente de l'EQ6 SW (et pas l'EQ6-R ou l'AZ-EQ6 qui sont des versions plus abouties). Rien d'exceptionnel donc niveau conception mécanique. Cette génération de monture datant de 20 ans était achetée pour sa capacité de charge. Et comme justement dit dessus, soit faut l'optimiser niveau mécanique, c'est une première chose, mais en plus autoguidage quasi obligatoire.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, BL Lac a dit :

Bonjour Cédric,

 

C'est une monture qui a un suivi "grossier" (on s'en contentait à l'époque...), équivalente de l'EQ6 SW (et pas l'EQ6-R ou l'AZ-EQ6 qui sont des versions plus abouties). Rien d'exceptionnel donc niveau conception mécanique. Cette génération de monture datant de 20 ans était achetée pour sa capacité de charge. Et comme justement dit dessus, soit faut l'optimiser niveau mécanique, c'est une première chose, mais en plus autoguidage quasi obligatoire.

 

 

Ok donc c'est de l'EP
Quand j'avais pris cette monture, je savais que c'était pas un foudre de guerre...
On peut savoir si c'est la vis qui provoque cette Ep ou les pignons entre le moteur et la VSF ou alors la couronne AD?
Je vais songer à l'autoguidage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques exemples de mesures d'erreur périodique :

http://astrosurf.com/viladrich/astro/tests/erreur_period/erreur_period.html

 

Il n'y a rien à faire. C'est la limite de précision de la mécanique. D'ailleurs au passage, cette précision est en relation avec le prix de la monture. On a rien sans rien ;)

 

Si l'erreur est "périodique", c'est qu'elle a une période :) Et la période est celle de l'élément qui est la cause de l'erreur. Autrement dit, si tu as une période de 6 min et que la vis sans fin tourne en 6 min, et bien la source de l'erreur est la vis (ce qui inclue les paliers associés).

Certaines monture ont un PEC (Periodic Error Correction), ce qui permet de corriger en partie l'erreur périodique.

 

Mais l'erreur ne se résume pas à des choses périodiques. Les choses "non périodiques" proviennent principalement de la roue dentée.

 

Bref, soit passer par une monture plus précise, soit songer à l'autoguidage.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Astroced69 a dit :

On peut savoir si c'est la vis qui provoque cette Ep

oui en faisant un suivi sans autoguidage, avec phd2, puis analyse dans un logiciel, après faut savoir décrypter la transformée de fourrier, chose que je ne sais pas faire.
 

 

Il y a 2 heures, Astroced69 a dit :

soit un 200f5 avec une caméra ALTAIR 183M (c'est surtout avec ce setup que je vois l'allongement )

Normal, l'échantillonage est plus serré, le guidage doit être meilleur sinon le moindre bougé se verra plus qu'avec de gros pixels.


Comme dit plus haut tu ne feras pas de miracles avec cette monture, mais tu dois certainement pouvoir l'améliorer si tu ne l'a jamais réglée / re-graissée.
J'ai modifié mon eq5 avec ajouts de roulements, changement d'une VSF qui avait une dent, changement de roulements, cherché la meilleur position de la couronne par rapport à l'orientation principale de mes cibles,  motorisation sur courroies, trépied bois surdimensionné, et j'ai réussi à bien descendre cette EP, en tout cas à beaucoup l'adoucir, j'autoguide maintenant entre 0.4" et 0.55", avec une charge de 7.5Kg environ.
Mais j'ai passé beaucoup de temps pour tout ça, sans parler des fois ou ça n'allait pas comme j’aurais voulu (des fois on pense améliorer les choses, mais on les empire). A voir si tu te sens d'attaquer le gros chantier revision :)



Mais si tu veux une monture sans EP (même pas sûr que ça existe, il y en a toujours une même légère, sauf peut être sur les avalon tout courroies?) il va falloir faire un chèque assez conséquent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, christian viladrich a dit :

Quelques exemples de mesures d'erreur périodique :

http://astrosurf.com/viladrich/astro/tests/erreur_period/erreur_period.html

 

Il n'y a rien à faire. C'est la limite de précision de la mécanique. D'ailleurs au passage, cette précision est en relation avec le prix de la monture. On a rien sans rien ;)

 

Si l'erreur est "périodique", c'est qu'elle a une période :) Et la période est celle de l'élément qui est la cause de l'erreur. Autrement dit, si tu as une période de 6 min et que la vis sans fin tourne en 6 min, et bien la source de l'erreur est la vis (ce qui inclue les paliers associés).

Certaines monture ont un PEC (Periodic Error Correction), ce qui permet de corriger en partie l'erreur périodique.

 

Mais l'erreur ne se résume pas à des choses périodiques. Les choses "non périodiques" proviennent principalement de la roue dentée.

 

Bref, soit passer par une monture plus précise, soit songer à l'autoguidage.

 

Merci pour la réponse.
Je connais le principe de l'EP, là pour le coup je pensais pas du tout à ça étant donné la rapidité où je vois l’élongation des étoiles mais vu que je "débute" en astrophoto...

 

Il y a 1 heure, Close-to-focus a dit :

oui en faisant un suivi sans autoguidage, avec phd2, puis analyse dans un logiciel, après faut savoir décrypter la transformée de fourrier, chose que je ne sais pas faire.
 

 

Normal, l'échantillonage est plus serré, le guidage doit être meilleur sinon le moindre bougé se verra plus qu'avec de gros pixels.


Comme dit plus haut tu ne feras pas de miracles avec cette monture, mais tu dois certainement pouvoir l'améliorer si tu ne l'a jamais réglée / re-graissée.
J'ai modifié mon eq5 avec ajouts de roulements, changement d'une VSF qui avait une dent, changement de roulements, cherché la meilleur position de la couronne par rapport à l'orientation principale de mes cibles,  motorisation sur courroies, trépied bois surdimensionné, et j'ai réussi à bien descendre cette EP, en tout cas à beaucoup l'adoucir, j'autoguide maintenant entre 0.4" et 0.55", avec une charge de 7.5Kg environ.
Mais j'ai passé beaucoup de temps pour tout ça, sans parler des fois ou ça n'allait pas comme j’aurais voulu (des fois on pense améliorer les choses, mais on les empire). A voir si tu te sens d'attaquer le gros chantier revision :)



Mais si tu veux une monture sans EP (même pas sûr que ça existe, il y en a toujours une même légère, sauf peut être sur les avalon tout courroies?) il va falloir faire un chèque assez conséquent.

Ouvrir le bide à ma monture ne me fait absolument pas peur au contraire ;)

Avoir une monture sans EP ou du moins avec l'EP la plus faible possible ça je sais comment faire, faut juste que je trouve comment financer le basard...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Astroced69-2 a dit :

Ouvrir le bide à ma monture ne me fait absolument pas peur au contraire ;)

Ben allez hop, au boulot :)

 

 

il y a 3 minutes, Astroced69-2 a dit :

Avoir une monture sans EP ou du moins avec l'EP la plus faible possible ça je sais comment faire, faut juste que je trouve comment financer le basard...

je rêve d'une vrai monture, mais les budgets grimpent très vite dès qu'on oublie skywatcher et celestron... :/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Cédric

Je travaille avec la même monture que la tienne, acquise voici cinq ans et ai rencontré un problème analogue au tien l'an dernier.

Cette monture est effectivement quelque peu dépassée à l'heure actuelle, mais ne désespère pas, cela reste du bon matos capable d'encaisser de lourdes charges, nécessitant toutefois une petite intervention de ta part (à te lire, je t'imagine bon bricoleur).

A l'époque, je m'étais inspiré des trois excellents tutos de Guillaume (site astroNOTE) traitant du démontage-remontage d'une SW EQ6, dont la mécanique est identique à l'Orion et dont je te mets l'un des liens ci-dessous.

En fait, il y avait un peu de jeu sur l'axe de déclinaison, ainsi qu'un écart trop important entre la roue dentée et la vis sans fin de l'axe AD.

Après un nettoyage complet à la bombe dégraissante suivi d'un graissage des pièces mécaniques au lithium, tout est rentré dans l'ordre.

Quitte au démontage, tu peux également réfléchir à modifier tes entrainements avec des kits courroies, ce qui te permettra d'aller au-delà de 30 s de poses unitaires, si tu ne te décides pas encore pour l'autoguidage.

Perso, j'image à l'APN au PO d'un Newton de 200/900, toujours sans autoguidage (plus pour longtemps).

Autre suggestion : applique la procédure du suivi PEC + suivi sidéral, comme expliqué sur ta notice (j'ai pu obtenir la version traduite que je tiens à ta disposition si tu le souhaites).

Bon bricolage et bon ciel.

Patrick

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, Close-to-focus a dit :

Ben allez hop, au boulot :)

C'est prévu pour cet été si je trouve un moment pour le faire au milieu de tout ce que je dois faire à coté...

 

Il y a 18 heures, Close-to-focus a dit :

je rêve d'une vrai monture, mais les budgets grimpent très vite dès qu'on oublie skywatcher et celestron... :/

Ça grimpe encore plus vite depuis le COVID...

 

Il y a 14 heures, PULSAR 29 a dit :

Bonsoir Cédric

Je travaille avec la même monture que la tienne, acquise voici cinq ans et ai rencontré un problème analogue au tien l'an dernier.

Cette monture est effectivement quelque peu dépassée à l'heure actuelle, mais ne désespère pas, cela reste du bon matos capable d'encaisser de lourdes charges, nécessitant toutefois une petite intervention de ta part (à te lire, je t'imagine bon bricoleur).

A l'époque, je m'étais inspiré des trois excellents tutos de Guillaume (site astroNOTE) traitant du démontage-remontage d'une SW EQ6, dont la mécanique est identique à l'Orion et dont je te mets l'un des liens ci-dessous.

En fait, il y avait un peu de jeu sur l'axe de déclinaison, ainsi qu'un écart trop important entre la roue dentée et la vis sans fin de l'axe AD.

Après un nettoyage complet à la bombe dégraissante suivi d'un graissage des pièces mécaniques au lithium, tout est rentré dans l'ordre.

Quitte au démontage, tu peux également réfléchir à modifier tes entrainements avec des kits courroies, ce qui te permettra d'aller au-delà de 30 s de poses unitaires, si tu ne te décides pas encore pour l'autoguidage.

Perso, j'image à l'APN au PO d'un Newton de 200/900, toujours sans autoguidage (plus pour longtemps).

Autre suggestion : applique la procédure du suivi PEC + suivi sidéral, comme expliqué sur ta notice (j'ai pu obtenir la version traduite que je tiens à ta disposition si tu le souhaites).

Bon bricolage et bon ciel.

Patrick

 

Merci pour le lien de la vidéo Patrick.
Coté bricolage, je me débrouille on va dire... Comme dit plus haut, si je trouve le temps cet été je lui ouvre le bide pour changer tous les roulements (je les ai déjà), je vais regarder également pour le kit courroie, marre d'entendre le moulin à café en pleine nuit :D  :D
Je veux bien la procédure de PEC si tu l'as, je vais éviter de mettre mon email ici, si tu as FB tu peux me trouver là bas  (je te laisse regarder dans mon profil ;) ) ou alors via la messagerie Astrosurf

 

Edited by Astroced69-2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir.

Ceci dit avec presque 1h00 de pose il n'y a pas beaucoup de monture qui ne dérive raient pas même à focal courte cela commence à faire.

Bonne soirée.

Régis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Leforgeron a dit :

Ceci dit avec presque 1h00 de pose il n'y a pas beaucoup de monture qui ne dérive raient pas même à focal courte cela commence à faire.

Carrément d'accord !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Chris277
      Bonjour les copains,
       
      Depuis plus d'un an j'étais face à un problème recurrent de NON detection par le PC de l'ipolar : "Camera fail to connect". Bizarrement les tests à la maison se passaient bien et j'ai d'abord changé le cable USB.
      Mais toujours connection très rare à force de brancher / débrancher l'usb, plus de 50 x parfois et des décos surprises. 
      Alors début juillet, après avoir fait 4h de route pour rien pour aller au spot, j'ai démonté la CEM70.
      D'abord la caméra et de l'autre coté la platine circulaire qui porte la prise USB vers le hub et la caméra. D'abord c'est logique, du socket USB, les cables montent directement au HUB  USB qui se situe au dessus et sous la queue d'arronde voir image 1. Les cables redescendent ensuite vers le ipolar. J'ai simplement déco/reco des connecteurs.

      Et puis avant la sortie suivante, je me suis dit, qu'il fallait regarder du coté du HUB, puisque lui est toujours detecté par le PC et pas la CAM qui est branché dessus et que rien de louche coté CAM.  Alors J'ai dévissé le HUB et la queue d'arronde puis le PCB du HUB et là surprise :

      Plein de dépôt d'oxydation des soudures comme si la carte avait pris la pluie ou une forte condensation. La monture est d'occase. En haut à droite, le connecteur USB de l'IPOLAR est bien touché aussi.
      Alors l'hypothèse est la suivant, à la maison, au sec, ces dépôts sont secs et assez isolant et ça fonctionne. Et dehors, ces dépots sont probablement hydrophiles, se gorgent d'humidité nocturne et deviennent des résistances en les soudures... C'est cohérent, car les nuits sèches, ça fonctionnait sans problème. J'ai tout nettoyé à la brosse à dent et dans un premier temps j'ai tout tartouillé de graisse silicone diélectrique que j'avais sous la main (pour bateau). Et  100% réussit le soir même malgré un passage de brume au col où j'observais.
    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By transitmk1
      j'ai enfin fini mon nouveau support de camera zwo avec le teleobjectif canon a l'imprimante 3D,maintenant direction les nebuleuses tres large a ma portée,le tout monter sur la lunette 102mm et l'asiairplus bien sur le tout piloté de mon salon via bluestacks et apkpure avec asiair ou anydesk





    • By ndesprez
      Bonjour,
      Actuellement sur la conversion d'un Dobson en Newton classique, je me pose la question suivante : comment assurer une belle finition à l'assemblage final des pièces en contre plaqué (30 mm) avant peinture. J'ai pensé à de l'enduit gras mais votre expérience est certainement plus importante que la mienne ; je lirai donc vos propositions avec grand intérêt. Merci.
  • Upcoming Events