Sign in to follow this  
barnard33

le TEMPS ?

Recommended Posts

Einstein a juste démontré le fameux dicton selon lequel les voyages forment la jeunesse, mais on savait ça de tout temps!

Share this post


Link to post
Share on other sites
"v=99.99999% dec:t'/t=5000000:pour 1 seconde sur Terre il s'écoule 57 jours dans le vaisseau!"
tu veux pas dire l'inverse ?

------------------
losque le doit du sage pointe la lune , une tartine beurrée tombe dessus :D
------------------
Frédéric T | | AVEX
Parc régional du Vexin
C9'1/4 EQ6 - mak 127
AVEX • Astronomie du Vexin


Share this post


Link to post
Share on other sites
d'accord pour les equations, mais ce n'est pas très clair pour mon petit cerveau. N'y a t'il pas une maniere de m'expliquer le ralentissement du temps de facon plus abordable ( avec des mots et des idées);
Alors ce temps pourquoi ralentit-il??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme si la Physique se limitait aux équations !!!! :-) ( Y'a deux frères qui le pensent, voir l'article de C&E à ce sujet ).
Pour le ralentissement du temps, je ne crois pas savoir pourquoi il ralentit... Mais je peux raconter l'histoire. Tout commence par une balle que tu lances devant toi à 10km/h. Quelqu'un qui te regarde la voit avancer à 10km/h. Maintenant si tu la lances depuis un train qui va à 100km/h, une personne sur le quai la verra aller à 110km/h. Ok jusque là ?
Maintenant, prenons une lampe de poche. A l'arrêt, tu l'allumes. Les photos vont à 300.000km/s. Normal. De retour sur le train, tu recommences l'expérience et la personne sur le quai voit les photons aller à 300.000km/s + 100km/h ( je ne fais pas le calcul )... Et bien non. La personne mesure une vitesse de 300.000km.s... Problème.
C'est cette expérience qu'on faite Michelson et Morley ( pas sur un train, mais avec le déplacement de la lumière par rapport à la Terre ). Le seul moyen de rendre compte que la vitesse de la lumière est la même quelque soit le référentiel ( sur ton train, tu mesures une vitesse égale à c, et sur le quai, malgrè le déplacement du train, la personne mesure cette même vitesse c ), on est obligé d'admettre que le temps ralenti ET que les distances se contractent lors qu'un objet se déplace à une vitesse proche de la lumière.
Je me rend compte que tout n'est peut-être pas très clair ( je me suis lancé sans filet ) donc je suis tout prêt à remettre çà au propre si nécessaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
si j'ai bien compris, dans la mesure où la vitesse de la lumiere est constante et que la distance à parcourir ne change pas, ça ne peut etre que la durée du trajet qui differe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait... non.
La vitesse de la lumière est constante, ce sont la distance ET le temps qui varient.
Je ne suis pas sûr, malheureusement, qu'il existe une explication intuitive de ces phénomènes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
√ √ √ √ √√√√√√√√√√√√√√√√√√√√√√√√√ͩ 0;√√√√√√√√√√√√ !

"alt j" sur Mac.


[Ce message a été modifié par STARSHOOTER (Édité le 21-09-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais keskidi ?

ça va STARSHOOTER ?

------------------
Cathie

http://p.dufournet.free.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je répondais juste á la question de elagac (deuxiéme message á partir d´en haut Cathie, non essaie de suivre, sinon c´est sûr aprés on comprends rien ;-)

(mais comment on fait pour taper la racine carré au clavier?!!! )

√ √ √ √ √ √ OK?capice?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malheureusement Barnard33, toutes les réponses qui te seront fournies ici ne seront que la verbalisation d'une théorie physico-mathématique, puisque notre conscience humaine très limitée ne semble à priori pas capable de "mentaliser" cette propriété de l'espace-temps autrement qu'à l'aide de cet outil.
Poser ta question revient donc à poser la question de notre conscience même de cet espace-temps,la clé de tout à mon sens.Et bien malin qui formulera la réponse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
vi he entendido mais ça marche pas avec mon mac regarde : ÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏÏ ça fait des grands Ï

------------------
Cathie

http://p.dufournet.free.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Coconut > Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de ta réflexion. Si je suis bien conscient que nous ne sommes pas programmé pour visualiser un monde en 4D, ce n'est pas pour autant qu'on ne peut pas avoir d'images correctes des effets de la relativité. La Physique N'est PAS une branche des mathématiques. La Physique se construit d'abord par des idées, des raisonnements "avec les mains". Ensuite, les mathématiques arrivent quand on veut poser les choses proprement, vérifier leur cohérence, prédire quantitativement des résultats d'expériences. Par exemple, en imaginant un espace courbé par la masse du Soleil, Einstein prédit que les photos d'une étoile derrière lui par rapport à nous seront déviés. Pour savoir de combien et ou trouver l'étoile, il utilise les équations. Mais il y doit toujours avoir un raisonnement physique derrière. Sinon, on arrive sur des théories avec aucune vérification expérimentale, plutôt génant non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sokar,
Savoir qu'un astre de masse importante ou un objet se deplacant à une vitesse proche de la lumière, modifient l'Espace-Temps est une chose qu'effectivement on verifie sur un plan mathématique voire physique depuis peu (experience des deux horloges ultra-précises dont on a observer le décalage).C'est donc devenu une donnée culturelle.Cependant il demeure impossible pour nos conscience, et ce malgré tous les efforts possibles, de visualiser mentalement cette proprieté.Je n'arrive pas, pour ma part, à "comprendre" (ie: rendre possible la visulisation mentale)pourquoi une personne voyageant dans l'espace a un vitesse proche de la lumière vieillira moins vite que ses semblables restants sur terre.Notre conscience, ce mode de perception si paticulier, montre ici encore ses limites par son incomplétude flagrante.
Il convient donc de s'interroger en premier, à mon sens , sur les contraintes et limites mêmes de cette perception du monde qu'il nous est donné de voir, avant d'esperer formuler un début de réponse réelement valide à ce type de question.
Peut être découvrirons nous ainsi que certaines questions n'ont pas lieu d'être ailleurs que dans le champs limité de nos consciences ou encore qu'elles sont tout simplement mal formulées,par exemple...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Peut-être celà s'améliorera-t-il le jour où les voyages à des vitesses très élevées seront répendus. Nous aurons ainsi la possibilité d'être confronté au phénomène dans notre vie de tous les jours...

Share this post


Link to post
Share on other sites
je pense qu'il est egalement important de se demander ce qu'est le temps. Suivant les epoques et les sciences qui l'etudient les definitions ou les approches changent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors là moi, j'ai le cerveau qui m'envoie de drôle de données.
Si je reprends la première démonstration.
Si je reste sur terre, et que j'ai la capacité de voir s'éloigner le vaisseau, je vais le voir de plus en plus ralentir au fur et à mesure de son avancée, puisqu'en 57 ans il aura autant bougé qu'en un an ( je fait de gros raccourcis ) ! Et semblera pratiquement arrêté depuis ma condition de terrienne.

Mais, paradoxalement, si je suis dans le vaisseau, je vais de plus en plus "vite" ! Mais plus vite par rapport à quoi ! Mes moteurs n'ont pas augmenté de puissance alors ce serait une impression ou une réalité ? Car l'activité terrienne s'est considérablement réduite depuis ma dernière observation spaciale. Moi sur terre et moi dans le vaisseau faions les mêmes gestes, mais ceux-ci ne sont pas perçu à l'identique suivant le point d'observation. C'est donc bien la distance qui altère.

Si maintenant je reviens sur terre. Aurais-je récupéré son présent ? Car si c'est juste une notion de distance, tout devrait rentrer dans l'ordre au retour. Comme un vieux films que l'on rembobine ?
A ce moment là il n'y aurait plus d'accélération ou décelération du temps, mais juste une expansion temporaire.

Oh la la, je suis fatiguée, j'ai plein d'idées qui me viennent en vrac mais je n'arrive plus à les poser !
Mes deux neurones s'éloignent sensiblement l'un de l'autre, je sens le temps ralentir dans ma p'tite boîte crânienne !!!! ... PLOP !!!

------------------
Liste de soutien à l'association "au coeur des étoiles " de cerny 91 et de son projet d'observatoire pour handicapés sur http://fr.groups.yahoo.com/group/soutiencoupolecerny91/ Merci de votre contribution


Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à tous,
Si vous vous interessez à ces problèmes prise de tête, je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de l'excellent livre suivant:

BRIAN GREEN
L'univers élégant
Robert Laffont
22€00

On y trouve les problèmes que vous évoquez (paradoxes, relativité restreinte, relativité générale) mais aussi de la méca quantique et bien sûr les dernières avancées de la théorie des supercordes.

Bonne lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut
regardes les livres de Stephen Hawking en particulier "l'univers dans une coquille de noix", c'est de la vulgarisation intelligente, ca peut éclairer
a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
lafanet:
La relativité restreinte (dont on parle ici) n'est applicable qu'à des objets non accélérés. Le cas de l'accélération se traite en relativité générale (qui est assez difficile à intuiter, et nettement plus complexe).

Sinon, le raisonnement de réciprocité entre la personne qui est dans le vaisseau et la personne qui est sur terre est vrai (J'observe que l'autre veillit moins vite que moi) car il y a une symétrie entre les 2, dans la mesure où ils n'accélèrent pas. Mais ceci n'est qu'une apparence. Si on veut vraiment comparer, il faut que le mec qui est dans son vaisseau fasse demi tour et revienne sur terre. Qui dit demi tour dit accélération et donc nous ne somme plus en relativité restreinte. C'est le demi-tour qui apporte une rupture de symétrie entre les 2 et qui fait que au final, effectivement, celui qui est dans le vaisseau veillit moins vite.

geo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tant que le déplacement est rectiligne uniforme tout va bien, il y a effectivement problème lorsque le vaisseau effectue un mouvement de rotation.
Au passage, il s'agit du paradoxe des jumeaux de Langevin.
Johnny

Share this post


Link to post
Share on other sites
>elegac, lafanet, cathie:
la racine carré en code ascii (je crois) ca donne ça: √ √ √

faut taper "& # 8730 ;" sans les espaces

Chris

[Ce message a été modifié par Chris277 (Édité le 24-09-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si vous avez de l' aspirine sous la main, l' ADSL et RealOne Player, allez voir la conf suivante ("Le temps existe-t-il ?") :
http://www.cerimes.education.fr/index.php?page=fiches&op1=view,3732,13,7,,,,,2

Je suis pas vraiment convaincu par le conférencier. Sa "preuve" repose sur l' existence de l' anti-matière, mais il élimine un peu vite l' interprétation de l' anti-matière comme étant de la matière ordinaire qui remonte le temps (interprétation favorite de Feynman,d' après lui)


a+
--
Pascal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this