Sign in to follow this  
Joël Cambre

Les scientifiques envisagent de dévier la trajectoire d'un astéroïde

Recommended Posts

SAN FRANCISCO (AFP) - Les scientifiques pensent pouvoir dévier la trajectoire d'un astéroïde pour éviter un impact catastrophique sur la Terre mais pressent la communauté internationale de mieux se préparer à un tel scénario pour pouvoir agir au plus vite.
Edward Lu, un expert de la Nasa, explique qu'un petit vaisseau spatial de la taille d'un engin comme Apollo de la conquête de la Lune, pourrait en se plaçant devant ou derrière l'objet, modifier sa trajectoire par la simple force gravitationnelle.

"Un petit bateau remorqueur finit par faire bouger un porte-avion s'il le tire suffisamment longtemps", précise-t-il à la presse lors de la conférence annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS) qui se tient à San Francisco du 15 au 19 février.

Selon lui, c'est la seule méthode efficace, rejetant l'option d'une bombe nucléaire pour briser l'astéroïde qui pourrait avoir des conséquences désastreuses en créant plusieurs objets impossible à contrôler.

Bien que très improbable, une telle opération de sauvetage pourrait devenir nécessaire dès 2029 si la trajectoire de l'astéroïde Apophis était modifiée par son passage prévu cette année-là très près de la Terre (environ 32.000 km). Il pourrait alors revenir frapper notre planète en avril 2036. Cet objet de 300 mètres de diamètre peut détruire un pays de la taille de la Grande Bretagne, selon ces astronomes.

Avec les deux nouveaux télescopes très puissants prévus, le Pan-STARRS à Hawaï et le Large Earth Telescope au Chili, les scientifiques seront en mesure de découvrir cent fois plus de ces objets baptisés NEO (Near Earth Object/objets proches de la Terre), a expliqué Steven Chesley, du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa en Californie (ouest).

Le plus grand nombre d'astéroïdes suivis conduira également à davantage de menaces potentielles pour notre planète, a-t-il dit.

Pour s'assurer qu'il n'y aura pas de temps perdu dans des discussions internationales pour déclencher un éventuel processus de déviation de l'astéroïde --plusieurs années avant le moment prévu de la collision--, un groupe d'experts de plusieurs pays --scientifiques, diplomates, juristes...-- prépare un projet de traité international qu'ils soumettront à l'ONU en 2009, a indiqué Russell Schweickart, président de l'Association of Space Explorers engagé dans ces discussions.

Conscient du danger potentiel présenté par ces astéroïdes, le Congrès américain avait demandé à la NASA en 1998 d'établir dans les dix ans l'inventaire de 90% des NEO d'un diamètre excédant un kilomètre.

L'agence spatiale américaine, avec la collaboration d'astronomes professionnels et amateurs, a en répertorié 703 sur un total de 1.100 astéroïdes traqués dans le voisinage de la Terre.

Reconnaissant que des objets beaucoup plus petits pouvaient provoquer d'immenses dévastations locales ou régionales, le Congrès a révisé sa demande fin 2005 et demandé à la Nasa de cataloguer d'ici 2020 90% de tous les NEO d'au-moins 140 mètres de diamètre.

La Terre, depuis ses origines datant de 4,5 milliards d'années, a été frappée à de nombreuses reprises par des astéroïdes et des comètes qui ont épisodiquement provoqué des extinctions massives des espèces comme les dinosaures après apparemment l'impact d'un de ces objets dans le Yucatan il y a 65 millions d'années.

Une collision d'un astéroïde avec la Terre se reproduira probablement un jour, selon ces astronomes comme l'a montré en 1994 l'impact sur Jupiter de 21 fragments de la comète Shoemaker-Levy 9 après sa désintégration.

Si cet événement s'était produit sur la Terre, il aurait provoqué une catastrophe planétaire digne d'un film de science fiction, selon les astronomes.
-----------------------------------------------------------
Commentaire: Voilà, ça bouge enfin...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Vu sur le site Techno-science :

"Si les mesures radar de 2013 indiquent qu'Apophis est une menace pour la Terre, un vaisseau spatial serait envoyé vers l'astéroïde afin de l'étudier. La mission pourrait alors atteindre l'objet d'ici 2019 selon les évaluations de la NASA. Ce vaisseau larguerait un transpondeur radio sur la surface ou le placerait à proximité de l'astéroïde, en vue d'aider les scientifiques à affiner leur prévision de son orbite. Si les données transmises devaient indiquer qu'Apophis constitue une menace pour la Terre en 2036, la NASA pourrait lancer un deuxième vaisseau spatial pour dévier sa trajectoire entre 2024 et 2028. Cette déviation se produirait avant que l'astéroïde ne s'approche en 2029, le détournant de ce fait sans risque d'une trajectoire potentiellement fatale."

2029....L'homme se prépare aussi à débarquer sur Mars..Enfin si tout va bien. Allez, on y croit !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Attention, il ne s'agit pas d'envoyer un vaisseau lourd pour devier l'astéroïde de plusieurs dixaines de milliers de kilomètres ! Vaufrèges, il ne s'agit pas de faire de l'armaguédon !

En 2029, Apophis passera à 32000 km de la terre (bien trente deux milles km) !
Seulement en raison des incertitudes sur la connaissance de la trajectoire, on ne sait dire exactement où sera Apophis lorsqu'il reviendra croiser dans le voisinage de la terre en 2036 ! Si en 2029 Apophis passe par une fenêtre spécifique de 610 mètres de large (Apophis mesure 320 m) alors il reviendra exactemment au même endroit en 2036, et la terre y sera aussi !
Actuellement, la probabilité qu'il passe par cette fenêtre est de 1 chance sur 48000.
En 2010, de bonnes conditions d'observations permettront d'affiner la connaissance de la trajectoire. Si le risque subsiste, il est effectivement question d'envoyer un transpondeur à partir de 2013 sur Apophis pour le pister de manière précise. S'il s'avère que vers 2020 le risque de collision se précise, un vaisseau pourrait être envoyé vers Apophis avant son approche de 2029. Il n'y aurait alors "qu'à" dévier l'astéroïde de quelques centaines de mètres en dehors de la fenêtre plutôt que de le dévier de plusieurs milliers de kilomètres pour qu'il évite directement la terre.
Or, cette faible déviation d'Apophis peut être obtenue grâce à un simple vaisseau d'une tonne à propulsion solaire électrique, comparable à la mission Deep Space 1.
Il suffit au vaisseau de naviguer de concert avec Apophis durant plusieurs mois pour dévier celui-ci. Simplement via le faible lien gravitationnel !

On est loin d'une mission avec Bruce Willis !

Actuellement le risque d'une réelle collision même en 2036 semble relativement faible. Mais il est tout de même intéressant de se dire qu'avec des moyens relativement modestes, on peut s'épargner la fin des dinosaures !

(Pour plus de détails et d'informations : "L'astéroïde qui nous menace", Daniel D. Durda, La Recherche n°405 (février 2007))

Tournesol.

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 20-02-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tournesol, personne n'a parlé d'une mission à la Bruce Willis.
On sait très bien qu'il y aurait 2 solutions: l'influence gravitationnelle d'une sonde placée à proximité si on a le temps, et éventuellement une sonde avec moteurs fusées qui dévierait l'astéroïde par une poussée si on a moins le temps.

Au fait, le sujet a été évoqué au JT de France 2.

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 20-02-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non Tournesol, il ne s'agit pas de singer "Armaguedon" ce film comique...

L'article de Futura Science que je cite (entre "") était lui même inspiré d'un communiqué de la NASA de 2005.
La mention "vaisseau spatial" ne signifiait donc surement pas "vaisseau habité" ni "vaisseau lourd".

Ma mention sur la mission humaine sur Mars t'a peut-être un peu influencé?
Je sais que ça agace parfois, mais je ne peus pas m'empêcher de le placer, comme ça, tranquille, sans malice...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus récemment , nous avons frisé une catastrophe avec un astéroïde ou une petite comète qui s'est désintégré au dessus de la Sibérie dans la "Tugunska", une région fort heureusement désertique dans les années 1910, si cela se serai produit au dessus d'une grande ville il y aurait eu sans doute des milliers de victimes !!!
Dédé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si par simple effet gravitationnel un petit vaiseau pourrait dévier lentement la trajectoire d'Apophis, il en est de même sur l'ensemble des petits astéroïdes croisant le chemin d'Apophis ?
Est-ce à ce point improbable que de petits astéroïdes bien inoffensifs précipitent notre perte en déviant même très faiblement un Apophis ?

Autrement dit, lorsqu'on identifie un géocroiseur, faut-il s'interesser aussi au cortège de petits corps susceptibles d'influencer sa trajectoire ?

(je fais un peu parano, non ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bof, de toute façon, si c'est pas celui-la, il aura bien un collègue dans ce recoin de l'Espace pour venir nous taper l'épaule à sa place ^^

F

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this