Sign in to follow this  
jackbauer

STARDUST et DEEP IMPACT : nouvelles missions !!!

Recommended Posts

Il semblerait que la NASA reprenne enfin des bonnes decisions, aussi inattendues que prometeuses... Les sondes STARDUST et DEEP IMPACT vont reprendre du service avec de nouveaux objectifs.
Etonnant cette nouvelle affectation de DEEP IMPACT en chasseur de transits d'exoplanètes, avec en prime, s'il vous plait, la detection de leur satellites & anneaux !!!


Exploration spatiale : recyclage de "vieux" vaisseaux
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

"C'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes" semble dire
la NASA, après avoir judicieusement décidé de réaffecter d'anciennes sondes
spatiales ayant parfaitement accompli leur mission, mais toujours en état, vers
d'autres objectifs.

Stardust
Stardust a beaucoup fait parler d'elle en janvier
2006, lorsqu'au cours d'un survol de la Terre, elle réussissait à larguer dans
notre atmosphère un petit container renfermant des particules de poussières
collectées dans la chevelure de la comète Wild 2. Toujours parfaitement
opérationnelle, la petite sonde vient de se voir confier la mission d'effectuer
un nouveau survol cométaire, cette fois de Tempel 1, la même qui avait déjà été
visitée par Deep Impact.
Programmé pour le 14 février 2011, cette nouvelle visite d'un même noyau
cométaire permettra, et c'est une première, d'étudier les modifications
intervenues après le passage au périhélie, et aussi son évolution sur une durée
de six années. Les chercheurs attendent également de cette expérience hors du
commun de pouvoir établir une cartographie complète du noyau de Tempel 1, et
déterminer les caractéristiques précises du cratère provoqué par l'impacteur de
Deep Impact, mal observé six années auparavant par les caméras d'une sonde qui
s'éloignait rapidement et de surcroît noyé dans la luminosité et les jets de
poussière d'une explosion dont l'intensité avait surpris tout le monde.


Deep Impact
Le 4 juillet 2005, la sonde de la NASA Deep Impact réussissait à
envoyer un projectile vers le noyau de la comète Tempel-1, et l'analyse
spectrale des poussières dégagées, ainsi que de l'émission d'énergie lumineuse
permettait d'affiner nos connaissances sur la composition et la genèse de ces
petits corps. Mais Deep Impact, c'était aussi un orbiteur, chargé de transporter
la charge utile et de transmettre les données, qui est resté en orbite solaire
et dont tous les organes fonctionnent encore parfaitement. Aussi, l'agence
américaine a-t-elle décidé de lui attribuer pas moins de deux nouvelles
missions, réalisant du même coup, selon les communiqués, une économie d'au moins
15 % par rapport à un programme entièrement spécifique. La première, DIXI (Deep
Impact Expected Investigation), consistera à survoler la comète Boethin encore
inexplorée le 5 décembre 2008. Ce programme d'observation, qui mettra en jeu les
deux caméras de Deep Impact, compensera la perte de la mission CONTOUR, qui
s'était perdue pour une raison restée inconnue peu de temps après avoir quitté
l'orbite terrestre en 2002.
La seconde, EPOCh (Extrasolar Planet Observation and
Characterization), est dédiée à l'observation de passages de planètes
extrasolaires devant leur étoile, performance à la portée des instruments de la
sonde. L'accent sera tout particulièrement mis sur la détection - et là aussi ce
serait une première - de satellites ou d'anneaux autour de ces planètes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tiré du site du JPL :

"The EPOCh investigation also will use the Deep Impact spacecraft to observe several nearby bright stars, watching as the giant planets already known to be orbiting the stars pass in front of and then behind them. The collected data will be used to characterize the giant planets and to determine whether they possess rings, moons, or Earth-sized planetary companions. EPOCh's sensitivity will exceed both current ground and space-based observatory capabilities. EPOCh also will measure the mid-infrared spectrum of the Earth, providing comparative data for future efforts to study the atmospheres of extrasolar planets. This search for extrasolar planets will be made this year, en route to comet Boethin.

Michael A'Hearn of the University of Maryland, College Park, is EPOXI's principal investigator and the leader of the DIXI science team. L. Drake Deming of NASA's Goddard Space Flight Center, in Greenbelt, Md., is EPOXI's deputy principal investigator and leads the EPOCh investigation.

John Mather, Chief Scientist for NASA's Science Mission Directorate, said, "EPOXI is a wonderful opportunity to add to our growing body of knowledge of exoplanets. Watching planets go behind or in front of their parent stars can tell us about their atmospheric chemistry."

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'adore quand le bon sens refais surface ! bravo pour ces decisions, c'est vachement symaps , intellegieant et cette idée de recyclage me plais bcp !!
mais
quote:
une économie d'au moins
15 % par rapport à un programme entièrement spécifique
je suis tres supris que ce ne sois que 15% , vue le prix de sondes et du lancement, j'osais imaginier 'qu'on economiserais bien plus que ça (au moin 40 %) m'enfin c'est déjà pas mal

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait notre ami traducteur s'est un peu emmêlé les pinceaux... il fallait lire "15 % du coût d'une nouvelle mission", et non "15% d'économie sur une mission normale" !!

communiqué (extrait) :
"These mission extensions are as exciting as it gets. They will allow us to revisit a comet for the first time, add another to the list of comets explored, and make a search for small planets around stars with known large planets. And by using existing spacecraft in flight, we can accomplish all of this for only about 15 percent of the cost of starting a new mission from scratch," said Alan Stern, associate administrator for NASA's Science Mission Directorate. "These new mission assignments for veteran spacecraft represent not only creative thinking and planning, but are also a prime example of getting more from the budget we have."


[Ce message a été modifié par jackbauer (Édité le 07-07-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En, fait cela fait pas mal de temps que c'était sur le feu pour ces 2 missions là.
La NASA réalise ce type d'"extended mission" depuis longtemps mais la plupart du temps sur des sondes mono-thématiques, pour qui c'est finalement plus simple.
Pour des "fly over", cela dépend surtout de l'état des sondes après les survols des missions primaires, le carburant qu'il reste à bord et surtout, ce qui se trouve d'intéressant pas trop loin, sur une route pas trop chère...

C'est de toutes façons très encourageant. Il est déjà/encore loin le temps de la production de sondes à la chaine, comme au bon vieux temps...

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait il reste cependant une inconnue pour "DIXI", le survol de 85P/Boethin par l'ex-Deep Impact: La comète 85P existe-t-elle toujours?
Cela fait des années qu'elle n'a pas été observée et je crois qu'elle n'a toujours pas été retrouvée... à suivre!

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this