Sign in to follow this  
vaufrèges

Phoenix.....c'est parti !

Recommended Posts

Ce samedi matin la Delta II a décollé sans encombre.

L'arrivée sur la planète Mars est prévue le 25 mai 2008, après un voyage de quelque 679 millions de kilomètres. la mission est prévue pour durer au moins 90 sols martiens (92 jours terrestres).

Phoenix est un lander qui se posera à proximité de la calotte polaire Nord, dans la région de Vastitas Borealis où de vastes stocks de glace ont été détectés juste au-dessous de la surface (68° de latitude nord et 233 ° de longitude est). Il s'agit d'une plaine, apparemment dépourvue de blocs rocheux (ce que souhaite la NASA pour un atterrissage sans problème) et dont la température avoisine les -100 °C (fourchette comprise entre -73° à - 33° Celsius).

Cette mission s'inscrit dans la stratégie de la NASA qui vise à faire de l'eau l'élément central de l'exploration robotique de Mars.
Ce que les scientifiques attendent le plus de Phoenix, c'est la détection de composés organiques complexes sans que l'on soit par la suite capable de dire s'il s'agit d'ADN ou de protéines.

Autre aspect de la mission, la météorologie de la planète. Phoenix étudiera l'atmosphère martienne jusqu'à 20 km d'altitude pour mettre à jour nos connaissances des processus atmosphériques. Les scientifiques pourront observer un aspect remarquable du climat martien quand à chaque printemps, une masse importante de glace polaire s'évapore et forme des nuages de glace. Phoenix fournira des données sur la formation, la durée et le mouvement des nuages, du brouillard et autres tempêtes de poussières.
http://www.flashespace.com/html/aout07/04a_08.htm


[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 04-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci

J'ai regardé le lancement en direct sur NasaTV, c'était vraiment émouvant. Cela m'a donné des frissons.

Tout s'est bien passé. Et du premier coup, je vous en prie.

Bref, Phoenix est sur la route pour Mars. Plus que dix mois à attendre. Rendez-vous en Juin .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voici ce qui devrait nous attendre dans les prochaines années, d'après la NASA :

Les grandes lignes de la feuille de route

Phase 1 (2005 / 2016, en cours de développement)

- Phoenix (2007, mission Scout) ;
- Mars Science Laboratory (2009) ;
- Une mission Scout (2011, vraisemblablement Marvel) ;
- Mars Science and Telecommunications Orbiter (2013);
- Astrobiology Field Laboratory ou 2 rovers (2016).


Phase 2 (2016 / 2025)

- Poursuite de l'exploration scientifique par des sondes (orbiters, rovers et landers) ;
- Analyse des échantillons martiens retournés sur Terre ;
- Démonstrateur de technologies avancées ;
- Validation sur la Lune des concepts d'habitats et de travail ;
- Sélection d'une architecture de mission habitée en vue d'une validation définitive en 2025.


Phase 3 (2025 / 2035)

- Avant-postes robotiques, précurseurs de la première mission habitée ;
- Construction du ou des vaisseaux spatiaux de la première mission habitée ;
- Validation sur la Lune des systèmes de support vie (recyclage, denrées périssables, énergie …).


Phase 4 (2035 - au-delà)

- première mission habitée sur Mars ;
- exploration martienne conjointe homme - machine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,

pas d'accord "Boystar". Nous aurons surement l'occasion fin mai 2008 de découvrir des paysages différents de ce que l'on a déjà observé sur Mars et peut-être même sur Terre.

Allez, je prends les paris ! Formes et formations géomorphologiques EPOUSTOUFLANTES !!!!

A+
Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dawido, j'espère que tu as raison !!! Même si on n'envoie pas des sondes sur Mars pour admirer le paysage... !!!!!!

Je me pose une question : pourquoi envoyer un simple lander au vu des objectifs de cette mission ? Un rover aurait été il me semble bien plus approprié... Imaginez que Phénix creuse et tombe sur une dalle rocheuse et qu'à trois quatre mètres on s'aperçoive que le terrain semble hyper propice à un forage (la vie qui grouille, tout ça )
Question de coût ?
Poids des instruments embarqués ?
Recyclage de "vieilles" sondes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Boystar, c'est pas gagné...

C'est un peu la loterie quant aux caractéristiques du terrain au point précis où Phoenix finira de se poser.
D'autant que même si on réussit à creuser les 50 cm ou 1 m de profondeur escomptés, celà pourrait être largement insuffisant pour détecter quoi que ce soit d'intéressant.

Mais ça vaut le coup d'essayer non ?

Ensuite il y aura en 2009 le "Mars Science Laboratory" un rover qui marque une rupture technologique significative et qui sera bien plus performant :

- 6 roues, 775 kg, alimenté par un générateur isotopique il aura une autonomie extraordinaire et des capacités d'analyse très développées.
Toutefois, MSL ne pourra pas creuser... mais sera équipé d'un bras lui permettant de ramasser des échantillons au sol pour analyse chimique, de façon à déceler des composés organiques.

Patiente donc.

Et puis ExoMars en 2013...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Boystar

comme son nom l'indique plus ou moins, Phoenix est une sonde miraculée, avatar des défuntes Mars Polar Lander et autres Mars Surveyor... En clair, la Nasa a récupéré des bouts de sondes sur ses étagères.

Dans l'absolu, tu as raison, une sonde sur roues aurait été plus mieux... mais ces trucs ont un coût... Phoenix, je crois, c'est 400 millions. Rajoute Spirit et Opportunity, Mars Odyssey, MGS, Mars Reconnaissance Orbiter, rajoute les futures sondes, plus celles qui partent vers Pluton, tournent autour de Saturne, rajoute les télescopes spatiaux... Même pour les américains, çà finit par coûter cher. C'est déjà miraculeux, de mon point de vue, que chaque opposition martienne ou presque voit sa nouvelle sonde martienne... Ya tant de trucs à chercher, à découvrir... Perso je trépigne d'impatience, par exemple, pour les futurs télescopes spatiaux dédiés aux exoplanètes... Il en faut pour tous les goûts...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comment ça Mars Science Laboratory ne pourra pas creuser? Erreur! Son bras robot sera équipé d'une foreuse qui pourra en plus prélever des carrotes dans les roches.
Voici l'animation qui le montre bien. Ce qui est impressionnant, c'est toute la série de tests que va subir l'échantillon, un vrai parcours labyrinthique au coeur de la sonde http://fr.youtube.com/watch?v=3EmGk-NdSig

Si vous avez fait attention au paysage de Phoenix vu par Mars Reconnaissance Orbiter, on voit que c'est un terrain parsemé de roches rares, et d'un sol craquelé selon des hexagones à cause du gel et du dégel du permafrost. On peut rapprocher le paysage que verra la sonde à celui de Viking2, en moins caillouteux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Viking, voila le mot qu'il ne fallait pas prononcer...
Faudrait vraiment un coup de bol énorme pour que Phoenix trouve quelquechose sous la poussière au milieu de ce désert !
MSL et Exomars auront plus de chance en se déplacant, mais mieux vaudrait envoyer quelqu'un explorer ces fameuses cavernes qui ont fait couler beaucoup d'encre ici-même...

[Ce message a été modifié par jackbauer (Édité le 07-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon...OK Damien.... MSL creuse, enfin "fore" quelques cm.

On est d'accord

Jackbauer > "...mieux vaudrait envoyer quelqu'un..."

Voui... Mais allons, allons pas de provoc, non pas de provoc..!

Y'a déjà Joël et moi pour ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention les amis à ne pas confondre les termes "dépoussiérer", "poncer", "creuser", "percer", "forer" ...

Si Spirit et Opportunity dépoussièrent, poncent voire ont pu creuser par des artifices quelques tranchées avec leurs roues, Phoenix se "contentera" de creuser des tranchées afin de prélever des échantillons en profondeur (50 cm à 1 m).
MSL dépoussièrera et poncera d'une part, mais percera ET forera d'autres part puisque des carottes seront prélevées puis analysées mais à qq cm "seulement" de profondeur.

Dans tous les cas, non seulement les techno ne sont pas les mêmes, mais les finalités et surtout les objets étudiées sont très différents ainsi d'ailleurs que le devenir des échantillons quand ils sont prélevés...

Spirit et Opportunity ont poncé des roches et creusé le sol, sans prise d'échantillon, Phoenix creusera le sol également et récoltera des échantillons de plusieurs centaines de gr pour analyses.
Quant à MSL, il forera des roches uniquement dans le but de prélever qq micro grammes ! Quoique la puissance de l'engin permettra de bloquer à nouveau les 4 roues arrières et de creuser des tranchées avec les roues avant...

Gilles


[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 07-08-2007).]

[Ce message a été modifié par Dawido (Édité le 07-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, Dawido bien vu.

Spirit et Opportunity ramènent leurs fraises, avec Phoenix on aura peut être la pelle du 18 juin (2009), quand à Mars Science Laboratory, il sera le premier rover herbivore : il mangera des carottes !

C’est fou ces robots Joël… Des décennies pour faire ce que l’homme ferait en quelques heures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
... et c'est pas une bête tempête de poussière qui empecherait un astronaute de bosser !!

[Ce message a été modifié par jackbauer (Édité le 07-08-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une chose encore et dont personne ne parle mais qui vaut d'être soulignée.

Phoenix Mars Lander est une mission américaine dans laquelle notamment le Canada et l'Allemagne ont fortement participé :

- l'expérience météo et ses instruments sont canadiens,
- le bras robotique est partiellement allemand.

Dommage qu'aucun labo français n'ait pu monter à bord...

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai Dawido, mais par contre la France est très bien positionnée sur "Mars Science Laboratory".

En effet deux équipes françaises sont associées aux équipes américaines dans les expériences scientifiques suivantes :

Un laser "french" inédit :
"ChemCam" (Laser-Induced Remote Sensing for Chemistry and Micro-Imaging) est un instrument d’analyse élémentaire des roches autour du rover jusqu’à 10 mètres. Il utilise la technique d’analyse spectroscopique dans l’ultraviolet associée à l’ablation laser. Un laser de puissance tire sur une cible ce qui provoque la fusion du matériau et l’apparition d’un plasma que l’on détecte à distance en spectroscopie UV. La fourniture française se compose du laser de puissance avec son électronique ainsi que la caméra pour la visualisation des cibles.

Et "SAM" (Sample Analysis at Mars) qui est une expérience d’analyse de la composition moléculaire et isotopique des composés organiques contenus dans les minéraux et de l’atmosphère. SAM sera au cœur du laboratoire d’analyse situé dans le rover.La France fournira le système intégré contenant les colonnes pour l’analyse par chromatographie en phase gazeuse des composés volatils extraits des échantillons prélevés par le rover.

On se sentira encore plus concernés par les aventures de l'engin non ?
http://www.cnes.fr/web/3003-cp69-2004-la-france-a-bord-de-mars-science-laboratory.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this