Sign in to follow this  
Areole Garner

Planètes naines : quoi de neuf depuis un an ?

Recommended Posts

Il y a presque un an l'assemblée générale de l'union astronomique internationale adoptait, après une série de rebondissements, une résolution visant à créer une nouvelle catégorie d'objet, les planètes naines dans laquelle fut tout de suite rangé Pluton, déchu alors de son statu de planète.

La catégorie en question comprenait donc Pluton, Cérès ainsi que le corps céleste par qui le scandale arriva (2003 UB313 qui n'avait pas encore de nom au moment de la réunion, mais dont on savait qu'il surpassait Pluton en masse et en taille).

Le communiqué de l'UAI précisait que les candidats au titre de petites planètes étaient une quinzaine (dans un premier temps) et qu'elles seraient prochainement versées dans cette catégorie après un certain nombre de vérifications puis validation par une commission ad hoc.

Etaient et sont toujours parmi les candidats à cette catégorie : (4) Vesta, gros astéroïde la ceinture principale, Sedna, gros objet s'approchant du Nuage et de Oort et les plus gros astéroïdes de la ceinture de Kuiper : Varuna, Ixion, Quaorar, Orcus, et surtout 2005 FY9 et 2003 E61 qui sont par taille les 3ème et 4ème plus gros objets à ce jour de cette zone

Or, que c'est il passé depuis :

Acte 1 : Brian Madsen, le responsable du MPC (Minor Planet Center) l'un des plus farouches défenseurs de la destitution planétaire de Pluton s'empresse d'ajouter Pluton au catalogue général des astéroïdes et lui attribue le numéro 134340 !!!

Outre le fait qu'on se demande bien à quoi ça sert d'attribuer un numéro à Pluton quel que soit son statut, cette décision fait fi d'un vœu de la précédente assemblée plénière de l'UAI en 2003 recomandant que si Pluton était reclassé comme astéroïde il lui soit attribué un numéro symbolique comme cela avait été fait pour Varuna (20.000) et Quaoar (50.000).

Mais surtout que vient faire Pluton dans cette liste ?

L'assemblée de Prague a bien crée un nouvelle catégorie d'objet : [U]Les planètes naines ! Elle n'a jamais dis que Pluton était un astéroïde ![/U]

Madsen devait donc en toute logique retirer de sa liste Cérès et 2003 UB313 ! Et bien non seulement il ne le fait pas mais il ajoute Pluton !

J'avoue ne pas comprendre !!!

Acte 2 : 2003 UB313 est baptisé Eris... (Alors qu'on commençait à s'habituer à son nickname de Xéna... mais c'est toujours mieux qu'un numéro et c'est finalement assez joli...)

Et depuis ? Plus rien :

Le MPC n'a pas encore depuis un an statué sur les propositions de noms fournit par leur découvreur Michael Brown pour 2005 FY9 et 2003 E61 ? (Certains sites astronomiques les dénomment par leur nickname, respectivement EasterBunny et Santa !) Aucune information ne filtre et Mike Brown, interrogé à ce propos dit lui-même ne pas comprendre ?

Aucun des gros astéroïdes dont j'ai cité les principaux n'ait venu rejoindre le trio Céres-Eris-Pluton :

Que ce passe-t-il donc ? Une commission travaille-t-elle dessus ?

Quelqu'un sait-il quelque chose, j'avoue n'avoir rien trouvé sur le web, ni en anglais ni en français... mais je n'ai peut-être pas bien cherché

Je suis friande de toutes informations sur ce sujet et remercie à l'avance celles et ceux qui pourrait nous les communiquer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Intéressant tout cela, merci bien pour ce statut.
J'ai par contre le sentiment que l'UAI est plutôt lente dans les actions à faire de ce type ... faut-il seulement être patient?

Marc
http://astrosurf.com/delcroix

P.S.: petite correction, il s'agit de 2003EL61, pas 2003E61

Share this post


Link to post
Share on other sites
Idem, excellente idée de relancer le sujet !
A ma connaissance, la dernière info en date (juin 2007)concerne la mesure de la masse d'Eris estimée à 1,27 (aux incertitudes près) fois celle du Pluton d'après l'étude (HST & Keck Observatory) du mouvement orbital (en 16 jours) de son satellite Dysnomia (~150 km).



Du côté de Minor Planet Center dirigé par Brian Mardsen, il semble que le rythme des découvertes des TNO/KBO soit considérablement ralentie en 2007 avec seulement 4 nouveaux objets à ce jour dans la liste contre plus de 60 en 2006 !
Possible que ce soit aussi du à "l'épuisement" de la petite équipe (3, 4 personnes ?) vieillissante de Mardsen comme on avait pu le voir dans un documentaire qui se terminait juste avant le congrès de l'UAI ...
http://cfa-www.harvard.edu/iau/lists/TNOs.html

Visiblement, les planètes naines de plus de 2000 km ne doivent pas être légion dans notre Systéme Solaire et ajouter Eris aux membres officiels pour passer à 10 (en fixant 2000 km comme limite inférieure) n'aurait pas vraiment boulversé nos manuels mais plutôt vulgarisé notre champ de connaisance aux mondes glaçés extérieurs ...
Figer à tout jamais notre univers planétaire à 8 membres peut paraître finalement comme une vision du monde très étriquée et conservatrice ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
A mesure que nos connaissances augmentent, et en particulier grâce aux exoplanètes, on s'aperçoit que le terme "planète" est une notion de plus en plus vague et confuse. On ne s'y retrouve plus entre planètes géantes gazeuses, naines brunes, planète "océan" (existence à confirmer), planètes de pulsar (!)ect...
Je ne vois pas en quoi Pluton serait moins une planète que Mercure par exemple... Comment ça elle est composée de glace ? Mais en quoi serait-elle plus différente de la Terre que Jupiter par ex qui n'est rien d'autre qu'une énorme boule de gaz !!
Il faut bien admettre que le terme "planète" est plus une question culturelle que purement astronomique...

Luttons contre la ségrégation envers les planètes de petite taille, et soutenons Pluton, Cerès, Eris, ect dans leur combat pour une juste reconnaissance dans notre Système Solaire !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Certes, c'est un sujet longuement débattu ...
Mais gamin quand j'ai commencé à m'intéresser à l'astronomie, j'étais déjà intrigué par cette planète éloignée à l'orbite excentrique croisant celle de Neptune (laissant Neptune être la dernière planète du système pendant des années) et largement plus éloignée du plan de l'écliptique que les autres ...

Et reconnaissons que la définition d'une limite semble nécessaire, à moins qu'on accepte que le moindre grain de sable se balladant dans le système ne soit considéré comme une planète. Par contre j'en conviens, définir cette limite est pas facile ...

Enfin, la polémique sur ce sujet peut être sans fin ... et puis il faut savoir faire preuve de souplesse - en tant qu'astram, c'est pas parce que Pluton a été déclassée que je me suis arrêté de la photographier, de faire des mesures de luminosité et d'envoyer mes résultats à l'ALPO (bon d'accord le directeur est américain, alors cela doit lui faire plaisir ... ).


Marc
http://astrosurf.com/delcroix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Recentrons le sujet ! Je ne souhaite pas que ce fil devienne une bataille (même pacifique) entre les Plutono-nostalgiques et les Pluton-killers !

Simplement l'UAI n'a pas pris ses décisions ni sur un critère de taille, ni sur un critère de composition chimique, mais sur un critère orbital. Une planète doit avoir fait le ménage sur son orbite. Ce qui n'est pas le cas de Pluton qui fait partie d'une sous catégorie des KBO (objets de Kuiper) qui se nomme les plutinos et qui sont tous en résonance 3:2 avec Neptune ! On connaît actuellement environ 200 plutinos !

Ce qui m'interroge (et ce sur quoi je recherche des informations) c'est :
1) que rien ne bouge au niveau du classement d'autre corps dans la catégories des "planètes naines"
2) que les nominations d'objets tardent tant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'espère que vous en conviendrez tous du cynisme de l'UAI pour avoir affublé du matricule 134340 notre lointaine Pluton surtout lorsqu'on possède maintenant une famille respectable ...



Pour le reste, faudrait poser la question par exemple à André Brahic souvent présent dans les médias et qui est encore certainement très proche des commissions de L'UAI.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2003 EL61 et 2005 FY9 ont été numérotés aussi: 136108 et 136472 comme sont numérotés tous les objets du systeme solaire autres que les planetes, avec une numerotation definitive (cometes periodiques comprises, avec 1P à 190P) des que la précision de la connaissance de l'orbite remplit certains critères (Pluton a donc été numéroté dès qu'il est sorti de la catégorie de planète majeure - son orbite étant suffisament bien connue!)
Il y a-t-il eu une résolution de l'UAI pour attribuer des numéros particuliers à Pluton (Eris et les autres...?)? Varuna et Quaoar n'auraient-il pas reçus de numérots particuliers juste de la propre initiative de Marsden?

La numérotation est quasiment automatique et fait par le CBAT (Marsden, Green, et cie...).

Une fois numéroté, un objet peut etre baptisé, mais ce ne sont pas les meme personnes qui valident les noms d'objets du systeme solaire (Division III de l'UAI) et jusqu'à présent les noms des objets transneptuniens relèvent encore de mythologie(s) et "Père Noel" (<=> Santa pour les américains) ne doit pas trop faire partie de la liste des noms potentiels... en tous cas cela prend du temps (visiblement) et il n'y a pas d'urgence.


Quant au rythme des découvertes de TNO, Marsden et les membres du CBAT n'ont rien à voir la dedans: il ne font que publier/calculer les orbites des objets découverts.

Les gros TNOs avaient été découverts par l'équipe M. Brown, C. Trujillo et D. Rabinowitz utilisant le Schmidt+CCD du Palomar. S'il n'y a que 4 objets nouveaux pour 2007, c'est soit que moins d'équipes cherchent à en découvrir de nouveaux, soit on commence à avoir vu la majeure partie de ceux plus brilant que m=24, soit que les découvreurs attendent de plus en plus pour communiquer leurs observations au CBAT pour mieux observer eux meme leur nouveaux objets avant de rendre publique leur découverte.

C'est ce que l'équipe M. Brown et al. a toujours fait, garder le plus longtempe possible sous embargo leurs découvertes... peut-etre qu'ils ont de nouveaux plutons dans leurs données, mais aussi leur programme de Survey au Palomar est probablement terminé.

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this