Sign in to follow this  
Guerric de Crombrugghe

La CHAUX

Recommended Posts

Bonjour tous!
Je suis étudiant ingénieur civil à l'UCL. Dans le cadre de notre cours de projet, nous nous interessons à la production de chaux (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaux_%28chimie%29). Nous devons trouver une application à notre produit : en connaitriez-vous par le plus grand des hasard une pour l'industrie du spatial?
Merci tous!
Guerric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonsoir Guerric,

Là, je te conseillerai de prendre contact avec un journaliste de FI.
Aux dires de certains, il a une idée bien précise de comment utiliser la chaux (vive de préférence) pour causer avec les défenseurs des programmes habités dans le spatial...
Il signe souvent ses messages avec des mots commençant par "Super...", mais, là , j'en sais pas plus...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je peux pas t'aider...

La seule chose que je sais à propos de la chaux, c'est que c'est une spécialité de la Toscane, en Italie.

La chaux d'Pise est renommée dans le monde entier, par exemple.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi faire la promotion de la Toscane ? Est-ce du chauvinisme que de dire que la meilleure qualité de chaux est produite à Sète ?
Demandez à n' importe quel spécialiste, il vous répondra :
- La chaux ? Sète !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble, je dis bien semble, que la chaux est ou était utilisé dans le cycle de régénération de l'air pour piéger le CO2 à bord des missions habitées. Mais il ne s'agit pas là d'une application spatiale à proprement parlé vu que le même type de régénération est aussi utilisé dans les sous-marins et surement dans d'autres domaines...

[Hors sujet]
@PascalD,
Mouai s'ils étaient fichu de respecter un cahier des charges en granulométrie et réactivité ça pourrait être vrais...-> j'ai bossé pendant 8 ans sur une production qui utilisait de la chaux vive et était responsable des analyses de qualité, nous avions plusieurs fournisseurs, ben ceux que je devais régulièrement refuser était celui de Sète...

Juste pour la petite histoire...
[/Hors sujet]

[Ce message a été modifié par richelieu (Édité le 02-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble qu'avec la chaux on peut faire des maquettes au 1/87e. A vérifier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, je te conseille de contacter les producteurs de chaux si tu veux des renseignements, notamment les deux plus grands producteurs européens: www.lhoist.com
www.carmeuse.com

bien cordialement, epsi

PS: Superlimé, t'es une vraie vérole

[Ce message a été modifié par epsilonzéro (Édité le 02-10-2007).]

[Ce message a été modifié par epsilonzéro (Édité le 09-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

La chaux est utilisée dans le domaine spatial d'une part dans la fabrication de certains éléments : les métaux non-ferreux (Aluminium, Zn, Cu ...).
D'autre part, comme dans les frigos destinés à conserver les fruits, la chaux permet de capter le CO2 émis par les fruits et d'éviter ainsi qu'il ne se tâchent. On dit alors que la chaux se recarbonate car elle récupère le CO2. Il doit donc en être de même dans une mission habitée, même si j'espère pour eux il fait plus chaud que dans un frigo ;-)
En espérant t'avoir aidé un peu...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah...! La chaux sète... NUL !!

Par contre, sérieusement, je crois savoir qu'on en utilise avec des épices...

Ben oui quoi...La chaux d'épices.

(C'est pas moi qu'a commencé)

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 08-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la chaux rentrait dans la fabrication du verre
à une certaine époque
Sinon,la maison,l'observatoire(mur,dalle,colonne,bureau)et généralement toutes constructions sur le terrain sont bâtit à la chaux, sauf la piscine
Un vrai régal a travailler cette matière

Jean-Luc

p.s.: il paraît que les pyramides ont été coulé à la chaux
et que peut-être ce sont des observatoires

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaux vive + Coke + énergie (1000°C) = carbure pour les spéléologues (pour les futures explorations des gouffres sur Mars)...

[Ce message a été modifié par boystar (Édité le 14-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah ben mon ami boystar a déjà fait joujou avec le carbure à ce que je vois ... ça pète bien ça quand ça merdoie dans la dudule hein ?

bon, onl'utilise quand même de moins en moins, c'est crado... l'éclairage à leds ça va mieux (mais ça réchauffe pas les mains)

[Ce message a été modifié par epsilonzéro (Édité le 10-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime pas trop les leds et l'éclairage electrique en spéléo... d'ailleurs il m'est déjà arrivé de péter la lampe !! Avec le carbure, tu craches dessus, tu souffles dans le tuyau, t'y frottes contre les roches, ça marche tout le temps !!!
...
Bon on s'éloigne du sujet, là !

Share this post


Link to post
Share on other sites

mouais, en gros tu fais comme moi, tu passes ton temps à pester contre ta lampe acétylène, tu te piques les doigts avec le débouche bec, tu fais des chalumeaux quand ça s'emballe parceque le robicot s'est barré, tu te pètes les côtes quand tu rampes et que cette vérole te roule dessous, tu recoupes ton tuyau, tu changes le bec de gaz, tu tapes sur le rocher pour la faire repartir et pan, tu pètes la soudure, t'as pu d'eau alors tu pisses dedans, le joint du bec se casse et ça flambouille de partout, tu fais tomber la banane de carbure dans un gour en remplissant, pi faut foncer dehors avant le coup de grisou, c'te vacherie de tuyau de gaz se prend dans la quincaillerie, t'as pas pris le sac en plastique qui va bien pour déchauler, alors tu fais pas le sagouin et tu finis sans éclairage parce que évidemment dans ces moments là l'électrique ne marche plus, le piezzo se barre en sucette alors faut l'allumer à deux en penchant la tête et ce faisant tu fous le feux aux cheveux du collègue, tu te roussis les doigts en l'éteignant, ça daube dans la bagnole quand tu rentres, bref, la joie et la bonne humeur de la dudule... mais je te rassure, dans l'équipe, je suis le dernier à avoir résisté à l'électrique, et longtemps j'étais le seul à grommeler durant toute l'expé à cause de cette vérole d'acéto-que-c'est-la-dernière-fois-que-je-la-prends

bah, hors sujet, chais pas, l'instigateur du sujet ne répond plus alors on en profite...

EDIT: tiens tiens jexfour2, on grottouille aussi en tre deux observation ?

[Ce message a été modifié par epsilonzéro (Édité le 11-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je grottouille moins souvent depuis que j'ai failli me noyer mais ça arrive...

en isere on est assez bien fournis en trous, mais aussi en flotte... :/

pas de mauvais jeux de mots hein....

Je suis fan du moment où on décide de tout éteindre, de tous se poser et de se taire, en respirant le moins fort possible... on arrive alors à moins de 10 dB -mesuré - ça donne une impression géniale...
un peu comme une autre sorte de musique... Une expérience géniale, enrichissante...

on profite du sujet

[Ce message a été modifié par jexfour2 (Édité le 13-10-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

pitin le tout noir, où l'on entend plus que le bourdonnement du sang dans les oreilles, un trus terrible ça... a ne manquer sous aucun prétexte, c'ets la pause qui ressource, qui remet d'équerre avant la remontée!

(faut pas qu'y en ait un qui craque une louise, ça romp le charme )

Share this post


Link to post
Share on other sites

En lisant l'histoire de cette pause et de ce sentiment bizarre de plénitude dans le noir silence des abimes - " un peu comme une autre sorte de musique... Une expérience géniale, enrichissante..." - j'ai cru percevoir un moment de pure poésie, de divine extase transcendantale...

Et puis epsi est arrivé : "...faut pas qu'y en ait un qui craque une louise..." !?

SAUVAGE !! Australopithèque !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah! ben c'est malin !
Résultat : le "Guerric" est aller ouvrir un autre post sur le sujet..
Vos histoires de grottes, de louises, de musique à moins de 10 dB... sans louises, vos insultes.. !
Résultat : on ouvre un autre post, on consomme de l'énérgie supp, bref.. on se fout de l'avenir de la planète !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vrai que le carbure, au niveau de la couleur et de la chaleur de l'éclairage, est bien plus beau, ça n'a rien à voir avec l'éclarage froid électrique, c'est clair ! Une belle flamme blanche donne des couleurs magnifiques, et des ombres dansantes qui donnent de la vie aux concrétions.
Mais au prix de....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this