Sign in to follow this  
Sjoerd Rutten

Le Soleil et la météo

Recommended Posts

Fredo, on vient de vivre au niveau global l'hiver le plus froid depuis longtemps.
Voici les 4 courbes des 4 principaux instituts qui mesurent les températures prise de mars 2005 à février 2008:

Si les tenants de la thèse solaire ont raison, le refroidissement est déjà commencé. Le cycle solaire 24 n'est toujours pas commencé et cela colle avec la prévision d'un cycle très faible qui est annoncé par les spécialistes.

Voici dans le schéma suivant un historique des cycles solaires. En ordonnée le nombre de Wolf qui est, en gros, le nombre des taches solaires. Le dernier cycle qui vient de finir était le 23. L'année 1700 correspond à la fin du petit âge glaciaire avec la réapparition des taches solaires, restées absentes durant environ 60 ans, pendant cette période froide.

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 14-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
vaufrere : merci de bien me relire et ne pas carricaturer mes propos

Joël : oui mais encore ?
est ce que cela annule , ou plutot ne disculpe de TOUTE responsabilité (meme partielle) ????
je serai curieux de voir les courbe des température depuis 1700 a aujourd'hui, corrélée par le nombre de tache. il va sans dire qu'il y a un rapport, mais je sui absolument convaincu que chercher une unique reponse à une phénomène aussi complexe, c'est faire une grossiere erreure (que les pro antropique commettent regulièrement j'en conviens, c'est pas une raison pour faire la meme chose)
des ce que j'ai lut jusqu'a présent, c'est que nous pourrions faire preuve d'-au moins- un peut d'humilité et dire je ne sais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fredo, que viens faire le sentiment de culpabilité là-dedans? On creuse et plus on creuse plus on voit que c'est d'abord le Soleil qui gouverne le climat et ensuite la vapeur d'eau, les courants marins, les rayons cosmiques, que sais-je. Et le CO² là dedans c'est quasiment 0. Si tu veux te sentir coupable de quelque chose au moins que ce soit de quelque chose de vrai...

Mais je réponds à ta question: Des chercheurs astrophysiciens Danois ont eu l'idée originale de tracer sur un même graphique la température moyenne du globe de 1750 à 2000 (courbe blanche ci-contre) et la durée des cycles solaires pendant la même période (en jaune sur le même graphique). Les chercheurs n'ont pas essayé de superposer les variations d'éclairement ou d'énergie émise par le soleil pendant cette période mais bien la durée des cycles des éruptions solaires, pour voir s'il y avait une possible relation entre ces données. et la température terrestre. Autrement dit, ils se sont posé la question suivante : " La température du globe a t-elle une relation quelconque avec la durée des cycles d'éruptions solaires ?

Pour le fun: la confirmation de l'intuition de William Herschel (l'astronome), qui avait constaté une surprenante corrélation entre le prix du blé et le nombre de taches solaires... Il pensait que la couverture nuageuse était plus importante quand il y avait moins d'éruptions solaires et donc moins de blé, dont les prix montaient ! Il ignorait le mécanisme des rayons cosmiques mais il avait deviné l'essentiel. La courbe a été faite par deux chercheurs israëliens.

Ils ont refait la courbe pour la période 1900 - 2000 et ça colle aussi, voir leur étude ici: http://xxx.lanl.gov/ftp/astro-ph/papers/0411/0411165.pdf

Et enfin la comparaison avec la courbe du CO² ici:

On est frappé de voir que la baisse des températures moyennes globales mesurée de 1943 à 1975 (on s'inquiétait d'un possible âge glaciaire à venir en 1976) n'est pas du tout corrélée avec la courbe du CO² qui montait à plein à l'époque.

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 13-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"que viens faire le sentiment de culpabilité là-dedans'
heuue je n'a jamais employé se therme, au pire je parle de responsabilité ce qui n'est pas la meme chose....

pour le reste je lit et analyse tout ça, je te repond demain matin
la bise

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention Joël, des corrélations ne sont jamais des preuves à elles seules, aussi troublantes soient-elles...
Par exemple, un 3ème phénomène peut en être la cause, ce qui détruit le lien entre les 2 premières.
Cela dit, tes courbes "causent"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
>> « vaufrere : merci de bien me relire et ne pas carricaturer mes propos » <<

Ouf ! Attention Fredo… Tu as failli écrire « faufrère » !!…
Moi c’est « vau-frè-ges »

Mais tu as raison, je caricaturais un peu tes propos, d’autant que ton opinion est assez mesurée… Comme Joël, je me « talibanise » aussi sans doute.

Ce qui m’a surtout fait réagir, c’est cette phrase : « ….je ne suis pas d’accord pour jouer aux apprenti sorcier avec des phénomène qui nous depasse et se complaire dans l'inaction sous prétexte qu'il y a des doutes : bordel de dieux, il en va de la qualité de vie des génération future et certains sont la a débatre de peut etre , je sais pas, mouis, non , faut attendre. »

Tout ceux qui ont suivi assez attentivement ce post auront noté que cette idée a déjà été formulée de différentes façons, et de façon récurrente.

Elle peut se résumer ainsi (attention fredo, je caricature pour être plus clair, ce n’est sans doute pas ce que tu penses ) :

« Même si on nous raconte des conneries, et donc que le réchauffement est d’origine non anthropique, le discours catastrophiste a l’avantage de mobiliser les sociétés modernes pour la lutte contre les GES ... »

Trois remarques :

1)Le côté pervers de cette idée, c’est qu’elle peut amener à considérer qu’en toutes circonstances, la fin justifie les moyens…

2)La deuxième remarque, c’est la fâcheuse tendance actuelle à diaboliser les énergies fossiles, quasi-exclusivement, sur la base de leur production de GES, comme si les multiples autres pollutions de ces énergies devenaient secondaires (dioxyde de souffre et d’azote, suies, particules d’hydrocarbures en suspension, vapeurs de mercure et métaux lourds, marées noires…etc…) et ne suffisaient pas à nous motiver.
Sans parler de l’épuisement prochain de ces ressources !

3)La troisième remarque, c’est le risque qui découle d’une telle posture, affichée par la science « officielle », les médias, les politiques : En attelant ainsi la nécessité de diminuer les GES produits par les énergies fossiles prioritairement à l’hypothèse de l’origine anthropique du réchauffement climatique, on peut imaginer sans peine les conséquences désastreuses qui pourraient résulter du constat de l’inanité de cette théorie, à court ou moyen terme.

Face à la pensée unique actuelle, il serait certainement beaucoup plus sain que soient aussi mises en lumière certaines incohérences de la théorie anthropique, et il importerait de ne pas conclure avant d’avoir examiné sérieusement d’autres possibilités. Ce serait simplement une attitude scientifique.

On en est loin !

Surtout, il n’est nul besoin d’aller « chercher » les GES pour se motiver contre l'utilisation intensive des énergies fossiles, et comprendre la nécessité impérative de nous préparer à en diminuer progressivement la consommation, tant pour des raisons de santé publique qu'environnementales ainsi que...de prévoyance élémentaire.

En effet, vu que les réserves sont limitées à moyen terme, on n’y coupera absolument pas de toute manière !


[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 14-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oup's !.. Joël...

Pourrais-tu réduire les dimensions du graph sur les
températures globales car les messages deviennent
pénibles à lire..
Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Actuellement, les prix du blé battent en effet les records et cela depuis environ 1 an à 1 an et demi.

La faute au soleil? Entre autres...

Cependant, on doit prendre en compte d'autres facteurs dans l'évolution actuelle des prix du blé, comme l'augmentation de la population mondiale, l'augmentation du niveau de vie dans le monde en général (et oui) donc une augmentation de la demande des produits dits 'de luxe' comme la bière (faite de blé, d'orge), la diminution des subventions aux agriculteurs (voulue par les citoyens que nous sommes), l'influence du carburant à base de blé etc. etc. etc.

Cela face à une limite de la capacité de production que nous allons bientôt atteindre!

C'est donc probablement, comme pour tout, une combinaison de tous ces facteurs qui contribue à l'actuelle flambée des prix des matières premières.

Amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sjoerd, le prix du blé actuel (comme tu le dis) obéit à d'autre facteurs que le climat. Il y a sous production car Bruxelles a contingenté à tout va sans voir venir la pénurie, et que les espaces ruraux dans plusieurs pays sont consacrés à la culture des céréales destinées aux bio-carburants plus lucratifs. C'est du moins ce que je j'ai entendu de la part d'un expert sur radio BFM un matin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël, il y a en effet sous-production actuellement,
car Bruxelles a contingenté, mais aussi car les récoltes partout dans le monde ont été "décevantes" en 2007.

Néanmoins, la diminution de la production "occidentale" fut une demande de tous... Il faut pour cela se rappeler les discussions âpres au WTO.

Maintenant, avec le blé, il suffit d'une faible sous-production pour faire exploser le prix.
5% en moins dans les quantités, 100% en plus sur les prix (chiffres pour l'image, probablement pas corrects).
Car une matière première agricole comme le blé connaît une forte elasticité de prix : en cas de sous-production tout le monde a peur d'en manquer, donc achète à tout prix.

Quant aux bio-carburants : les agriculteurs utilisent justement les terres jachères (non-utilisées auparavant, tu sais, avec l'herbe folle) pour cela. La surface totale cultivée en augmente donc.

Amicalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours bien fait ces films Anglosaxons.Quoi que je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais leur accent tonique tourné vers la conviction me gonfle à la longue.On les croit capable de nous vendre une version et son contraire
avec la même intensité verbale.Finalement je préfère le ton monocorde(voir chiant) des Français, au moins le doute y transparaît. Ceci étant dit pour la forme, pour le fond tout le monde est d'accord pour l'intensité du cycle 24 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout ceci est logique, c'est dû a la diminution de l'activite des 2 cycles solaires : Suess (179 ans) et de Gleissberg (90 ans). Et ceci a cause d'une variation rapide de l'élan orbital angulaire du Soleil autour du barycentre a cause des planetes geantes dont plus particulierement jupiter.

En 2005 tout les scientifiques de la NASA prevoyaient une activite solaire N°24 plus elevee que celle de 2000. Et le minimum devait etre en fin 2006. Mais voila qu'a cause du retard de 1 an comme le minimum semble etre en octore 2007, alors vers fin 2007 la moitier des scientifiques... on changé d'avis et pensent que le maximum du cycle 24 va etre plus faible que le precedent. Et c'est ce que Torrent et moi avions prevu depuis 2005-2006 avec les calculs du mouvement du Soleil et l'historique de ces 1000 dernieres annees.

Tout ceci montre bien que l'activité solaire baisse depuis l'activite solaire la plus forte en 1950. Et c'est vers 2020-40 que l'activite solaire pourait etre au plus faible et avoir un effet maximum sur le climat de notre Terre.

Williams

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 17-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Des nouvelles des glaces du Pôle nord qui selon Al Gore devaient fondre "d'ici 5 ans". On n'en prend vraiment pas le chemin...

1- Par suite d'une vague de froid particulièrement rude (-30°C) sur le Groenland, l'étendue de glace entre le Canada et la partie Sud Ouest du Groenland a atteint son niveau record depuis 15 ans: http://sermitsiaq.gl/klima/article30834.ece?lang=EN

2- Pour le Pôle nord dans son ensemble la surface glacée s'est reconstituée à une vitesse record cet hiver. Voir ici: http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.365.jpg

3- L'évolution globale des glaces sur une grande durée : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/global.daily.ice.area.withtrend.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
c''est d'un rare connerie (pas toi joel )
quote:
J'ai constaté comme Torrent que les prévisions d'une baisse de l'activité solaire sont plus nombreuses que l'inverse.

super !
au final y'a bien qq1 qui aura raison et qui ne résistera pas à un imbécile ' je vous l'avais bien dit'

comme je le disait plus haut , je le redis encore, je crois surtout qu'on en sait absolument que dalle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
simple plaisir sadique de ma part (pas étayé) vous ne craignez pas que la théorie de 'refroidissement' annoncé soie une buz politico mediatique orchestré par des industriel US effrayé par la facture de la remise en cause de leur belle industrie ???
(attention, je ne suis pas sérieux )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais pas qui a tort ou raison mais le fait est qu'on caille ce matin, pour un 22 mars...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fredo tu retardes, et tu sous-estimes gravement la flexibilité du monde économique actuel hyper-concurrentiel, qui est toujours à la recherche d'un business nouveau, et qui sait utiliser le vent de la mode. Cela fait belle lurette que les industriels de tous pays vendent du produit écolo: voitures avec normes anti-CO², frigos garantis sans machin, emballages anti-truc, gasoil sans soufre, nucléaire relancé car sans CO², Renault-Nissan et sa voiture électrique pour 2010, etc., la liste serait longue! Il resterait les compagnies pétrolières à la rigueur...

Pour le refroidissement futur, perso j'en doute encore. Ce dont je ne doute pas, c'est qu'il est faux que l'homme soit la cause du réchauffement passé. Réchauffement stoppé depuis 10 ans, soit dit en passant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'en reviens toujours pas qu'il n'y ait pas plus de réaction négatives de la part des "réchauffistes" à ces propos "sceptiques".
Y aurait il un sérieux coup mou dans le consensus? a moins
que les écologistes boycottent ce forum?

Share this post


Link to post
Share on other sites

oups! doublon???


Je n'en reviens toujours pas qu'il n'y ait pas plus de réaction négatives de la part des "réchauffistes" à ces propos "sceptiques".
Y aurait il un sérieux coup mou dans le consensus? a moins
que les écologistes boycottent ce forum?

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 22-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seule issue pour les "réchauffistes" (l'expression me plait Stanley ).... nier ! Nier par tous les moyens, et même en rajouter, toujours et encore plus..

Une sorte de "tir de barrage" incessant.. Jusqu'à quand ?
Encore 10 ans pour virer casaque ?

(Un "refroidiste" )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le temps est fou comme diraient les vieux! Regardez la prévision pour lundi 25.3 au Tchad: 53°C à Faya, à seulement 3° du record mondial!

[Ce message a été modifié par Rastaman (Édité le 22-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this