Sign in to follow this  
Sjoerd Rutten

Le Soleil et la météo

Recommended Posts

Intéressant, ton lien, Joël !
Y sont sérieux, ces auteurs ????????
Ca, çà ferait un super article !

Mais j'ai toujours peur de tomber sur les bogdanof de la climato...


S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Euh, je voudrais savoir, enfin, plutôt comprendre quelque chose :

Donc la planète ne se réchaufferait pas si j'ai bien tout lu ici (ou très peu).
Alors, comment peux-t-on m'expliquer que la plupart des grands glaciers de ce monde (Alpes, Himalaya ou encore Groenland) on connu depuis un siècle des régressions spectaculaires.
Comment m'expliquer que de nos jours, les Inuits ne prennent plus leurs chiens de traîneau pour aller pêcher sur la banquise et préfèrent désormais des bateaux de pêche car la glace est de moins en moins présente (et épaisse)?
Comment m'expliquer que la vitesse de déplacement du grand glacier groenlandais accélère d'année en année?
Comment m'expliquer que des cultivateurs arrivent à faire pousser de la vigne et des oliviers dans le Sud de la Grande-Bretagne?

Je veux donc bien croire que ce réchauffement ne soit que pure illusion, mais alors : tout ces éléments que je viens de citer, ce n'est que du vent? De la mise en scène? De la calomnie?

Dites voir au juste, sur Vénus, il n'y a pas de vapeur d'eau que je sache . Alors comment expliquer qu'une atmosphère composée à plus de 90% de CO2 soit aussi la plus chaude de tout le Système Solaire ? Comment expliquer aussi que curieusement, y a des relevés (notamment dans la glace) que à chaque période chaude correspond un pic du taux de CO2?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est pas le réchauffement, qui est en cause, c'est la cause du réchauffement...

On a connu, dans l'histoire, une foultitude d'épisodes de réchauffement refroidissement, le mini âge glaciaire, l'optimum médiéval, etc, à l'époque, a priori, c'était pas la faute aux 4x4.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fourmi103, il faut lire avant de poster. On ne nie pas que le réchauffement ait existé, mais on discute de ses causes et je constate qu'il est stoppé depuis des années. Les courbes d'instituts comme le NASA GISS ou l'Hadley Center ou l'UAH (Université de l'Alabama) sont claires non? http://www.junkscience.com/MSU_Temps/All_Comp.png

Les sources: http://www.giss.nasa.gov/ http://www.metoffice.gov.uk/research/hadleycentre/ http://www.uah.edu/News/specialreports.php

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Pour les cultivateurs qui font pousser de la vigne et des oliviers en Grande Bretagne, il faut savoir qu'il en pousse depuis longtemps dans mon jardin Amiénois(d'ailleurs la récolte d'olives sera bonne cette année ).

De plus, il existe à Amiens un quartier nommé la Vallée des Vignes où il était récolté du raisin dès la fin de XIXème siècle si mes souvenirs sont bons.

En espérant faire avancer le slichimi... euh le schmili... enfin le débat quoi

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Joël, en effet, les courbes sont très claires. Mais je n'observe pas non plus d'inversion de tendance. On voit que oui, ça décroit depuis quelques années. Seulement, la tendance globale et quand même au réchauffement, même si on observe ci et là des baisses. Car par exemple, si on coupe l'axe des années à 2000, on serait tenté de dire que ça redescend, et que par conséquent le réchauffement climatique cesserait. Donc je reste encore sceptique quant à éventuel retournement de situation, surtout en voyant un courbe comme celle-ci : http://www.giss.nasa.gov/research/news/20080116/208422main_global_temp_change.jpg

Mais je dois sans doute me tromper, et il faut espérer donc retrouver d'ici vingt ou trente ans des glaciers comme au début du siècle dernier (je viens de me rendre compte que ça fait tout drôle de considérer le XXè s comme le "siècle dernier )? La banquise devrait donc pouvoir revenir? Et nous n'avons pas à craindre de la concurrence britannique en matière de production vinicole ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fourmi103, le climat a bien rechauffe de 1976 a 1999 ce qui est la cause de ce qu'on entends ou voit (fonte des des grands glaciers...).

Mais voila que depuis 1999 soit 10 ans la temperature c'est stabilisee et donc on a TOUJOURS une anomalie proche des 0.55°C soit audessus de la moyenne de la periode 1900-2000. Donc meme avec cette stabilite ca va continuer a fondre jusqu'a que l'equilibre arrive.

Mais c'est encore plus complique que cela car des phenomenes climatique intervient, evoluent... dans tout ceci et on des effets. Par exemple l'AMO est une des principales cause de la fonte de l'Arctque et Groenland et de l'augmentation de la banquise de l'Antartique depuis 1996.

Donc il faut tenir compte de tout sur le climat activite du Soleil, phenomenes climatiques AMO, PDO... etc en plus de l'effet de l'homme.

Si vous regarder ou cree un graphique comme celui ci de lanomalie des temperatures annuelles de la terre http://www.ncdc.noaa.gov/img/climate/research/2007/ann/global-jan-dec-error-bar-pg.gif vous voyez que celle ci se stabilise depuis 1999.

Concernant Venus plusieurs elements entre en jeu aussi :

- Atmosphere épaisse, opaque, tres dense vu ca pression atmospherique qui est de 95 bars, soit presque cent fois plus forte que sur Terre ;

- plus proche du Soleil que la Terre ;

- les jours sont plus longs que les années et cette planète a la rotation la plus lente dans le système solaire.

Williams

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 04-09-2008).]

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 04-09-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Dr. Roger W. Cohen, Physicien et membre élu (fellow) de l'Américan Physical Society, a consacré quelques 30 années de sa vie à l'étude du climat. Engagé dans la recherche industrielle, il a supervisé les travaux de plusieurs chercheurs qui sont devenus des auteurs pour la rédaction des rapports du GIEC. Pourtant, il vient d'écrire une lettre pour soutenir les critiques fondamentales sur les résultats du GIEC exprimées par Lord Monckton dans les Newsletters de l'APS.

Voici ce que le Dr. Roger Cohen a déclaré le 30 juillet 2008. Son texte est tout à fait typique des griefs dont l'IPCC (GIEC) fait à présent l'objet de la part d'un certain nombre de scientifiques qui, par le passé, ont adhéré à ses thèses.

"Je suis en retraite depuis 4 ans et lors de mon départ à la retraite j'étais très convaincu, comme le sont la plupart des gens éduqués sur le plan technique, que l'affaire du GIEC sur le réchauffement climatique anthropogénique (RCA) était bien ficelée.
Cependant, en prenant le temps de rentrer dans les détails de la science, j'ai été horrifié de constater à quel point cette affaire est, en réalité, peu solide. J'ai été consterné par le comportement de beaucoup de ceux qui ont contribué à produire les rapports du GIEC et par celui de beaucoup de ceux qui en font la promotion. En particulier, je fais allusion à l'arrogance, aux activités visant à éliminer tout débat, aux mensonges éhontés, à la défense insensée d'une science falsifiée et à la politisation du fonctionnement du GIEC qui va jusqu'à la science elle-même.
A présent, il y a peu de doute que la position du GIEC soit complètement erronée quant à son affirmation cruciale que l'humanité est responsable de la majorité du réchauffement climatique du dernier tiers du XXème siècle et quant à ses projections pour le XXIème siècle "

Plus loin, il complète son diagnostique par :

"Alors que les preuves du contraire se sont accumulées, les supporters du fort réchauffement climatique anthropogénique ont commencé à montrer des signes de dissonance cognitive."

La source du texte ici: http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#cohen

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël, tu m' as l' air fébrile.
Ne t'inquiète pas, reste calme!
C' est pas parce qu' il n'y a pas de canicule qu' il faut s' emballer, hein ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous voyez, vous arrivez à me faire changer doucement de position . Je veux maintenant bien croire à une minimisation de l'impact humain sur le changement climatique au vu de tout ce qu'il s'est dit depuis un nombre insensé de pages dans ce sujet .

Mais, je me permet d'émettre une inquiétude. Imaginons donc qu'un consensus apparaisse. Que c'est entré dans la pensée commune que l'être humain n'est plus si responsable qu'il ne l'a cru dans les changements qui ont eut lieu depuis un demi-siècle. Je suis assez convaincu que la plupart des industriels se diront "alors tout ça, ce n'était au final que du vent? nous avons fait des efforts, investi des millions d'euros (ou de dollars c'est selon) pour rien?". La population serait en droit de se dire la même chose, d'avoir le sentiment d'avoir encore été une fois manipulée. La crédibilité des scientifiques en prendrait un coup. Et pire je crois, cela mettrait une fois pour toute par terre les efforts d'écologie des gouvernements, organisation, associations, etc. Avec un effet contraire genre "bon! on n'y est pour rien? alors allons-y, qu'est-ce qu'on s'emmerde à faire du recyclage, acheter bio, réduire sa consommation électrique, etc?" Car les hommes sont comme ça, tout l'un ou tout l'autre.

Vous voyez, je crois que même si on se trompe peut-être de cible en disant de l'homme qu'il est responsable, cela nous permet enfin de prendre en compte que notre planète n'est pas infinie, et que nous ne pouvons pas la polluer comme on l'a fait le siècle dernier. Car le fait simple de vouloir baisser nos émissions de CO2 ne peut qu'être bénéfique à la Terre car cette diminution entraîne un amoindrissement des autres sources de pollution.

Tôt ou tard, il faudra de toute façon modifier la façon dont nous consommons, la façon dont les économies tournent car un jour où l'autre, il n'y aura plus de pétrole et on arrivera quoiqu'il advienne à une monde uniforme, ultra-connecté, avec l'arrivée de plus en plus massive de pays dits "développés". Voyez en Occident ce qu'il se passe : les économies sont essoufflées, elles arrivent leur limite de fonctionnement. Cela sera valable tôt ou tard pour la Chine, l'Inde, le Brésil, etc. Je crois que -hors de tout propos climatique- ce 21ème siècle sera vraiment une période charnière où de lourdes décisions devront être prise pour éviter que le monde ne décline, tout comme l'ont fait par le passé les plus grands empires (je trouve assez juste de faire le comparatif entre aujourd'hui et la chute de l'empire Romain).

Bon, je crois que je m'égare un peu, mais le fait de déresponsabiliser l'homme doit se faire avec un maximum de tact car l'être humain peut très bien réagir, tout comme mal le prendre et se permettre le pire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout a fait Fourmi103, meme si l'homme n'est pas responsable a 90-100% du rechauffement de la Terre contrairement a ce qu'on veut nous faire croire, il faut tout de meme baissez les emissions de GES et tout autres polluants. Car si non ca sera un desastre dans X années pour le climat et tout etre vivants. Puis aussi par ce que l'homme est par contre a 100% la cause de la polution ce qui detruit la nature...

le Soleil et les phenomenes climatiques (soit les oceans), les eruptions volcaniques, et voir d'autre phenomenes naturelles sont a 80-90% la cause de l'evolution du climat dont le petit age glaciaire et depuis le rechauffement qui a evolué plus ou moins rapidement suivant telles periodes (comme ralentissement depuis 1999).

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fourmi103, je crois que l'homme n'est pour presque rien dans le réchauffement passé mais ça ne m'empêche pas de trier mes déchets et de laisser la Nature propre quand je m'y promène. Ce sont deux choses différentes pour moi, le climat et la nécessité de ne pas polluer la Nature.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais voilà, y en a qui confondent un peu tout. Y a qu'a voir l'énorme confusion que les gens font entre la couche d'ozone et l'effet de serre.
Toi Joël, okay, c'est bien, mais tu es éduqué, au fait des choses. Mais quand on voit comment se comportent les français en règle générale, ça fait peur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Marie PELT parle en ce moment-même du "pourrissement" climatique sur France Inter (CO2 mon amour).

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'essaie.

D'un autre côté, la météo, j'y connais rien, moi, j'ai peur de me faire balader par un complot style "11 septembre", comme l'a bien noté pascalD au bistrot...
Le délire du "11 septembre" est basé sur la parole de centaines "d'experts" lesquels accréditent une thèse profondément débile : et si c'était pareil pour le "complot contre le GIEC" ?

Bref, j'y vais doucement, j'aimerai pas prendre çà dans la poire demain...

S

PS : Non, PascalD, ne me glisse pas que le complot, c'est peut-être le GIEC, finalement...

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 09-09-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme on le voit dans le lien de Sjoerd Rutten même si les scientifiques ne veulent pas crier au loup, les changements récents ne coïncident pas avec les modèles qu’ils avaient établis. C'est pour cela qu'il ne faut pas ce fier a ce rechauffement de 2 a 4°C qu'ils prévoient.

On peut meme voir maintenant qu'ils se sont trompé sur l'evolution d'El Nino et La Nina qui ont un effet sur l'evolution du climat. Car le GIEC (IPPC en anglais) en 2001 prévoyait un augmentation d'El Nino et plus important comme ils le disent à la page 15/37 au site http://www.ipcc.ch/pdf/climate-changes-2001/synthesis-spm/synthesis-spm-fr.pdf : "De nombreux modèles prévoient une augmentation des réponses moyennes de type El Niño dans le Pacifique tropical". Mais c'est plutot un affaiblissement du El Nino et inverse pour La Nina qu'on a acause du PDO qui devient de plus en plus negatif.

Le GIEC ne tien pas compte de tout pour ces previsions de l'evolution du climat.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
La nasa commence a voir qu'ils allaient dans la mauvais voie sur l'activité du Soleil et donc ils vont faire une conférence sur l'activité du soleil exceptionellement basse que l'on pourra suivre en direct (lire le lien ci dessous) le mardi 23 septembre 2008 : http://www.nasa.gov/news/media/newsaudio/index.html
source: http://wattsupwiththat.wordpress.com/2008/...-sun/#more-3144

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this