Joël Cambre

OVNIS: témoignages de pilotes réunis à Washington

Messages recommandés

Pourquoi faire des supers-moteurs ? pour lutter contre les va nus pieds irakien ? On n'est plus à l'époque de la guerre froide, il n'y a plus de tirage de bourre technologique entre deux grandes puissances.
Non, avec 1000 milliards pour faire la guerilla dans un pays profondément hostile, pas besoin de supers moteurs; des drônes, des avions, des hélicoptères, des bombes en tout genre, le conventionnel suffit largement. Son efficacité, c'est autre chose, mais c'est on avait déjà pu l'observer au Viet Nam.
Donc, je persiste et signe, si cet argent avait été dédié à la recherche sur de nouveaux propulseurs, ça aurait sûrement fait avancer le schmilblik.
C'est donc bien un choix délibéré du président, plutôt déclancher une guerre pour faire croquer ses p'tits copains que de lancer un vaste programme de recherche civil doté de 1000 milliards de $ de budget.
C'est ce qui me faisait dire plus haut qu'on en été encore psychologiquement à l'époque de la guerre du feu....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais non, debricon...

L'industrie pousse à l'hyper technologie. Avec ou sans l'URSS, les américains continent à développer des projets hyper technologiques, comme le F22, le F35, le drone hypersonique, le bouclier anti missiles. Si la technologie actuelle savait faire un "super moteur" on le saurait déjà, les milliers de milliards de dollars militaires (je parle en décennies) l'aurait déjà permis.

En clair : il y a 40 ans, les premières sondes martiennes soviétiques et américaines mettaient 6 mois pour aller sur Mars, aujourd'hui les sondes américaines et européennes mettent 6 mois pour aller sur Mars.

Tu me diras (et tu auras raison qu'un réacteur nucléaire permettrait de diminuer le temps de parcours par deux.

Mais tu vois, gagner un facteur 2 exigera un énorme effort technologique, on est loin de traverser la Galaxie de part en part comme les extraterrestres de Roswell. On n'a pas trouvé le secret de leur soucoupe volante, dont parle Bob, c'est bête.

En plus debricon, tu sais, l'énergie nucléaire, c'est mal.

Supertaquin


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de retombée techno depuis 1947, Serge ?
En est t-on absolument et définitivement sûrs ???
Qui sait si les semi-conducteurs (précisément de cette époque) et autres fibres optiques (citées sur au moins une épave et décrits comme des filaments dont on ne voyait pas trop l'utilité à l'époque) ne sont justement pas ? Très officieusement, il en est parfois question ...

Et puis, Serge comment peux-tu être aussi naîf (au faussement ?) au point de croire toutes les explications ridicules et tardives de l'USAF avec leurs ballons en papier à chocolat et autres mannequins alors que le personnel sur place avaient immédiatement reconnu la nature très inhabituelle des matériaux au point de faire un communiqué franchement exotique ...

Est-tu devenu un "débunker" en mission commandé ou quoi ?

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 20-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, évidement, on n'est pas encore prêts psychologiquement et technologiquement à voyager dans l'espace, mais bon, le premier lancement de satellite artificiel ne date que de 50 ans, soyons un peu plus patients.
On a navigué pendant des siècles avec des voiles ou des rames avant d'inventer la machine à vapeur, attendons le nouveau Denis Papin....
Tu me diras ça nous fait une belle jambe, on sera mort depuis longtemps mais qu'est-ce que tu veux, c'est la vie, faut le prendre avec philosophie...

Bon, tu prendras bien des cahouettes avec ta 1664?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question que je me pose quant on parle budget militaire c'est la part pure recherche techno/nombre d'exemplaires produits. En gros, la part de la recherche techno et la part de la multiplication de X exemplaires d'un F22 ou d'un B2. Ca doit pouvoir se trouver...

Si un budget fait 1000 milliards, une bonne part doit être utilisée pour l'intendance des troufions, l'acheminement du matériel, la conso de carbu, l'achat des matières premières pour fabriquer les zings (le titane, le carbone c'est pas donné), les portavions etc.... du coup, ces sous la...

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 20-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Diabolo,

euh, le coût de ces programmes est connu, le coût à l'unité aussi, évidemment, et le coût de "l'intendance" aussi. Tous ces chiffres sont connus, ou alors j'ai pas compris ta question...


bob, nan, entre la théorie "les militaires US, en pleine guerre froide, font mumuse et enfument le monde entier" et la théorie "A Orwell une soucoupe est tombée avec des ET dedans" je choisis la première hypothèse, je sais, c'est la moins crédible mais c'est comme çà...

debricon : oui. C'est idiot, on a eu 100 fois cette dicussion : çà ne sert à rien.


S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 20-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Les mille milliards ils existent : les militaires les ont, ce sont eux qui auraient développés des super-moteurs, si ils en avaient eu les moyens (au sens physique) eh ben non : nos avions et nos armes sont les mêmes qu'il y a 50 ans, modulo les techniques d'information."

Serge, ta réponse à Debricon, il parle d'utiliser ces 1000 milliards dans autre chose pour faire avancer des technos et tu lui répond que les militaires les ont ces 1000 milliards mais qu'ils n'ont pas pu les créer avec de tel moyen, de la ma question : sur ces 1000 milliards, combien sont utilisés pour faire fonctionner l'armée et ces dépenses de fabrication, d'entretient etc...et combien pour rechercher à améliorer la techno en tant que tel.

[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 20-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca va, Diabolo, j'ai pigé maintenant...

Je ne sais pas distinguer la paye du "Marine", le pétrole des tanks, de la R&D : en cherchant on trouverait mais bon, çà ne m'intéresse pas tant que çà...

Par contre, j'ai des chiffres.

Regarde : le budget militaire USA c'est 500 milliards par an ! Modulo tout ce que tu veux, imagines le budget militaire américain sur 50 ans... On parle en... milliers de milliards de dollars... Pour le dire autrement, c'est un budget quasi illimité, leur permettant, par exemple, de commencer ou développer des programmes, dits Black programs sans la moindre information publique (d'où les hilarants délires à propos de la fameuse "Zone 51".

Bref : les programmes B 2, F 35, F 22, très à la louche, c'est 100 milliards...

Comment distinguer la vraie "R&D" là dedans : je sais pas.

Ce qui est clair, c'est que si il y avait un truc à développer, les américains pourraient se l'offrir.

Or, non : à part, encore une fois, les technologies de l'information, que bob attribue assez logiquement aux extraterrestres, rien : un Phantom IV et un F 16 : c'est pareil (d'un point de vue physique, hein, je ne veux pas caricaturer).

Alors, çà sert à rien, ces milliers de milliards de dollars ? Si : les technologies de l'information, que Bob attribue aux extraterrestres, les cons dans mon genre les attribuent au titanesque effort de R&D post-2 e Guerre Mondiale, quand, au début de la Guerre Froide, les USA/URSS ont voulu développer les ICBM, capables de frapper automatiquement n'importe quel point de la Terre.

C'est çà, pardon, excuses-moi, c'est çà, ou alors les extraterrestres, qui a permis l'invention, le développement de l'ordinateur moderne et, accessoirement, le programme lunaire.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, mais il faudrait voir la partie du budget R&D qui est consacrée à la recherche pure et dure, dans des secteurs d'avant garde aux retombées incertaines.
A mon avis, une grande partie de ce budger ne sert qu'à perfectionner ce qui a déjà fait ses preuves, ou à développer des lasers "rayons de la mort" pour intercepter les missiles ennemis, ou à améliorer les moyens de détection de tirs de missiles ennemis, le rêve des militaires américains étant de "sanctuariser" le pays.
Et pas besoin d'hyper-propulseurs spatiaux pour celà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'absolue , il peut probable que la physique fondamentale aie tout dit.

Quid de la matière noire , itou l'énergie sombre ? on 'sent' que c'est la mais on arrive à pondre des théorie qui font fonctionner l'univers sans ces machins (qui pourtant gouverne le destin de l'univers a 80 %)

Ceci dit une loie est un loie. quand tu approche de la vitesse de la lumière, par example 9.75684%, la masse a tirer progresse asymptotiquement et demande une énergie de plus en plus grande (colossalement plus garnde pour gagner quelque 0.00001%)
donc le ET ne peuvent se déplacer a plus de C
[mode delire]
en revanche il n'est pas impossible de rêver qu'il exploitent certain raccourci topographique de l'univers, ou que leur état de savoir est si avancé qu'ils ont depuis longtemps abandonné les contingences matérieles pour n'être plus que de pur esprit capable de structurer tel ou tel partie du vide afin de focaliser leur conscience ou autre, on pour ait même imaginer que ces esprits puissent fabriquer des objets à distance pour des besoins ponctuel ici ou la? (Si je ne m'abuse si on se deplace a C, le temps 's'arrete' pour le voyageur, cad qu'il a l'impression de se deplacer instantanément d'un endroit à l'autre, ce qui est pratique si on est un pur esprit ^^)
[/mode délire]
Ok : des témoins de bonne fois, pas tous névrotique, on tres probablement vu qque chose
après tout pourquoi pas... et après : ils on vu quelque chose donc c'est des ET ? c'est ça ?
et vous 'osez' nous dire que nous somme étroits d'esprit ?
ça pourrait être n'importe quoi mais pour vous la seul explication c'est des ET ?
ceci dit l'hypothèse ne doit pas être exclue, mais elle ne doit certainement pas être la seule, la dominante
En science , on cherche d'abord l'explication la plus simple, et l'explication la plus simple n'est pas celle des ET, au contraire, c'est la plus compliqué, en revanche c'est sûrement la plus facile, la plus reposante

ça me fait penser a l'obscurentisme du moyen age : quand on comprenait pas quelques chose c'etait diablerie, forcement l'oeuvre du Malin
Explication foure tous, facile !

Quand au voyages dans le temps, je ne vois aucun possibilité pour que la causalité puisse etre remise en cause. poser vous la question : remontez dans le temps, butez votre papa, vous diparessez, mais comme vous etes disparut, vous ne pouvez le buter, donc si vous ne le butez pas vous etes la :: mdr mais si vous etes là, vous le butez.. etc...
donc pas de shamanisme svp


[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 22-11-2007).]

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 22-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

fredo a écrit :

"ça pourrait être n'importe quoi mais pour vous la seule explication c'est des ET ? ceci dit l'hypothèse ne doit pas être exclue, mais elle ne doit certainement pas être la seule, la dominante, en science , on cherche d'abord l'explication la plus simple, et l'explication la plus simple n'est pas celle des ET, au contraire, c'est la plus compliquée, en revanche c'est sûrement la plus facile, la plus reposante"

Voui...


"ça me fait penser a l'obscurantisme du moyen age : quand on comprenait pas quelques chose c'etait diablerie, forcement l'oeuvre du Malin"

Et oui... J'ajouterai (tiens, il faudrait demander à Joël si il sait çà...) que, à l'époque, les "miracles" la "magie", ou les manifestations du Malin existaient réellement. Aujourd'hui, peu de croyants croivent encore à ces manifestations.

Donc le fait qu'on voit des trucs, c'est pas la preuve que ces trucs existent en vrai...

S


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
"ça me fait penser a l'obscurantisme du moyen age : quand on comprenait pas quelques chose c'etait diablerie, forcement l'oeuvre du Malin"
Et oui... J'ajouterai (tiens, il faudrait demander à Joël si il sait çà...) que, à l'époque, les "miracles" la "magie", ou les manifestations du Malin existaient réellement. Aujourd'hui, peu de croyants croivent encore à ces manifestations.
Donc le fait qu'on voit des trucs, c'est pas la preuve que ces trucs existent en vrai...

Serge, je vais essayer de répondre car c'est un vaste sujet qui me tient à coeur d'ailleurs, et que je creuse depuis des années. Dans notre perception du réel, il y a d'abord une stimulation sensorielle, puis une réponse de notre esprit sous la forme d'une projection psychologique, concrètement d'un image mentale. Autrement dit, nous ne voyons que ce que notre esprit projette sur le réel en puisant dans le stock de ses souvenirs passés. On projette un souvenir sensé être très proche de la stimulation visuelle ou auditive. Cela se fait automatiquement, indépendamment de la volonté et en une infime fraction de seconde et cela nous a souvent sauvé la mise dans la lutte pour la survie de l'espèce, car quand une flèche siffle, ou quand un camion gronde tout près, le raisonnement est trop lent pour réagir. L'inconvénient c'est que nous ne voyons jamais la réalité telle qu'elle est, mais toujours à travers une image subjective tirée de notre inconscient et plaquée dessus, avec des émotions associées. D'où les innombrables malentendus entre personnes dans les relations humaines...

La science neuronale récente -Professeur Antonio Damasio par exemple- et la sagesse orientale millénaire -Jiddu Krishnamurti par exemple- se rejoignent en grande partie sur ce point.

Donc pour répondre à Serge, les esprits du Moyen Age projettaient sur le monde réel ce que leur conditionnement culturel leur avait inculqué: des diables, des sorts, des esprits, etc. Les sorcières ce sera plutôt à la Renaissance qu'on les verra "apparaître". Les esprits d'aujourd'hui projettent le contenu de leur inconscient conditionné par les technologies qu'ils côtoient tous les jours, que ce soit en vrai ou en films de fiction.

Une anecdote tiré d'un récit de l'anthropologue Claude Levi Strauss sur ce phénomène de projection psychologique: l'histoire du Peau rouge jamais sorti de sa tribu et qui fut amené brusquement visiter New York. Que croyez-vous qu'il retint de sa sortie dans la ville des gratte-ciels? Réponse: ce qui l'avait frappé c'était uniquement les feux rouges aux carrefours car ils lui rappelaient ses totems... Il projetait l'image des totems de sa tribu sur les feux rouges, car c'était l'image la plus proche que son esprit avait trouvé dans sa mémoire. Sur les gratte-ciels, comme il n'avait rien en stock dans son "disque dur perso" il ne projetait rien, donc il zappait. Il ne les voyait pas... C'est d'ailleurs un phénomène assez connu dans le petit monde du Renseignement : on ne voit que ce qu'on est préparé à voir, en somme que ce que l'on connaît déjà. Le reste passe totalement inaperçu.

Bref, à chaque seconde nous projetons le contenu stocké en mémoire de notre passé sur ce que nous rencontrons, personne ou chose. Il n'y a pas d'exception, pas une seule pensée qui ne soit issue du passé, de notre passé personnel ou de celui de l'espèce.
D'ailleurs chacun peut s'observer soi-même en situation et voir le phénomène à l'oeuvre. Pour cela il faut suspendre tout jugement de valeur bien ou mal. C'est très instructif...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pour çà que je crois pas aux ovnis, Joël...

Merci pour ta longue réponse...

J'expérimente très souvent ce que tu racontes en voiture :

Quand les bas côtés sont complexes (arbres, ombre, soleil + mouvement de la voiture (+ 16 + téléphone portable ;-)))

je vois des trucs qui n'existent pas : des piétons, souvent des flics à moto, en m'approchant, ces "illusions" éphémères disparaissent au profit de la réalité : un arbuste, avec des ombres, etc.

Sur les pistes chiliennes, "j'interprète" souvent des cailloux, des rochers, des ombres, avec des animaux imaginaires...

C'est très fugace, çà dure quelques dixièmes de seconde, ou quelques secondes.

Si je croivais aux ovnis, j'en aurais vu plein : je préfère pas vous raconter les trucs que j'ai vu la nuit dans ma vie heureusement que j'étais astronome et anti-ovni, et que j'ai interprété intelligement ce que je voyais, sinon je jurerais que j'ai vu des trucs mystérieux.

S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 22-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de relire ton texte...
Il m'a fait pensé à un beau texte écrit par Serge Lehmann dans Ciel et Espace il y a une dizaine d'années...

"Qui a inventé les soucoupes volantes ?" ou quelque chose comme çà.

Il montrait que la première vague de soucoupes volantes des années 1950, correspondant à l'angoisse de l'apocalypse nucléaire, était, iconographiquement, "plaquée" sur les pulps fictions des années 30 : les gens voyaient dans le ciel ce qu'il y avait dans ces revues de SF...

S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 22-11-2007).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens c'est marrant Serge, moi aussi c'est à des moments où je ne suis occupé à rien de compliqué, en voiture, dans la salle de bain, en ballade dans la Nature, quand le film des images qui monte à toute vitesse au niveau subconscient se ralentit fortement, que je vois des trucs. Si on veut provoquer le processus d'observation par un effort de volonté ça ne marche pas, il faut une certaine détente mentale, pour que ça fonctionne. Car qui dit volonté dit pensée entretenue, donc signaux parasites qui troublent l'observation.

Pour en revenir au fond du sujet, le professeur Damasio dit que nous enregistrons sous forme de "marqueurs somatiques" les expériences que nous vivons à chaque instant, chaque jour, enregistrement qui ne se fait pas forcément dans le cerveau mais dans tout le corps, car il y a une mémoire du corps. Ces enregistrements sont un mélange d'images mentales et d'émotions et conditionnent notre vision future quand elles sont projetés sur des évènements que le cerveau interprète comme étant voisins de l'évènement initial. D'où peut-être aussi les impressions de "déjà vu" qu'on a tous ressenti parfois. On rejoint la fameuse madeleine trempée dans du thé de Proust. On n'oublie rien, absolument rien, tout est là stocké en nous, prêt à être projeté. On est donc très subjectifs dans notre vision du présent, car ce présent est pollué obligatoirement par l'évènement de notre passé que notre cerveau perçoit comme voisin et qu'il projette dessus dès qu'il le perçoit. Conséquence importante, raisonner "froidement" est donc un mythe et le processus de nos décisions est tout sauf cartésien. D'ailleurs il y a eu un prix Nobel d'économie décerné à un psychologue, Daniel Kahneman, qui s'est basé sur les travaux du professeur Damasio. Il portait sur le processus décisionnel des consommateurs pour choisir un produit plutôt qu'un autre et prouvait que ce processus n'est pas rationnel mais en très grande partie émotionnel. Cela a fait l'objet d'un article dans Science et Vie d'ailleurs. http://www.terredisrael.com/Nobel-Kahneman.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je vois que le fameux "j'y crois, j'y crois pas" est toujours d'actualité. La notion de croyance est belle et bien omniprésente.

Les PAN & OVNI existent bien entendu (posez la question à Mr Jacques Patenet du Cnes), seulement, nous ne savons pas ce qu'ils sont. Les Américains et d'autres pays ont investi de l'argent pour obtenir des réponses et ils n'y sont pas arrivés (officiellement). Les seuls qui ont vraiment fait avancer le "schmilblik" sont les Norvégiens et les Italiens avec les différents projets d'études à Hessdalen en Norvège.

La question n'est pas "les PAN&OVNI sont ils une réalité" mais plutôt, "que sont ils" ? Le mythe s'arrête là ou les mesures commencent et c'est bel et bien le cas à Hessdalen...

Vous n'avez qu'à parcourir ce forum pour vous rendre compte que certains astronomes expérimentés voient des choses qu'ils ne peuvent expliquer par des satellites (NOSS, Iridium, etc...), ballons, avions, parhélies, foudre en boule, sprites, elves, blue jets, traînées de condensation de missiles, corps célestes, rentrées atmosphériques etc...

Je connais des personnes crédibles quiont observé eux aussi des PAN dont un astam membre de l'ARGETAC au plateau de Calern (06) qui a observé avec des amis 4-5 boules lumineuses (type plasmoides) qui faisaient "mumuse" dans le ciel au dessus du col de Bleine(06).

Vous voulez des preuves de l'existence des PAN : http://www.hessdalen.org/index_e.shtml
En photo : http://www.hessdalen.org/sc-eng/2007.shtml

Maintenant, reste à savoir si ces phénomènes sont d'origine naturelle ou pas.

Sachant que :

-ils peuvent durer plus de 30 minutes (30 sec pour la foudre en boule)
-ils semblent réagir dès lors que l'on pointe un laser sur eux (90 % des cas)
-ces plasmas ne perdent pas en intensité tout le long des observations
-ils sont capable de reproduir la même trajectoire deux fois de suite

Massimo Theodorani de l'Université de Milan (projets EMBLA) à même songé à des essais des militaires mais l'armée Norvégienne est censée sponsoriser le Projet Hessdalen. Ce qui semble contradictoire mais qui sait ?

Mes amis et moi (RNCSC) dont des astams sommes en train de songer à mettre sur pieds une initiative Nationale visant à adopter la même démarche qu'à Hessdalen. Nous allons nous mettre en rapport avec ces chercheurs afin d'adapter notre équipement et ce pour que les données recueillient puissent ainsi être analysées et comparées.

Je suis en train de parler de stations de captures & mesures automatiques car il me semble qu'en 10 ans d'études à Hessdalen, l'homme a appris plus de choses sur ces phénomènes aériens que depuis 1/2 siècle à travers les différents rapports officiels. (Blue Book, Comdon, Grudge, COMETA etc...)

Cependant, il règne un brouillard très dense sur ce sujet car les sectes et certains Ufologues peu scrupuleux tirent des bénéfices de ces phénomènes, ce qui a comme fâcheuse tendance d'effrayer les chercheurs "mainstream".

Voilà pour mon micro-résumé.

ps : je fut moi-même témoin d'une observation diurne de 20 mn et à proximité (vol en formation de sphères grises) avec en bouquet final ce qui m'a semblé être une disparition instantanée.(5 témoins + 2 joggers que j'ai interpellé donc 7 témoins)

Cordialement,
Buck

"Touche pas à mon PAN"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tout ça est intéressant...

Comme il est intéressant de noter qu'on en vient systématiquent à parler des sciences humaines en évoquant les ovnis.
Dans l'exament des faits, c'est à dire ce que racontent plus haut les pilotes par exemple, on serait forcément un peu moins à l'aise.

La science fiction, la guerre froide, nos pré-supposés culturels, bien sûr ... du grand classique..

Le sociologue Pierre Lagrange, dont je ne suis pourtant pas un grand admirateur , a quand même eu le grand mérite d'avoir exploré le sujet dans un article paru en 2000.
Pour essayer de faire avancer le ch'milblick, je vous propose ces quelques extraits :

Affirmation : "Les soucoupes sont un pur produit de la Guerre froide ”

Voilà l'argument imparable des débatteurs qui ont un peu de culture et qui se souviennent que les soucoupes sont apparues en 1947, l'année du plan Marshall.

Pourtant, l'analyse de la situation nous montre que les gens ne se sont pas mis à voir des soucoupes parce qu'il y avait un climat de tension qui s'organisait. Non, c'est plutôt parce qu'ils ont commencé à voir des soucoupes qu'ils se sont interrogés sur leur origine et ont ainsi contribué à renforcer le climat de Guerre froide.

En effet, le problème de cette explication est son caractère asymétrique. On réserve aux témoins de soucoupes des explications qu'on n'oserait pas servir pour les acteurs de la scène politique

Affirmation :"Les témoins d'ovnis ont trop lu de science-fiction ”

S'il y a une idée difficile à faire accepter, c'est bien celle selon laquelle, de nos jours, des gens seraient isolés de la culture populaire, comme la S-F.

Avant que les soucoupes n'envahissent le ciel des Etats-Unis en 1947, les kiosques étaient remplis de comics aux couleurs criardes. Dans « Les Temps modernes » d'août-septembre 1946, un an avant les premiers débats sur les soucoupes volantes, Jean-Paul Sartre évoque “ces cent millions d'Américains qui trompent chaque jour leur immense besoin de merveilleux, en lisant, dans les Comics, les aventures de Superman, de Wonderwoman et de Mandrake le magicien.”
Pour des intellectuels comme Sartre, la culture populaire ne peut être que perçue comme négative.

La discussion sur les soucoupes volantes se trouve prise entre les bornes de cette alternative : tandis que les "sceptiques" liquident les soucoupes en les réduisant à des influences culturelles, les partisans des ovnis tentent de montrer que cette influence ne s'exerce pas, que les témoins ne lisaient pas de science-fiction. Malheureusement, à notre époque, on ne peut plus croire qu'il existe encore des gens qui n'ont jamais entendu parler de science-fiction et de soucoupes volantes.

Doit-on donc se résoudre à conclure que les observations d'ovnis ne sont rien d'autres que des méprises déformées par des stéréotypes culturels ?
Peut-on établir que, dans certains cas, les témoins n'en ont pas lu et ont décrit fidèlement les faits ?

Malheureusement, en posant de telles questions, les "sceptiques" et les “ croyants ” font fausse route. Ils sont en désaccord sur la réponse mais ils s'entendent sur la question.
Or, le problème ce n'est pas dans la réponse mais bien dans la question. En effet, s'il est indéniable que les témoins connaissent, même de loin, les thèmes véhiculés par une culture populaire comme la S-F, on peut se demander si son influence s'exerce comme le croient "croyants" et "sceptiques".

Ce qu'il faut contester, c'est la théorie selon laquelle certains phénomènes, comme les soucoupes volantes, seraient le résultat de perceptions influencées par le contexte social et culturel.

En effet, telle qu'elle est formulée, la théorie de l'influence culturelle pose deux problèmes : d'abord, cette théorie se concentre sur les faits dits non scientifiques et exclue les faits scientifiques de l'analyse sociale. Elle oblige à se cantonner à une sociologie de l'erreur : seules les soucoupes seraient le résultat de cette influence et pas les faits scientifiques supposés être immunisés contre cette influence.

Malheureusement pour cette théorie, les faits scientifiques ne sont pas hors de la culture et les témoins sont eux aussi de bons sociologues. Avec pour résultat de démontrer que l'explication culturelle s'applique bien aux soucoupes mais que cela ne permet pas de conclure à leur inexistence.

L'article complet ici : http://adelmon.free.fr/index.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pfffffffffff...
Ca compte pas, vaufrèges, Lagrange "croit" aux ovnis.

Bon, sur ce, j'arrête ici moi : entre les vieux c..s qui n'y croivent pas et ceux qui en ont vu, ce qui prouve leur existence, le débat est le même depuis, euh, 1947.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Ca compte pas, vaufrèges, Lagrange "croit" aux ovnis."

Je te propose de lui dire ça directement quand tu le croiseras..

Ca lui plaira...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je partage de tres pret l'approche de BUKWILD (bienvenue au fait )
la question n'est pas de savoir s'il y en a, mais ce que c'est.
perso je n'ai jamais été temoins d'un PAN (helas, j'aimerais bien)
J'ai du mal a comprendre que serge ne soie pas plus curieux de la compréhention des PAN qu'il a observé : m'enfin tu dis avoir trouvé une explication ... perso j'aimerais bien t'entendre les décrires et que tu nous dise quels explication tu as trouvé
Serge est un anti ET mais pas un anti PAN
Dailleur ça pourait faire l'objet d'un nouvel essais genre 'l'impasse de l'espace'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

J.J Velasco du Cnes a fait des statistiques très intéressantes et il en fait part dans son dernier livre. Les grandes vagues d'observations d'OVNI aux USA coincident assez bien avec les essais nucléaires aériens et souterrains et ce chez le vulgus pecum comme chez les militaires. D'ou pour certains une forme d'indice appuyant l'HET. (pas moi mais j'y pense quand même comme je pense aussi à l'ancêtre des drones actuels))

Croire ou ne pas croire est une attitude complètement archaïche qui relève plus d'une forme d'obscurantisme intellectuel. Il ne faut pas aborder le sujet de cette façon. Comme je l'ai dit plus tôt, le mythe s'arrête là ou les mesures commencent et mesures il y a dans certains cas...

Le but est de savoir pas de croire ou de ne pas croire et que sait on, que les PAN existent car ils sont "mesurés". Même les zététiciens que je fréquente sont d'accord à propos de Hessdalen et ne mettent pas en doute la qualité des études qui émanent de ces chercheurs.

Seulement, la confusion vient du fait que l'on associe PAN&OVNI avec ET et c'est une erreur qui provient je présume de notre culture Occidentale et plus précisément du 7ème art.

Il est faux de dire que les astronomes ne voient jamais rien comme ont pu le dire certains, tellement faux que le Cnes & GEIPAN sollicite ces derniers à témoigner de leurs observations. Tout simplement car les astronomes sont souvent les plus précis quand ils font part de ces observations. Voilà toute la différence entre un témoignage de Mr X et une observation émanant d'un "amoureux" du ciel obscure. (ou de ce qu'il en reste)

Cordialement,
BUCK The Wild

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenue buckwild

Comme je suis un "vieux de la vieille", je commence à avoir un détecteur paranormal dans le cerveau et, en lisant tes deux posts, j'ai cru (pardon pour le procès d'intention) détecter avec mes antennes le néo-discours des soucoupistes : les ovnis sont une chose trop sérieuse pour être abandonnée aux ufologues, il faut mesurer, étudier (quoi ?) les PANS (c'est vrai çà fait plus sérieux que les ovnis) qui peuvent être dus à tout un tas de phénomènes, parmi lesquels, pourquoi pas, des ET. On verra par la suite que la seule théorie compatible avec les observations est celle d'une technologie hyper sophistiquée, venue d'outre espace et/ou d'outre temps, mais, jusqu'à plus ample informée, nous étudions, nous mesurons, sans préjugés.

Bon, cela dit, je te l'accorde, moi, j'en ai des préjugés : je ne crois pas aux ovnis, c'est religieux, chez moi.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laisse buckwild...

Rien à espérer, non rien

Le Serge quand il entend le mot "OVNI" il sort son révolver .

Y'a une autre abréviation aussi qui le met en fureur : allez, tant pis... je le dis.... I.S.S !!

Tous aux abris !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tiens, vaufrèges !

Tu fais bien de passer toi : Lagrange a été dans le comité de lecture, ou de rédaction je sais plus, d'Ovnis Présence pendant des années... Il a un discours ambigû, renvoyant soucoupistes et scientifiques dos à dos. Sous couvert de sociologie, il cherche mine de rien à rendre les soucoupistes fréquentables...

Moi, ma religion est faite quand je bossais à Ciel et Espace, on recevait (échanges gratuits de revues je précise) Ovnis Présence. Je sortais de la lecture de ce truc comme après avoir lu une page du site internet de Jean-Pierre Petit, complètement halluciné et requinqué, en même temps, de pas vivre là-dedans...

En clair, voici ma thèse : la culture ovni trimballe une telle quantité de débilités qu'ils sont disqualifiés d'office : ils ne sont pas crédibles quand ils viennent avec des trucs soit disant "sérieux". Comme ces trucs soit disant "sérieux" sont par définition inreproductibles, ils ne m'intéressent pas, enfin si, juste pour discuter, 16 à main gauche, knackis à main droite, mais çà sert à rien : il y a un clivage extraordinairement fort, irréductible, entre croyants et incroyants, exactement comme en religion, ou en politique.

Pourquoi je dis qu'ils disqualifiés ? Parce ce que ce sont les mêmes qui dissertent sans rire de la zone 51, de Roswell, des banyans trees de Clark du visage martien, des bases ET lunaires, des ET vus par les astronautes, que sais-je encore... Ah si ! Trans en Provence, dont "l'inventeur" a finalement lâché, avant de mourir et après 50 ans d'hystérie délirante que "tout çà n'était peut-être qu'un rêve", quoi d'autres, euh, les ovnis de Caussols, fantastiques, les ovnis de Caussols... etc etc etc. Bref : quand ils reviennent par la fenêtre sur les épaules de Pierre Lagrange avec des "vraies" photos, des "enregistrements radar", des "documents secrets" de l'armée, des vraies "vidéos" etc etc, ben j'adore... Je me dis "Ah, qu'est ce qu'il y a de nouveau, sur les ovnis ?".

Je sais, c'est assez "ultra" comme thèse, mais c'est comme çà. :-)


S

PS : Pour P. Lagrange, je caricature un peu, je le connais, il est sympa, intéressant, mais son "relativisme" me pose question...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi ma religion question OVNIS n'est pas faite. Je ne sais pas si c'est vrai ou si c'est faux. Quoique... Il y a l'OVNI du Champ du feu, faudrait pas l'oublier celui-là, hein?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant