Sign in to follow this  
Kaptain

Mars trop salée pour enfanter la vie...

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui kaptain...

La période des fantasmes martiens touche à sa fin : les gens de Hirise (MRO) viennent de montrer que les fameuses "coulées d'eau liquide" découvertes par Mars Observer, et qui avaient fait coulé tant et tant... d'encre, n'étaient que des coulées sèches...

C'est intéressant, d'ailleurs, de se demander pourquoi cette hypothèse exotique était privilégiée (l'eau liquide ne peut pas couler sur Mars, il faut mettre énormément de bonne volonté pour faire couler de l'eau sur Mars) par les pros, contre l'hypothèse, plus naturelle et plus sobre, de coulées sèches...

Bref, superfulgur avait raison, on ne peut pas dire qu'il ne vous avait pas prévenu, j'ai les preuves, avec tous les papiers que j'ai écrit là dessus : IL N'Y A PAS D'EAU SUR MARS.

A propos d'eau, les gens de Mars Express sont pas pressés de publier les découvertes d'énormes quantités d'eau qu'ils cherchent sous la surface depuis 3 ans...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
C' est vrai ça, ils ne sont pas bavards ces gens là ...
Faudrait ptêt qu' un journaliste aille demander des nouvelles, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis pas journaliste, PascalD, je n'ai plus de carte de presse depuis 1999, pour avoir une totale liberté de parole, je préfère dire ce que je pense plutôt que de relayer des conneries auxquelles je ne crois plus

Cela dit, tu as raison, Marsis ne donne pas le centième de ce qu'il promettait... Cela dit, tous les astronomes ne sont pas coupables : XXXXXX m'avait clairement dit, avant même le déploiement du radar, que ce truc ne servirait à rien.

A l'époque, je l'avais pas cru, maintenant, avec le recul, je suis scotché par sa claivoyance... Oui, finalement, je vais peut-être faire une chronique sur France Infos sur ces fantasmes martiens...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
pas d'eau, pas d'eau c'est vite dit !
Il y en avait en grande quantité à une époque très reculée ; Il est fort possible qu'il en subsiste quelquepart sous la surface ; Ce n'est pas parceque Mars Express ne la pas trouvée qu'elle n'existe pas !
CQFD

Share this post


Link to post
Share on other sites
SUR Mars, jackbauer, j'ai pas dit dessous...

Maintenant, tu as raison, il y a sûrement de l'eau chaude, cachée, avec des biotopes fantastiques sous la surface, avec des lacs souterrains, des grottes, des vallées, des animaux, des plantes, une civilisation aussi, probablement.

Quant on aura foré de part en part Mars et prouvé qu'il n'y a pas de vie sur, dans, au dessus de ce truc, on se tournera vers Europe, Titan, etc...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si le radar de Mars Express "marsis" est une daube, celui de MRO "sharad" ne parait guère plus performant, les nouvelles de ce dernier se faisant au moins aussi rares que celles de "marsis".

Toutefois, si l'on considère que ces engins ne sont pas fiables ni efficaces pour détecter de l'eau, il conviendrait peut-être alors de s'abstenir de tirer des conclusions péremptoires quant à la présence ou non d'eau sur mars.

A noter quand même que, des nouvelles de "marsis", on en trouve dans le C&E de Mars 2008 :
Ce radar aurait détecté de la glace d'eau près de l'équateur dans la formation "Medusae Fossae". Il s'agirait de glace d'eau recouverte d'une fine couche de poussière. Son volume serait comparable à celui de la calotte du pôle sud de Mars !!

Allez jackbauer, on y croive !!!


Share this post


Link to post
Share on other sites
peut-etre il y a de la vie (bacterie) sur mars
500-1000 metre dans les profondeurs mais on a pas encore les moyen d'avoir des machine perfectioner pour creuser profond

Share this post


Link to post
Share on other sites
"ils" feraient bien mieux de claquer les milliards sur terre ds des projets durables que d'envoyer des sondes qui servent a rien!!! en plus , les années passent et les photos sont toujours aussi pourries (et en noir et blanc SVP) malgré le perfectionnement du matériel!??? et on nous bassine avec toutes sorte d'explication a la noix pour nous dire que "on ne peut pas faire mieux pour le moment"...
bon effectivement, les photos des deux rovers sont de bonne qualité,mais ils ne couvrent qu'une toute petite surface de la planète ; c'est comme si on les mettait ds le sahara et qu'on disait ben voila: "y a pas d'eau !!"
en effet personne ne peut affirmer quoi que se soit tant qu'il n'est pas allé voir...
l'affaire continue!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec ces désillusions, les chances de trouver de la vie dans le système solaire s'amenuisent, malheureusement. Il semble en effet que le plus gros potentiel se trouvait sur Mars...

Si ça n'a pas "collé" sur Mars, on peut raisonnablement se demander où ça aurait pu marcher ailleurs dans le système solaire avec des conditions encores moins bonnes que sur Mars?...

On ne pourra donc probablement jamais observer directement des formes de vie ailleurs que sur la Terre car il est exclu de songer aller une fois se balader dans d'autres systèmes solaires...

Je pense que la question de la vie ailleurs restera toujours sans réponse. Je ne pense pas qu'il y aura un jour un moyen de détecter la vie de façon irréfutable à des années lumière de distance...

Malgré celà, je reste persuadé que la vie est fréquente dans l'Univers, mais malheureusement indétectable

Reste une maigre chance, oh miracle : qu'un signal radio d'une civilisation intelligente nous parvienne...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et moi je suis persuadé qu'avec les télescopes du futur de 50, 100, 150 mètres de diamètre, voire plus, les nouveaux télescopes orbitaux, on pourra détecter des éventuelles formes de vies sur des planètes lointaines dans notre galaxie.
Et comme André Brahic, je pense aussi que la vie, y compris évoluée, pullule dans l'Univers.
Pour atteindre les étoiles, il nous faudra peut être encore 1 ou 2 millénaires de recherches et de nouvelles technologies, mais il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si si , il y a des raisons physiques, les distance sont trop grandes!

et des raisons pratiques dont entre-autre, est-ce que l'espèce humaine ne se sera pas totalement anéantie d'ici là?


Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Maintenant, tu as raison, il y a sûrement de l'eau chaude, cachée, avec des biotopes fantastiques sous la surface, avec des lacs souterrains, des grottes, des vallées, des animaux, des plantes, une civilisation aussi, probablement.

Tu vois, Serge, que tu peux dire les choses, quand tu veux...

Tiens ça me fait penser au réchauffement anthropique, ça. Tous ces chercheurs qui ont obtenu des crédits pour trouver de l'eau sur Mars, comment faire quand on n'en trouve pas? Dire "y en a pas" et se faire sucrer ses crédits de recherche? Maintenir le doute et ses crédits?

Share this post


Link to post
Share on other sites
baroche, oui, tu as certainement raison...

debricon, je suis beaucoup plus pessismiste que toi : si une planète est couverte de virus à 1000 années-lumière d'ici, la détection sera hors de portée pendant des siècles, d'ici là, on sera peut-être passé à autre chose... Les biologistes, en général, sont beaucoup plus pessimistes que les astronomes, qui, comme André Brahic, aiment faire joujou avec les grands nombres, sans arriver à comprendre que la vie ressort du complexe, pas du nombre.

Joël, je me suis posé exactement la même question que toi..
Lorsque MGS a "découvert" les sources "d'eau liquide" sur Mars, tout le monde a plongé dedans, si j'ose dire, parce que c'était plus vendeur que l'hypothèse coulées sèches... Que d'âneries ont pu être écrites... On cherchait les teneurs en sel et en glycol de cette "eau" qui coulait par 0.05 atms et -70 °C de température. Un tel aveuglement force l'admiration...
Très très rares ont été les chercheurs qui ont cherché dans la bonne direction : des coulées sèches.

J'ai fait le même parallèle que toi entre ce fantasme (l'eau qui dort à 2 mètres sous la surface de Mars, les algues qui y croissent et embellissent, puis l'hystérie quand on a découvert des entrées de grottes et leurs lacs souterrains ) et le réchauffement anthropique : dans les deux cas, les chercheurs se sont rués sur les recherches les plus vendeuses et les plus gratifiantes pour leur carrière.

Pour le réchauffement, je n'ai pas d'idées, je suis dubitatif, par contre, pour Mars, j'avais choisi mon camp depuis longtemps, en témoignent les papiers que j'ai écris sur ce sujet.

S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 02-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est peu être pas plus mal. Dans le logique actuelle, pas d'eau c'est pas de vie.
On est quitte de se déplacer pour tout détruire.
Chez nous (sur terre) de la vie il y en à plein et quand je vois ce que l'on en fait c'est peu être pas plus mal de ne pas en trouver ailleurs .
Avons nous donc tellement peur d'être seul?
Dans le fond, trouver de le vie sur mars ou ailleurs ça changerait quoi? Les scientifiques voudraient savoir si elle existe dans un autre endroit et les religieux retomberaient sur leurs pattes en nous expliquant que bien que vivant c'est "êtres" ne sont pas des bêtes à bon dieu.
On continuerait d'envoyer des sondes qui coutent des fortunes en s'employant à toujours être en mesure de "péter la gueule" au voisin.
Faut aller dans son jardin, là de la vie en on trouve plein.
Le ciel gardons le pour plus tard, quand on aurat grandi.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis parfois approfondie par ces personnes qui sur un site d'astronomie n'ont de cesse que de répéter que l'exploration spatiale ne sert à rien...

Sans les sondes qui se dirigent actuellement vers Pluton Vesta et Cerès, il nous faudrait combien de temps pour savoir a quoi ressemblent ces corps ?

Quelqu'un qui se moque de l'astronomie comme de sa première @\\^\^\@ peut effectivement clamer qu'il s'en fiche ! Qu'un amateur d'astronomie lui emboîte le pas... je ne comprend tout simplement pas.

[Ce message a été modifié par Areole Garner (Édité le 02-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Areole, tu as raté un épisode. Ce n'est pas l'exploration spatiale que certains contestent mais les vols spatiaux habités.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Objections :

Le fait que les "coulées" observées par MGS soient "sèches" ne me semble pas déterminant quant à la démonstration de la non existence d'eau, sous quelque forme que ce soit et où que ce soit sur Mars.

De fait, même si (soyons fous) l'eau (sous forme de glace ou de "permafrost") est abondante et affleure localement à la surface de Mars, on a bien vu avec "l'histoire" pittoresque de ces "coulées sèches" que l'on ne peut probablement pas observer d'écoulement liquide, même très bref, sur la surface martienne.

Donc, soyons clairs : "pas de coulées liquides" ne veut pas dire "pas d'eau" (glacée) en surface, ou éventuellement liquide ou glacée ailleurs, en sous sol.

Par ailleurs, les radars de Mars Express et de MRO n'étant, semble t'il, pas en mesure de démontrer quoi que ce soit dans un sens ou dans l'autre, force est de constater que nos "machines" actuelles atteignent leurs limites. Pour longtemps...

La conséquence en est que Mars conserve beaucoup de ses mystères, et que son exploration garde tout son intérêt !

Et la preuve est faite qu'il demeure illusoire d'imaginer que seuls des engins robotisés y suffiront.

Mais chut..!! Motus !! J'ai rien dit... Ca fache ici..

Quant à la vie ailleurs dans l'univers, soyons clairs aussi. Il me semble vain d'affirmer que l'émergence de la vie est trop "complexe" pour exister ailleurs que sur terre, comme il est vain de faire jouer la loi des nombres et des probabilités devant la multitude des planètes.

Il serait plus judicieux de reconnaître humblement que nous n'avons, pour l'heure, pas assez d'éléments sérieux pour en juger. Sur ce plan, aujourd'hui, tout n'est qu'hypothèse "non falsifiable" , malheureusement...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Areole, je n'ai ni lu, ni dit que l'exploration spatiale ne servait à rien. je pense simplement qu'envoyer un robot sur mars (ou ailleurs ) dans le seul but de trouver de l'eau et de conclure à une possible vie extra terrestre ne sert pas à grand chose. Trouver sur une autre planète ce que l'on a sur terre ne nous sera pas d'un grand secours pour comprendre le pourquoi et le comment de la vie. Les mêmes moyens donnés à des missions terrestres auraient beaucoup plus d'intérêt.
Il ne faut pas confondre les missions qui permettent de collecter des données physiques et chimiques d'un corps , des missions "leures" qui ne servent que les intérêts de quelques groupes industriels.
Concrètement c'est joli des robots sur mars mais que nous ont ils appris et à quel prix?
Il y a deux façons de faire. Soit je vais dans l'espace parce que ma quête m'y conduit. Soit je vais dans l'espace et je me demande à quoi cela va pouvoir me servir. Et je constate avec regret que l'on en est là.
C'est sur qu'on finit toujours par trouver une utilité à l'inutile mais doit on l'encourager?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aucune mission, aucune expérience spatiale n'est inutile... il existe toujours des retombées positives.

Moi quand les rovers se sont posés sur Mars et qu'on nous a balancé les premières photos, j'ai pleuré de bonheur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca alors! un post sur la vie extra terrestre qui ne se fait pas démonter par notre administrateur spécialiste de l'abatage tout en finesse, et en + et surtout, ouvert part M. Kaptain, non moins spécialiste de l'abatage avec irrespect de surcroit (cf. post ouvert part Universocean dans la même rubrique pour ceux qui ne verraient de quoi je parle).
Ce forum deviendrait-il un forum d'"allumés" qui se questionneraient sur la présence d'éventuels E.T. microbiens sur une autre planète?!
Cela voudrait-il dire qu'on se prendrait enfin un petit moins au sérieux sur ce forum? A la bonne heure!

Share this post


Link to post
Share on other sites
>>Concrètement c'est joli des robots sur mars mais que nous ont ils appris et à quel prix? <<

voutz > Ce qui ruine les ricains, actuellement, malheureusement, ce ne sont certainement pas les rovers martiens ou autres engins spatiaux, sois en certain.

Par ailleurs, relativisons : Même la navette spatiale ne représente rien en regard de ce que les amerloques dépensent annuellement en produits ou cures d'amaigrissement (par exemple): des centaines de milliards de dollars/an..!

Quant aux européens, pour le budget spatial, on est très proche du zéro euro absolu par tête d'habitant..

Alors voutz, pas trop d'inquiétude. Même si tu les juges plutôt inutiles, les sondes spatiales, ça ne te coûte pas grand chose..

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 02-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que ce n'est pas si cher. Et j'avoue suivre avec grand intérêt le périple des robots.
Mais je ne suis tout ça que parce que c'est là. Je ne voterais pas pour le lancement d'une énième mission martienne.

Je me permets de recentrer le debat.
On constatait que mars était trop "salée" pour abriter la vie. Si on arrive à cette conclusion c'est que l'on est allé voir la bas.
On est sur une planète où la vie fourmille de partout. On est arrivé à la conclusion qu'elle serait apparu dans les océans. Mais on ne finance pas beaucoup de recherche dans ces océans. On préfère aller voir là où il n'y a que très peu de chance d'entrevoir des bribes de début du commencement d'une bactérie.
Mon discour n'est pas contre les vols habités (qui nous font rêver) mais il ne faut pas se mentir et surtout pas nous mentir. Si on veut étudier la vie, le meilleur endroit c'est la terre (ou les mer).
Avec le budget des rovers, les océanographes auraient pu financer plusieurs centaine (ou millier) de plongée sur des fumeroles pour en étudier les bactéries extremophiles et je suis persuadé que cela aurait fait avancé le schmilblik.

je ne suis pas naïf non plus, ne pas aller dans l'espace ne nous envoie pas au fond des océans, j'en suis conscient .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this