Sign in to follow this  
Kaptain

Mars trop salée pour enfanter la vie...

Recommended Posts

Oh, zut...
J'avais pas vu... Le balto ferme... On fait quoi, on va où ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

quote:
Vu les énormes difficultés d'investigations, ceux qui estiment que la vie est un phénomène extraordinaire et non reproductible ont toutes les chances de ne jamais être démentis par les faits, quelle que soit la vérité.

Et, en conséquence, quelles que soient les avancées dans la connaissance du vivant, ceux qui imaginent que l'émergence de la vie est plutôt courante dans l'Univers, hors de conditions extrêmes, n'auront peut être jamais les moyens de le démontrer.


Ah ça je n'en mettrais pas ma main au feu, je ne sais pas quelles seront nos connaissances dans 200 ou 2000 ans, quels seront nos moyens d'investigation à cette époque. Quand je vois tout le chemin parcouru par la connaissance en 4 siècles j'ai quand même bon espoir...
Si l'Homme ne s'autodétruit pas d'ici là, ce qui reste toujours possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai écrit "peut être" debricon...

Personnellement, je n'abandonne pas tout espoir..

Il est infime sur Mars, mais il convient d'exploiter à fond cette rare possibilité, d'autant qu'il s'agit de la planète la plus "facilement" accessible...

Ensuite, plus loin...les satellites glacés...les hypothétiques océans sous la glace... Loin d'être évident...

Quant à l'observation spectroscopique de l'atmosphère de planètes extra-solaires, on suspectera, on supputera, on subodorera...

Ensuite, il restera à inventer les vaisseaux spatiaux intergalactiques...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je ne crois qu'il y a de la vie ailleurs que sur Terre dans notre système solaire, les conditions ne s'y prêtent pas, il faudra aller voir plus loin.
Mais une planète sur 9, heu 8, ç'est déjà pas mal, ça laisse de l'espoir sur des milliards de milliards de planètes.

Serge, je respecte ta croillance , cet orgueil humain fait partie de notre inconscient collectif, et tu connais la complexité des méandres de la pensée humaine...

[Ce message a été modifié par debricon (Édité le 05-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est plus là le Serge...il croyait que ça fermait tout à l'heure...

Mais ça ferme là !! Allez, bonne nuit, et rêve pas trop aux E.T. debricon..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,

vaste débat en effet, et de très bons arguments de toutes parts...
Personnellement, ce n'est pas une question de croyance ou de non croyance quant à la vie ailleurs.

On cherche, et on ne trouve pas pour le moment ou pour toujours. Outre les grands nombres, les proba, les stats etc... dans ou hors du Système solaire, il y a quand même un point majeur non encore abordé sur ce post : on n'a cherché la vie "sérieusement" sur Mars qu'à 2 reprises : VL1 et VL2. Et les résultats sont contestables/contestés par toutes les parties depuis !

Quand je dis "sérieusement", c'est uniquement parceque aucune autre sonde n'a été conçue dans ce but depuis (sur Mars, car Huygens était conçue pour cela aussi sur Titan...).
30 ans après, outre les incertitudes sur les résultats des expériences, il ressort 2 choses :

1/ entre temps la biologie sur Terre a progressé comme jamais (et la définition de la vie s'est infiniment complexifiée),

2/ la technologie également.

La conséquence est une rencontre des deux : dans le futur (y compris le futur proche avec Phoenix) on cherchera autre chose, c'est-à-dire une "autre" vie que celle que l'on cherchait il y a seulement 30 ans sur Mars.

Le résultat est déjà fantastique, que la Vie soit unique ou qu'elle soit banale ailleurs. La Connaissance progresse toujours et encore.

D'où quelques remarques sans ordre particulier :

- il y a aujourd'hui sur Terre de vivant, presque plus rien comparativement à ce que cela a été dans le passé de notre planète bleue (en terme de nombre d'espèces), et cela en 1 à 2 milliards d'années voire en quelques centaines de millions d'années seulement...

- sur les 20 millions d'espèces estimées aujourd'hui, nos catalogues en recensent 2 millions seulement,

- je discutais il y a plusieurs années avec des exobiologistes et biologistes suisses qui me disaient ceci :
au XIX è siècle un grand biologiste entreprit de recenser toutes les espèces vivantes du Lac Léman. Il produit plusieurs milliers de pages de description. Tous depuis étaient d'accord pour dire qu'il avait décrit 99% des espèces du lac, y compris celles des profondeurs. Au début du XXIè s, une campagne test a été réalisée pour estimer la dégradation du milieu et la perte de biodiversité (noter l'orientation de la campagne). Surprise, si les espèces décrites 2 siècles avant sont toujours là, elles ne représentent que 1 à 2% (de mémoire) de celles décrites ! On rencontre dans le Léman, des espèces inconnues jusque-là !!! Conclusion (temporaire) : ou le scientifique était une bille (ce qui est peu probable), ou ces espèces sont apparues en 200 ans (ce qui est aussi peu probable), ou encore, la technologie d'aujourd'hui permet des choses que celle d'hier ne permettait pas (je penche plus pour cela)... Bref, tout cela pour dire que l'on progresse toujours même là où l'on croyait ne plus pouvoir avancer.

- enfin, à propos de la Vie et de sa capacité à nous surprendre sur Terre : elle est capable de survivre, de vivre, de s'épanouir dans des milieux que l'on ignorait encore il y a quelques années seulement ! Et si des géologues s'étaient aventurés il y a 20 ans encore à soutenir en doctorat que la vie pouvait être nanométrique, ils se seraient fait shooter sur le champ ! Quant aux UV, aux radiations, aux lumières, aux acides, aux sels, aux pressions, aux températures etc... extrêmes, la vie est capable sur Terre de s'y adapter et de trouver des mécanismes sophistiqués ou simples pour s'en accomoder.

L'histoire nous dira (ou pas), dans 1, 10, 100, 1000 ans ou plus, si nous sommes seuls ou non. Mais peu importe, en fait pour ma part. L'important, je crois, c'est que ce jour-là (ou cette nuit là d'ailleurs ;-)), nous en saurons bien plus sur nous encore.


Je n'ai pas d'intérêt à ce que Mars, Io, Titan, Encelade ou les autres soient ou ne soient pas stériles. J'essaie juste de comprendre ce qu'il s'y est passé, ce qu'il s'y passe aujourd'hui et ce qu'il s'y passera demain, tout en comparant le tout avec ce que l'on a sous les yeux.
Voilà l'objet del a planétologie comparée.

Quant à l'exoplanétologie comparée, il faudra encore quelques sauts technologiques, donc quelques années voire décennies tout au plus, pour qu'elle dispose des mêmes ordres de grandeur dans les observations. Les facteurs gagnés en 50 ans seront peut-être encore gagnés dans 50 ans...

a suivre !
Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
SBRUNIER
Tu es intervenu avec BAROCHE sur ce post concernant une photo d'accident sur un autre post 2 mois aprés , je trouve cela pour le moins incorrect et je ne l'admets pas .
De même pour Florent ( unigalax ) tes invitations dans divers posts en lui conseillant de consulter la cellule psychologique est inacceptable alors qu'il est atteint d'un cancer .
C'est une INSULTE grave , la plaisanterie a des limites .
DV


[Ce message a été modifié par dva (Édité le 05-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eh dva, calme-toi... il m'avait juste semblé qu'une roue, ou plutôt un pneu, était bizarre c'est tout... mais ça ne m'avait pas empêché de dormir

n'y vois aucun mal là dedans

Share this post


Link to post
Share on other sites
OK ! BAROCHE en ce qui te concerne l'incident est clos .
seulement répondre 2 mois aprés me parait un peu chelou sur un accident bien réel (comme je l'ai expliqué la photo m'est pavenu par le propriétaire via internet ).
Mais cette discussion aurait du avoir lieu sur le post concerné et pas avec un temps de réponse auusi long ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Dawido, merci de ton intervention...

Que la vie pullule dans l'Univers, ou qu'elle soit un "accident" biologique unique sur terre, dans les deux cas, c'est extraordinaire oui..

Aurons-nous un jour la réponse...? Rien n'est moins sûr...
Mais il faut absolument chercher, avec ce qui est à notre portée.

Effectivement, à part les "Viking" 1 et 2 en 1976, la recherche biologique sur Mars est inexistante depuis plus de 30 ans.

De plus, c'est vrai, certains considèrent aujourd'hui qu'avec les techniques utilisées alors, ces Vikings n'auraient peut-être pas décelé de vie sur terre !..
En tout cas, à minima, les résultats de leurs instruments d'analyse n'apparaissent ni clairs, ni cohérents..

Donc tout reste à faire là haut, malgré la noria d'orbiteurs, d'atterrisseurs, de rovers déjà expédiés avec plus ou moins de succès (plutôt moins )..

Et tu as raison, les nouvelle techniques permettront sans doute une recherche plus fiable et plus large..

Déjà, cela permettra peut-être d'aller au bout de la démarche d'exploration de Mars, en particulier au plan biologique...

dva... stp..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand même, dawido... Sur l'excellent site de la Société planète Mars, sous l'excellente plume de P.Brisson, j'ai relevé cela :

" « Il est possible que les conditions aient été plus hospitalières au tout début de l’histoire de Mars, avec de l'eau moins saumâtre, mais les conditions postérieures, sur Meridiani et ailleurs, semblent l’avoir été beaucoup moins », dit Knoll. « La vie à la surface de Mars a dû être très difficile pendant les derniers 4 milliards d’années. Nos meilleurs espoirs pour trouver des traces de vie sur Mars subsistent dans des environnements que nous n'avons pas encore étudiés - les plus anciens et le sous-sol ». "

Brisson cite Knoll, qui, dans un raccourci que je trouve aussi saisissant qu'inepte, fait comme si la vie était effectivement apparue sur Mars, puisque que sa survie aurait été difficile dans les conditions ultérieures martiennes.

Je crois que cette façon de présenter les choses est très américaine, je sais bien que dans la période "tropicale" de Mars, il y a 3 ou 4 ans, quand on voyait de l'eau dégouliner de partout, Mars était devenue toute moite, et que c'était plus vendeur que le désert sec qu'elle est réellement, comme on le "redécouvre" aujourd'hui mais personnellement, elle me choque.

S

[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 06-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos de Mars, dawido...

Est ce que tu confirmes, comme je le subodore, que Mars Science laboratory ne va pas décoller avant 2011 ?

S


Si j'ai bien suivi, l'avenir martien, se serait donc :

- Phoenix arrive en mai 2008
- MSL arrive en 2012
- Exomars arrive en 2014

J'ai bon ?

Il y a un sacré coup de mou dans la "conquête" de Mars...

S


[Ce message a été modifié par SBrunier (Édité le 06-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serge, j'ai bien peur que tu supputes bien ...

Plus personne aujourd'hui semble t'il n'espère le départ de "Mars Science Laboratory" l'an prochain..

Comme tu dois le savoir, il avait déjà été question de 2011 il y a 2 ou 3 ans, mais à l'époque cela avait été fugacement envisagé afin de réaliser 2 rovers au lieu d'un seul.

Là, on va se retrouver avec un seul....mais quand ??

N'oublions pas aussi que "MTO", l'ex-futur orbiteur chargé des communications martiennes a été annulé en 2005 je crois.. On compte maintenant (beaucoup)sur MRO..

D'ailleurs ExoMars aussi(qu'on devrait rebaptiser "Désirée") ... Dans 6 ans...


Un sacré "coup de mou" en effet... Un peu désespérant..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, vaufrèges, c'est un sacré trou d'air...

Désirée ? Désirée Qui ? Désirée pourquoi ? Je savais qu'Exomars allait être rabaptisée, mais Désirée ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Je savais qu'Exomars allait être rebaptisée, mais Désirée ?"

Non Serge, j'déconnais là.
Il faut se méfier, je dis parfois pas mal de conneries...

"Désirée".. c'est moi qui l'invente simplement parce cette mission va de report en report..

Elle doit être rebaptisée ?? Savait pas...

..."Désirée" lui irait si bien...


[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 06-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que c'est drôle !
Je croyais que tu avais le "scoop", je me demandais comment tu l'avais eu !

Oui, effectivement, Exomars va être rebaptisée, la mission a mauvaise presse chez nos dirigeants politiques : quand les ministres européens entendent "Exomars" ils comprennent "dépassements de budget", "retards", "problèmes de management" etc...

Il faut dire que le coup du "Ben nan, on avait pas prévu de satellite de communication pour relayer les datas vers la Terre, on comptait sur les Américains, pourquoi ?" çà a jeté un froid.............

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franchement, que ça soit en écoutant les astrophysiciens , qui ne sont toujours pas foutu de nous expliquer les mécanismes de formation des étoiles, ou les biologistes, qui ne savent pas plus nous expliquer comment on passe d' un bouillon inerte au vivant, il me semble que l' on est encore loin d' une amorce de début de piste permettant d' estimer la probabilité et les conditions d' apparition de la vie dans l' Univers (qui est vaste, n' en déplaise à ceux qui ont la phobie des grands nombres).


En tout cas ce qui est sûr, c' est que le sujet est inusable et déchaîne toujours autant les passions ... Ce fil est vraiment intéressant.

En ce qui me concerne, si déjà on pouvait trouver l' équivalent Martien, Europien ou Exo-Terrien du tardigrade, ça serait déjà une nouvelle assez fantastique ... Bon, détecter un tardigrade à distance, ça va pas être facile, ce qui implique qu' il va sans doute falloir passer par un peu de physique fondamentale pour pouvoir propulser des sondes jusque là-bas, et renvoyer de l' info ... Pas gagné, quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vrai ça Pascal..

Si, comme c'est fort probable, il n'y a rien à espérer ni à trouver dans notre système solaire, sans un saut scientifique et technologique majeur, que pouvoir envisager ?

A court terme, l'observation et l'analyse des atmosphères des planètes extrasolaires.
On obtiendra peut-être alors des présomptions, des hypothèses... au mieux...

Il restera alors à contruire le télescope capable d'observer des tardigrades à des dizaines/centaines/milliers/millions/milliards d'années-lumière...

Autant chercher un CD de Joey Starr dans ma discothèque...

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 08-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Celà dit, j' ai foie ( ) en la nature physico-chimique du processus qui transforme une soupe inerte en bouillon de culture grouillant de vie. Je pense donc que celle-ci s' est répandue partout où les conditions pour que "ça marche" sont réunies, et comme il est évident que ces conditions sont parfois réunies, ben y' a plus qu' à chercher avec les bons moyens.

Et je ne suis pas du tout convaincu par le discours quasi mystique du coté super exceptionnel de la Terre, surtout vu le peu de recul de la recherche des exoplanètes. (avec si peu de recul, comment veux-tu que ... mais je m' égare )

Plus la science avance, plus les extra-terrestres s' approchent. Non mais.

[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 08-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
"Les conditions réunies pour qu'apparaisse la vie", ça veut dire quoi?
On sait maintenant que même sur terre, la vie existe où les scientifiques rationalistes affirmaient qu'elle était impossible.
Il me semble que c'est plutôt la vie qui s'adapte aux conditions et contraintes rencontrés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La vie n'existe pas ailleurs pour la simple raison que nous ne sommes qu'une simulation informatique. Impossible de sortir de la matrice donc impossible de rencontrer nos créateurs.

je ne faisais que passer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc Pepe, nos créateurs sont ailleurs, d'où une vie ailleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites
Réflexion intéressante Zapatawin...
C'est peut-être là le vrai problème: la vie, UNE FOIS CREE, peut s'adapter visiblement aux pires conditions.
Pour apparaître, en revanche, des circonstances "idéales" sont, peut-être, indispensables, ou du moins, moins "tolérantes".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui kaptain, mais rien ne prouve que la vie soit apparue sur la terre. Elle aurait aussi pu apparaitre dans l'univers et s'adapter ensuite aux conditions de notre planète pour s'y développer.
De la même manière, elle aurait également pu s'adapter à des planètes différentes et s'y développer différemment de la vie terrestre.
Ainsi, les "conditions idéales" seraient beaucoup plus "tolérantes"...
...à moins de n'envisager la vie que sur le modèle terrestre. Dans ce cas, la question est réglée tant qu'on a pas trouvé une planète identique à la terre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this