Sign in to follow this  
elian 30

revue "l'astronomie"

Recommended Posts

bonjour a tous

Ca fait la 3eme fois que je l'achete, hormis le prix (5,90e), je la trouve interessante et vous ???

a+++++

[Ce message a été modifié par elian 30 (Édité le 09-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

...moi aussi, je suis très heureux de la trouver en kiosque (je n'aime pas beaucoup m'abonner, je fais une exception pour astrosurf magazine), le prix reste acceptable*, d'autant plus que j'ai décider d'arrêter d'acheter une certaine revue d'astronomie , surtout depuis son éditorial du mois de janvier et le paragraphe sur les nouvelles revues!!!
Il fallait oser!

...Si de plus en plus de nouvelles revues émergent en kiosques(même sans journalistes professionnels ), c'est probablement que la ligne éditoriale de cette revue (pourtant "historique") correspond de moins en moins à l'attente de bien des astronomes amateurs...

* Au final, ça ne me fait dépenser qu'un euro de plus...ça se gère...


[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 10-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ajoute que par contre, je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain et que je garde toute mon estime à certains collaborateurs de cette revue...à JLD en particulier...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 10-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, j'avais fait un topic sur les revues d'astronomie il y a quelques temps.
Je commence à apprecier pleinement cette revue que j'ai découverte depuis qu'elle est vendue en kiosque ; Le n°3 est très bon avec en particulier un article de 8 pages sur les amas globulaires signé Yaël Nazé.
Ceci dit, L'Astronomie magazine ("la revue des astronomes amateurs") ainsi que le dernier Ciel & espace valent aussi de débourser quelques euros : 15,70 € pour les trois revues (moins si vous êtes abonnés of course)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je m'immisce dans la conversation, bonjour à toutes et tous

Je suis d'accord avec jackbauer 2, 15 euros et quelques centimes pour trois revues astro je ne trouve celà pas très cher.

Il y a quelques années il n'y avait que C&E en kiosque et la défunte ASTROCIEL, que je regrette beaucoup soit dit au passage, alors avoir trois revues qui parlent de ce que j'aime avec divers avis et orientations, j'en suis très heureux.

J'ai pu découvrir L'ASTRONOMIE en kiosque, je n'osais pas m'abonner. Les sujet sont excellents, très complets, que du bien donc, et une revue de plus à lire, que du bonheur. Vu le temps, ici en lorraine, celà permet de patienter agréablement

Plus j'ai d'infos, mieux c'est !!

[Ce message a été modifié par JIPI (Édité le 10-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voui voui tout cela est bien vrai. Il ne faut pas oublier Astrosurf mag et comme je ne parviens pas encore à l'oublier Eclipse ; je me rends compte alors que si l'offre s'étoffe, il reste encore de la place. J'ai failli oublier : n'oubliez pas les quelles publications d'excellente qualité accessibles via le net. Mon grand regret (mais peut-être allez vous m'aider) : l'absence d'un magazine étrander d'expression française. Cieux clairs

[Ce message a été modifié par ndesprez (Édité le 10-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oups, je l'avais totalement oublié le magazine ECLIPSE, c'est vrai, encore une de moins, hélas. Il y a de la place mais s'y maintenir ne semble pas très facile.

[Ce message a été modifié par JIPI (Édité le 10-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Vos encouragements vont droit au coeur de l'ensemble des membres de l'équipe de rédaction de "l'Astronomie" et je tiens à vous en remercier. Tous agissent bénévolement, tant pour la rédaction que pour l'organisation qui doit tenir des délais très stricts et un régularité sans faille.
Seuls nos deux infographistes sont salariés de la Société Astronomique de France qui édite cette revue.

Sachez que cette belle revue est aussi et surtout la votre et que toute contribution sera considérée avec égard et pensez aussi à aider Astrosurf Magazine ; une revue qui porte aussi très haut les valeurs de notre passion .

Bonne lecture.

Philippe Morel,
Président de la Société Astronomique de France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Philippe,

Depuis Paris tu ne t'en rends pas bien compte, mais en province dans les petits bourgs ta revue n'est absolument pas disponible en kiosque !… Ainsi, où j'habite, à Maurs-la-jolie (Cantal) dans l'unique librairie - Maison de la presse, je trouve bien "Astronomie Magazine", "Ciel & Espace", et même "Espace" (l'excellente revue sur l'astronautique), mais point l'Astronomie…

Pour moi, ça ne change pas grand chose car je la lis régulièrement depuis que j'ai adhéré à la Société Astronomique de France au printemps 1966, du temps de ton prédécesseur Pierre Tardi… Mais, si par Internet je n'avais pas su qu'elle était disponible en kiosque depuis le numéro de janvier dernier, je ne m'en serais pas aperçu, vu son absence dans les kiosques des régions retirées du Massif-Central.

Alors, Philippe, s'il te plait, demande à ton diffuseur le pourquoi d'une telle absence dans nos kiosques auvergnats ?

Vu que je reçois l'Astronomie par abonnement depuis 42 ans, je ne vais pas demander à mon libraire de la commander si je ne l'achète pas, mais si elle était en vente en kiosque par chez moi cela pourrait peut-être intéresser quelqu'un…

Roger le Cantalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
...je pense que, malheureusement, "l'astronomie" ne peut pas encore avoir un tirage assez conséquent pour pouvoir être présent partout en kiosque, ou alors ce serait au prix d'un gros risque financier...Me trompe-je???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Philippe répondera sans doute plus en détail que moi, mais si vous voyez des points de vente où "L'Astronomie" vous manque, n'hésitez pas à la faire savoir et aussi de demander à votre libraire en question d'etre sur la liste de distribution... je ne crois pas que 100% de la revue en kiosque parte chaque mois... (on aimerait bien!) - c'est plus un problème de bien viser là où elle intéresse!

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi je regrette la revue Eclipse qui s'est éclipsée soudainement avec le montant de mon abonnement!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Roger, Astrovicking et à tous,

La raison en est effectivement le faible tirage (5000 dans les kiosques à chaque parution) mais les résultats des deux premiers mois dépassant nos espérances les plus optimistes, il y a fort à parier que ce tirage ne va pas tarder à augmenter si les prochaines parutions confirment la tendance actuelle.

Ce sont les NMPP qui gèrent la répartition et ces dernières ne peuvent encore nous donner des infos précises sur chacun des points de vente. Quand nous aurons ces résultats, nous procéderons probablement à des modifications de répârtition et de dotation en faveur des kiosques les plus zélés.

Il n'y a pas qu'au fin fond du Massif central qu'on ne la trouve pas encore et dans des villes de moyenne importance, moins de 10 exemplaires couvrent une population de 30000 habitants.

Rien n'empèche cependant ceux d'entre cvous qui n'arrivent pas à la trouver de le signaler au siège de la SAF (saf point secretariat at wanadoo), ce qui nous permettra de le signaler aux NMPP.

Pour Roger : 42 ans de fidélité méritent déjà les remerciements de notre CA. Plus que 18 ans à attendre pour le Prix Manley Bendall 2026.

Philippe Morel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"je ne crois pas que 100% de la revue en kiosque parte chaque mois... (on aimerait bien!)"
Cher Nicolas, d'un autre côté, je n'en achèterai qu'un par mois!
Bien amicalement .

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 12-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La diffusion en kiosque est un gachis des mieux organisés qui soit et les meilleures ventes excèdent rarement 25 à 30% de l'ensemble du tirage. Le reste va au pilon et on ne peut même pas récupérer des exemplaire pour les donner à titre promotionnel.

Tout le jeu est de faire le meilleur pourcentage avec le plus fort tirage possible avec, bien sûr, un pilonnage encore plus fort.

Vive la forêt !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Philippe Morel,

quote:
Astrocomets a écrit :
« Le reste va au pilon et on ne peut même pas récupérer des exemplaire pour les donner à titre promotionnel. »

Il faut qu'il reste toujours des numéros que la Société Astronomique de France peut récupérer. C'est même essentiel pour ceux qui, comme moi, s'intéressent à l'histoire de l'astronomie. La revue l'Astronomie fondée par Camille Flammarion possède un atout incroyable sur toutes les autres revues astronomiques françaises vendues en kiosque : sa très grande antériorité !… Elle reste incontournable pour qui désire comment le monde astronomie a connu tel ou tel événement à la fin du 19ème siècle ou au 20ème siècle.

Je vais prendre un exemple précis : la découverte de Pluton en 1930.

J'avais particulièrement apprécié dans l'Astronomie d'octobre 1997 un article de Thierry Wattez consacré à Clyde Tombaugh, le découvreur de Pluton, récemment décédé. Et il avait mentionné tous les numéros de cette revue qui en 1930 avaient indiqués les différentes étapes de la consécration du caractère planétaire de "l'objet Lowell", comme il avait été d'abord mentionné… Suite à cet excellent article, j'avais commandé les six numéros de l'Astronomie de 1930, et les autres numéros, plus récents consacrés à Pluton (avec surtout l'extraordinaire témoignage de Clyde Tombaugh lui-même dans l'Astronomie de décembre 1981, grâce à l'intervention de Audouin Dolfuss).

Eh bien, lorsqu'on a lu tous ces anciens numéros de l'Astronomie, on ne peut pas avoir été ébranlé par la STUPIDE, PRÉCIPITÉE ET INJUSTIFIÉE DÉCISION DE L'UNION ASTRONOMIQUE INTERNATIONALE DU 24 AOÛT 2006 QUI A TRÈS INJUSTEMENT DÉCHU PLUTON DE SON CARACTÈRE PLANÉTAIRE !…

Et on ne peut avoir été que TRÈS DÉÇU DE LA RÉPONSE QUE M'A FAITE UN MEMBRE TRÈS ÉMINENT DE LA SOCIÉTÉ ASTRONOMIQUE DE FRANCE au "topic" "Reportage : Adieu Pluton !.." sur Astrosurf "Pauvre Pluton" ; voir : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002059.html

Heureusement que tous les membres de la Société Astronomique de France ne s'assoient pas, eux, sur l'histoire de l'astronomie !…

Pour en revenir à l'origine de la revue l'Astronomie, elle est très peu connue, je pense même qu'au Conseil d'Administration de la SAF, quasiment personne ne la connaît… Voici donc son histoire.

En fait ce "premier numéro"en kiosque de l'Astronomie de janvier 2008 est quand même le premier de la 122ème année de cette revue fondée par Camille Flammarion le 1er mars 1882. Cette revue est d'ailleurs plus ancienne que la société Astronomique de France elle-même qui n'a été fondée (toujours par Camille Flammarion) que le vendredi 28 janvier 1887 à "huit heures et demie du soir". D'ailleurs de 1887 à 1894 il y a eu coexistence des deux revues astronomiques de Camille Flammarion :
* l'Astronomie ;
* le Bulletin mensuel de la Société Astronomie de France.

Et puis dans le numéro de décembre 1894 l'Astronomie a annoncé qu'elle disparaissait… Voir le communiqué de Camille Flammarion, daté du 1er décembre 1894, à la page 441 de l'Astronomie de décembre 1894.

De janvier 1895 à décembre 1910 il n'y a donc plus eu que le Bulletin de la Société Astronomique de France…

Et puis, miracle, à partir de janvier 1911 le Bulletin de la Société Astronomique de France a à son tour disparu, remplacé par l'Astronomie avec son ancien logo (en fait à l'époque on disait "vignette"), mais en conservant bizarrement la numérotation du nombre de volumes annuels du Bulletin de la Société Astronomique de France. C'est pourquoi en 2008 c'est curieusement la 122ème année d'une revue fondée il y a 126 ans...

Tu vois, Philippe Morel, que l'Astronomie a su renaître de ses cendres !…

D'ailleurs, tous les Internautes d'Astrosurf pourront, si l'histoire de l'astronomie en France entre 1882 et 1894 les intéresse, consulter la totalité des numéros des treize premières années de l'Astronomie qui ont été numérisés par la BNF (Bibliothèque Nationale de France) sur son site "Gallica" (c'est une mine inexploitée de connaissances sur la science astronomique à la fin du dix-neuvième siècle) :
http://visualiseur.bnf.fr/Document/CadresPage?O=NUMM-209637&T=pleinEcran

Le sommaire de ces treize volumes de l'Astronomie, d'avant la SAF, est à l'adresse suivante :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34409538v/date

Roger le Cantalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Bruno,

Ce n'est pas tout à fait comme ça que je procède : je clique sur la page de Gallica demandée, puis je mets le pointeur de la souris sur l'image, il se transforme en croix et en cliquant sur le bouton gauche de la souris on encadre ce qu'on veut copier, et qui devient bleuâtre, on clique ensuite sur ce qui est bleuâtre et apparaît la mention "copier l'image", on clique dessus cette mention, et on ouvre ensuite un document de traitement de textes où on fait un "coller" et l'image de ce qui a été sélectionné sur la page Gallica est désormais visible sur ce document de traitement de textes.

Roger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour info et pour les amoureux de la revue "L'Astronomie", celle-ci est disponible sur ADS. La collection accessible couvre les années 1951 à 1979.
Il suffit de l'appeler dans l'item
Browse-Journal/Volume/Page Service
Son code est LAstr puis indiquer l'année désirée
Bonne lecture...
Stephane L

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Stéphane 31,

Je suis bien sûr enthousiasmé de savoir que la collection de l'Astronomie entre 1951 et 1979 est consultable sur Internet grâce au serveur de "ADS"

Mais, j'ose à peine t'avouer mon ignorance : je n'ai aucune idée de ce qu'est "ADS". Pourrais-tu nous indiquer le lien Internet précis pour y parvenir (comme je l'ai fait pour "Gallica"), car je n'ai rien compris aux manipulations que tu as indiquées…

Merci d'avance.

Roger le Cantalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Roger,

>Il faut qu'il reste toujours des numéros que la Société Astronomique de France peut récupérer. C'est même essentiel pour ceux qui, comme moi, s'intéressent à l'histoire de l'astronomie.

Il en reste une centaine par parution mais compléter l'ensemble de la parution depuis 1887 est aujourd'hui impossible en commandant à la SAF pour la simple raison que l'année 1887 (éditée en 1888) n'a été tirée qu'en 200 exemplaires. Il y en a 3 collections complètes consultables à la SAF et dans les bibliothèques d'amateurs d'astro en France il ne doit guère y en avoir plus ; le reste se trouvant dans les observatoires du monde entier (moins celle qui a brûlé au Mont Stromlo il y a quelques années).

>La revue l'Astronomie fondée par Camille Flammarion possède un atout incroyable sur toutes les autres revues astronomiques françaises vendues en kiosque : sa très grande antériorité !… Elle reste incontournable pour qui désire comment le monde astronomie a connu tel ou tel événement à la fin du 19ème siècle ou au 20ème siècle.

>Heureusement que tous les membres de la Société Astronomique de France ne s'assoient pas, eux, sur l'histoire de l'astronomie !…

Rares sont nos membres à être indifférents à l'histoire de l'astronomie et notre Commission couvrant ce thème est l'une des plus active, aidée par des astronomes français de réputation mondiale et par l'inestimable richesse du Fonds Flammarion complété des archives de 122 ans de parution (1887-2008 + 1882-1894 ... 1867-1880 avec les Etudes et lectures sur l'astronomie ; ancètre des deux revues suivantes).

> Et puis, miracle, à partir de janvier 1911 le Bulletin de la Société Astronomique de France a à son tour disparu, remplacé par l'Astronomie avec son ancien logo (en fait à l'époque on disait "vignette"), mais en conservant bizarrement la numérotation du nombre de volumes annuels du Bulletin de la Société Astronomique de France.

Le Bulletin de la Société Astronomique de France ne disparait pas en 1911 et sous la vignette de Blanadet reprenant le titre de l'ancienne revue "l'Astronomie" figure le sous titre "Bulletin de la Société Astronomique de France". L'actuelle revue ne mentionne plus ce sous titre depuis janvier 1950 tout en restant le Bulletin de la SAF pour les adhérents.

> Pour en revenir à l'origine de la revue l'Astronomie, elle est très peu connue, je pense même qu'au Conseil d'Administration de la SAF, quasiment personne ne la connaît… Voici donc son histoire.

Cette histoire n'est fort heureusement un secret pour personne à notre actuel Conseil d'Administration tant les occasions ont été nombreuses de la livrer lors des longues discussions qui ont précédé la décision du passage en kiosque de la revue. Nous la livrons aussi au public lors des portes ouvertes à Juvisy. La 122ème année de "l'Astronomie" correspond en fait à la 122ème année du Bulletin de la SAF. En réalité, le titre "l'Astronomie" a 110 ans (1882 à 1894 + 1911 jusqu'à ce jour).

En plus des textes, les deux revues "l'Astronomie" étaient riches en publicités de toute sorte jusqu'en 1939, du "Verascope Richard" au "Vin Mariani" tout était bon pour apporter de l'eau au moulin de ce bulletin de société savante, ce qui n'enlevait rien au sérieux et à la qualité de la publication.

Cet ensemble constitue une mine inépuisable d'articles dont bon nombre pourrait être réédité avec le même intérêt, à commencer par le "Catalogue de Messier" décrit par Camille Flammarion et Ferdinand Quénisset en 44 articles parus de 1917 à 1924, en continuant par le supplément de Robert Esnault Pelterie de mars 1928 sur la possibilité des voyages interplanétaires entre autres choses.

Philippe Morel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Roger a écrit: "ADS". Pourrais-tu nous indiquer le lien Internet précis pour y parvenir ...


ADS est l'Abstract Data Service. C'est une base de données d'article sur l'astronomie et l'astrophysique, la plupart professionnels mais pas seulement.

Pour accéder à ADS, tu peux aller directement sur: http://adsabs.harvard.edu/bib_abs.html

ou pour faire une recherche par titre/sujet: http://adsabs.harvard.edu/abstract_service.html


Daniel Egret avait fait une conférence lors d'une rencontre AUDE à Strasbourg où il avait bien expliqué que l'Europe se focalisait sur bases de données sur les objets (ie: Centre de Donnée de Strasbourg avec des outils comme SIMBAD, ALADIN, etc...) tandis que les Etats-Unis se focalisaient sur l'archivage des articles avec ADS.

Mais les deux sont liés car les catalogues publiés par le CDS sont souvent expliqués dans des articles; et les articles parlent souvent d'objets célestes.

Ainsi, si tu cherches un article qui parle d'une étoile, tu peux saisir son "nom" dans SIMBAD sur le serveur du CDS. Tu auras alors pleins d'informations sur cette étoile et les liens sur les articles en question.

Le lien pour le CDS: http://cdsweb.u-strasbg.fr/

Le lien pour SIMBAD: http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-fid

Exemple? Vas sur SIMBAD et saisi l'étoile "51 Peg" [au hasard... :-)]. Tu as toute une liste de données, une note sur le fait qu'une exoplanète a été découverte autour, tu peux aussi afficher le champ autour de l'étoile (avec ALADIN), et demander à afficher les "références", c'est-à-dire la liste des articles dans ADS qui parlent de 51 Peg... il y a en a 700 sur cet objet!!!


ADS est une mine d'information, parfois en français souvent en anglais. Ne pas hésiter à "jouer" avec!


J'espère que cela t'aide,

Cordialement,
Olivier http://www.shelyak.com/fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le n°4 de L'Astronomie est en kiosque !!!
Au sommaire un copieux dossier de plus de 30 pages sur Mars avec des articles signés JP Bibring, F. Costard, N. Mangold, P. Rognon, M. De Rafélis,L. Segalen, G. Dawidowicz, H. Reyss.
Et cerise sur le gâteau des superbes panoramiques (à déplier sur 3 pages) réalisés par Olivier de Goursac.
De quoi faire le point sur l'exploration de la planète rouge !
Des dossiers très fournis sur un thème précis, voilà ce qui ma manquait par rapport aux autres revues... Et vivement le prochain n° consacré à Titan !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Jackbauer2,

Merci pour ces appréciations sur notre revue qui, cette fois ci encore a su, comme elle le fait depuis des décennies, se passer des services d'une certaine revue américaine sans que son contenu n'ait à en souffrir.

Et oui, Jean Pierre Bibring et les autres sont aussi de fidèles rédacteurs bénévoles que l'ensemble de la communauté des passionnés se doit de remercier.

Philippe Morel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut que j'essaye ca

Comme certains autres ici, C&E correspond de moins en moins à ce que j'attend d'une revue astro... Le reproche que je fais à ciel et espace c'est un peu "d'avoir perdu le contact avec le terrain". La cosmologie c'est interressant... mais ce n'est pas ce que j'attend de ciel et espace.


Amicalement
Quentin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this