Sign in to follow this  
zirkel 2

Hubble Detects Organic Molecule on an Extrasolar Planet

Recommended Posts

Hubble Detects Organic Molecule on an Extrasolar Planet


WASHINGTON - NASA will hold a media teleconference at 2 p.m. EDT on Wednesday, March 19, to report on the first-ever detection of the organic molecule methane in the atmosphere of a planet orbiting a distant star.

Though the planet is too hot to support life as we know it, the finding demonstrates the ability to detect organic molecules spectroscopically around Earth-like planets in habitable zones around stars.

Briefing participants are:
- Dr. Mark Swain, NASA Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
- Dr. Sara Seager, Massachusetts Institute of Technology, Cambridge

This unique discovery, made with Hubble's Near Infrared Camera and Multi-Object Spectrometer (NICMOS), will be featured in the March 20 issue of the journal Nature.

To participate in the teleconference, reporters must contact Ray Villard at 410-338-4514 or Cheryl Gundy at 410-338-4707 at the Space Telescope Science Institute by noon on March 19 for the call-in number and passcode. At the start of the briefing, images and supporting graphics will be posted on the Web at:

http://www.nasa.gov/home/hqnews/2008/mar/HQ_M08058_Hubble_Detects_Molecules.html

[Ce message a été modifié par zirkel 2 (Édité le 16-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pas de panique... cette nouvelle date déjà d'une semaine :

Le 7 mars 2008 à 11h28

Du méthane dans l'atmosphère d'une exoplanète !
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

Grâce à Hubble, des astronomes viennent de détecter du méthane dans l’atmosphère
d’une exoplanète. Même s'il s’agit d’un Jupiter chaud, cette découverte montre
que la détection d’une telle molécule organique dans l’atmosphère d’une exoterre
est à portée de main... L’exoplanète HD 189733b n’est pas une nouvelle venue car
elle fut la première où des molécules de vapeur d’eau ont été détectées. C’est à
nouveau en étudiant la lumière de l’étoile mère de celle-ci, située à 63
années-lumière de la Terre, que Marc Swain, Gautam Vasisht du Caltech et
Giovanna Tinetti de l'University College de Londres ont pu détecter une
signature spectrale qui semble caractéristique des molécules de méthane. En
effet, lors du transit de l'exoplanète, l'atmosphère de HD 189733b filtre les
rayons de son étoile en s'interposant entre elle et nous.

Le résultat est surprenant pour les chercheurs. HD 189733b est un Jupiter chaud
dont la température de surface est de 973 K (soit près de 700 °C). Le méthane ne
devrait pas être l'espèce chimique dominante. Les réactions dans une atmosphère
riche en carbone et en hydrogène, comportant aussi des atomes d’oxygène,
devraient en effet conduire à une grande teneur en monoxyde de carbone. Eau et
molécules organiques :
des conditions favorables à l'apparition de la vie Les cosmochimistes sont donc
perplexes, mais les planétologues n’excluent pas que des zones soient un peu
plus froides dans l’atmosphère de l’exoplanète, permettant la production d’une
quantité importante de méthane. Mais pour les exobiologistes, l'essentiel est
ailleurs. Si un jour on détectait une pareille combinaison de vapeur d’eau et de
méthane sur une planète tellurique de taille comparable à la Terre, ce serait un
indice en faveur de la présence d’une forme de vie, ou au moins de l’existence
de conditions permettant son développement. Comme Hubble permet déjà de détecter
ces molécules, on peut penser que la prochaine génération de télescopes en
orbite spécifiquement conçus pour partir à la recherche de signes de vie dans
l’Univers ne devrait pas mettre longtemps à révolutionner notre vision de la
Terre dans le cosmos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, il l'a dit Brahic, on aura la preuve avant la fin de ce siècle de la banalité de la Vie, inéluctable dès que les conditions sont réunies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca fout le vertige, debricon, c'est vrai...

Putain... du carbone ? Y en a plein sur Vénus : de la viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !
Du carbone ? Y en a plein sur Mars : de la viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !
Du méthane ? Y en a plein sur Titan : de la viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !

Je suis très gravement écroulé de rire : à chaque fois qu'on va détecter un élément sur une planète, on va meugler à "la possibilité d'existence d'une vie extraterrestre" çà marche à peu près pour tous les éléments : cette façon de communiquer et de survendre me fait gerber.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parvenir à detecter, dès aujourd'hui, des molécules organiques ou non dans l'atmosphère d'une exoplanète n'est pas une petite affaire, et c'est encore ce bon vieil HST qui y parvient !! Faudrait quand même s'en rendre compte...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je parle pas de la manip, qui est très belle, mais de la "com" profondément débile qui est faite autour.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Du méthane ? Y en a plein sur Titan : de la viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie !"

De la même façon on peut donc déjà en déduire qu'il y a la bàs des vaches qui pêtent!

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
De la même façon on peut donc déjà en déduire qu'il y a la bàs des vaches qui pêtent!

J'y avais pensé mais je n'avais pas osé...

Ps: Serge ne prend pas ça si à coeur, qu'est-ce que ça peut bien faire qu'il y ait de la vie ailleurs ou pas?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y a pas de vie ailleurs, faut vous le dire comment ??
La TERRE est unique dans l'univers. C'est dieu qui l'a dit...........merde

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que molécule organique ne veut pas dire vie, malheureusement

Astrovicking, mdr

Share this post


Link to post
Share on other sites
d'accord avec S sur un point:trop de bruit, trop mediatique, trop de similitude avec la meteorite marsienne

d'accord avec Joël sur le reste:On se prend à rêver et ça fait du bien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Joël,
Ce n'est pas la vie dans l'Univers qui me pose problème, c'est la niaiserie de la pensée, ou plutôt l'absence de pensée autour de cette problématique : le discours de Brahic, par exemple, rappelé dans un autre post, est désolant d'infantilisme...

On en a déjà parlé mille fois ici...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Géocentrisme a la vie dure mais la science et la technologie en viendront à bout,...avant la fin de ce siècle probablement.
Et s'il n'en reste qu'un, ce sera Serge Brunier.

Et une fois que la banalité de la vie aura été prouvée, les géocentriques pourront toujours prétendre que oui, d'accord, mais que seule la Terre héberge une vie intelligente, un genre de particularisme local comme qui dirait...

PS: Sinon je suis d’accord pour dénoncer le débile sensationnalisme des annonces de presse, mais c’est l’époque qui veut ça, il faut que ça brille, que ça fasse bling bling pour intéresser les foules.
Il n'y a qu'à voir ce que sont devenues S&V ou C&E, avec leurs unes de couvertures dignes de Voici ou de France Dimanche, version scientifique. Et on ne peut même pas leur en vouloir, plus c'est racoleur, plus ça a des chances de se vendre, et il faut bien qu'ils vivent...

[Ce message a été modifié par debricon (Édité le 17-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
astrovicking :

Je me suis référé au post "Brahic" d'il y a quelques jours, ou Chicygni nous rapportait une émission :

" Il a affirmé qu'il y avait des rivières bondissantes sur Mars il y a trois milliards d'années et donc, la vie,mais que, malheureusement, cette vie n'avait pas pu s'épanouir par la suite !
J'oubliais : dans un milliard d'années le soleil aura rendu la vie impossible sur terre et donc, c'est sûr, l'humanité aura migré vers une autre planète, etpi avant la fin de ce siècle le problème de la vie extraterrestre sera tranché."

Ben excuses moi, je trouve cela profondément débile. Et je t'assures que je n'ai pas choisi le mot "infantilisme" par hasard.

C'est clair que pérorer sur la vie extraterrestre dans l'Univers alors que l'on cherche celle qu'il y aurait sur Mars depuis 50 ans, avec un investissement total de l'ordre de 30 milliards de dollars et sans aucune avancée décisive, çà fait réflèchir...

S


Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais jouer les "Monseigneur Vaufrèges" : la responsabilité de cette situation est bien partagée :

. nous, d'abord, qui attendons de la science des réponses à des questions auxquelles elle ne peut pas répondre, alors que nous délaissons des questions plus terre à terre du genre pourquoi, par exemple, P/Holmes fait pschitt chaque fois qu'elle s'approche du soleil, tout le monde, ou presque, s'en fout

. les scientifiques qui ne marquent pas clairement les questions qui sont bien cernées, celles qui sont à un stade spéculatif et celles qui sont hors de portée de la science (et qui sontcelles dont le public attend le plus),

. les quelques scientifiques emportés dans un tourbillon égotico-médiatique, avec le drame qu'ils sont en même temps les principaux vulgarisateurs et accros de leur image médiatique. Indissociable dilemne : plus de médiatisation, plus de vulgarisation et lycée de Versailles .

. les agences et autres centres de recherche courant après les sponsors réels ou supposés. Le titre de la NASA repris par ce post : "Hubble détecte des molécules organiques sur une planète extrasolaire" mériterait une analyse approfondie, il est à la fois presque totalement objectif et, de manière insidieuse, horriblement subjectif,

. finalement l'attitude des médias est, à mes yeux, un moindre mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Ben excuses moi, je trouve cela profondément débile. Et je t'assures que je n'ai pas choisi le mot "infantilisme" par hasard."

..."profondément débile","infantilisme":

...TOUT ce qui est excessif est insignifiant...

Dans un sens...comme dans l'autre...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 17-03-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surtout que je ne vois pas ce qu'il a de débile à penser que les télescopes du futur (20, 50, 100 mètres de diamètre, ou plus), les successeurs de Hubble (6 mètres, 10 mètres ou plus) permettront d'analyser finement les planètes extrasolaires très lointaines, leurs atmosphères et d'y détecter des preuves de vie, ou du moins de très, très fortes présomptions.
Penser quelles étaient les connaissances et les moyens en 1908 par rapport à 1999. En 1908 on ne savait même pas que certaines nébuleuses étaient des galaxies, que d'autres étoiles possédaient aussi leurs cortèges de planètes, même si certains le présumait déjà, sans preuves, mais c'était des doux rêveurs un peu débiles...
Et au niveau de la biologie c'est pareil, le bond franchi dans la connaissance au cours du dernier siècle est aussi fantastique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voui, et réciproquement, astrovicking...

voui, debricon, absolument, et à la fin du XIX e siècle, toutes les planètes du Système solaire étaient habitées, c'est marrant, maintenant, avec tous les progrès, tout çà, nettement moins...

Pour mémoire, debricon, l'extraordinaire histoire des canaux de Mars. Quand Antoniadi, en 1909, a sonné la fin de la récréation, grâce à la Grande lunette de Meudon, pour lui, le problème n'était pas la question de la vie, mais celle de la vie intelligente. Antoniadi était convaincu que Mars était "habitée" non par une civilisation technologique (les canaux, donc) mais par des forêts, de grands animaux, etc.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans cette histoire, je retiens qu'on détecte des molécules organiques, point barre. Après, on peut tergiverser longtemps sur le oui ou non c'est une preuve de vie. Personnellement, je m'en tape à deux mains. Tant qu'on ne verra pas d'éléments que la nature minérale n'aura pu produire, je continuerais à dormir sur mes deux oreilles.

J'espère seulement qu'un jour on puisse aller plus loin dans l'exploration. Je me demande bien quand est-ce qu'on aura le fameux scope interférométrique Darwin. Et plus loin encore, la mise en place des idées de Labeyrie avec des télescopes en réseau comme l'Exo Eath Imager...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this