SBrunier

Corot et les exoplanètes

Messages recommandés

skywalker, quand on sait pas, on dis pas : c'est bien 2, donc 4 en tout.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être enfin une bonne nouvelle ?

A prendre avec beaucoup de prudence, selon l'équipe Corot elle-même...

Dans les données Corot, il y a un soupçon de transit d'un petit objet...

Si, disent nos astronomes avec prudence, il s'agit bien d'un transit (transit réel, pas tangentiel, par exemple), alors ils ont découvert un objet de 1.7 rayon terrestre.

Mais rien n'est publié, ils attendent confirmation...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La 1ère "super-terre" découverte de façon indiscutable, avec transit et confirmation en radial ? Voila ce qui serait un beau succès et redonnerait le moral à tout le monde...
On croise les doigts. Pas de conférence de presse avant j'imagine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'équipe CoRoT prévoyait une "moisson" entre 6 et 25 exoplanètes de 1,6 rayons terrestres pour la durée de toute la mission.

Il faut trois périodes de révolution pour confirmer un transit : le premier transit permet une suspicion, le second une mesure de la période orbitale et le troisième, à la date prévue, une confirmation. Ce n'est donc pas immédiat, sans compter le délai de la confirmation au sol ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, après une petite recherche, cette particularité des naines brunes est bien connue.
Gliese 229b par ex fait 30 à 40 Mj pour un rayon de 65.000 km contre 71.500 pour Jupiter ; Teide 1 fait 55 Mj pour un rayon de 150.000 km
Les frontières sont de plus en plus floues entre planètes, naines brunes, étoiles naines rouges...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok, je vois la subtilite entre exo et naine brune, mouaif

- CoRoT-Exo-3b de 20.2 masse jupi qui tourne en 4.25jours
- CoRoT-Exo-4b de 0.73 masse jupi qui tourne en 9.20jours
- CoRoT-Exo-5b de 0.86 masse jupi qui tourne en 4jours

-----------------------
http://demeautis.christophe.free.fr

[Ce message a été modifié par skywalker (Édité le 21-05-2008).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel est le problème exactement ? Il existe des tas d'astres largement plus petits que Jupiter tout en étant largement plus massifs (naines blanches, pulsars, etc)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour l'info, j'espère que quelqu'un va pouvoir y assister et nous faire un compte-rendu...
J'ai relevé cette phrase dans la présentation du séminaire :

"...transits planétaires détectés devant des étoiles faibles, rendant difficile leur caractérisation..."

Un indice des difficultés rencontrées par l'équipe de COROT ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je me répète une énième fois mais comme annoncé dans les press release il y a de nombreux candidats dont un qui semble faire moins de deux masses terrestres, qui sont à confirmer au sol par la méthode des vitesses radiales.
pour ça il faut obtenir du temps de télescope, ce qui prend en général du ... temps aussi puisqu'il faut arbitrer entre différents programmes d'observations qui ont tous leur intérêts scientifiques propres, attendre que l'objet redevienne observable sur terre, réduire les données, comprendre la physique qu'elles racontent, écrire les articles ...

si c'est de la poudre aux yeux que vous attendez il faudra peut être compter sur kepler et les services de communication de la nasa pour avoir une news à chaque candidats découvert ...

les candidats corot feront certainement l'objet de publications scientifiques alors que la mission dans l'espace sera finie depuis plusieurs années.
ce sera vrai pour kepler aussi.
le retour scientifique de ces missions c'est le plus important.

le reste c'est de la comm.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moui...
Cela dit, c'est assez caractéristique de l'attitude de l'agence spatiale européennes (ESA) comme du CNES. On communique au compte goutte, on distille les quelques bouts d'images et pis c'est tout. Pour un rythme des "press release" d'environ 6 mois, et je suis gentil.
Mars Express : ça devient quoi? Venus Express, elle était pas censée prendre des images des nuages de Vénus avec une résolution jamais atteinte? Moi, j'attends toujours les images.
Cela dit, sans avoir forcément à avoir les interpréter, ils pourraient au moins mettre des images "raw" jpeg sur leur site, tout comme le fait l'équipe de Cassini, de MRO ou des MER. Mais non, rien. A croire que les sondes européennes en glande vraiment pas une, contrairement à leurs consoeurs américaines qui montrent un débit de production impressionnant.

Et puis? Les contribuables européens ont bien le droit de voir que leur fric ne va pas que dans les collectivités mais sert aussi au développement de nos connaissances sur l'espace, non?

Bon, j'arrête, ça m'énerve sincèrement cette question de l'ESA et de son rapport au public

Tenez, sur le forum UnmannedSpaceflight ou il y a pas mal de gens censés et concernés, cette question semble irriter aussi : http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?showtopic=1117

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu sais corot quand tu as vu la première image tu as vu les dix mille suivantes à peu de choses près, la science se faisant dans ce peu de choses ... il n'y a pas de quoi faire de jolis press release avec des champs d'étoiles défocalisés ou non

les sondes planétaires c'est effectivement différent et le service de presse de l'esa qui par ailleurs n'a peut être pas l'envergure de celui de la nasa, doit surement devoir batailler avec l'embargo sur les données qu'imposent les différents instituts qui ont un pied dans la mission.
l'organisation et la culture ne sont pas les mêmes de part et d'autre de l'atlantique.
d'un autre coté la fréquentation des banques d'images brutes des sondes cassini, mgs, mro et des rovers (et j'oublie au passage toutes les autres sondes dont on en parle quasi jamais ici) doit certainement avoir pas mal chuté quelques semaines ou mois après l'arrivée de la mission sur place non?
actuellement cela ne concerne plus que quelques mordus dont beaucoup sont sur UMSF

pour moi il y a une forme d'honneteté intellectuelle de la part des gens qui bossent sur les données de corot de ne pas en faire des tonnes, le résultat important pour le public (la "super terre") demande à être blindé avant d'être publié.
surtout avec l'habitude systématique des médias (entre autres) à mettre en relief presque uniquement ce qui ne vas pas, un faux positif serait une petite catastrophe pour une mission qui est une réussite jusqu'à présent.
il faut bien comprendre que même si une super terre est publiquement annoncée elle fera l'objet d'une confirmation dans les années suivantes avec les meilleurs instruments disponibles sous le coude, y compris kepler.
c'est ce qui se passe actuellement avec les exoplanètes découvertes par imagerie directe par exemple.
je n'ai plus l'histoire en tête mais pour 51Peg cela n'a pas été une mince affaire non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au séminaire à l'IAP de ce matin, consacré à Corot mais plutôt du côté astérosismologie, l'orateur a dit les choses suivantes :
* 5 transits confirmés comme étant des exoplanètes.
* 1 objet "intermédiaire" découvert (0,8 rayons joviens, 20 fois sa masse). Ce type dobjet intermédiaire entre naine brune et planète était prédit par les modèles, c'est la première fois qu'il est mis en évidence.
* "many others to come" selon le transparent
* De nombreux candidats transits sont observés mais nécessitent confirmation. Un faux positif pourrait être par exemple une binaire à éclipses rasante, d'où la nécessité de faire de la spectroscopie (un résultat positif par spectroscopie étant la preuve de l'absence de planète, dans ce cas particulier)
* Le plus petit candidat fait 1,7 rayon terrestre, mais n'est pas confirmé. La période de cet objet est de 5 jours seulement, de nombreux transits sont donc observés.

Lors des questions a été abordé le taux attendu/observé/espéré. L'orateur a répondu la chose suivante :
* Au départ, le taux de transit (plus précisément d'alertes de transits) était très bas.
* Les transits/alertes détectés le sont par un logiciel à bord du satellite, il n'y a pas encore eu de recherche plus systématique et plus poussée au sol à partir des courbes de lumière brutes.
* Ledit logiciel souffrait d'un certain nombre de défauts l'empêchant de détecter efficacement les alertes.
* Suite à des corrections, le taux d'alertes a significativement augmenté jusqu'à atteindre la fourchette attendue. Cependant on est aujourd'hui dans la partie basse de la fourchette (il n'a rien donné de quantitatif). On ne sait pas aujourd'hui à quel point ceci est une indication que le taux est plus faible qu'espéré ou encore biaisé pour des raisons instrumentales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

dg2, et concernant l'astérosismologie, quelles nouvelles ? (Il n'est pas exclu que CoRoT apporte plus dans ce domaine que dans celui des exoplanètes )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci DG2 !!

Grâce à toi on en sait plus que tout ce qui a été communiqué par les responsables de la mission en 17 mois d'activité...Et on comprend vu les difficultés rencontrées ! Et facilement pardonnable : c'est une mission pionnière où tout est pratiquement inventé !
Ce qui est moins excusable par contre, c'est les communiqués enthousiastes qui ont soulevés notre impatience devant les promesses affichées par les scientifiques...
ainsi le 3/05/07 :
"La precision des données que nous livre COROT est particulièrement impressionnante. La courbe de lumière du transit (Exo-1b) est si détaillée qu'elle necessitera des analyses complémentaires. Il n'est pas exclu de pouvoir y distinguer des traces de la lumière de l'étoile se réflechissant sur la planète, avec la perspective d'en tirer des infos sur son atmosphère."
(Annie Baglin)

"Qu'il s'agisse de la detection d'exoplanètes ou de l'étude des vibration des étoiles, ces premiers résultats DEPASSANT LARGEMENT LES ESPERANCES DES SCIENTIFIQUES sont de très bon augure sur la moisson finale de découvertes que devrait permettre de récolter COROT."
(CNESS)

toujours le 3/05/07 :
"Supérieure aux prévisions, la precision des données brutes montre que COROT sera capable de voir des planètes rocheuses (peut-être même aussi petites que la Terre) voir de FOURNIR DES INDICATIONS SUR LEUR COMPOSITION CHIMIQUE (!!!!!!!)

mieux :
"L'évaluation scientifique des résultats qui affluent de COROT prendra quelque temps. "Les données que nous présentons aujourd'hui sont encore brutes mais elles sont exceptionnelles", estime Malcom Fridlund, chef de projet scientifique à l'ESA. "Cela montre que les systèmes de bord fonctionnent mieux que prévu dans certains cas, jusqu'à dix fois mieux comparativement à ce que nous attendions avant le lancement. Cela aura un impact énorme sur les résultats de la mission."

et pour finir :
"... avec COROT, nous auront découvert d'ici à deux ans une centaine de nouvelles planètes à transit ! "
Annie Baglin (C&E septembre 2007)


Et bien voila qui semble un peu étrange avec la teneur des propos relatés par DG2 !!!
Vous ne trouvez pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jackbauer2, quand tu cites faut assurer : j'ai plongé dans le C&E de septembre 2007, ce n'est pas Annie Baglin qui affirme : "Or, avec Corot, nous aurons découvert d'ici à deux ans une centaine de nouvelles planètes à transit !", c'est un certain Tristan Guillot.

Annie Baglin, responsable de la mission, dit : "Les performances sont en effet un peu meilleures que celles attendues" ce qui me paraît être d'un enthousiasme tempéré .

jackbauer2, chépas si tu es au courant, mais le nombre de planètes découvertes ne dépend pas QUE des performances de CoRoT, mais aussi tout simplement de leur fréquence autour des étoiles - fréquence qui, justement est inconnue ! Donc, si CoRoT en découvre très peu, et qu'il fonctionne bien (ce qui semble être le cas), ça veut dire qu'il y en a peu et, en soi, c'est une information aussi importante que d'en découvrir des tonnes.

Pas convaincu ? Tout cela est détaillé dans la partie exoplanètes du programme scientifique de CoRoT : http://corot.oamp.fr/planets.html où l'on voit que la fréquence des petites planètes est d'autant mieux connue qu'on n'en a découvert quasiment aucune .

[Ce message a été modifié par ChiCyg (Édité le 30-05-2008).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je veux bien pour Annie Baglin, ok...
ça ne change strictement rien à ce que j'ai dit !
Si les propos tenus par DG2 sont exactes tous les communiqués que j'ai cité étaient du foutage de gueule !!!
CQFD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'article de science pour exo-1b confirme les propos d'anne baglin :

la fin de la conclusion de l'aticle :

"Due to its high photometric accuracy, CoRoT will continue to help us improve our understanding of strongly irradiated planets. CoRoTExo-1b was detected early in the processing of the data. A lower level of noise with completely reduced data will open up the possibilities of searching for outer planets, using transit timing variations, or detecting planet reflected light."
http://cdsads.u-strasbg.fr/cgi-bin/nph-bib_query?2008A%26A...482L..17B&db_key=AST&nosetcookie=1

en clair, quand ils auront toutes les données et qu'ils réaliseront la réduction complète de celles ci, ils auront cette information si le niveau de bruit résiduel le permet.

si les données n'étaient pas de qualité leur interprétation serait plus rapide, on ne perd pas son temps à essayer d'extraire du bruit un signal qui n'existe pas ...
la qualité et la quantité de données impose un travail plus approfondi qui prends nécessairement plus de temps.
dans l'article cité plus haut on voit par exemple qu'ils en sont à chercher à discriminer du signal de l'étoile de celui des autres étoiles du champ qui est pourtant bien petit, en réalisant des sondages profonds avec le cfht.
encore une demande de temps d'observation supplémentaire à gérer ...

ceux qui passent leur temps à hurler au foutage de gueule et à l'escroquerie n'ont vraisemblablement qu'une année à attendre avant les premiers press release de la nasa annonçant glorieusement les découvertes de kepler

pour les articles de fond faudra attendre aussi longtemps, sinon plus puisque cet instrument est, sur le papier, bien plus performant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

> et concernant l'astérosismologie, quelles nouvelles ?

Les deux instruments (transit et sismologie) marchent de façon quasi nominale. Le bruit des instruments est 8% et 9% au-dessus du bruit de photon, c'est-à-dire 8% et 9% au-dessus du mieux que l'on pouvait imaginer. Donc effectivement tout le monde est ravi de cela. La sismologie fonctionne très bien, et apporte déjà confirmations et lot de surprises. En particulier les modèles stellaires prédisaient une loi donnant l'amplitude des modes de vibration en fonction du rapport M/L des étoiles (normalisé au Soleil), et les données préliminaires donnent une amplitude 30% plus faible que ce qui était attendu. Le nom des étoiles observées n'a pas été donné, mais il a été dit qu'une population assez variée avait été ciblée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Conférence de presse "très importante" au cours de laquelle "pourrait être annoncée une découverte très importante" en présence de Michel Mayor, Jean Schneider, etc, ce lundi au colloque exoplanètes de Nantes.

Probablement une "super Terre" vu l'effet d'annonce, mais avec quel instrument ? Harps ? Corot ? Les deux ?

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant