Sign in to follow this  
vaufrèges

Phoenix.... Mars, et ça repart !

Recommended Posts

Salut Bobmarsian, j'ai essayé de chercher tes images sur les liens que tu as donnés, et il me semble bien retrouver la même vue de ton premier lien (http://planetary.s3.amazonaws.com/phoenix/Phoenix_hardware_label.png) sur le dernier lien (http://phoenix.lpl.arizona.edu/images/gallery/lg_832.jpg) aux mêmes coordonnées... ou alors j'ai pas trop bien compris ce que tu cherches

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci Amélie (& Bienvenue sur le forum, au passage ! ) de t'être penchée sur mon petit pb. Le filles ne sont pas très nombreuses ici.
Sur ce que tu a écris, je suis tout à fait en phase, mais ce n'est pas cette photo qui pose pb mais bien celle-ci :
http://phoenix.lpl.arizona.edu/images.php?gID=440&cID=16

que je n'arrive pas à retrouver sur ce panorama :
http://phoenix.lpl.arizona.edu/images.php?gID=832&cID=24

centré sur l'azimut 356 où elle devrait normalement s'y trouver !!!!!

Je viens de lire qu'une nouvelle serie était prevue en vue de constituer un nouveau panorama, donc on devrait être fixer ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bob,

J'ai beau regarder tous les liens et photos sur le site de Phoenix, celà correspond en tout point.

Sur certains clichés, par contre, on ne voit que 2 traits sombres légèrement espacés à 118 (bouclier avant + choc) + tache blanche (bouclier arrière + parachute - invisible ce dernier je crois ) à 157.

Par contre, le bouclier avant a été laché à 10000m et le bouclier arrière + parachute à 1000m.
Normal qu'ils soient tombés aussi près??


A moins que j'mis suis trompé???

laurent

[Ce message a été modifié par psycho10 (Édité le 05-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis à coté de la plaque?????
Tout faut???
Nul en analyse martienne??

Cocher la bonne réponse.

[Ce message a été modifié par psycho10 (Édité le 05-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas grave Bob..

Tu l'as toi même suggéré, les reliefs d'un tel paysage éclairés par le soleil, relativement bas sous ces latitudes, changent énormément la perspective en fonction de la période de prise de vue...
A vérifier plus tard, les nouvelles images ne devraient pas manquer..

Le précipité de sel se produit en présence de liquide... Le fait que les rétrofusées de Phoenix ait pu créer ces cavités dans ces matériaux est intéressant, mais pas déterminant pour trancher entre glace d'eau et précipité...
Mais, véritablement, ça ressemble plutôt à de la glace d'eau..

Patience, on devrait bientôt être fixé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier test pour le microscope de Phoenix...

Lors de l'atterrissage du lander, une infime partie de la poussière soulevée par les rétrofusées a été captée par une pastille de silicome de 3mm de diamètre, préalablement fixée dans ce but sur la surface de l'engin...

Parmi les fines particules, le microscope semble avoir trouvé une particule de sel... de même apparence que les traces blanches visibles dans le premier prélèvement de la pelle....!?..

C'est toujours MRO qui assure les communications, mais on a bon espoir de récupérer l'intégrité de Mars Odyssey.
En effet, sa mise en "mode sécurité" intempestive est déjà arrivée plusieurs fois depuis le début de sa mission (en 2001), sans conséquences pour la suite...
A l'avenir, le JPL utilisera MRO et Mars Odyssey en parallèle..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Té ! V'la ChiCyg, l'anti cosmologiste primaire...
Oui...bon.. silicoNe... pas silicome.. ok..ok..

Pffffuuu... tu chipotes... comme pour les airbags... d'ailleurs, y'a que toi qu'avais pas compris !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben aussi ! Là bas, l'été boréal commence à se faire sentir surtout avec le vent qui a tourné au Sud (p't'être qu'il vient du côté de chez l'ami vaufrèges ) soufflant vers midi depuis mardi (Sol 9) et ça chauffe maintenant jusqu'à les -25 °C !!!
http://www.space.gc.ca/asc/fr/exploration/phoenix_meteo1.asp

En plus à cette latitude on à droit au "Soleil de minuit" jusqu'à la fin Août (terrestre), mais ça je voudrais bien que Phoenix nous le montre en image, quoi !

Réf. fourni par "jmknapp" du forum Unmanned Spaceflight.com
http://i187.photobucket.com/albums/x269/jmknapp/phxsun.png

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 06-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa le bulletin météo canadien...

Au sol 9, on a eu -82°C en mini, et -25°C en maxi (la canicule sur Mars) , soit une variation thermique de... 57°C !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les tests, les choses sérieuses commencent enfin...
Première pelletée en vue d'analyse pour les instruments du mini-labo TEGA, le godet n'est rempli que partiellement afin d'éviter un déversement intempestif..
Il parait que l'équipe du JPL s'entraine depuis 5 ans, entre autres pour le maniement du bras et de la pelle.

Le prélèvement a été réalisé à la droite du test initial, la "tranchée" mesure 9 cm de large sur 2 à 4 cm de profondeur. On a donc "pioché" la couche superficielle

Il faudra attendre quelques jours pour connaître les résultats d'une analyse qui permettra aussi de tester le labo.. Toujours ces matériaux blancs. Glace ou sel ?


[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 07-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Mauvaise pioche" pour Phoenix ?

La récolte prélevée Jeudi a bien été déversée sur les trapes qui permettent, au travers d'un tamis qui ne laisse passer que des particules de 1 mm2, l'accès des matériaux au TEGA et à son four :

Problème : Aucune, absolument AUCUNE particule ne semble avoir traversé le tamis !!

De mon point de vue, trois éléments à prendre en compte :
-Le caractère "collant" de ces matériaux, qu'illustre bien l'image du godet (voir les traces sur les parois)..
-La mondre gravité à la surface de Mars.
-Le choix de collecter les particules <= à 1 mm2

Bien que les responsables du JPL paraissent encore confiant et réfléchissent aux solutions à apporter pour faire face à cette difficulté inattendue, il semble quand même que les procédés de collecte ne soient pas correctement adaptés aux conditions du site... Y'a comme un malaise quoi...

A suivre mais frustrant !!

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 09-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

extrait d'un article de la dernière édition du Monde :

"Deux éléments ont déjà été avancés pour expliquer l'incident : primo, une des deux portes protégeant le four s'est mal ouverte ; secundo, le filtre installé à l'entrée dudit four ne laissant passer que des grains inférieurs au millimètre, il est possible que rien de l'échantillon n'ait pu le traverser. Pour résoudre le problème, les responsables de la mission ont donc décidé d'ordonner à Phoenix de vibrer pour secouer l'échantillon et en faire tomber la partie la plus fine à l'intérieur du four. En cas d'échec, sept autres fours - tous à usage unique - sont encore disponibles."

Share this post


Link to post
Share on other sites

demonstration de la manoeuvre :

On a beau disposer du nec plus ultra de la technologie, rien de tel qu'un bon coup de pied pour essayer de remettre les choses en ordre !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette opération qui consistait à provoquer la vibration des matériaux au dessus des trappes et du tamis a duré 20 mn..

Aux dernières nouvelles, c'est un échec.. Les quelques particules tombées dans le TEGA sont largement insuffisantes pour effectuer une analyse. On compte néammoins se donner une nouvelle chance en renouvelant l'opération une dernière fois...

Les responsables s'interrogent maintenant sur les "propriétés physiques" des matériaux qui font échouer l'opération... Allusion sans doute à leur aspect "collant".

Il envisagent de changer la procédure de collecte et de déversement des matériaux dans le TEGA sur 2 points : Collecter une plus faible quantité de matériaux, et les déverser ensuite sur les trappes en faisant vibrer à la fois la pelle et les trappes !...

Le but est probablement de tenter de désolidariser les particules qui ont tendance à s'agglomérer en "blocs", de tenter de "soupoudrer" sur le tamis en quelque sorte...

Il faut noter aussi, de plus, qu'une trappe s'est insuffisamment ouverte... Ca finit par faire beaucoup !

Tout ça illustre assez bien les limites de l'exploration purement robotique... hein Joël !?... si tu passais par là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Viking, il y a 32 ans !!!! n'ont eu pas trop de pépins dans leurs opérations de prélèvements, il me semble, et c'était déjà avec une sorte de pelle !
Comme quoi, l'expérience ne sert pas à grand chose ...

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 10-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quand la sonde ne creuse pas ou qu'elle n'essaye pas de bourrer de la terre à travers un tamis trop fin, elle prend même le temps de photographier les étoiles...

Par contre ils auraient peut-être dû faire la modif pour couper l'effet préampli...
D'ailleurs, c'est quel champ du ciel sur la photo? J'ai cherché mais j'ai fini par abandonner...(Pour info : élévation de la caméra 58° et azimuth 188° et 12h24 heure martienne)

Thomas

[Ce message a été modifié par Gaucher (Édité le 10-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,
Bon, je suppute : le quadrilatère qui ressemble à la constellation d'Hercules (visible au centre de l'image au dessus du halo solaire) correspond à la partie nord-est de la constellation du Bouvier, l'étoile la plus brillante en haut à droite serait donc Edasich, dans le Dragon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison de t'interroger Bob Marsian sur le retour d'expérience des "Viking"..

De fait, la comparaison permet de comprendre les difficultés actuelles de Phoenix..
La grande différence se situe incontestablement au niveau des moyens en énergie des 2 engins.

Phoenix n'est alimenté que par ses panneaux solaires, alors que pour chacun des Viking, la puissance électrique était fournie par deux générateurs radio isotopiques (RTG) capable de fournir 70 W en permanence...

Pour donner une petite idée des avantages de ces générateurs, le bras de Phoenix fait 2m35 de long, celui des Viking 3m57..

La faible puissance électrique à disposition de Phoenix, la nécessité d'atteindre 1000°C de chauffe pour les analyses ont certainement conduit à réduire drastiquement les dimensions des "fours" et en particulier des "récepteurs" pour la matière prélevée.
Leur diamètre est à peine supérieur au mm.. D'où le tamis... et les problèmes avec la matière fine mais "grumeuleuse" du sol martien...

Actuellement les responsables du JPL se creusent la tête et testent diverses solutions, en particulier un genre de "saupoudrage" qui semble permettre de séparer les matériaux en grains fins...

Mais c'est pas encore gagné, l'expérience sur le TEGA devrait être tentée dans quelques jours.
On croise les doigts !

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 11-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui jackbauer, enfin.... ALLELUIA ! Crions notre allégresse !!

Plus vite que prévu, cette fois l'équipe du JPL a réussi son "saupoudrage", et la quantité requise a bien été détectée ...

Ouf !!..
---------------

En fait, après retour aux sources, il s'agit bien du four N°4, autrement dit celui qui avait reçu le "gros paté" de la première livraison...
L'équipe n'avait pas abandonné tout espoir, et continuait à faire vibrer le TEGA 2 ou 3 fois par jour, et à la 7ème et dernière tentative un peu "désespérée", ils ont été surpris de voir le signal : une diode indiquait que le four avait reçu la dose de matériaux nécessaire...

A noter qu'il reste donc bien 7 autres fours disponibles...

Pour le four N°4, 4 ou 5 jours seront nécessaires pour le processus d'analyse..Je cite : "Ce processus prendra environ cinq jours dont les quatre premiers durant lesquels la température sera progressivement augmentée (...) de manière à identifier l'eau et les différents minéraux présents".

Parallèlement le microscope, qui a reçu sa dose sous forme de "saupoudrage", essaiera de cerner les éventuelles propriétés magnétiques et la composition de son échantillon de sol martien...

Donc, si tout va bien, premières infos sur la nature et les caractéristiques du sol martien promises pour le milieu ou fin de semaine prochaine...
Les affaires sérieuses commencent..

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 12-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici l'image prise par le microscope optique de l'instrument MECA sur une base de silicone bleue de 3mm de diamètre...
Le rectangle blanc en bas à gauche mesure 1mm
On remarque les "grumeaux" oranges qui sont fait de très fines particules agglomérées, non résolue par le microscope.. Ce serait ces particules, aux propriétés physiques particulières, qui poseraient problème pour passer le tamis du TEGA

Par ailleurs, l'échantillon montre des particules noires et vitreuses, probablement d'origine volcanique :

Ici, une image du bras et de la pelle, juste avant le saupoudrage pour le microscope :

Sous une mince couche de sol, une autre couche dure (au contact de la pelle) et blanche apparait.... de la glace d'eau ???? :

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this