Sign in to follow this  
vaufrèges

Phoenix.... Mars, et ça repart !

Recommended Posts

Rien de transcendant ces derniers jours, comme prévu après confirmation d'une récolte d'échantillon suffisante, le four N°4 du TEGA a été fermé, puis a atteint progressivement 2 des 3 niveaux de température.. (1000°C au 3ème niveau)

A ce stade, on n'a pas encore constaté de présence d'eau.

Au 22ème jour de la présence du lander sur Mars, une nouvelle tranchée a été entreprise près du centre d'une de ces fameuses formations polygonales qui environnent Phoenix... Sans déceler de matière blanche pour le moment..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Au sol 22, gros "pataquès" dans le système informatique de Phoenix...

Le problème concerne les données conservées par Phoenix en "mémoire vive - ou RAM" (pour info, le système du lander possède 74 mégaoctets de mémoire vive).
Ces données comprennent à la fois les éléments de "routine" tels que l'état de charge de batteries, les températures, les voltages etc... et les éléments scientifiques de haute priorité..
Ces éléments sont périodiquement transmis 1 à 3 fois et selon leur priorité...

Hors, à leur grande surprise, des données ont été transmises 45 fois!! à la fin du sol 22...occasionnant la perte de quelques données scientifiques;;

Le directeur de projet au JPL, Barry Goldstein, a déclaré que quelque chose ne va pas dans le traitement des données au niveau de Phoenix..

En conséquence, dans l'attente d'un examen approfondi, aucune activité scientifique n'est programmée pour le sol 23...

Au sol 24, aucune donnée ne sera sauvegardée en mémoire vive en fin de journée. Ces données seront transmises et sauvegardées grace aux orbiteurs MRO et Mars Odyssey..
La mémoire vive de Phoenix sera vidée...

Faisant allusion aux problèmes survenus sur le rover Spirit au 18ème jour sur Mars, les responsables soulignent qu'ils n'ont jamais perdu la communication avec Phoenix, que la situation est "stable", mais qu'ils se sentiront beaucoup mieux lorsque le problème aura été identifié...

Moi aussi

PS > Je ne doute pas que ce sujet soit suivi par quelques huluberlus dans mon genre, mais j'avoue me sentir un peu seul parfois
Commentaires et/ou infos bienvenus les gars (et les filles bien sûr )

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 19-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part je zieute, je zieute
Ce post est d'ailleurs le seul que je consulte pour savoir ce qu'il se passe sur Mars...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais non, t'es pas tout seul, seulement on n'a pas grand chose à ajouter. En tout cas merci de nous tenir au courant !

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non t'es pas seul VAUFREGES ; Moi aussi je suis de très près cette mission mais j'ai l'impression que tu en attends beaucoup trop...
Même si PHOENIX fonctionnait à 100% les interpretations de ses résultats laisseraient toujours dans l'incertitude les scientifiques !
MSL et EXOMARS seront mieux armés (et surtout mobiles) pour trouver quelquechose, si quelquechose il y a !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Vaufrèges,

non, je confirme, tu n'es pas tout seul, je consulte systématiquement ce post dès qu'il y a du nouveau ! Et j'en profite pour te remercier toi, Fourmi et quelques autres qui viennent alimenter régulièrement ce journal de bord. En fait, ce qu'il manque terriblement dans ce forum c'est un compteur de visites et tu te sentirais effectivement moins seul. Pour les commentaires, ben on a pas toujours quelque chose de très intéressant à dire, pi des fois, moi aussi, j'ai l'impression que l'éventuel commentaire ne suscite pas grand intérêt...Du coup je me contente de lire assidument !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne te sens pas seul ! Ce poste est très intéressant, il condense toutes les nouvelles concernant cette sonde, je n'hésite pas à passer assez régulièrement pour me tenir au courant.

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui,moi aussi je lis ce post tout les jours,je ne dit rien mais je suis la.merci de continuer c'est super !
didier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh ben, amitiés à tous, et merci les gars de vos messages réconfortants

En fait, j'ai l'impression que la dynamique des forums d'Astrosurf subit "un coup de mou" actuellement..
Morosité ambiante, mauvais temps ?...

Du nouveau malgré les soucis informatiques de Phoenix...:
Ces images en accéléré montrent la "sublimation" de ce qui apparaît bien maintenant comme de la glace.
Dans le coin bas à gauche de l'image, des morceaux disparaissent, selon un processus non reproductible en conditions ordinaires sur terre, mais que l'on ne peut que comparer à de l'évaporation, suite à l'exposition au soleil

Ces images ont été prises entre les sols 20 et 24 (21ème et 25ème jour)
"Ce doit être de la glace" a déclaré Peter Smith de l'Universté d'Arizona, "le sel ne peut pas le faire".

A signaler par ailleurs que, en creusant de nouveau la dernière tranchée, la pelle du bras robotisé a rencontré une couche très dure..

Concernant les problèmes de mémoire vive, Barry Goldstein le directeur de projet se montre confiant : "Nous comprenons ce qui est arrivé et nous pouvons le régler avec un nouvel élément de logiciel"... "Le programme s'étend sur 3 mois et nous avons 30 jours de marge..."

Une équipe de Lockeed Martin prépare un élément de logiciel qui sera envoyé à Phoenix dans quelques jours.
En attendant, aucune donnée scientifique n'est conservée en mémoire vive. En fin de journée la mémoire est systématiquement vidée tant que le problème n'est pas réglé..

PS > Jackbauer, regarde mon message du 28/05 page 4, je pense que nous sommes en phase


Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil !

Rajouter son grain de sel - de surcroît incompétent - sur une planète où il abonde déjà, n'en apporte pas forcément à moudre...

Cependant je surveille en permanence ce fil pour rester informé des dernières news martiennes ; Alors merci pour votre veille et pour nous faire la gazette : peu de commentaires mais beaucoup d'intérêt (pardon pour ce silence trompeur, votre partage suivi mérite certes encouragements et reconnaissance)

"Halin"

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Halin" > Y'a pas que Mars qu'est salée, le "bistrot" l'est pas mal non plus ici
Quant à ta prétendue "incompétence", j'en connais bien un autre...

Il faut rendre hommage à l'agence spatiale canadienne qui a fourni une véritable station météo à Phoenix.
C'est remarquable et sans précédant pour tous les engins posés sur Mars...
Parmi les instruments, cette espèce d'anémomètre chargé de mesurer la vitesse et l'orientation des vents.
Cette animation intéressante résulte de 5 images prises au sol 9 le 3 juin :

Les vents soufflent de 8,5 à 21 kmh, et sont le plus souvent orientés sud, sud-ouest

Température la + froide -83°C aux sols 6-7 et 8
Température la + clémente - 24°C au sol 16

Ecart de température maxi au sol 11 : de -82 à -25 (57°C)

Le site météo de l'agence spatiale canadienne : http://www.space.gc.ca/asc/fr/exploration/phoenix_meteo1.asp

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 20-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour beaucoup d'observateurs, un des grands défis de Phoenix était d'atteindre la glace, compte tenu de la faible profondeur de sol martien explorée (env. 50 cm).

C'est fait !

Déclaration de Peter Smith vendredi 20 juin :"C'est avec fierté et beaucoup de joie que j'annonce que nous avons trouvé la preuve que cette matière dure et brillante est vraiment de la glace d'eau, et pas une autre substance"

Il etait déjà évident qu'il ne pouvait s'agir de sel. Une autre alternative pouvait envisager que ces matériaux blancs soient constitués de glace carbonique...
Hors aux conditions de température et de pression du site de Phoenix, la glace carbonique se serait sublimée en 2 ou 3 heures..
Il a été constaté que la sublimation a nécessité entre 1 à 3 sols...ce qui est exactement en accord avec le comportement de la glace d'eau...

Le rôle de Phoenix est de vérifier si cette glace a pu connaitre une phase liquide, de rechercher les minéraux, les éléments chimiques, et avec un peu de chance les composés organiques pour déterminer si la vie a pu se développer.

Autre chose...
Nouveau sujet d'inquiétude : On se souvient que l'une des 2 trappes du four N°4 s'était insuffisamment ouverte.
Au sol 25, les responsables du JPL ont décidé d'ouvrir les trappes du four adjacent N° 5.
Les 2 trappes se sont à peine entrouvertes laissant un mince interstice !!
L'équipe du JPL se perd en conjectures sur les causes de ce problème, les trappes ne sont pas motorisées, c'est un simple loquet qui les libère..

Là, la solution réside uniquement dans la mise en vibration pour essayer de les "décoincer", mais on se souvient que la trappe du four N°4 est restée en l'état malgré cette opération... "GROSS" prrroblème !!

Décidément, le séjour de Phoenix n'est pas un "long fleuve tranquille"..

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 21-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post est vraiment passionnant !
Merci Vaufrèges pour toute cette passion que tu nous fait partager. Tes résumés sont beaucoup plus simples et enrichissants que les site officiels en anglais.

Maintenant qu'on a trouvé de l'eau (glacée) sur Mars, je me demande ce qu'on va découvrir dans les semaines à venir, quand la sonde va continuer à creuser...

Jean-Marc Lecleire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meunon, je t'aime moi non plus, vaufrèges

Si tu veux qu'on discute, on discute : j'ai l'impression que cette mission est déjà finie. Elle ne me semble pas apporter beaucoup plus que les Viking d'il y a trente ans (si, de plus, les fours ne marchent pas ... ). Une fois passée la fièvre de l'arrivée sur Mars, cette sonde n'ayant pas de joystick comme les rovers, la fièvre retombe un peu . On se rabat sur ce qu'on peut, comme trouver des traces d'eau sous sa pelle (encore faudrait-il en être sûr) ce qui n'est pas vraiment un scoop.

Je me demande si ce ne sont pas les objectifs scientifiques de cette sonde qui sont en cause. Les deux sondes suivantes, risquent de faire plouf aussi, la puissance accrue (grâce au plutonium ) ne va pas changer (me semble-t-il) les données du problème.

Tu l'auras voulu !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voui, vaufrèges, on t'aime !

C'est Mars, dont on n'a plus rien à foutre : trouver de la glace avec une pelleteuse à 10 millions de dollars quand il suffit d'une lunette de 60 mm pour la voir depuis son balcon, bof bof.

é pi ce paysage déprimant de chez déprimant, nan, décidément, pour moi, Mars, c'est fini.

Je l'ai déjà dit ici, la science désenchante le monde, la planète Mars de Ray Bradbury, de Camille Flammarion, de Lowell, etc, était infiniment plus fantasmatique que la Mars réelle : un désert plat, tout pourri, une planète à la con.

Je plains les astronautes qui vont s'embarquer pour cette galère, cela dit, plus on connait Mars, moins on va avoir envie d'y aller, maintenant, c'est clair.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ChiCyg !
Le fait que je m'intéresse à Phoenix n'implique pas que je fantasme sur des "bébêtes" qui pourraient jaillir devant les microscopes ou être grillées dans les fours de Phoenix...

Tu ne suis pas attentivement ce fil, car sinon tu aurais en mémoire ma prose du 28/05, ici même, qui ne peut que te remplir d'aise - je la cite à ton attention :
---------------------------------------------------------
"Il ne faut malheureusement pas trop se bercer d'illusions : même si les instruments de Phoenix et la nature du sol sous-jacent permettent la détection de molécules organiques, celà ne permettra pas d'affirmer ou de prouver quoi que ce soit...

Surtout si on n'en trouve pas d'ailleurs...

De plus, certains postulent que la présence de fer dans le sol martien amène la destruction systématique de ces molécules lors de l'opération de chauffe dans le mini-labo.
C'est pourquoi le futur rover "MSL" aura la capacité de trier et d'expulser le fer auparavant...

C'est clair, la démarche de recherche de vie sur Mars avec les seuls robots sera très longue et très compliquée.."
---------------------------------------------------------
fin de citation

De surcroit, pour l'heure, ces trappes à moitié ouvertes sont un sacré casse-tête pour les opérateurs.

MSL, qui devrait finalement être lancé en 2010, aura d'autres arguments : Il aura par exemple une sensibilité 1000 fois supérieure à Vicking pour détecter du matériau organique, et possèdera 70 mini-fours capables de chauffer à 1100°C.
Aspect importantissime > MSL sera capable de trier les molécules et de détecter à coup sûr celles issues de la vie !

Hélas, trois fois hélas...MSL n'a pas aucun moyen de creuser, même à la modeste profondeur de Phoenix. Un défaut de conception majeur quand on sait que, sur Mars, la vie n' pu que se réfugier qu'en sous-sol, et probablement à une profondeur que les robots ne peuvent atteindre en fait..

Quant au rover de l'ESA "ExoMars", qui serait lui capable de creuser juqqu'à 2 m, sa programmation est envisagée (mais pas confirmée) pour 2015.. J'ai des doutes..

Salut Serge le Superdésenchanté, c'est gentil de passer par ici..... C'est mieux que chez les paranos/maniaco dépressifs du "Bistrot" non ?
"é pi ce paysage déprimant de chez déprimant"
C'est simple Serge, on se croirait en Atacama, c'est du pareil au même..

Je comprend ton sentiment, mais si on ne fait pas d'exobiologie sur Mars, où la fera t'on ?

Jean-Marc Lecleire > Merci de ton appréciation. J'essaye de synthétiser, parfois j'y arrive et écrire me permet de mieux classer et hiérarchiser les infos...
Pas toujours facile..

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 21-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais si, je suis ! Je pense pas, mais je te suis . Je ne dis que tu crois ferme aux petites bébêtes, je ne parlais pas de toi mais des objectifs de cette mission, d'ailleurs tu dis la même chose pour MSL : plus sensible pour détecter des molécules "vivantes" mais incapable de creuser. Donc, on pourra dire, si MSL ne détecte rien, ce qui est probable, c'est parce qu'elle n'a pas creusé, et si elle détecte quelque chose, c'est que ça vient de la sonde elle-même ... Quand on voit que Phoenix perd un ressort et que les concepteurs n'arrivent pas à en identifier l'origine (martienne ? ) y aura toujours des esprits chagrins pour dire que la sonde a transporté avec elle ces molécules organiques.

La mission Phoenix a deux objectifs :
(1) étudier l'histoire de l'eau dans la région arctique de Mars et (2) rechercher les preuves d'une zone habitable et établir le potentiel biologique dans le sol glacé.

Ceci dit, je suis conscient que si ces missions étaient optimisées pour des objectifs "scientifiquement intéressants", elles n'auraient pas de "popularité" et donc seraient rejettées par la NASA .

[Ce message a été modifié par ChiCyg (Édité le 22-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

ChiCyg > J'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi il ne serait pas "scientifiquement intéressant" de faire ce que fait Phoenix actuellement... Même si l'objectif est bien plus modeste que celui des Viking bien sûr.
C'est ce que je crois comprendre de ton analyse.

Que l'engin ait du mal à remplir sa mission pour des raisons techniques, ou que ses moyens soient insuffisant, c'est un fait...C'est surtout bien dommage.
Mais lorsqu'on connaît sa génèse compliquée et terriblement encadrée au niveau budgétaire, on comprend mieux.

Que la vie ait existé ou pas sur Mars, il faudra bien un jour répondre à cette question fondamentale...
Si on n'est pas capable de faire cette recherche sur Mars, ou la fera t'on ?
Sur Europe, pour chercher des pingouins ?

Et quelle que soit la réponse, elle aura un impact énorme inévitablement.

Concernant le fameux ressort "tombé" sous le lander, il a été parfaitement identifié.. Si je me souviens bien il s'agit d'un des éléments qui permettent l'éjection du bouclier thermique.. Anecdotique... d'ailleurs je ne l'avais pas mentionné ici.

Pour en revenir à Phoenix, deux images qui illustrent le problème des trappes..
Sur cette 1ère image on voit les trappes du four N°4 à droite recouvertes par l'échantillon de sol martien qui a eu tant de mal à passer le tamis..
On remarque une des 2 trappes à moitié ouverte:

Sur cette 2ème image, les 2 trappes du four N°5 adjacent sont "coincées" dans une position qui ne laisse qu'un faible interstice.. Il parait que la pelle attend déjà avec son chargement de sol martien en position haute...
Pas gagné dans ces conditions....

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 22-06-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien de spécial à dire sur Phoenix, mais je remercie Vaugrèges pour son enthousiasme, sa ténacité et sa résistance face à quelques sceptiques désabusés dont ont se demande ce qu'ils attendent de l'astronomie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super sympa ton message Cagliari Et bienvenue sur les forums !

Mais rassures toi, les grands méchants dénommés ChiCyg et Brunier, malgré les apparences , ce sont de vieux co.. pains...
C'est vrai que c'est pas flagrant, mais ils aiment l'astronomie (Quoique Brunier.. lui..on se demande... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Vaufrège!

"C'est simple Serge, on se croirait en Atacama, c'est du pareil au même.."
...Humm, oui... mais y a-t-il de l'eau dans l'Atacama???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cagliari,

"sceptique désabusé" il vaut mieux entendre çà que d'être sourd...

vaufrèges et les autres, qui me ressortent "Atacama" à chaque fois que j'écris "Mars", ce que vous n'arrivez pas à comprendre, c'est que c'est justement parce que je connais le plus dur des déserts sur Terre que je comprends que Mars est une impasse. L'Atacama n'a de sens que par les oasis qu'il laisse espérer. Mars, c'est le néant, les mecs là haut, si jamais ils y vont, deviendront fous. Leur rêve perpétuel sera de revenir sur Terre.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'un autre coté Serge, si les payages sembles naze c'est pas un hasard, personne ne prendrait le risque d'aller se poser en terrain accidenté, donc le zones choisie sont 'plate' a grand echelle...

cretin des alpes suisse.
aucune bonne fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Atacama... oui... une seule fois pour moi... oui, mais c'est pas moi qu'ait commencé hein...!!

Chaque fois qu'on parle de Mars le Sergio, il nous évoque la désolation des paysages, l'enfer qui attend les astronautes, que c'est cher ces conneries de robots qui cherchent inutilement la vie, que ça sert à rien etc...

Vadé rétro SATANAS (d'Atacama) !!!!

Tu vois Cagliari, c'est ça le forum... On s'envoie des vacheries, mais on s'aime bien dans notre "Ford intérieure"


Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
mais je remercie Vaugrèges pour son enthousiasme, sa ténacité et sa résistance face à quelques sceptiques désabusés dont ont se demande ce qu'ils attendent de l'astronomie...
Cagliari, T'inquiètes, pour être tenace, il est tenace le bougre .

M'inclus-tu dans les "sceptiques désabusés" ? si, c'est le cas tu as à la fois tort et raison, en effet si tu avais lu Wikipedia (que tu sembles apprécier ) tu aurais su que :

quote:
Le scepticisme (du grec skeptikos, "qui examine") est, au sens strict, une doctrine selon laquelle la pensée humaine ne peut se déterminer sur la possibilité de la découverte d'une vérité. Il ne s'agit pas de rejeter la recherche, mais au contraire de ne jamais l'interrompre en prétendant être parvenu à une vérité absolue.
Tu as raison, je me retrouve dans cette définition du sceptique, tu as tort d'utiliser un oxymore, le sceptique étant toujours en recherche donc jamais les bras ballants .

Pour Phoenix, je suis sceptique sur les objectifs de la mission. L'aspect technologique est toujours enthousiasmant, poser un engin de quelques centaines de kilos à quelques centaines de millions de km est fascinant.

Mais contrairement à vaufrèges, ("Que la vie ait existé ou pas sur Mars, il faudra bien un jour répondre à cette question fondamentale...") je pense qu'on a plus de chance de comprendre que ce n'est pas la bonne question, plutôt que d'y répondre. Il y a fort à parier que Phoenix ne fera pas plus avancer la question que Viking ne l'a fait et que MSL ne fera pas mieux. Mais j'espère qu'alors on se posera des questions - tu vois je suis pas désabusé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this