Sign in to follow this  
antoine 80

Le LHC stoppé pour cause de problème techniques.

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
On en sait un peu plus sur les circonstances du redémarrage du LHC.

Extrait du communiqué du CERN :

"Le nouveau calendrier prévoit de premiers faisceaux dans le LHC à la fin de septembre de cette année, et des collisions fin octobre. Un court arrêt technique a également été prévu pendant la période des fêtes de fin d'année. Le LHC fonctionnera ensuite sans interruption jusqu’à l’automne 2010"

"Le nouveau système de protection contre la surpression a été conçu en deux phases. La première phase consiste à installer des soupapes sur les stations de pompage de vide existantes sur l’ensemble de l’anneau. Des calculs ont montré que, grâce à cette première protection, en cas d’incident semblable à celui du 19 septembre, les dommages secondaires seraient limités. La deuxième phase consiste à ajouter des soupapes sur tous les dipôles, cette mesure permettant de garantir que les dommages secondaires (pour les interconnexions et la superisolation) seraient limités même dans les scénarios les plus défavorables, sur toute la durée de vie du LHC."

"La Direction a décidé, pour 2009, d’installer les soupapes supplémentaires sur quatre des huit secteurs du LHC, en parallèle des réparations faites dans le secteur endommagé en septembre dernier et des autres travaux de consolidation déjà entrepris. Les dipôles des quatre secteurs restants seront équipés en 2010."

Fin de citation

En clair, la direction du CERN a finalement décidé de prendre le risque de démarrer le LHC sans en limiter la puissance... et surtout sans équiper les dipôles des valves de surpression d'hélium préconisées par les conclusions du séminaire fin 2008 ! Ces travaux sont reportés au delà de l'arrêt de maintenance de l'automne 2010.
Selon eux, en cas d'incident semblable à celui de 2008 et avec les premières dispositions prises "les dégats secondaires seront limités"... (!?!)

Souhaitons qu'ils n'aient pas à regretter d'avoir pris ce risque...
http://press.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases2009/PR02.09F.html

Précisions obtenues le 11/02 : Si les premiers faisceaux circuleront donc bien fin septembre 2009 suivis des premières collisions fin octobre... ce sera à une énergie de seulement 10 TeV (au lieu de 14), ce qui est plus prudent, mais limitera forcément les possibilités d'avancer rapidement sur pas mal de points considérés comme cruciaux...

Pendant cette période, chaque faisceau de protons aura donc une énergie de 5 TeV. A terme, on espère pouvoir atteindre la puissance nominale de 7 TeV par faisceau.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/le-lhc-pas-de-faisceaux-avant-septembre-2009-au-moins_18232/

[Ce message a été modifié par vaufrèges (Édité le 11-02-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En ce moment sur France Inter, dans "La tête au carré" un débat sur le LHC et son fameux trou noir qui va détruire le monde !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nouveau communiqué du CERN, les réparations suivent leur cours et semblent être dans les temps (résumé) :

Genève, le 30 avril 2009.
Le 53e et dernier aimant de rechange pour le Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN1 a été descendu dans le tunnel de l'accélérateur ce jour.

Cette opération marque la fin des travaux de réparation menés en surface à la suite de l'incident de septembre dernier qui a interrompu l'exploitation du LHC. Dans le tunnel, on procède à l'interconnexion des aimants et de nouveaux systèmes sont installés pour éviter les incidents de ce type à l'avenir. Le LHC devrait redémarrer à l'automne et fonctionner en continu jusqu'à ce que des données aient été collectées en quantité suffisante pour que les expériences du LHC puissent annoncer leurs premiers résultats..

Au total, 53 aimants ont été retirés du secteur 3-4. Seize, qui avaient subi des dommages minimes, ont été rénovés et remis dans le tunnel. Les 37 autres ont été remplacés par des aimants de rechange et seront eux-mêmes rénovés pour pouvoir servir de pièces de rechange à l'avenir.

La réparation du LHC comporte trois parties. En premier lieu, la réparation elle-même, qui est en passe de s'achever avec l'installation du dernier aimant. En second lieu, l'installation de systèmes permettant de suivre de près la machine et veiller à ce que des incidents semblables à celui de septembre dernier ne puissent pas se reproduire. Ce travail se poursuivra pendant l'été. En troisième lieu, la mise en place de soupapes supplémentaires, qui est en cours. Ainsi, l'hélium pourra être évacué de façon sûre et maîtrisée si une fuite se produit à l'intérieur du cryostat au cours des 15 à 20 ans d'exploitation prévus du LHC.
http://press.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases2009/PR06.09F.html


Allez, on y croit...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Croisons les ions ...
ça serait bien qu'il marche, cet engin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon les infos précédentes datant de février 2009, au redémarrage l'énergie d'exploitation des collisions de protons était prévue à 10 TeV, soit 5 TeV par faisceau...

Je rappelle que la puissance nominale prévue de l'engin est de 7 TeV par faisceau..

Il semble maintenant que l'on se limite à 4 TeV car - je cite : " une exploitation à 4 TeV devrait être possible sans autre réparation, alors que, pour aller jusqu’à 5 TeV, il pourrait être nécessaire d’effectuer des travaux supplémentaires."

....??...

Provisoirement ?... Espérons le.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Cern vient d’annoncer que si le programme de redémarrage du LHC continuait à bien se poursuivre, à part quelques incidents mineurs, la découverte de fuites de vide dans les secteurs 8-1 et 2-3, lors de leur préparation pour les essais électriques à environ 80 kelvins sur des stabilisateurs en cuivre, n’est pas sans conséquence sur le calendrier.

La réparation nécessite de réchauffer partiellement les deux secteurs et le refroidissement ultérieur prendra du temps.
La circulation des premiers faisceaux est donc reportée à la mi-novembre... si on n'a pas d'autres surprises.

Il faudra ensuite encore patienter pendant le "rodage" du monstre et sa montée en puissance qui permettront peut-être d'atteindre les premiers résultats exploitables courant 2010.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/le-redemarrage-du-lhc-repousse-a-mi-novembre-2009_19950/

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 25-07-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bad, bad news...
On aura peut-être pas d'avancées significatives via le LHC avant... 2012 !
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/nouvelle-physique-au-lhc-faudra-t-il-attendre-2012_20139/

extrait :
..."Au final, la perspective n’est pas très réjouissante comme le laisse entendre le physicien Adam Falkowski sur son blog. En plus d’être à basse énergie, la luminosité prévue est environ dix fois inférieure à celle nécessaire pour espérer obtenir rapidement de la nouvelle physique au LHC. Pour lui, il faudra très probablement rester patient jusqu’en 2012..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bête se réveille doucement... Et suite à tous les déboires, elle est observée attentivement.
Pour le moment tout est OK, on est en phase du refroidissement pour tous les secteurs des 30km du tore. La machine toute entière doit être portée à une température d’exploitation de 1,9 K (soit -271 °C).

- Je cite le CERN (communiqué du 19 octobre):

D’après le calendrier, les faisceaux devraient être injectés dans le LHC dans environ cinq semaines à faible énergie (450 GeV) : Ils feront alors leur premier tour de piste. Pour commencer, un paquet de protons sera injecté et guidé dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’un des deux tubes de faisceaux. Si tout se passe bien, un second faisceau sera injecté quelques heures plus tard dans le sens inverse des aiguilles d’une montre dans le deuxième tube. Une à deux semaines plus tard, les deux faisceaux parcourront en même temps les deux anneaux de la machine. Une fois qu’ils seront stables, ils seront amenés à entrer en collision au niveau des quatre points d’interaction. À cet instant, les expériences observeront les premières collisions à basse énergie et les gerbes de particules produites. Les données collectées ne présenteront pas un grand intérêt pour la physique, mais elles permettront d’ajuster le réglage des détecteurs.

L’équipe d’exploitation devra ensuite faire monter l’énergie, augmenter progressivement le courant dans les aimants et accélérer le faisceau à l’aide des cavités radiofréquence. Cette opération sera exécutée sur chaque faisceau l’un après l’autre, puis sur les deux faisceaux en même temps. Dès que les deux faisceaux seront stables, l’équipe s’attellera à les faire entrer en collision avec une énergie plus élevée (*), avant la période de Noël.
- Fin de citation

(*)Probablement 3,5 TeV maxi par faisceau (la moitié de la puissance nominale de la machine) si tout va bien... Ce qui est déjà bien supérieur au Tevatron du Fermilab américain qui plafonne à 1 TeV par faisceau.

On espère atteindre 5 Tev en 2010/2011, et le maxi - 7 TeV - en 2011/2012.

http://cdsweb.cern.ch/journal/article?issue=43/2009&name=CERNBulletin&category=News Articles&number=1&ln=fr

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 22-10-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites


Le LHC a atteint sa température de fonctionnement de -271 degrés Celsius, le 8 octobre.
Après quelques premières injections de particules dans les premiers secteurs refroidis, les faisceaux circulent donc enfin à nouveau dans la totalité de l’anneau.

Prochaine étape, des collisions à basse énergie dans environ une semaine, afin de mener à bien un travail d'étalonnage important.
Premières collisions à 7 TeV (3,5 TeV par faisceau) l’année prochaine.
http://press.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases2009/PR16.09F.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfait !

Oui, prudence, il faut pas faire tourner les électrons trop vite dans le bazar, surtout à contre-sens, çà pourrait provoquer des pannes.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rigolez, rigolez...
Mais tenez vous bien : On vient d'apprendre aujourd'hui que lors des travaux de creusement de l'anneau, un spéléologue suisse a trouvé un trou propice menant à la Chaudefond !!!...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce qu'il n'y en a pas...
J'ai juste voulu écrire une connerie que je trouvais super drôle...
Le problème, c'est que mes vannes me font toujours beaucoup rire, chuis très bon public de moi-même.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, flûte. Pourtant, avec "pannes" et "particules", y' avait du potentiel, c'est ça qui m' a induit en erreur.
(je sais, c' est nul , induit, LHC ... bref).

Pourvu que ça continue comme ça, parce que j' aimerais bien connaître la suite du feuilleton (susy or not susy, entre autre) .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben aux dernières nouvelles sur twitter tout baigne, et dans les deux sens pour les particules..

La supposée "supersymétrie" et son cortège de "sparticules", ça aurait tendance à donner mal à la tête, en tout cas à moi...
Si elles existent et que leurs masses ne sont pas trop grandes, le LHC pourra - peut être hein - les observer directement, en tout cas les plus légères les fameux "neutralinos" (quand même 30 fois plus lourds que les protons on suppose).

Sinon... sinon... la physique attendra et il faudra penser à la réalisation de "l'International Linear Collider", accélérateur-collisionneur linéaire supraconducteur à électrons-positons (ouf!), de 60 .km de long !!!.. Qui lui... peut-être... etc...
Mais dans combien d'années ?

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 23-11-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this