Sign in to follow this  
heliescope

si le soleil disparaissait, combien de temps pourrions nous vivre ?

Recommended Posts

Prenons un volcan en éruption dégageant genre: 3000°C.
Comme il nous emmerde à cause de la zone touristique non loin de là, on décide de le calmer en lui injectant une matière gazeuse quelconque à -270° et à 107000 km/h de pression.
Après combien de temps atteindra-t-on zéro degré? Pensez-vous que ce soit une question de jours?

Autant notre atmosphère diffuse la chaleur liée à l'effet de serre, autant elle diffuserait dans les premières heures une petite brise frisquette nous dispensant de l'usage de ventilateurs; par la suite, elle pourrait se transformer en un étau de glace: il paraît évident qu'une vie en surface serait impossible, mais l'avantage est que la chaîne du froid ne serait plus interrompue, quoi qu'on fasse: on assisterait bien sûr à la faillite de Zanker, Miele et Bosch car la surgélation serait naturelle, de même que le cannibalisme.
La perpétuation de l'espèce humaine serait fortement compromise, ainsi que les vacances d'été et de neige: l'avenir du club Med se résume à quelques heures et les pistes de ski ne sont plus fréquentées que par les Suisses (et peut-être les belges).
En conclusion: nous mourrons gelés -mais intacts- dans un monde exempt de pollution, et la terre -intacte- continuera sa course indéfiniment.
Après des siècles, c'est Boris et son OVNI qui chercheront à comprendre ce qui s'est passé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
La baisse rapide des températures provoquerait à mon avis des tempêtes monstres car les océans se refroidiraient beaucoup plus lentement que les continents. Du coup, les astronomes amateurs ne pourraient pas observer grand chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour les tempêtes je ne sais pas mais l'inertie thermique ferait effectivement que les océans mettraient plus de temps à se geler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bruno : ton scénario est drôlement plausible !
Ce serait un fin peu glorieuse !
C'est les extraterrestres qui seraient contents ! Ils auraient de la viande au congélateur pour un moment
Leur système d'invasion serait plus efficace, moins risqué, plus facile à mettre en oeuvre que dans "independance day" !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Ok pour le scénario de SF pour les conséquences de la perte du soleil d'un jour à l'autre.

Mais quels scénaries pour que cela se produise?

Imaginons: Une étoile double, éjectée de son système et qui traverse la galaxie pour venir pile poil choquer notre soleil...

Quel serait pour vous les autres scénaries possibles pour que la lumière ne nous parvienne plus de notre soleil?

Alexandre

Share this post


Link to post
Share on other sites
...
doublon

[Ce message a été modifié par Alex.C (Édité le 23-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Génial, ma caméra CCD refroidie naturellement à -200°C.
Le pied, plus un pet de bruit... des darks de rêve. Ah !!!!!!!!!!!

marco

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Entre ce qui se passe à l'intérieur du Soleil, où il est créé, et sa remontée dans les couches supérieures où on peut en observer le comportement, il s'écoule très longtemps, pour un photon donné et tous ses frères.

Je n'ai plus le délai en tête, mais il n'a rien à voir avec les minuscules 8 minutes lumière qu'il lui reste à vivre, avant d'arriver chez nous.

Bref, il peut y avoir des changements, dans le régime du moteur solaire, actuellement, dont la manifestation à sa surface ne sera observable que bien après nous tous qui consultons ce site.

Une extinction, brutale, comme un interrupteur que l'on tourne, est peu probable, dans l'état actuel des connaissances physiques, autant que je sache.

Quant à son vieillissement, il est attendu pour dans environ 4 milliards d'années.

D'ici là, ou bien nous aurons appris à aller ailleurs (éventuellement en emportant la planète, pour la mettre en orbite dans un autre système, et à supposer qu'elle soit encore en état potable...), ou bien nous serons disparus depuis belle lurette...

La deuxième hypothèse étant la plus probable, puisque l'étude de la durée de vie d'une espèce biologique, sur Terre, a prouvé qu'elle n'a jamais été éternelle, surtout pour les membres des espèces les plus élaborées.

Après quelques millénaires, dizaines de millénaires, centaines de millénaires, de présence, les uns disparaissent et d'autre arrivent alors...

Donc, nous aurons disparu, ou bien nous aurons été (plus ou moins) progressivement supplantés par d'autres espèces, à moins que le remplacement ne se fasse à partir de nous...

En tout cas, ce sujet montre bien toute la valeur et tout l'intérêt que présente notre G4 (si je me rappelle bien), pour nous et toutes les espèces biologiques...

Le Soleil peut se passer de la Terre, mais pas le contraire.

La Terre peut se passer de nous, mais pas le contraire.

Cordialement.

[Ce message a été modifié par Hyperfocale (Édité le 24-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Au fait, on n'a même pas besoin de l'extinction du Soleil, pour se faire peur, dans notre douillet hexagone.

Il suffit que la circulation nord atlantique s'arrête, et notre zone de latitude aurait les mêmes conditions hivernales que le Québec...

Sauf que, dans notre pays, bien des maisons sont aussi bien isolées que des cartons d'emballage...

En plus, je ne suis pas sûr que les circuits de distribution d'eau potable soient partout enterrés suffisamment profondément pour que leur contenu ne gèle pas...

Et puis, par moins trente, plus question de dessaler les routes, on dame bien et on roule plusieurs mois dessus...

Bref, on survivrait, mais ça ne serait pas drôle pour bien des gens...

Cordialement.

[Ce message a été modifié par Hyperfocale (Édité le 24-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon ok, mais alors l'orgie de sexe, on la fait quand ???

Par ici la sortie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon allez, on change d'hypothèse : Et si la terre s'arrête de tourner ?

[Ce message a été modifié par den b (Édité le 24-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
... Sortez les "air-bag" !!! Va y'avoir de la ferraille qui va voler ! Sortez le matériel d'escalade grosse orogenèse en prévision... Si ça se produit d'un coup... Qui a dit que c'était impossible ?
Sinon : orbite synchrone. Une face tournée vers le soleil surchauffée ==> désertique, invivable, une face gelée en pleine ère glaciaire (- 60 - 90°C ?) le terminateur perpétuellement plongé dans des tempêtes dantesques. La vie s'adapterait sans aucun doute, du moins les formes animales et végétales les plus primitives. L'homme, surement pas.
A+++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, ça c'est une question intéressante !

Il est impossible que la Terre s'arrête de tourner, donc si ça se produit c'est qu'il y a eu une intervention surnaturelle. Dans ce cas, l'intervention surnaturelle est sûrement capable d'éviter les effets de la décélération (qui ne vont pas jusqu'à produire des orogenèses il me semble ; c'est Wegener qui essayait d'expliquer la dérive des continents à partir de la rotation de la Terre, mais ça ne marche pas comme ça).

Bref, au bout d'un certain temps, nous voici avec une Terre qui ne tourne plus. Que va-t-il se passer ?

Voici une réflexion rapide et sans doute truffée d'erreurs, mais c'est pour commencer...

Déjà, il y aura une face éclairée et une face sombre (sauf près des pôles où on aura une alternance annuelle jour/nuit). Plus on sera près du terminateur, plus le Soleil sera bas, donc moins il fera chaud.

Comme l'atmosphère est toujours là, il y aura aussi une face située au crépuscule. Comme la Terre ne tourne plus, la circulation océanique et la circulation atmosphérique changent de nature. Il n'y a plus de force de Coriolis, donc plus d'anticyclones dynamiques, donc je crois qu'il n'y aura pas d'anticyclone des Açores ou ce genre de choses. Donc fini les perturbations. Le type de temps sera plus stable. En fait, je crois qu'on aura un air qui pourra être humide mais avec rarement de précipitations. Par exemple, on aura des dépressions là où il fait chaud, comme aujourd'hui à l'équateur, mais il n'y aura plus de convergence inter-tropicale pour provoquer les orages. Le climat va devenir désertique...

Sur la face éclairée, l'air est nettement plus chaud que sur la face sombre. L'air chaud s'élève, ce qui crée une dépression. Sur la face sombre, au contraire, l'air froid est plus lourd et il y a un anticyclone fixe, similaire à l'anticyclone sibérien. C'est surtout sur les continents que ces anticyclones et dépressions sont puissants. Les vents vont des hautes pressions vers les basses pressions, donc il souffle en permanence des vents froids issus de la face sombre. Surtout sur les continents qui sont coupés par le terminateur. (Par exemple, si le terminateur passe dans l'Atlantique et qu'il fait jour en Europe et nuit en Amérique, ces vents ne sont pas très puissants car l'Atlantique adoucit les différences. Mais si le terminateur coupe l'Asie, là on aura des vents violents.)

Sur la face éclairée, on aura donc :
- au milieu, là où le Soleil est haut : chaleur + humidité, jamais de précipitations (trop loin des vents froids) ==> désert invivable (sauf dans les montagnes, grâce à la fraîcheur mais aussi au relief qui créera des ascendances, donc de la pluie très abondante) :
- à la périphérie, là où le Soleil est plus bas : température plutôt fraîche + intrusions de masses d'air froides venues de la face obscure ==> perturbations froides (vent, pluie, crachin...)

Et les océans ? Dans la zone la plus chaude de la Terre, là où le Soleil est au zénith, l'évaporation sera très intense. Du coup, il pourrait y avoir un courant marin dirigé vers la zone chaude, pour compenser cette évaporation. En effet, dans la zone éclairée proche du terminateur, là où le Soleil est bas, il fera nettement moins chaud. Cela dit il fera nettement plus chaud que dans la zone sombre et je soupçonne que l'évaporation aura une influence moindre que la différence de température (non ?). Dans un océan coupé par le terminateur, l'eau est relativement froide du côté sombre, et relativement chaude du côté éclairé. L'eau froide, plus lourde, s'enfonce, ce qui attire l'eau chaude, d'où un courant dirigé de l'océan chaud vers l'océan froid. Ce courant n'est pas affecté par la rotation de la Terre, donc ne tourne pas. L'eau chaude de l'océan éclairé s'évapore tout en se dirigeant vers la face sombre. Là, ce qui n'a pas été évaporé se refroidit et s'enfonce. Puis, de même que l'eau de l'Antarctique se dirige en profondeur vers les eaux équatoriales (à cause de leur évaporation ? je ne sais plus...) un courant froid en profondeur ramène les eaux dans la partie éclairée, où elles se réchauffent et ainsi de suite. Bref, dans les océans qui sont coupés par le terminateur, le côté sombre est couvert en permanence de brumes (air froid + eau réchauffée).

Pour faire de l'astronomie, il faudra donc s'enfoncer profondément dans la face sombre. Il ne faut pas rester trop près de la zone crépusculaire. En effet, là où le terminateur coupe un océan, la zone crépusculaire est couverte de brumes, et là où le terminateur coupe un continent, la zone crépusculaire est traversée de vents froids permanents. Évidemment, si on s'enfonce très loin dans la face sombre, il va faire très très froid... Mais il me semble que la météo sera stable : un immense anticyclone thermique permanent couvrira les continents.

En fin de compte, la Terre qui a arrêté de tourner est une Terre où les richesses sont mal distribuées. Par contre, sur la Terre qui tourne, presque tout le monde peut avoir de la chaleur à un moment donné (le jour + l'été pour les hautes latitudes) et presque tout le monde peut faire de l'astronomie, les richesses sont ditribuées non pas également (ce serait impossible), mais équitablement. C'est plus démocratique. La Terre est une métaphore politique...

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 25-01-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
vénus est quasi verrouillée en rotation, son atmosphère n'est pas calme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut

Le plus simple pour ce genre de question c'est de demander à des climatologues.
Hé, vous ne regarder pas les films catastrophes du samedi après-midi sur TF1: c'est très instructifs: on fait un concour (ma fille - en géologie à l'unif et moi) pour compter le plus d'inepties

Share this post


Link to post
Share on other sites
demat

Pour savoir ce qui se passerait si la terre arrêtait de tourner? et les solutions pour pouvoir vivre sous cette condition? je vous suggère de lire l'excellente BD de Roger Leloup "Yoko Tsuno", dans l'album qui s'intitule: "Les Trois Soleil de Vinéa".

Eh bien cette planète tourne autour d'un couple de Soleils, en leur présentant toujours la même face.

Les solutions: créer une zone au niveau du terminateur protèger des vents trop chaud ou trop froid, grâce à des barrières magnétiques. 2clairer la face plongée dans l'obscurité grâce à des miroirs spatiaux qui renverraient la lumière du soleil vers le sol. Etc etc

En bref lisez ce tome 6, de la série, et même toute la série, car je la trouve géniale, surtout les épisodes avec les Vinéens!

@+

amitiés cosmiques

djeckelbzh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me rappellerai toujours de la discussion que j'ai eu un jour avec un ami à ce sujet. On se trouvait alors en Angleterre, à une trentaine de kilomètres à l'est de Gloucester. Il m'a dit tout d'un coup pendant le petit déjeuné "si la Terre s'arrêtatit de tourner seulement une seconde, on se retrouverait à Gloucester avant d'avoir le temps de s'en rendre compte". Hé bé, ça me rassure, tout ça! Je lui ai demandé si, dans ce cas là, on ne pouvait pas être épargnés car toute l'écorce terrestre tournerait d'un mouvement uniforme. A quoi il me répondit par une démonstration géologique édifiante que j'ai hélas oubliée me prouvant que le jour où la Terre ne tournerait plus, l'humanité n'aurait plus un dixième de seconde à vivre .

Amicalement,

Cédric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut !

Elle tourne ou elle ne tourne pas ?

Si elle présente toujours la même face au Soleil, c'est que sa période de rotation est égale à sa période de révolution ... elle tourne donc sur elle-même en un an.

Si elle ne tourne pas, alors la face éclairée et la face sombre change graduellement au cours de l'année d'environ 4° par jour ... six mois de jour et six mois de nuit pour la plupart des régions de la Terre. Je me demande si les perturbations atmosphériques ne seraient pas plus importantes dans ce contexte.

Bye,
Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Michel,

certes, la Terre tournera toujours sur elle-même, même si un jour et une année devaient avoir la même durée. Ce que je veux dire, c'est que si la Terre cessait sa rotation sur elle-même une simple seconde, tout disparaitrait car expulsé vers l'est comme un objet mal attaché sur le toit d'une voiture serait projeté au sol devant le véhicule si celui-ci en venait à piler.

cordialement,

Cédric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui un choc à 1500 km / heure, ça éparpille...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
je repose la meme question ,
savez vous a partir de quelle distance de la terre au soleil , la vie serait impossible ? ( Trop proche ou trop éloigné).
par exemple si on était à la place de Mercure ou de jupiter ?
merci si vous avez une réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quelque part entre les orbites de vénus et mars?

il me semble que certains prétendent qu'une variation de 1% de la distance moyenne suffirait à changer beaucoup de choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore un petit ennui supplémentaire si la Terre arrêtait de tourner d'un seul coup : Toute l'énergie cinétique servant à la rotation serait transformée en chaleur. Ce qui entrainerait la fusion instantanée de l'écorce terrestre ! Certains diront que je souffle le froid et le chaud dans ce forum. C'est un peu vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si la rotation de la terre cesse en quelques secondes, comment se comporterait le noyau central?
Et la disparition de la force centrifuge ne permettra-t-elle pas à notre atmosphère de nous écrabouiller?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour en revenir à la discussion du début, je crois que vous avez oublié de prendre en compte l'humidité de l'air.

Si on suppose que l'on part d'un air à 20°C avec 50% d'humidité, ça doit faire à la louche 10g d'eau par m3 d'air.
Or, l'air à -80°C par exemple ne supporte pas l'humidité! Autrement dit, toute la vapeur d'eau contenue dans l'air devra condenser pour que l'air se refroidisse.
Au début la température baissera vite (15°C/jour est plausible...s'il fait beau) mais très vite un épais brouillard se formera, limitant la baisse de température à 2 ou 3°C par jour. Le refroidissement se fera d'abord au sol, avant de se transmettre aux couches supérieures de l'atmosphère, créant ainsi un phénomène d'inversion et favorisant la formation de nuages bas.
J'ai estimé que si toute la vapeur d'eau contenue dans l'air tombait au sol, ça ferait quelques dizaines de litres d'eau par m², ou quelques dizaines de centimètres de neige...
Ainsi on se retrouverait avec un épais brouillard qui ne se dissipera pas tant que toute l'humidité ne sera pas tombée au sol...ce brouillard jouerait le rôle d'une couverture isolante. De plus la condensation de l'eau (ou glace) produit de la chaleur. Par conséquent, ça pourrait prendre des semaines pour atteindre les -80°C...
S'il souffle un vent d'ouest, la mer apporterait de l'air doux pendant plusieurs jours avant qu'elle ne gèle aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this