Sign in to follow this  
boris emeriau

animation astro !

Recommended Posts

Bonjour à tous,
Ces derniers temps je n'ai plus trop eu le temps de faire de l'astro (je suis en classe préparatoire), la raison pour laquelle je fréquente (et participe) beaucoup moins aux forums.
Mais grâce à cette classe prépa, je suis allé au ski (je n'en avais jamais fait, c'est vraiment pas mal ! mais ça vaut pas toute la tune que l'on met dedans, et surtout, tous les paysages bousillés par les station de ski). Bref, nous sommes allés dans un centre de vacance où ils avaient sur place un C8... malheureusement il n'a pas fait beau, mais j'ai parlé avec le directeur du centre, ai envoyé mon CV et normalement, sauf gros problème, je suis pris pour le mois de juillet en tant qu'animateur avec spécialté astro.
J'aurais à ma charge des enfants de 8 à 14 ans.
Mais voilà, que faire avec eux? Sachant que je devrais animer en gros 2 soirée par semaines...
mais que faire à part leures apprendre le ciel et leur montrer les étoiles? construction de cadran solaire, de carte du ciel?
Si vous aviez le moindre conseil, je suis preneur !

astroamicalement,
Boris

ps : je serais du côté de grenoble... donc si il y a des astrame du coin, pourquoi pas se faire des soirées d'observation (pendant mes jours de congé... xD)

[Ce message a été modifié par boris emeriau (Édité le 10-04-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Boris,

pourquoi pas en plus de ce que tu as déjà proposé, qui est tout à fait envisageable, de l'initiation à l'astrophysique et à la cosmologie de base? Tu éveilleras peut-être des vocations! Il y a une différence entre observation et théorie. Ce n'est pas parce que l'on trouve beau les objets observés dans un télescope que l'on aime l'astronomie, tout comme celui qui trouve une pierre précieuse belle n'est pas forcément géologue dans l'âme. Par contre, si l'on commence à dépasser le côté esthétique pour s'intéresser à la théorie qu'il y a derrière, alors là... Sans doute, presque tous trouveront ça intéressant, dans le feu de l'action, mais peut-être que certains se découvriront une véritable passion. Si elle est présente en eux, il faut un déclic qui la laisse s'exprimer...

Amicalement,

C.P.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Boris,

T'en fait pas, il y a tellement à dire pour initier des ados ( ou autres)
à l'Astronomie que pour ma part j'aurais peur de ne pas avoir assez de temps ne serait-ce que pour leur montrer comment et quoi observer,leur apprendre à se servir d'un instrument,leur expliquer la nature des objets observés;
Les questions vont pleuvoir à un rythme soutenu...

Bon courage

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, et merci de vos réponses.
je pense qu'une initiation à l'astrophysique (mouvement des planètes, marée...) pourrait être un bon plan. Par contre, est-ce que vous avez des stes de vulgarisation où je pourrais voir ce qu'il faut dire? J'imagine que Coriolis et compagnie, ils en ont jamais entendue parlé... xD

Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les phases de la Lune, avec un pamplemousse, une orange et une pomme, et une grosse lampe.
Tu fais une provision de cailloux, ou tu trace dans la neige, et tu suis l'ombre d'un bâton autour du midi local. Ca donne même le sud !
Et toute l'histoire de l'astro: comment les humains ont-ils fini par répondre à l'ultime question "Où sommes-nous ?". Quelles révolutions mentales ont été nécessaires, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Boris

Je suis animateur astro à temps plein depuis 10 ans maintenant à l'observatoire de Buthiers. Je fais parti du personnel de la Base de Loisirs. Il y a en France beaucoup de vacataires mais très peu de contractuels.
Des groupes de jeunes de 6 à 18 ans j'en ai vu passer et je ne pense pas que proposer de "l'initiation à l'astrophysique ou de la cosmologie de base" soit raisonnable, car ce n'est pas en rapport avec leur programme pédagogique de l'éducation nationale. Et pourquoi pas un stage sur le rendemment quantique des CCD pendant qu'on y est ?

--> pour les enfants qui ont entre 6 et 12 ans, le principal c'est le système Terre- Lune - Soleil. Il faut les situer dans le système solaire.
- Le mécanisme des éclipses
- Le mécanisme des saisons
- Les marées
- Les cadrans solaires
- Le Soleil ( composition, diamètre, distance, température, protu )
- La Terre ( diamètre, durée de rotation, de révolution...)
- La Lune ( diamètre, rotation, révolution, les cratères...)
- Les arcs en ciel ( version soft de la décomposition de la lumière )

Dans tous les cas, rester soft car ils sont petits et ne pas oublier qu'un beau dessin vaut toutes les explications. Tu peux d'ailleurs préparer un petit diaporama que tu peux faire en journée. Ce dernier peut aussi allier une observation solaire ( danger de l'observation solaire, méthode par projection, utilisation de filtre... ).
Le soir,observer la Lune si elle est présente, montrer les constellations. Bien sûr, tu peux déborder en observant les éventuelles planètes ( avec les explications de distance et de taille appropriées ); l'observation des étoiles au télescope.
D'une manière générale, tu oublies les galaxies et nébuleuses car incomprehensibles à cet âge.

Pense aussi aux fusées à eau c'est super ( atelier pratique et un peu de théorie ). c'est génial et tu feras des heureux !

--> pour les enfants et ados qui ont entre 13 et 16 ans ( niveau collège ) le principal c'est le système Solaire. Il faut les situer dans le système solaire et dans la galaxie.
Tu peux rabâcher le programme précédent; cela ne peut pas faire de mal, surtout si on ne leur en a jamais parlé à l'école.
Aborde le système solaire ( un p'tit diapo est le bienvenu ). Construction de système solaire en boule de polystyrène aussi. Construction de carte du ciel et de gnomon.
Côté observations : le soleil ( idem ), la lune, le système solaire, les galaxies les plus visibles ( M31-32; M81-82 ; M65-66 ); les amas d'étoiles ( M13; M92 ); les nébuleuses diffuses ou planétaires ( M8 ; M17; M27; M57; M16 et 20 ) pense aussi à CR399 le cintre.
Prévois aussi des questions du type "c'est quoi un trou noir et qu'est-ce qui se passe quand on tombe dedans" ... bon courage pour la réponse surtout quand le gamin qui te pose la question à 8 ans !
Tu peux aussi leur présenter "les machins ou camescope, à moins que ce soit microscope, ch'ai plus " avec lesquels ils vont observer.

Les fusées à eau, ça marche aussi à cet âge, surtout si ils sont en 6ème et 5ème.
PS: n'oublie pas qu'en 4ème, leur prof de physique leur a dit que la lumière se propage toujours en ligne droite. Si, si !!

--> au delà de 16 ans tu peux te lâcher.
De la technique d'imagerie à la cosmologie de base en passant par les longueurs d'ondes de la lumière.
Le soir, des prises d'images; c'est cool !

Attention à l'heure du "dodo". Quand on a 8 ans, minuit, ça commence à être tard ( temps de sommeil...). T'as probablement un BAFA tu comprendras de quoi je parle ;o)

Ce qui serait super avec tes deux soirées, c'est que ton responsable de colo te laisse le libre choix des dates, histoire de voir coté météo.
Ton rôle est de les captiver et peut-être de faire naître quelques vocations mais pas forcément d'en faire de futurs astronomes amateurs. C'est pas une secte l'astro !
Côté ressource, rapproche-toi de Planète Sciences et de l'AFA. Ils pourront peut-être t'aider.

Un p'tit message pour Kaptain... à moins d'être en haute montagne, la neige au mois de juillet c'est rare même sans réchauffement planétaire ;o)
Mais je suis d'accord avec toi sur l'histoire de l'astro, cela peut-être intéressant.

Voilà, en espérant avoir été utile pour ton projet.

amicalement

jérôme FREDERIC - Responsable secteur Astronomie - Base de Buthiers www.base-de-buthiers.com


Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello Boris,
ce qu'il faut avoir en tête, c'est que l'enfant doit être acteur pour s'approprier un savoir. Un diaporama peut être utile mais il ne doit surtout pas être magistral, sinon autant leur chanter une berceuse . Dans tout ce que tu fais, pour être efficace tu dois te fixer un objectif, l'animation scientifique ce n'est pas de la garderie, il ne s'agit pas de trouver des micros séquences vides d'objectifs pour passer le temps, sans quoi la sanction ne tarde pas à tomber, les enfants ne sont pas attentifs (voir difficiles à gérer) et ils ne garderont pas un souvenir marquant de leur découverte de l'astro.
Avec des petits je m'étais amusé à leur passer différentes vues de l'univers et je leur demandais de me dire ce que eux voyaient, c'est assez drôle à faire. Tu leur montre une photos de la constellation du Lion par exemple, et soit tu leur dit qu'un Lion se cache dans cette image, ils doivent le retrouver, soit tu leur demandes de décrire les formes qu'ils voient dans le dessin des étoiles. Tu peux faire l'expérience avec la nébuleuse de l'aigle, oméga, ....
Pour découvrir le télescope, tu peux le démonter et leur demander de le remonter sans qu'ils aient vu avant à quoi sa ressemble une fois assemblé. Bien entendu il faut les guider un minimum surtout si ils sont petits. Ce petit jeu est aussi assez marrant pour l'animateur, je m'y suis livré sur un groupe de stagiaire BAFA, et tu te rends compte que même pour des adultes ce n'est pas si simple (si le C8 est à fourche c'est sans doute moins amusant qu'avec une monture EQ all).
En gros si tu veux être un bon animateur, tu dois toujours t'efforcer de partir des questions des enfants, ou bien de faire en sorte de les amener à s'en poser sur un sujet donné. Typiquement tu leur montres une photo d'éclipse de Lune et tu leur demandes ce qui se passe selon eux. Avant d'en arriver là, il faut avoir fait les phases de la Lune. Si le groupe est assez gros tu peux leur demander d'abord de dessiner la Lune, ensuite tu punaises tous les dessins et tu leur demandes comment ça se fait qu'elle n'est pas toujours la même forme d'un dessin à l'autre. Ensuite tu peux le mettre entre les mains le matériel d'expérience nécessaire à trouver la réponse. Avec deux boules et une lampe des enfants de 9-10 ans arrivent relativement facilement à trouver la réponse.
La démarche expérimentale sur un thématique est celle qui permet le plus efficacement de s'approprier un savoir. Si tu leur montres comment se font les éclipses de Lune, ils comprendront peut-être, mais quelques jours plus tard ils auront oublié. Si ils expérimentent en revanche, ils s'en souviendront longtemps. Si en plus une fois qu'ils ont fait l'expérience pour trouver la solution ils sont capable d'expliquer à d'autres ce qu'ils viennent de découvrir, tu as l'assurance de leur avoir inculqué un savoir durable.
La démarche à suivre peut se résumer ainsi : OQHeric = Observation - Questionnement - Hypothèses - Expérience (pour vérifier l'hypothèse) - résultat - Interprétation -Conclusion, si l'expérience n'est pas concluante recommencer la boucle à partir de H
Pour que cette démarche soit vraiment intéressante je rajouterais à la fin Retransmission : ça peut être sous plein de formes, exposé, exposition, animation, pièce de théâtre, site web, ...

Décliné ainsi, c'est assez formel, et ce formalisme peut être transgressé en partie, ou certaines choses peuvent être mêlées. Mais si tu bases toutes tes animations la dessus, tu iras loin , et surtout tu apporteras vraiment quelques chose de précieux aux enfants.

Si tu veux structurer un projet d'animation, et si tu as les même jeunes sur une durée assez longue, je te conseille aussi de définir

une phase de sensibilisation elle doit donner lieu à observer, découvrir et faire se poser des questions

une phase d'apprentissage qui va permettre de s'approprier des techniques et des notions

et une dernière phase que l'on peut designer par "projet" même si je n'aime pas trop ce terme, dans laquelle l'idée est de lancer les jeunes en relative autonomie sur un but précis par groupe, selon leurs envies. Ca peut être refaire une carte du ciel avec des figures imaginaires, faire des photos circum polaire, mesurer la durée du jour, faire de belles photos, mesurer la période des satellites de Jupiter, étudier et comprendre les reliefs à la surface de la Lune, apprendre à faire de l'imagerie astro, apprendre à faire du dessin, observer le plus d'objets possibles en une nuit, ... tout est possible dans les limites de l'imagination, sur des thèmes techniques, scientifiques, esthétiques ou contemplatifs.

Si tu as des enfants sur une période, tu seras obligé d'en rester à une phase de sensibilisation, avec un peu d'apprentissage comme l'utilisation d'une carte du ciel.


Dans tout ça il ne faut pas oublier que ce sont des enfants et qu'ils sont en vacances, si tu arrives à introduire du jeu au milieu de tout ça c'est encore mieux, mais ce n'est pas toujours évident. C'est là qu'il est vraiment utile d'avoir suivi des formations et être vraiment animateur.
Comme le dit Jérôme c'est avec une formation que l'on apprend à respecter le rythme de l'enfant, tant au niveau de la vie quotidienne, qu'au niveau de l'apprentissage. On peut aborder pleins de choses à 9-10 ans qui sont très difficiles à faire avec des 7-8 ans. Au niveau localisation dans l'espace, les enfants de 7 ans en sont à voir qu'ils vont à l'école machin, située dans la ville bidule. Ils n'ont pas encore une capacité d'abstraction leur permettant d'aborder sereinement les notions qui nécessitent une représentation des choses en 3D, même avec l'aide d'une maquette. Typiquement j'ai déjà vu un CE1 à qui je demandais en lui désignant le pôle nord d'un globe de me dire ce qu'il y avait à cet endroit là, il m'a répondu "le PSG", ... grand moment de solitude pour moi, le gnome était taquin, mais il n'avait vraiment pas en voyant un globe terrestre la notions de pôles. Ce n'est qu'un exemple, mais ce sont des choses à savoir pour ne pas aller la fleur au fusil avec l'objectif d'apprendre les saisons à un enfant de 7 ans. Individuellement tu en trouveras toujours un un peu plus mature et un peu plus curieux que les autres qui comprendra ça sans pb, mais en moyenne c'est difficile de voir ça avant l'âge de 8 ans en étant optimiste, et disons 9 ans pour vraiment être tranquille.

Dans tous les cas te rapprocher de planète sciences peut être utile, et suivre une formation comme le BAFA apporte un vrai plus. On peut aussi apprendre sur le terrain (c'est ce que j'ai fait, j'ai fini formateur BAFA sans avoir le BAFA, mais ce n'est pas un exemple à suivre , c'est une exception qui confirme la règle, et à défaut de BAFA j'ai suivi de nombreuses autres formations). En tout cas, ce n'est pas en étant tout seul sur le terrain comme tu vas l'être, que cet apprentissage serra le plus efficace. A défaut de BAFA tu peux par exemple venir à la campagne d'astronomie de planète sciences organisée au moins d'aout dans le Queyras (bonne bouf, bonne ambiance et bon ciel assuré ). C'est destiné aux animateurs et bénévoles, et ça permet d'apprendre plein de choses sur l'animation, la pédagogie et la technique, avec à disposition pas mal de matériel (caméras CCD, APN, ordi, webcam, C14, SC 10" et de nombreux autres instruments) : http://www.planete-sciences.org/astro/joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=26&Itemid=29
Si tu mets un pied là dedans, ça t'ouvrira la porte aussi à pas mal d'opportunités en animation et en formation.

A+

JLuc http://www.astrophotography.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
un grand merci à Jérôme et Jean-luc pour ces réponses très instructive, j'en prend bonne note ! notamment sur le fait qu'il ne faille pas donner des cours mais plutôt faire aux enfants se poser tout un cas de questions et surtout qu'ils soient acteurs.
Normalement j'aurais plus de renseignements sur l'âge des enfants dans 1 mois, mais normalement ils auront moins de 14 ans (j'en ai 19).
Le passage du bafa est pour moi hors de porté : je n'ai pas de temps à consacrer à cette formation qui prend beaucoup de temps !
par contre l'idée de la petite formation mi-août par Jean-luc semble en effet approprié. J'ai envoyé un mail pour avoir plus de renseignement (notamment au niveau du tarif). Mais j'ai tout de même une grande crainte sur ce genre de formation : je n'ai aucunement envie d'apprendre les bases de la photographie, j'espère que c'est plus axé sur l'animation ! Enfin de toute façon j'ai envoyé un mail à un des responsables, j'attends la réponse.
encoer meerci pour les réponses, et si vous avez d'autres indications, n'hésitez pas !!

astroamicalement,
Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Boris !

avec des 8-14, ce qui marche aussi pas mal, c'est la mythologie céleste (grec, ou autres dailleurs)
Non seulement, c'est des super histoires, mais c'est un très bon moyen pour compléter un atelier carte du ciel et se souvenir de tout ça.
Après, comme tout le monde le dit, le plus dur c'est de na pas faire un cours avec toi d'un cotée et les enfants de l'autre, mais de se "mélanger" et d'amener les enfants à te poser des questions et à ce qu'ils devienne t ensuite acteurs.

Bon courage à toi pour la suite des aventures

@+
F.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,
la campagne d'astro de planète science n'a rien de bien formel en ce sens que chacun vient y chercher et y apporter ce qu'il veut, c'est un lieu d'échange et de pratique, certains viennent pour se perfectionner techniquement car ils n'ont pas trop d'autres occasions dans l'année pour observer dans un cadre privilégié, d'autres sont plus en attente sur le plan pédagogique.

Typiquement, techniquement si tu veux découvrir la spectro tu y trouveras des gens pour t'accompagner. Tu as déjà un gros background de bases techniques, dans un cas comme le tien ce qui est intéressant c'est d'explorer ce qui est faisable techniquement avec des jeunes sur le plan expérimentale, tu peux par exemple t'initier à la recherche ou au suivi d'astéroïde, apprendre à mesurer la température d'une étoile par diverses méthodes, calculer la masse de Jupiter, ou encore approfondir une technique donnée. Le tout se fait dans un esprit d'autoformation, c'est vraiment libre, il n'y a pas un programme forcé et contraint défini à l'avance. La seule contrainte je dirais c'est que le tout se fait en groupe, pour des raisons pratiques et pédagogique, autant que possible chacun ne mène pas son projet dans son coin, il faut essayer de trouver si possible 2 ou 3 personnes avec lesquels se concentrer sur un thème donné. Généralement, ce n'est pas très difficile car certains arrivent en étant force de proposition et ceux qui n'ont pas d'attente précises viennent se greffer sur les personnes moteurs qui ont déjà une idée en tête.

Pédagogiquement c'est à toi d'exprimer tes attentes et pourquoi pas proposer des ateliers qui aillent dans ce sens, tout est vraiment possible. Tu peux par exemple demander à consacrer du temps à la réalisation d'un projet d'animation fictif dans un cadre donné, en étant suivi par des personnes ressources, ça intéressera nécessairement d'autres participants. Ou encore se mettre à plusieurs pour inventer des jeux pour amener des séquences d'animation, ou encore travailler sur un thème précis et éternellement problématique : comment transformer son animation en cas de mauvais temps. Encore une fois ce ne sont que des exemples, tout est possible, si tu y vas, tu aura l'expérience de ton mois de juillet, elle mettra certainement en lumière les points que tu as envie de creuser.

Bref au final c'est un peu une auberge espagnole, si tu y vas tu pourras certainement apporter plein de choses techniquement aux autres car ce n'est souvent pas le point fort des animateurs, et eux en retour pourront t'apporter des billes en péda.

Et une fois que tu auras un pied là dedans ça t'ouvrira certainement des perspectives intéressante pour faire de l'animation dans l'année et les vacances, ou plus tard des formations pour des adultes. Lorsque l'on est étudiant et que l'on aime l'astro c'est vraiment l'idéal de pouvoir faire des petits boulots en rapport avec sa passion tout en apportant des choses précieuses à des petits jeunes. Sur le plan personnel c'est aussi très formateur d'apprendre à transmettre un savoir, ce n'est pas inné, quoi que tu fasses plus tard dans la vie à un moment ou un autre ça pourra te servir. Sur le plan bénévole ça peut aussi être enrichissant, avec planète sciences j'ai par exemple eu l'occasion plusieurs fois d'accompagner des jeunes à l'OHP, suivre l'éclipse annulaire de Soleil à Madrid dans un cadre privilégié, participer à la mise en place d'un télescope de 600mm (et de tout un observatoire en fait), connaitre plein de gens super intéressants, découvrir deux astéroïdes, participer à la réalisation d'un livre, etc etc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, cette campagne à l'air intéressante, je pense que je vais essayer d'y participer (d'ailleurs j'ai quelques idées de projets...).
Je souhaite m'orienter vers l'enseignement (en mathématique), donc je pense que ça pourrait être un plus non négligeable.
Je rajoute donc mythologie grec et histoire des constellations !

merci encore des réponses, je reviendrais si j'ai d'autres questions...

astroamicalement,
Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Me revoilà avec un peut plus d'info !
j'aurais donc des enfants de 6 à 15 ans.
je pense donc leur faire faire divers exposés à leur niveau, mais de quoi puis-je parler avec des enfants de 6 à 10 ans? puis-je tout de même les faire observer?
je pense également leur faire fabriquer à chacun une carte du ciel http://www.aplf-planetariums.info/index.php?onglet=planetariums&menu=cadeaux
leur apprendre à s'en servir puis l'utiliser sur le ciel.
Je ne sais pas encore comment on va s'organiser, mais je pense que ce qui serait le mieu c'est de pouvoir sortir, après avoir fait une séance ou 2 de présentation des constellation, par petit groupes pour les initier au pointage et à l'observation? (pour les plus âgés).
par exemple des petits groupes composés de jeunes et moins jeunes : je continuerais d'apprendre aux plus jeunes à se repérer, et les moins jeune auront accès à mes instruments et celui du centre et je les aiderais à se repérer sur les cartes, chercher des objets, etc? et peut-être les initier à l'astro-dessin...comme ça chacun garderais un souvenir (carte du ciel au minimum, et pourquoi pas des dessins?

vous en pensez quoi?
D'ailleurs pour les séances d'observation et les "exposés", combien de temps semble nécessaire et suffisant à votre goût?

astroamicalement,
Boris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne' sais pas si c'est trop tard, mais avec des groupes de jeunes, il faut penser aussi au tableau noir la journée, pour leur expliquer déja la rotation de la terre , et ses effets la journée, la nuit :avec l'étoile polaire qui ne semble pas bouger...pas facile à expliquer et comprendre .
ensuite, expliquer que les planètes on peut les trouver sur l'écliptique qui est en gros la où le soleil se ballade la journée.
Essayer de constater la rotation de la Terre autour du soleil , chaque jour , 4 mn d'écart sur la position des étoiles....
Un truc facile : expliquer que c'est à cause que ce sont des planètes intérieures que mercure et Vénus sont visibles jamais loin du soleil.
Repérer les planètes les + connues (savoir où les trouver...vers le sud , forcément déja, au nord on ne les voit pas, elles sont en dessous de l'horizon...
leur faire connaitre notre Galaxie, qu'ils comprennent que les étoiles que l'on voit dans le ciel font forcément partie de notre Galaxie , sinon ce sont d'autres galaxies, que l'ont peut alors voir au télescope.
Tout ça serait déja pas mal ...
Bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites
oulala, "tableau noir", "exposés", vous me faites vraiment peur les amis !
Même avec des adultes j'évite autant que possible de faire passer des notions comme les éclipses, les saisons ou les phases de la Lune, de cette façon (dans un cadre d'animation, si c'est devant 50 personnes, c'est plus compliqué bien entendu).
Et puis, ils sont en vacances ces minos. Déjà en temps scolaire, le bien fondé, et surtout l'efficacité du tableau noir peuvent se discuter, mais alors en vacances, je vous le dis comme je le pense, ça me semble complètement à côté de la plaque.

Un bon animateur ne fait qu'accompagner le jeune -ou le moins jeune- dans la construction de son propre savoir. Il y a certaines, notions où il est parfois difficile d'échapper au powerpoint, où à quelques chose de formel comme la cosmologie. Et encore avec un peu d'imagination, ... On peut imaginer un "café astro" improvisé sur cette notion, où l'animateur a sous le coude d'éventuels documents à montrer, et les jeunes leur lot de questions. On peut imaginer des jeux aussi autour de ça pour donner envie de s'intéresser et d'en savoir plus sur cette question.

Dans un autre genre, j'ai tenté il y pas longtemps d'aborder l'histoire de l'astronomie par l'expérimentation avec des adultes, ça a très bien fonctionné. On est passé à une séquence un peu plus formelle ensuite, mais assez courte. Mais le simple fait de les avoir fait réfléchir et expérimenter avant, ils avaient les oreilles toutes ouvertes. Je n'avais jamais essayé ça avant sur l'histoire de l'astro, ... c'est une erreur.
Non que des exposés ne fonctionnent pas du tout. C'est juste nettement moins sympa, et beaucoup moins efficace qu'une démarche active. Revers de la médaille, pour l'animateur ça peut demander plus d'efforts si on ne tend pas vers cette logique naturellement. Mais l'avantage c'est que la récompense au final est bien plus valorisante dans l'efficacité du message transmis.

Avec des enfants, c'est vraiment facile de tenir 3 semaines sans leur montrer une seule fois un tableau noir ni un powerpoint, crois moi !

Dernier truc, attention aux 6-8 ans, il faut rester très modeste sur les objectifs pour cette tranche d'âge. Et en ce qui les concerne, ... les exposés m'inquiètent encore plus que pour les autres, ... là tu vas au casse pipe.

A+

JLuc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore un mot,
quote:
je pense donc leur faire faire divers exposés à leur niveau, mais de quoi puis-je parler avec des enfants de 6 à 10 ans?

Je ne pourrais pas te faire l'équivalent d'une BAFA astro qui dure 6 ou 7 jours en un message, ça ne serait pas efficace du tout, et en plus ce serait très long Mais ce genre de formation te permet de mieux savoir où en sont les enfants en fonction de leur âge et à défaut t'indique où trouver les ressource en cas de besoin pour ce genre de questions.

Déjà, tu ne feras pas du tout passer les mêmes choses aux 6-7 ans, qu'aux 9-10 ans. Avec les 9-10 ans -et certains 8 ans- ont peut aller très loin et presque tout faire en fait. La différence avec un adulte est le degré d'approfondissement. Tu peux par exemple aborder la gravité sans leur balancer la loi de Newton, ou celles de Kepler.

Les 6-7 ans je suis moins spécialiste, mais ce n'est pas simple du tout. Ce qui complique en plus c'est qu'ils doivent se coucher tôt les salopiots.
Le plus intéressant avec eux je crois, c'est de travailler sur leurs représentations et sur l'imaginaire et ne pas hésiter à faire des travaux manuels. Ça peut être une maquette du système Solaire par exemple, en abordant le thème par un jeu. Qu'ils sachent qu'il y a 8 planètes et que la Terre en est une aussi pas exemple, c'est déjà pas mal. Pour aborder le ciel, la mythologie c'est super (avec des plus grands aussi). Mais pour moi, il faut presque en rester là en terme d'objectif avec les petits. Tel que je vois les choses, il faut essayer de leur faire une sensibilisation à la thématique, où ils vont apprendre des choses plus que les comprendre (retenir le noms des planètes par exemple, il n'y a rien à comprendre), faire travailler leur imaginaire à fond. Après, un ou deux ans plus tard, à partir de cette base ils auront un terreau fertile pour comprendre des choses plus abstraites comme les phases de la Lune. Cette notion là en particulier, l'enfant moyen de 6-7 ans n'a pas vraiment la capacité d'abstraction nécessaire pour se la représenter. Ils sont encore très limités sur tout ce qui est conceptualisation mentale en 3D, et ça nous limite beaucoup en astro, il faut rester très humble avec eux.

Sinon les cartes du ciel et le dessin, ce sont de bonnes pistes, mais il faudrait quelque chose de plus construit dans la progression pour pouvoir te donner réellement un avis.


A+

JLuc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this