Sign in to follow this  
PerrouriefhCedric

40 ans dans quelques heures...

Recommended Posts

« That's one small step for a man, one giant leap for mankind »

Fabuleux, quand même! L'homme est capable de réaliser certains exploits notables, marcher sur la Lune en est indéniablement un! Bravo au genre humain tout entier, sans doute la première espèce à jamais avoir été capable de s’éloigner autant de la Terre…

Personnellement, je n’étais pas de ce monde – hélas - quand l’homme a posé le pied sur « son » satellite, mais je suppose que ça doit être un sacré souvenir pour celles et ceux qui ont vécu tout ça en direct…un des plus grands et plus heureux épisodes de l’histoire de l’humanité, sans conteste.

Et demain, ce sera Mars ? Pourquoi pas…

C.P.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Je peux te garantir que c'était absolument fabuleux toute cette aventure Apollo ...

Lors du premier pas sur la Lune j'avais 14 ans et j'étais déjà très intéressé par l'astronomie. J'estime être né vraiment au bon moment pour vivre et bien ressentir cet événement incroyable, mélangeant une part de rêve du sortir de l'enfance et une bonne compréhension des moyens fabuleux engagés ... Je n'avais malheureusement pas pu suivre l'évènement en direct à la télé car j'étais en vacances dans un camping au bord de l'atlantique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superbe docu en ce moment sur ARTE, peut-être le meilleur que j'ai vu !

A noter qu'à partir de minuit, et jusqu'à 4 h du matin, Paris Première va nous faire revivre les évènements tels que les ont reçu les telespectateurs à l'époque, je suis curieux de voir ça (4 ans à l'époque et de toute façon pas de télé...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Obama a même réussi à inviter Armstrong pour cet anniversaire, ça c'est fort!

Sinon ben moi j'étais comme le poisson: j'étais pas né

Et pis arrêtez de dire que c'était bien et qu'y faut y retourner sinon vous allez réveiller Serge Brunier, ce troll qui hantais jadis notre forum préféré

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, excellent le documentaire sur Arte.
Le moment le plus fort, je trouve, c' est quand Buzz avoue (l'air à moitié amusé, à moitié penaud) avoir planté le calculateur du LEM parce qu'il avait laissé le radar de rendez-vous allumé en même temps que le radar d' approche, alors que les grosses têtes du MIT n'avaient pas prévu de traiter les deux sources en même temps

Share this post


Link to post
Share on other sites
...et heureusement qu'ils avaient un capuchon de stylo, sinon ils seraient resté la-bas sans espoir de retour !!

C'est parti sur Paris Première pour la redif de la soirée de l'ORTF il y a 40ans...
Images noir & blanc ; tiens Jean-Pierre Chapel !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, tout à fait d'accord avec Jack et Pascal, ce documentaire anglais "Dans l'ombre de la lune" sur arte est vraiment excellent...
Il met surtout l'accent sur l'aspect humain, le vécu et les sentiments des astronautes. J'ai bien aimé leur discours manifestement souvent sincère et inspiré, voire même leur humilité pour certains...

Par exemple Colins qui reconnait avoir été "inquiet" du début à la fin, ou celui qui (je ne me souviens plus son nom), ayant à peine posé le pied sur le désert lunaire s'est dit immédiatement : "..Quel crétin je suis de m'être fourré dans ce pétrin!"..
C'est ça aussi parfois le dur cheminement intérieur des "héros" !...

Et Buzz qui nous révèle, un peu gêné quand même(comme tu le décris Pascal), sa part de responsabilité - et celle des ingénieurs - dans la saturation de l'"ordinateur" de bord lors de la descente du LEM (je n'avais encore jamais lu d'explications précises à ce sujet)..

Un très bon moment..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Détail piquant également, lorsque Buzz Aldrin révèle avoir rempli sa poche à urine juste avant de poser le pied sur la Lune! l'image montre d'ailleurs ce "temps d'attente". Les grands moments sont parfois doublés de problèmes bien terre à terre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et le géologue Harrison Schmitt qui a levé la visière de son casque...uniquement pour mieux voir les couleurs sur la lune!!! (était-ce un joke?)
NB: fr2 rediffusait aussi les images historiques avec Anfrol et cie immédiatement après la fin (1h40') de l'émission Arte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
la preuve photo prise par Harrison Schmitt le sol lunaire est orange avec bcp de nuances ( vu sur ARTE hier soir )
[/URL]


[Ce message a été modifié par Ajeanoel (Édité le 21-07-2009).]


[Ce message a été modifié par Ajeanoel (Édité le 24-07-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
OUI bravo ARTE pour cette soirée exceptionnelle. Nous avons pu suivre pas à pas les périgrinations des moonwalkers Niel et Buzz. Le positionnement des caméras et leur réglage depuis la terre, Le levée de terre, le docking de l'eagle à Columbia. Un regret cependant aucune vue sur la voie lactée. Pourquoi sur un ciel d'un noir parfait les astronautes ne se sont ils pas émerveillés sur la splendeur du ciel étoilé ? Pourquoi n'ont ils pas filmé le ciel ? il ne semblait pas y avoir d'étoile.
L'autre regret est aussi de n'avoir pas compris qu'elle température il faisait au juste. Sinon la réalité dépasse la fiction ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

asterisque > Certes le ciel lunaire est d'un noir très pur car il n'existe pas d'atmosphère, mais il existe un paramètre important : Le soleil ! ... et sa réflection intense sur la surface du régolite.
Il est totalement éblouissant et contracte fortement les pupilles des astronautes et, bien sur, il sature aussi un max les images des appareils de prise de vue.
Difficile de voir la voie lactée en plein jour sur notre satellite... On ne doit percevoir que les étoiles les plus brillantes, comme sur les images des missions apollo..

Question températures sur la lune, compte environ 120°C au soleil, et -185°C à l'ombre. Dans les crevasses jusqu'à -230°C, car il n'y a que très peu/ou pas de rayonnement possible...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui ce documentaire était excellent! J'ai enfin appris comment avaient été prises ces incroyables images du lancement de Saturne V: 17 caméras du haut en bas de la tour!

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet excellent documentaire sur ARTE avec une grande place faite aux
cotés humains de la conquête de la lune.

Un truc qui m'a impressionné, le coeur de John YOUNG battait à 70 pulsations par minute au moment du décollage de la fusée SATURNE 5.

Ce mec partait pour la lune dans un engin qui développait 3 500 tonnes
de poussée il etait assis sur une bombe qui pouvait exploser à chaque
seconde et il avait le coeur qui battait moins vite que mien quand je
parcoure ce forum avec une ADEL SCOTT à la main.

Ces types étaient vraiment trés cool ou trés inconscients ou les deux à
la fois!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette galerie de portraits de "papys de l'espace" et leurs témoignages sur des moments de Leur histoire m' a aussi touché et passionné!

On prend conscience que la Grande Histoire s'est écrite à leur insu,ces types ont fait simplement leur job,même s'ils ont vécu des moments exaltants ou de pure jubilation pour certains.

Je retiens la déclaration de Cernan ,qui culpabilisait de vivre son expérience de privilégié des missions Apollo,au lieu ...de bombarder des villages,comme ses fréres d'arme de l'U.S Air Force.


Moment particulier où l'ange devient démon?


Ce que je retiens aussi,c'est que,sauf erreur de ma part,ces extraterrestres ont éludé une réalité:la quasi indifférence dans laquelle leurs missions respectives se sont déroulées.

Aprés Apollo 11 et Armstrong,le train de la grande histoire était déjà passé.


On sent bien qu'un retour sur la lune n'a,même pour ces astronautes là,qu'une légitimité réduite,tant les défis à relever sur terre risquent de réduire à la portion congrue,les ambitions de leur pays en matière de (re)conquête spatiale!


Je lisais dans mon quotidien régional une page spéciale sur cet anniversaire hors du commun.

Harrison Schmitt disait clairement qu'avec les moyens envisagés actuellement,un retour sur la lune n'assurerait pas des conditions de sécurité raisonnables pour les astronautes.


Comment capitaliser sur cette épopée?

Quel futur spatial réaliste pour notre bonne vieille terre?


Je n'ai pas les réponses,il me reste des images inoubliables,comme quelque chose d'insensée qui n'a jamais existé!

[Ce message a été modifié par hamilton (Édité le 22-07-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Vaufrèges.Je prends en compte la reflexion du soleil. Coté température , C'est impressionnant d'avoir 120° au soleil. Les combinaisons
comportaient alors probablement un système de refroidissement? A l'ombre le jour je trouve la différence de température incompréhensible. Tu as surement voulu dire la nuit ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui astérisque, de jour sur la lune, c'est -180° à l'ombre...

Dans le quasi vide de l'espace qui environne la lune, c'est le rayonnement qui domine... A l'ombre, et plus encore dans les profondes crevasses le rayonnement demeure très faible, d'où la différence (environ 300°C d'amplitude)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ne pas surchauffer,les astronautes portaient des sous-vêtements en nylon et élasto...quelque chose,parcourus d'un réseau de fins tuyaux dans lesquels de l'eau froide circulait.

Une combinaison = 80 kg(supportable en faible gravité!).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Je me pose une question, des douze hommes qui ont eu la chance extrême de marcher sur la Lune, combien de ces actuels septuagénaires ou octogénaires sont encore vivants?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trois décès sur les 12 qui ont marché sur la lune :

Pete Conrad - Apollo 12 - un accident de moto en 1999
Alan Shepard - Apollo 14 - leucémie, décédé en 1998
James Irwin - Apollo 15 - crise cardiaque en 1991

Pour l'anecdote, j'ai lu dans l'Express du 16 juillet que 11 des ces 12 "marcheurs" lunaires avaient été boy-scouts dans leur prime jeunesse.

Voici qui devrait plaire grandement à "frère" hamilton (surtout s'il apprend que j'ai eu moi z'aussi, tout comme mes frères ci-dessus, à exercer jadis dans cette noble obédience )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sacré vaufréges


Pour compléter cette dimension "In memoriam" ,cette image prise lors de la mission Apollo 15 (qui rendit aussi hommage à Galilée).

Je vous laisse le soin (à toi Vaufréges,apollotiste émérite de poster la photo et les commentaires de ladite expérience.

Petite précision,une Bible fut déposée aussi ,non loin de cette statuette.


nb:et non! jamais scout,trop occupé à .....(bon,on est pas au bistrot là,la science avant tout,rien que la science et le plaisir de la connaissance!!!


La sculpture a été réalisée par l'artiste belge Paul Van Hoeydonck, qui avait rencontré l'astronaute David Scott lors d'un dîner. Il avait été demandé à Van Hoeydonck de créer une petite statuette qui servirait dans le cadre du commémoration nominative des astronautes et cosmonautes morts pour et pendant la conquête de l'espace. Un certain nombre de consignes avaient été données à l'artiste : la sculpture devait être légère, solide, capable de supporter les variations de températures extrêmes de la surface lunaire, elle ne devait pas permettre d'identifier en elle un homme ou une femme, ni même aucun groupe ethnique. De plus, en accord avec le souhait de Scott d'éviter une commercialisation de l'espace, le nom de Van Hoeydonck ne serait pas dévoilé au public.

Fallen Astronaut fut déposée sur la Lune en 1971 par l'équipage d'Apollo 15, aux côtés d'une plaque portant les noms de huit astronautes américains et de six cosmonautes soviétiques, morts pendant des vols spatiaux ou lors d'exercices d'entraînement :

Theodore Freeman (31 octobre 1964, accident d'avion)
Charlie Bassett (28 février 1966, accident d'avion)
Elliott See (28 février 1966, accident d'avion)
Virgil Grissom (27 janvier 1967, incendie de la capsule Apollo 1)
Roger Chaffee (27 janvier 1967, incendie de la capsule Apollo 1)
Edward White (27 janvier 1967, incendie de la capsule Apollo 1)
Vladimir Komarov (24 avril 1967, mise en torche des parachutes de la capsule Soyouz 1)
Edward Givens (6 juin 1967, accident de voiture)
Clifton Williams (5 Octobre 1967, accident d'avion)
Youri Gagarine (27 mars 1968, accident d'avion)
Pavel Belyayev (10 janvier 1970, maladie)
Georgi Dobrovolski (30 juin 1971, dépressurisation accidentelle de la capsule Soyouz 11)
Viktor Patsayev (30 juin 1971, dépressurisation accidentelle de la capsule Soyouz 11)
Vladislav Volkov (30 juin 1971, dépressurisation accidentelle de la capsule Soyouz 11)

Manquants à la liste [modifier]
À cette date (1971), deux décès sont encore inconnus, car dissimulés en raison du secret entourant le programme soviétique :

Valentin Bondarenko (23 mars 1961, à l’entraînement dans l’incendie d’un caisson pressurisé)
Gregory Nelyubov (18 février 1966, écrasé par un train, suicide ou accident)

[Ce message a été modifié par hamilton (Édité le 23-07-2009).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this