Sign in to follow this  
asp06

Le Soleil et la meteo (Suite n°2)

Recommended Posts


C'est vrai qu'un site qui considère comme des guignols, des vendus, des aveugles, des tarés, tous les climatologues professionnels et porte aux nues des amateurs qui n'ont jamais vu un nuage, est très crédib', neutre, distancié, objectif...

En même temps, Joël dixit "Ce site est tenu par un physicien de métier qui en connaît un rayon sur le climat, car c'est sa passion depuis les années 2005-2006", je crois que tout est dit.
Joël manie le lapsus comme le gonze de Pensée unique, qui n'a pas réalisé à quel point ce nom était drôle...

J'ai un peu honte, snif, j'me suis laissé prendre pendant plusieurs mois, moi aussi pardon, pardon à tous, pardon à JLD, pardon à ChiCygni, pardon à PascalD, pardon à tous, à vos familles, à vos proches, pardon aux pingouins, à leur amis, à leurs familles, à leurs proches.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

quote:
C'est toi JLD qui a décidé que le site pensée-unique n'était pas crédible, tout seul dans ton coin? Tu es le maître étalon universel du juste et du pas juste en science climatique? Ce site est tenu par un physicien de métier qui en connaît un rayon sur le climat, car c'est sa passion depuis les années 2005-2006.

Tu vois en fait c'est typiquement ce genre de réaction qui est gonflant. Il faudrait sans cesse refaire la démonstration. Des grosses boulette ou bien des sources très peu fiables sur ce site on t'en a pointé pas mal. C'est un site paranoïde qui joue uniquement la posture du complot scientifique, donc c'est de l'imposture. Les mecs seuls contre tous, ... on connait la chanson.
Être physicien de métier c'est pas un argument. Il est rangé des voitures si j'ai bonne mémoire, et surtout des scientifiques respectables qui se sont totalement fourvoyé on t'en a déjà dressé un longue liste dans un domaine que l'on connait bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
C'est vrai qu'un site qui considère comme des guignols, des vendus, des aveugles, des tarés, tous les climatologues professionnels et porte aux nues des amateurs qui n'ont jamais vu un nuage, est très crédib', neutre, distancié, objectif...

Des amateurs qui n'ont jamais vu un nuage...

Superfulgur avouer être climatosceptique te porterais préjudice dans ton boulot, je comprends ça, mais soit honnête au moins... Voici quelques-uns de tes amateurs en question...

1- Figure de proue des climatologues « sceptiques », Richard Lindzen est un climatologue américain titulaire de la chaire de climatologie au MIT de Boston. Son CV est très impressionnant niveau publications. Initialement membre du GIEC, il en a démissionné avec fracas après la publication du Troisième rapport (celui de 2001). Il est l'inventeur du concept de l'effet iris tropical. Son opinion sur l’évolution des idées mondiales au sujet du climat ? « Les générations futures se demanderont avec une stupéfaction amusée pourquoi, au début du XXIè siècle, le monde développé s’est plongé dans une panique hysté-rique à propos d’une augmentation globale moyenne des températures de quelques dixièmes de degré, et, sur la base d’exagérations grossières, de projections informatiques hautement incertaines, combinées en déductions improbables, il s’est trouvé en face d’un recul de l’âge industriel ».
Son site web: http://www-eaps.mit.edu/faculty/lindzen.htm

2- John R. Christy, climatologue américain qui enseigne à l’université d’Alabama et travaille pour la NASA. Il a fait partie de l’équipe sélectionnée par le GIEC pour rédiger le Troisième rapport de 2001. Puis il est devenu extrêmement critique envers cet organisme, dont il considère qu’il est de nature plus politique que scientifique. Il a déclaré notamment : « Je ne vois venir ni la catastrophe qu’on nous annonce, ni la preuve évidente que l’activité humaine doive être mise en cause dans le réchauffement que l’on peut observer. Je vois plutôt l’utilisation aveugle de modèles climatiques (utiles mais qui ne sont jamais des « preuves ») et la coïncidence entre augmentation de la concentration en CO2 et réchauffement qui fonctionne de moins en moins avec le temps ».

3- Roy Spencer, directeur de recherche en Sciences climatiques à l’université d’Alabama qui travaille aussi pour la NASA. Spécialiste des mesures satellitaires, il est le chef d’équipe du AMRS-E (Advanced Microwave Scanning Radiometer) monté à bord des satellites Aqua de la NASA. Il est l’auteur d’un livre intitulé « Confusion climatique, comment l’hystérie du réchauffement climatique a conduit à faire de la mauvaise science, induisant en erreur les politiques et entraînant des décisions politiques funestes pour les plus pauvres ». Sur le plan scientifique, son concept préféré, confirmé par de nombreuses observations, est que la terre possède une sorte de thermostat, sous la forme d’un système de nuages qui tempère le climat de la planète et exerce donc une rétroaction négative.

Son site web: http://www.drroyspencer.com/

4- Marcel Leroux, climatologue français décédé en août 2008. Professeur émérite de climatologie à l’Université Jean-Moulin (Lyon), il était directeur du Laboratoire de Climatologie, risques et environnement du CNRS. Il a publié un certain nombre d’ouvrages (en anglais le plus souvent) très connus dans le monde de la climatologie. Il est notamment l’auteur d’une théorie importante sur le climat de la planète qui repose sur l’existence de vastes cellules de convection qu’il appelle des AMP (« Anticyclones Mobiles Polaires »). Marcel Leroux se montre très sévère sur la théorie du réchauffement climatique : « Le réchauffement global est une hypothèse issue de modèles théoriques et fondée sur des relations simplistes, qui annoncent une élévation de la température proclamée mais non démontrée. Les contradictions sont nombreuses entre les prédictions et les faits climatiques directement observés, l’ignorance délibérée de ces distorsions flagrantes constituant une imposture scientifique. »

5- Judith Curry est professeur titulaire de chaire à l’École de sciences de l’atmosphère et de la Terre de l’Institut de Technologie de Géorgie. C’est une spécialiste mondialement connue pour ses travaux sur les nuages, l’Arctique et surtout les ouragans. Elle fut une des figures de proue du GIEC. Elle fut même surnommée en son temps "la grande prêtresse du réchauffement climatique"! C’est l’affaire du « Climategate », née des mails piratés du CRU, qui a provoqué son indignation et son départ du GIEC. Lors d’une conférence de presse à l’université de Purdue en compagnie d’un journaliste du New York Times, le 3 novembre 2010, elle a très sévèrement pointé du doigt les dérives politiques du GIEC.

Son site web: http://judithcurry.com/

Il existe des pétitions regroupant les scientifiques sceptiques:
- 31072 (le 20 mai 08, dont 9021 PhD-docteurs ès sciences) scientifiques américains déclarent que le réchauffement climatique est sans fondement scientifique (The global Warming Petition Project) : http://www.petitionproject.org/
- 4000 Scientifiques signent 'L'appel de Heidelberg ' (Science & Environmental Policy Project) : http://www.sepp.org/
- Le site de la déclaration de Manhattan avec ses signataires (600+ scientifiques et 463 grand public) : http://www.climatescienceinternational.org/index.php?option=com_content&task=view&id=37&Itemid=1

etc., etc.

Des amateurs... C'est la meilleure du mois celle-là!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Supercormoran, tu as oublié de dire pardon aux ours blancs!

Notre ami qui assume dans cette affaire de RC une posture digne du Colonel a un nouveau défi à relever.
Le grand timonier qu'il honore par ailleurs dans son livre n'était pas un grand stratège... Voilà un mythe fort intéressant à déboulonner. Mais une fois de plus, l'Histoire officielle a raison sur la réalité...
http://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20jusqu%27en%201940.html
Ah, faire bêtement cartonner ses joujoux en 2 jours...
(A partir de 5min45 pour comprendre que le panache valait mieux que le pragmatisme pour le grand homme.)
http://www.dailymotion.com/video/x2zscm_la-bataille-de-france-5_tech

Pourquoi faire le //? Parce qu'il est important de placer un sujet dans son histoire. Sus aux panzer du Giec!
Mais je suis vraiment trop trop moqueur dans cette histoire car je suis certain que Joel Cambre est plein de ressources et de mon coté j'ai plein de choses à faire pour pouvoir partir demain...

Pardon à lui, aux ours blancs, aux cormorans... A Supercalifragilisticexpialidocious également dont j'écorne régulièrement le nom et pardon à tous les honorables membres de cette assemblée!
Promis, je n'y reviens plus!
http://www.youtube.com/watch?v=4b-Z0SSyUcw

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Jean-Luc


quote:
Flute, j'ai raté le 1100 mais le 1200 est pour moi!

C'est pas gagné Pascal C03, je veille!

Share this post


Link to post
Share on other sites

PascalCO3> "Pourquoi faire le //? Parce qu'il est important de placer un sujet dans son histoire. Sus aux panzer du Giec!"


Excuse moi de te demander pardon PascalCO3 mais, à mon humble avis, ce soi-disant "parallèle" est particulièrement nul et non avenu, et même déplacé.. Attaquer de Gaulle pour atteindre Joël Cambre, c'est assez tordu comme procédé..

Ceci, quelles que soient nos opinions sur la réalité du RCA, faut-il le préciser ...

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 20-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Grand dieu; je n'attaque personne! Ni le fondateur de notre actuelle république qui au passage réglait de sa poche ses notes de frais. (voir l'épisode Lutetia dans le livre de P Assouline - C'est devenu si rare!) Ni notre ami Joël Cambre...

Je note que St Cyrien lui aussi, il adopte dans cette affaire de RC, je le répète et ce n'est nullement lui manquer de respect, une posture "gaulliste" ou "gaullienne" et qu'il faut l'intégrer à son propre raisonnement pour comprendre sa manière de penser...

Maintenant je souligne aussi (avec un peu d'ironie je le concède) que cette posture n'est pas forcément la meilleure; que son grand exemple n'était pas infaillible... Je pense qu'il y a des combats bien plus utiles que de combattre les moulins à vent du Giec aujourd'hui comme il semble vouloir le faire... Je rappelle aussi à un moment où les budgets militaires explosent comme jamais, que les dérèglements climatiques seront très lourds de conséquences... Je ne sais pas si ça été dis dans les 1000 messages précédents. Il faut être drastiquement sans illusion.
Mais bon...
Voili voilà! Bon ciel à tous...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pascal C03 >"Je note que St Cyrien lui aussi, il adopte dans cette affaire de RC, je le répète et ce n'est nullement lui manquer de respect, une posture "gaulliste" ou "gaullienne" et qu'il faut l'intégrer à son propre raisonnement pour comprendre sa manière de penser..."

"Posture gaullienne"... Sans nullement te manquer de respect, si je puis me permettre, c'est... heu.. pardon hein.. .. ch'ai pas quoi dire..
Mais non.. rien finalement..


Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est qui ce grand De Gaulle ? Quand même pas celui a volontairement décidé d’irradier nos militaires et nos concitoyens de archipel des Gambier pour voir ce que ça ferait ? Lui qui déclarait en 1966 que c'est « sans inconvénient d’aucune sorte pour nos chers Polynésiens », ...
Non, finalement avoir une dévotion sans borne pour les climatosceptiques et De Gaulle c'est raccord dans la politique de l'autruche. Il y a de la suite dans les idées et dans la posture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est ça.. de Gaulle.. et les "climatosceptiques" ..
C'est du n'importe quoi..
Revenez un peu sur terre et au climat les gars... on a vraiment touché le fond là..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelques réflexions sur un problème central qui est : comment s'informer sur un sujet brûlant comme le RC? Qui dit s'informer dit bien sûr ne pas boire à une seule source... Sauf si l'on veut se faire plaisir avec une vérité qui vous plaît émotionnellement. Mais si l'on a le courage de rechercher "la vérité vraie", au risque de souffrir car elle vous déplaît, mieux vaut confronter des points de vue contradictoires et se faire son opinion, APRES... J'étais un adepte de la pensée "mainstream" sur le réchauffement climatique et ce jusqu'en 2007. Donc pendant des années j'ai cru ce qu'on me disait sur le RC, avec l'homme désigné comme son auteur. Puis je me suis documenté, longtemps et en allant au fond des choses. Et j'ai changé d'avis.

Pour s'informer sur cette affaire de RC, il y a la source officielle du Giec, (voir rubrique "publications"): http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml#.T0M3F3mql8E
Elle est largement reprise sous forme simplifiée dans nos médias généralistes, de façon disons la plupart du temps ridiculement béate. Et il y a des sites en français plus sérieux que la presse généraliste, comme ceux-ci, (du plus technique au moins technique): http://escrime.ipsl.jussieu.fr/
Collectif: http://www.futura-sciences.com/
Tenu par Sylvestre Huet: http://sciences.blogs.liberation.fr/home/

Mais si l'on veut vraiment s'informer, c'est-à-dire se faire une opinion à partir de bases contradictoires, et ne pas juste s'abreuver de pensée unique giecquiste, encore faut-il avoir accès à un point de vue critique sur ce qui est dit sur ces sites qui véhiculent la théorie et les travaux du Giec sans les discuter sur le fond. Ce point de vue critique où est-il accessible? Hé bien il existe via les travaux des climatologues sceptiques, dont j'ai donné quelques têtes d'affiche plus haut: Lindzen, Christy, Spencer, Curry, Leroux(décédé), Courtillot, McIntyre, etc.

Oui mais où trouver un compte-rendu des travaux de ces climatologues sceptiques? Dans notre presse généraliste? Pas la peine, je n'ai que fort rarement lu un article présentant honnêtement les travaux de ces scientifiques sceptiques chez elle. Car faire peur dans le spectaculaire fait plus vendre que de rassurer. Non, il ne reste que le Net, heureusement qu'il est là, avec des sites en français comme ceux qui suivent, qui sont tenus par des gens qui ne sont pas climatologues eux-mêmes, (même s'ils sont souvent des scientifiques de formation: Duran est physicien, Rittaud est mathématicien), mais qui compilent et présentent clairement et en français les travaux des climatologues sceptiques, toujours en regard bien sûr de ce que dit sur le même sujet le Giec:
Tenu par Jacques Duran: http://www.pensee-unique.fr/
Tenu par Yves Pelletier: http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/
Tenu par Benoît Rittaud: http://www.skyfall.fr/

Je précise, car ça semble avoir échappé à certains (ou plutôt je crois ils font semblant de le croire...), que les rédacteurs des sites comme pensée unique ou skyfall ne mènent pas de travaux sur le climat, mais font connaître de façon pédagogique et claire les travaux des climatologues sceptiques, qui sans eux ne seraient pas accessibles au grand public, mais juste disponibles dans les cercles scientifiques spécialisés. J'ajoute que Rittaud et Duran donnent le plus souvent le lien pdf vers l'étude complète qu'ils présentent de façon résumée, que l'on peut lire in extenso.

L'on peut aussi visiter les sites web de certains climatologues sceptiques eux-mêmes: http://climateaudit.org/ http://www.drroyspencer.com/ http://wattsupwiththat.com/ http://vincentcourtillot.blogspot.com/
etc.

Voilà comment j'ai procédé et je procède sur ce sujet comme sur d'autres. Je confronte les points de vue des deux bords et je me fais mon opinion. En permanence, car mon opinion n'est pas figée, et si l'on m'apporte des preuves que c'est le Co2 qui finalement est le moteur "essentiel" du climat, des preuves crédibles et indiscutables, je serai convaincu. Mais où sont-elles, ces preuves, au jour d'aujourd'hui? Elles sont cantonnées dans des modèles informatiques, qui ne sont capables que de reproduire grosso modo les températures du siècle passé, mais qui se sont révélés impuissants à prévoir les températures des dix dernières années.

Ps: Au fait le terme de "changement climatique" à lui seul est une imposture, un chiffon rouge que l'on agite sous notre nez comme si c'était nouveau. Il n'existe aucune époque dans l'histoire passée de la Terre où le climat n'ait pas changé en permanence. Rien que dans les 2000 dernières années on a eu droit à la période chaude du temps des Romains, à la période chaude du Moyen Age, au Petit âge glaciaire du XV° au XIX° siècle en gros, et depuis le XX° siècle à une nouvelle période chaude. La seule chose qui ne change pas en ce domaine comme dans tout d'ailleurs, c'est bien que ça change...

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 21-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
... le fond?

Je dirais plutôt le tréfonds des bas-fonds... ce qui n'honore guère ces messagers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Mais où sont-elles, ces preuves, au jour d'aujourd'hui? Elles sont cantonnées dans des modèles informatiques, qui ne sont capables que de reproduire grosso modo les températures du siècle passé, mais qui se sont révélés impuissants à prévoir les températures des dix dernières années.


Tu continues à tout mélanger.

Un modèle n' est pas une preuve, c'est un modèle. La "preuve" est dans la conformité du modèle aux mesures.

Les modèles informatiques sont actuellement compatibles avec les températures des 10 dernières années, c'est à dire que les courbes de température sont à l' intérieur de l' intervalle d'erreur des modèles. Comme tu es un spécialiste, je te laisse chercher les documents qui l' attestent . On note effectivement que les températures actuelles sont plus proche de la limite inférieure que de la limite supérieure, les modèles sont donc probabkement un poil trop "chaud".

Ce qui ne prouve pas qu'ils ne seront pas invalidés, dans leur forme actuelle, d'ici quelques annnées. Mais pour l' instant ils tiennent la route.

rappel : l' intervalle de temps élémentaire en climatologie, c'est 30 ans, pas 10, et même pour 30 ans la précision des modèles est loin d' être parfaite. Les arguments sur "pendant les 10 années de truc à machin, les modèles échouent" sont du ressort de la manipulation plus qu' autre chose, c'est l' équivalent climatologique des discussions sur la division d' Encke vu dans une lunette de 60

Share this post


Link to post
Share on other sites
En l'occurrence je tire mon chapeau aux chercheurs qui ont fini par mettre au point une modélisation qui tienne la route! Je pense que le défi posé est colossal. Très grande réussite collégiale des scientifiques!

Sinon de manière générale face à "l'effroi", une des contre réactions est de produire une "théorie du complot". Pratique pour détourner l'attention ou sa propre peur...
Complot du 11 septembre, complot des labos inventeurs et propagateurs du sida, complot des Darwinistes quand on sait bien que la Terre et l'Univers furent crées par dieu en 8 jours;etc, etc... On en trouve des tonnes et chacun a plus ou moins son site internet je suppose.
Qu'un dénonciateur de complot ait un site ne renseigne nullement sur la justesse de sa cause. Qu'il y ait sur la planète 10 ou 20 sites sur le complot du RC ne change rien à l'affaire. En % des chercheurs ayant travaillé ou travaillant sur le sujet; combien ont claqué la porte pour des raisons scientifiques? Je ne sais pas mais je vous pose la question mr Cambre.
Quant au diplôme qui mettrait à l'abri une personne de dire les plus grosses contre vérités. Là j'attends la démonstration. On a même vu de grands chercheurs bidonner leurs résultats ou ceux de leurs collègues... ("Ah pour être chercheur, je n'en suis pas moins homme" aurait pu dire Molière)

Pour ma part, je regarde votre document et je ne trouve pas l'équivalent en document CNRS. Déjà, je trouve ça curieux. Je vous l'ai dis je vais aller visiter des gens sérieux qui travaillent sur le sujet. Ca me permettra d'avoir une idée du sujet. Une idée plus juste.

Encore une fois, on est pas historien parce qu'on compulse et retraite des documents, ni mathématicien parce que l'on recopie une démonstration ni spécialiste du climat parce que l'on regroupe des données éparses sur le web...
Bref, sans vouloir vous froisser, votre méthodologie même n'est pas du tout scientifique et crédible. Alors cette affaire peut durer encore 1 ou 2 décennies. Le temps de gagner encore 1° de trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elles sont tellement nombreuses les figures de proue du scepticisme, que Joël continue invariablement à mettre en avant un créationniste. C'est fascinant, ... vraiment fascinant.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 21-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
PascalD, des modèles confrontés aux mesures et si ok = preuve, bien sûr, c'est ce que je m'échine à faire depuis plusieurs jours... Pour le reste, tu reconnais toi-même -et c'est honnête d'ailleurs*- que nous sommes dans la limite inférieure des modèles, modèles qui ont des scénarios allant de +2°C à +4,5°C en fin de siècle (attention, si on passe entre temps des 280 ppm de CO2 de l'ère pré-industrielle à 560 ppm, alors qu'on en est à 393ppm aujourd'hui) avec comme point moyen +3°C. Moi je dirais qu'on est un peu en dessous de la limite inférieure des modèles, mais bon, on ne va pas chipoter. Il est vrai qu'on n'est pas encore assez bas pour provoquer un tremblement de terre dans le landerneau climatique. Mais si ça continue comme ça... car je vois la tendance décennale baisser, baisser...
Une petite figure pour illustrer un décalage modèles/observations encore gérable mais qui s'accroit:

* Tiens y en a un avec lequel on peut discuter paisiblement, ici, sur le fond, sans attaques personnelles, comme on y arrive sur d'autres forums?

Pour en revenir aux températures mesurées, à titre info, pour la basse troposphère la tendance était à 0,163°K/décennie en mars 2011, elle est à 0,137°K/décennie en ce moment (voir ici des graphes issus des mesures satellitaires RSS/MSU). Et pour les zones plus hautes de l'atmosphère c'est pas mieux... => Descendre un peu l'image avec la roulette de la souris...: http://www.remss.com/msu/msu_data_description.html#msu_amsu_trend_map_tlt

Bon, on fait une pause, hein... A bientôt.

http://www.remss.com/msu/msu_data_description.html#msu_amsu_trend_map_tlt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense qu'il faut éviter les attaques ad hominem, on est sur un débat sur l'influence du soleil sur le changement climatique et ce ne sont pas les arguments rationnels qui manquent .

Sur un des liens donnés par Joël Cambre http://www.skyfall.fr/ on tombe sur un interview de Fritz Vahrenholt, la nouvelle coqueluche de tous les sites frigoristes : c'est la figure idéale du transfuge. Au passage, ça contredit un peu l'argument de Joël Cambre sur l'information orientée des medias sur le sujet : c'est un interview du Spiegel que je vous invite vraiment à lire, extrait :

quote:
SPIEGEL: Mais vous faites exactement ce que vous critiquez chez les climatologues : en utilisant un mince corps de données vous faites des prédictions exactes. Dans votre livre, vous estimez l'influence du soleil sur le climat en baisse jusqu’au dernier 0,1 degrés. Personne ne peut le faire.
Vahrenholt: Je ne prétends pas savoir précisément si le soleil est responsable de 40, 50 ou 60 % du réchauffement climatique. Mais c'est un non-sens que le GIEC prétende que le soleil n'a rien à voir avec lui.
......
SPIEGEL: Au total, vous prédisez un refroidissement global de 0,2 à 0,3 °C d'ici à 2035. Pourquoi risquer une telle prédiction ?
Vahrenholt: Si vous voulez redonner vigueur à ce débat bloqué, il faut avoir le courage de donner un nombre. Nous tirons ce nombre d'études scientifiques sur l'histoire du climat jusqu’à ce jour.

D'accord, j'ai été un peu traumatisé de voir la liste des scientifiques en question un peu plus haut dans la page :
quote:
[NdT : F. Vahrenholt fait allusion à des contributions de Nir Shaviv, Henrik Svensmark, Nicola Scafetta et Werner Weber incluses dans le livre].

Pour ceux qui ont suivi le film, (il y en a peut-être ), la seule évocation de Nicola Scafetta retire, pour moi, toute crédibilité à Vahrenholt.

Tiens, il y a aussi une page pour toi, Joël Cambre : la liste des scientifiques s'opposant au "mainstream" du GIEC : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_scientists_opposing_the_mainstream_scientific_assessment_of_global_warming
on y retrouve Shaviv Svensmark, Scafetta, mais pas Weber.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Philippoïde,

En 1944 cet écart est certainement du aux U-BOOT dans l'Atlantique, ou alors au débarquement en Juin ?
Je pense que notre éminent climatologue qui est aussi un grand historien est à même de nous fournir la réponse.
En tout cas un post passionnant...Merci Astrosurf !

[Ce message a été modifié par RETHICUS (Édité le 21-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je suis ce post avec délectation depuis longtemps, et si je n'y participe pas c'est parce que je suis incompétent.
En revanche, j'ai réussi à comprendre, dans un éclair de génie, que l'article dont je donne le lien ci-après nous intéresse au premier chef.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/21/l-origine-de-la-fuite-des-documents-du-heartland-institute-a-ete-revelee_1646404_3244.html

On y apprend que le Heartland Institute, think tank climato sceptique, financé entre autres par de grandes entreprises, etc... finance aussi à son tour des blogs climato sceptiques. Au hasard, celui d'Anthony Watts, dont Joël a donné le lien plus haut.

Ça ne rassure pas quant à l'indépendance éditoriale du dit blogueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Amusant, ce "climate-gate" là n' a pas été tellement médiatisé par notre expert local du non-réchauffement climatique ...
Faut dire que contrairement aux infos tirées des mails de chercheur du Giec (qui en gros montraient qu'ils faisaient correctement leur boulot), ici on est pile poil dans l' arsenal et l' ambiance des petist "spin doctors" experts en manipulation médiatique ...

Bon , il faut reconnaître que c'est un poil hors sujet (après tout ce n' est pas parce qu' un groupe de pression monte une campagne médiatique pour une cause qui leur est chère qu'ils ont forcément tort), mais quand même, au minimum ça incite à la prudence quand on reprends une info venant de cette sphère là ...

Je m' étonne que Joël (qui, si je ne m' abuse, dans une vie antérieure, a fait du 'renseignement' comme on dit pudiquement) n' aie pas flairé l' entourloupe ...

[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 21-02-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes pas sceptiques (comme le Commandant Massoud)
Vous êtes caustiques (comme l'inspecteur Lafosse)


Share this post


Link to post
Share on other sites
J'comprends pas ta vanne Supercomique.

Ma soude, elle est caustique aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this