ValereL

Pour Denis ( document vidéo sur un OVNI )

Messages recommandés

Oups, pardon, plus de contact pour le moment.

[Ce message a été modifié par VL (Édité le 09-02-2011).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

avec une date et une localisation de la caméra on doit pouvoir retrouver la fusée qui a fait ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux trainées de réacteurs ? J'ai vu 10 fois passer un avion devant la lune, ça faisait exactement ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un avion, Kaptain ?
oui ca ressemble bougrement a un avion...

la video de VL contient tout ce qu'il faut pour le montrer.
On n'a pas besoin du timing de la video car on a un objet de taille angulaire connue
dans le champ, la lune de 30 minutes d'angle. Sa vitesse est, a une tres bonne approximation,
la vitesse siderale soit 15 minutes d'angle par minute. J'ai regarde les images une par une
et j'ai mesure la vitesse angulaire de l'objet, ca donne environ 2x10^(-4) radian/sec
si c'est un avion il vole au moins a 250 km/h (en dessous c'est le decrochage - pour les gros
navions). ca donne une distance de 350 km...c'est tres loin. Pour voir si c'est possible il faut aussi
qu'il soit a une altitude plausible. Pour etre a 350km, si on le voit au ras de l'horizon avec le rayon de la terre ca donne environ 10km d'altitude - comme un avion ne peut pas etre bcp plus haut que
ca il vaut mieux que la lune soit tres basse sur l'horizon sinon l'altitude devient vite inconfortablement haute (au zenith par ex c'est impossible)

enfin une trainee de reacteurs kilometrique donne une image de 10 minutes - 1/3 de lune
a 350km, ca colle aussi. L'avion lui-meme sous-tend un angle bcp trop petit pour etre visible
directement.

avec la vitesse angulaire mesuree grace a la video de VL, on peut aussi etudier
d'autres hypotheses, faucon pelerin en pique, hirondelle, capsule lunaire ( j'ai pas eu d'autres
idees)
seul l'avion marche

PS: ce qui est mesure c'est la vitesse *projetee* dans le plan de l'image, j'ai
pris
le cas le plus defavorable ou l'avion vole parallelement au plan de l'image.

en supposant que l'avion vole presque dans la ligne
de visee on peut facilement descendre a des distances de quelques dizaines de km pour une vitesse de croisiere de 1000km/h

[Ce message a été modifié par thierry91 (Édité le 08-01-2011).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jolie analyse Thierry !
Je penche aussi pour un avion avec une dérive qui coïnciderait avec la lune ( le coup de bol est possible mais c'est plus plausible qu'un engin extraterrestre malheureusement...)
Si la lune est suffisamment basse, et l'avion en question à une très grande distance, pourquoi pas.
Mais il y a encore un hic pour moi, avec cette vitesse angulaire très faible, ça fait une explication somme toute encore discutable, car si la forme de V est due aux éjections des réacteurs, l'angle sous lequel est vu cet avion ne colle pas avec sa vitesse angulaire ? J'ai déjà vu des avions faire du "sur place" pas loin de l'horizon ( avec les phares c'est toujours étonnant sur le coup ) mais parce qu'il se dirigeaient en apparence vers moi. A noter que ça arrive aussi parfois pour un météore quand sa trajectoire est alignée sur l'observateur, le résultat est souvent impressionnant et pas d'explications sur le coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Valère !

La durée du transit était de 2mn selon les dires de François Louange - analyste et consultant en imagerie argentique numérique - sur le film réalisé par son ami Raphael Oppy (pas sûr de l’orthographe !), un professionnel de l’image. Le document a été filmé à Barcelone.
Pour le reste, on ne peut avoir aucun avis précis puisqu’il faudrait disposer de l’enregistrement et poser un certain nombre de question à son auteur : caractéristique du matériel utilisé, date de prise de vue, etc.
C’est la durée du transit qui pose problème et le fait que le phénomène accompagne le mouvement Lunaire. Je pense que tous les astronomes amateurs ont eu l’occasion de voir le passage d’un avion de ligne devant le disque Lunaire et même, parfois, l’enregistrer. Le délai est beaucoup plus bref que sur cette vidéo. Demandez à Thierry Legault combien il est subtil d’imager la station ISS passant devant le Soleil ou la Lune. 2mn serait trop facile. Il a posté une image de l’éclipse du 4 janvier sur laquelle apparait l’ISS. Durée du transit : 0,86s !!! A la première analyse on peut soupçonner que ce "bidule" passe à proximité de la Lune mais cette proximité ne peut être déterminée. Si tel est le cas, ses dimensions sont énormes.
Ou bien il s’agit d’un mouvement très lent concernant un objet beaucoup plus proche mais cela ne colle pas avec le fait "apparent" qu’il suit la trajectoire de la Lune dans le ciel.
Voilà tout ce que je peux en dire en précisant que je ne crie pas au "vaisseau extraterrestre envahisseur" mais en constatant simplement que ce truc est d’apparence et de comportement curieux.
Voili, voilà !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK pour la durée de transit, 2 minutes, ça peut coller avec un angle d'observation favorable. Le seul truc qui me gêne, c'est que si on se base sur un avion, on a l'impression de le voir de profil ou par le dessous, enfin bref dans sa plus grande longueur. Mais il faut tellement se méfier des perspectives étonnantes...
Ce qui est vraiment dommage, c'est que l'auteur ait accéléré ce film, ça détériore de toute façon la qualité de l'image de l'"objet" en transit, il valait mieux le voir en vitesse réelle. J'aurais bien aimé zieuter le film original sans aucune retouche, si jamais t'avais l'occasion de le contacter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thierry91,

Un avion de ligne passe à 45° au dessus de l’horizon et a un mouvement de déplacement perpendiculaire par rapport à ma position. Son altitude est de 10 000m et sa vitesse de croisière 800km/h. Pourrais-tu me dire le temps que met cet avion pour parcourir un angle de 30’ d’arc, s’il te plait ?
D’après ce que je sais, s’il s’agit d’un avion de ligne dont le mouvement est perpendiculaire (de haut en bas) sur ce qu’on voit, avec une durée de transit de 2mn et surtout accompagnant le déplacement de la Lune, il y a quelque chose qui ne colle pas.
Mais comme le dit très justement VL, il faut se méfier des perspectives étonnantes et garder à l’esprit que nos sens parfois nous leurrent !
Ahhhh, Valère, si je pouvais mettre la main sur un grand nombre de documents photographiques ou filmés sur ces "trucs volants", il se pourrait que je me réfugie rapidement dans le camp des sceptiques ou que je me retrouve conforté dans ma position actuelle d’insatiable curieux !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Denis:

dans mon post precedent, j'ai obligeamment mesure la vitesse angulaire de "l'objet".
Tu peux donc faire tous les calculs que tu veux a partir de ca.

la trajectoire de l'avion est forcement proche d'etre aligne avec l'axe de visee.
Si il est seulement a 45degres et a 10000m d'altitude alors l'angle
entre la ligne de visee et sa vitesse doit etre d'un demi-degre environ
c'est possible mais il faut de la chance. Si l'avion est a 50km de distance
cet angle devient 2,5 degres. Plus l'avion est loin plus cet angle peut etre grand.
je dis donc que l'avion est - sauf coup de pot - tres loin. ces nombres dans
l'hypothese d'une vitesse de 1000km/h typique d'un avion de ligne.
Ca n'a rien d'extraodinaire!

maintenant je vois bien que je te ne convaincrais de quoi que ce soit.
finalement je suis con d'etre intervenu dans un fil sur les ovnis.

pour la prochaine fois, apportez-moi un carburateur de soucoupe plutot qu'une enieme video

T

"si vous entendez des sabots derriere vous, ne pensez pas a un zebre (Dr House)"


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je percherai plutôt sur un effet d'optique interne à la caméra de prise de vue ; fort contraste entre la lune et le ciel sombre ou noir et réflexion sur les 10, 12 ou 18 lentilles de l'objectif.

A l'époque du super 8, j'avais eu un phénomène analogue lors d'une prise de vue en contrejour solaire sur un panorama.

C'est une hypothèse de plus...

C'est un peu l'histoire de l'araignée dans le télescope du savant Tournesol ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"C'est un peu l'histoire de l'araignée dans le télescope du savant Tournesol ?"
j'y ai pensé aussi mais on ne sait rien de la caméra, ni de la date ni du lieu etc.
Encore que sur cette vidéo là on échappe à l'opérateur parkinsonien qui vient de découvrir les joies du zooming et qui te donne le mal de mer après 1' de visionnage


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Un avion de ligne passe à 45° au dessus de l’horizon et a un mouvement de déplacement perpendiculaire par rapport à ma position. Son altitude est de 10 000m et sa vitesse de croisière 800km/h. Pourrais-tu me dire le temps que met cet avion pour parcourir un angle de 30’ d’arc, s’il te plait ?"

L'avion se trouve donc à 14,1421 Km de l'observateur.
Déplacement pour 30' d'arc = 14,1421xTan(0,5°) = 0,1234 Km
Temps pour parcourir 30' d'arc = 0,1234/(800/3600) = 0,5554 secondes.

Rethicus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thierry91,

Personne ne parle de soucoupe à part toi . Il s’agit probablement de tout autre chose de plus…comment dire…rationnel. Le problème c’est que j’ai eu plusieurs fois dans ma vie l’occasion de voir transiter des zincs devant la Lune mais en aucun moment le transit n’a duré 2mn et se présentait de cette manière. C’est beaucoup plus furtif. Pas besoin de savants calculs, Thierry. Le hasard a voulu que, ce matin, je regarde au dessus de ma tête un avion de ligne, avec sa classique trainée de condensation. J’ai tendu mon bras pour estimer, à l’aide de la moitié de l’épaisseur de mon index (1/2° environ) la durée de passage = 0,5s (estimation). Dans le cas qui nous préoccupe ici la durée était 240 fois plus grande.
Comme je le disais à Valère, l’idéal serait de disposer de ces documents pour pouvoir les étudier de façon précise et sans ambigüité, ce qui n’est malheureusement pas le cas.
De toute façon, chaque fois que le sujet est abordé deux clans s’opposent :
Ceux qui voient dans ces phénomènes aérospatiaux non identifiés (je fais référence aux cas classés D) systématiquement des manifestations extraterrestres.
Et ceux qui, malgré le fait que certains de ces cas demeurent inexpliqués (et ils sont nombreux), vont trouver une explication qui leur convienne parce qu’il ne peut s’agir d’autre chose.
Personnellement, j’estime que, comme il me plait à le répéter dès que l’occasion se présente, si il était aussi simple de donner une explication "rationnelle" à chacun de ces cas, il y a belle lurette que nous n’en parlerions plus. Il n’est plus indispensable de démontrer que la Terre est plate, qu’elle orbite autour du Soleil, que l’astre du jour, pas plus que la voie Lactée, occupent le centre de l’univers, itou pour l’homme (!?) mais donner une explication concernant la nature et l’origine de ces bidules virevoltants serait judicieux…

Lucien,

Ton hypothèse est plus plausible que celle du zinc…selon moi !

RETHICUS,

Merci pour ta contribution et ton sens de la précision. 0,5554 s, en effet, c’est plutôt bref comme durée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite précision :
Si la valeur de la durée du transit, indiquée dans l’émission, ne correspond pas à la réalité mais est de durée beaucoup plus courte, cela remet tout en question. D’où l’intérêt de disposer de l’enregistrement vidéo d’origine, mais voilà…
Par contre, on voit en début d’émission (pour ceux qui l’ont vue) le film d’un objet circulaire, en vol stationnaire, qui accélère de façon spectaculaire. Cet enregistrement (s’il ne s’agit pas d’un montage) est du plus grand intérêt mais malheureusement (c’est pour cette raison, entre autre, que j’ai qualifié cette émission de grand n’importe quoi) les Bogdanoff n’y font pas référence (???).
En l’occurrence on passe outre un document qui parait digne d’intérêt (s’il est authentique) et on s’attarde longuement sur le cas de deux bonnes femmes qui ont vu un truc volant bizarre.
Lorsqu’on songe à la fragilité du témoignage humain…

Bon, Messieurs, je pense qu’il vaut mieux interrompre ici car nous risquons d’agacer (à raison) un certains nombre de personnes qui pourraient s’offusquer d’aborder un tel sujet sur ce forum.

En tout cas, Merci Valère !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En analysant les images, on note que :

- le 'bidule' se déplace en même temps que la lune; comme s'il était lié à la lune,

- on note aussi que :
- la trajectoire apparente du 'bidule' sur la lune a la même longueur que le déplacement apparent de la lune elle même, aux incertitudes de mesure près.

A mon avis, ça fait trop de coïncidences pour qu'il s'agisse d'un objet réel.

Bye !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien Denis, c'était intéressant à faire. Je trouve très claire ta position sur le sujet, tu n'es pas un soucoupiste convaincu.
Mais malheureusement, je ne sais pas si je me trompe mais il me semble qu'il existe quelques à priori à ton sujet dans ce domaine, difficile effectivement de s'intéresser à ce sujet sans porter l'étiquette péjorative d'UFOlogue...
Je m'intéresse beaucoup aux enquêtes d'OVNIS à condition que ce soient des faits qui puissent se recouper, qui ne reposent pas sur une ou deux personnes par exemple ( comme l'exemple que tu cites, parfaitement d'accord avec toi ). J'ai même fait des chroniques à une époque sur les observations effectuées au XIXème siècle ( épluchage de la revue "La Nature" entre autres, passionnant. )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rassures-toi Valère, je suis blindé dans ce domaine. Du haut de mes bientôt 50 ans je ne laisserais personne m’indiquer ce que je dois penser, même si ce que je pense peut être contesté. J’ai un ami que je connais depuis 28 ans avec lequel je discute souvent de ces "choses". Il est intimement convaincu que les Ovnis sont d’origine extraterrestre, ce qui n’est pas mon cas.
Je compare souvent l’étude du phénomène Ovni à la prestidigitation. Confrontés à un tour de magie, il y aura toujours de petits malins, qui, se croyant plus malin que les autres, penseront avoir l’explication sans être toutefois capables de reproduire l’expérience en obtenant le même résultat de fascination et puis, il y a ceux qui sont totalement bluffés sans comprendre quoique ce soit.
Cette analogie peut surprendre, j’en conviens. Je pense qu’il y a la place entre dénigrer catégoriquement le phénomène et adhérer systématiquement à l’idée qu’il soit d’origine extraterrestre.
La solution de cette énigme se trouve, peut être, entre les deux ou bien encore, comme je le précise plus haut, notre intellect n’est pas en mesure d’appréhender et de comprendre ce qui se présente à nous. Je n’ai plus aucun doute sur la réalité du phénomène Ovni en tant que tel : Objet Volant Non Identifié, d’autant plus, que, dans de nombreux cas, il s’agit d’objets matériels aux comportements intelligents. L’origine ET n’est pas forcément la bonne piste à suivre, alors, si ce n’est pas lié à une activité humaine contemporaine, ni venu d’ailleurs (vaisseaux pilotés par des pépettes vertes ou sondes spatiales venues d’autres mondes), qu’est-ce que cela peut-il bien être ?
Je ne sais pas, mais j’espère que, de mon vivant, il y aura une réponse…quelle qu’elle soit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le phénomène OVNI est basé sur des témoignages, uniquement sur des témoignages...

Alors à nos amis ufologues je conseille la relecture du bouquin "DE LA NATURE" de LUCRECE (Rome 98-55 avant JC), et surtout le chapitre consacré aux illusions optiques :

"C'est la raison seule qui doit résoudre le problème, et les yeux ne peuvent connaitre les lois de la nature. Ainsi n'impute pas à la vue l'erreur de l'esprit."

" Notre jugement des faits deviendra nécessairement vicieux et faux s'il s'appuie sur des sens mensongers".

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Le phénomène OVNI est basé sur des témoignages, uniquement sur des témoignages..."

Un évènement va être déterminant dans la reconnaissance du phénomène. Dans la nuit du 30 au 31 mars 1990 le gendarme Renkin observe un ovni, et prévient aussitôt le capitaine Pinson. Celui-ci appelle le radar de Glons qui confirme, qu'un écho de l'objet a bien été relevé. Deux décollages de F-16 pour une alerte semblable avaient déjà eu lieu, mais cette fois, ce sont deux F-16 qui prennent l'ovni en chasse. Durant 47 minutes, les deux avions vont effectuer neuf tentatives d'interception, guidés par le radar de Glons. La vitesse de l'ovni n'est que de 280 km/h alors que les chasseurs volent à 900 km/h. Au moment précis où ils vont l'intercepter, celui-ci passe, instantanément, de 280 km/h à 1830 km/h, sans aucun problème apparent. Selon le Colonnel De Brouwer, maintenant Général commandant la Force Aérienne Belge, il est absolument certain qu'il ne peut s'agir d'une puissance étrangère terrestre !
Le 22 juin 1990, le colonel De Brouwer explique dans une conférence de presse que deux chasseurs F-16 ont intercepté dans la nuit du 30 mars 1990 sur leur radar une cible verouillée. L'enregistrement du radar montrera que l'engin qui volait à 280 km/h, passera de 3000m à 1700m d'altitude à 1800 km/h en deux secondes, ce qui fait une accélération de 40g (mortelle pour l'homme), puis plongera vers le sol et échappera ainsi aux F-16. Le scénario se reproduira 2 fois, et sera aperçu par des dizaines de témoins au sol dont 20 gendarmes. Mais ce que personne n'entendra, c'est le "bang'" qu'aurait du déclencher le franchissement du mur du son par l'OVNI. Les photos des radars des F-16 feront le tour du monde.

Pas de commentaire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Selon le Colonel De Brouwer, maintenant Général commandant la Force Aérienne Belge, il est absolument certain qu'il ne peut s'agir d'une puissance étrangère terrestre !"

Un témoignage immédiatement suivi d'une conclusion !!

Là il faut relire DESCARTES....

Et parce que le témoin a des décorations dorées bien visibles sur les épaules cela donnerait à sa parole une valeur totale .... encore une illusion optique et retour à LUCRECE !!

A moins qu'il ne s'agisse d'une histoire belge....

FIN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai aucune opinion sur le phénomène OVNI, ne l'ayant pas étudié. Et je n'en aurai donc pas, tant que je ne l'aurai pas fait. Mais comme je vois que certains sont intéressés, j'en profite pour donner un lien que j'ai trouvé par hasard il y a deux jours, en cherchant autre chose sur Internet. J'ai trouvé en effet le "rapport Cometa" :
http://www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf

Le rapport COMETA est un document non officiel français remis en 1999 à Jacques Chirac et Lionel Jospin traitant du phénomène OVNI. Il a été rédigé par l'association française COMETA, qui est présidée par le général de l'armée de l'Air française Denis Letty. Il s'agit dans ce rapport de sensibiliser les pouvoirs publics français au problème des ovnis, en leur donnant un état des lieux des faits les plus crédibles constatés de part le monde, et des implications sociologiques et politiques liées à ce phénomène.

Ce qu'est l'association Cometa: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapport_COMETA

[Ce message a été modifié par Joël Cambre (Édité le 09-01-2011).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Altair,

Ben, si les indications fournies sont correctes, 40 G sont difficilement supportables par un individu normalement constitué à moins qu’il n’y avait rien de vivant (au sens connu) dans ce bidule volant.
L’autre explication serait que le gendarme qui a donné l’alerte était bourré, les pilotes étaient bourrés, le colonel était bourré, les radars étaient bourrés, tout le monde était bourré et peut-être même que l’Ovni lui-même l’était…
Et puis, comme tu le soulignes avec pertinence, de la part des Belges on peut s’attendre à tout. On en a même vu qui distribuaient des miettes de pains au Concorde, lorsqu’il était encore en activité, sur l’aéroport de Roissy, c’est vous dire !

Joël,

Combien de fois faudra t’il dire que tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux Ovnis sont des frapadingues totalement déjantés et en dehors de toute réalité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le CR du témoignage, il y a une confusion permanente entre intercepter l'engin, et intercepter l'écho radar...

De sorte que cette histoire de 40 g, on ne sait jamais trop si il s'agit du supposé "engin", ou de la trace radar...


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Joël Cambre : "Je n'ai aucune opinion sur le phénomène OVNI"

Attribuer le statut de "phénomène" à un ensemble inconsistant de témoignages divers, c'est déjà former une opinion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant