Sign in to follow this  
FREDERIC Jérôme

astéroide 2005 YU55

Recommended Posts

Attention l’astéroïde 2005 YU55 s'approche.

soit mardi 8 novembre à 23H28 GMT, passant à 324.600 km mini

Apparemment,d'après les sources journalistiques, il serait possible de le voir à partir d'un télescope de 150 mm. Et je cite :

"La prochaine fois qu'un astéroïde aussi grand devrait s'approcher à une distance comparable de la Terre sera en 2028, selon la NASA.

Des observations de l'astéroïde effectuées en 2010 avec le radiotélescope américain d'Arecibo, à Porto Rico, indiquent qu'il s'agit d'un objet de forme approximativement sphérique et tournant lentement sur lui-même, en 18 heures. Sa surface est plus noire que le charbon." ( l'express.fr )

cf:

[URL=http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/asteroid20100429.html]http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/asteroid20100429.html


[URL=http://www.nasa.gov/mission_pages/asteroids/news/yu55-20111025.html]http://www.nasa.gov/mission_pages/asteroids/news/yu55-20111025.html
http://www.nasa.gov/images/content/541440main_2005_YU55_approach.gif


Pour les élément orbitaux:
http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K05/K05Y47.html


[Ce message a été modifié par FREDERIC Jérôme (Édité le 05-11-2011).]

[Ce message a été modifié par FREDERIC Jérôme (Édité le 05-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Merci pour ce rappel

Quelqu'un aurait une carte de repérage afin de programmer la soirée parce que les éléments orbitaux, heu, oui certes, mais c'est pas pratique .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah non c'est pas du jeu ça... le Serge nous a torpillé le Titanic spatial avant même son arrivée, c'est la Ferrari qui va pas être contente...!

Share this post


Link to post
Share on other sites
... "Quant aux objets de la taille de 2005 YU55, il en chute un tous les vingt cinq mille ans, en moyenne"...
.
.
.
ça fait combien de temps qu'il n' en est pas tombé un ? 50000 ans (Meteor Crater) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
le Meteor Crater c'est un gravier d'une cinquantaine de mètres, et pour la Toungouska ça pourrait être du même ordre...là il s'agit d'un caillou de 400m, un gabarit autrement plus respectable (environ 1000 fois plus en masse, donc en énergie). S'il tombait sur Terre, ça ferait quand même "un petit peu" de dégâts...

[Ce message a été modifié par Thierry Legault (Édité le 07-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, mais alors il est tombé où, le précédent de ceux qui tombent tous les 25000 ans en moyenne ?

Ps: On parle de la masse en orbite, la masse à l' impact dépends pas mal de la composition du truc, qui doit quand même traverser l' athmosphère avant de s' approcher du sol. Dans le cas de la tunguska, la masse à l' impact est même peut-être nulle vu que personne n' a jamais retrouvé de cratère ... C'est pas parce que Meteor Crater est tout petit que l' objet d' origine n' était pas beaucoup plus gros que l' impacteur, il me semble.

[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 07-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, Meteor Crater et Tougounska avaient probablement le même diamètre, disons 50 mètres pour fixer les idées. Mais Tougounska s'est probablement complètement vaporisé, désintégré en l'air, quand Meteor crater est parvenu au sol. Meteor crater, c'est un objet métallique, qui a atteint le sol intact et creusé, comme c'est la règle, un cratère environ 20 fois plus grand que sa propre taille (1200 m, dans ce cas, si je me souviens bien). Comme tu sais, on ne peut comparer un objet dense, compact, métallique, avec un morceau d'astéroïde réaggloméré, peu dense, friable, voire plein d'eau. C'est çà qui explique la différence entre Meteor Crater et Tougounska. Dans le cas d'un objet de "400 mètres" environ, c'est à dire la taille de Itokawa, même motif, même punition : si c'est un objet extraordinairement fragile (Itokawa) c'est surtout son onde de choc qui fera des dégats. Enfin, si il tombe en mer, il n'y a plus de traces. Ailleurs, érosion oblige, il a pu disparaître. Il n'y a, par exemple, plus aucune trace du cratère, pourtant gigantesque de Rochechouart (20 kilomètres de diamètre...). Bref, j'ai pas la liste des astroblèmes terrestres sous le nez, là, mais des impacts, la Terre en a connu beaucoup, beaucoup, beaucoup... et c'est pas fini.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, une fois de plus, je ne peux que constater que la fin du monde est reportée ! Ca devient une habitude...

Share this post


Link to post
Share on other sites
On parle de masse, mais pas de vitesse d'impact. Pourtant si l'énergie est proportionnelle à la masse, elle l'est au carré de la vitesse. Pourtant, ce n'est jamais évoqué. Pourquoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour ces précisions Superfulgur. On a donc égaré ses prédécesseurs, si je pige bien ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais pas, je suppose. Mais le spécialiste, sur Astrouf, c'est Whiston, il faudrait qu'il vienne nous éclairer...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Changement de statut ce matin sur RTL > " aussi gros qu'un porte-avions"! Bon faudrait savoir à la fin: c'est qui le plus gros? Le paquebot ou le porte-avions...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je m'excuse d'insister, mais je suis emplis de perplexitude ...

François Colas, qui intervient parfois sur ce forum, a publié une photo de l' objet (cf lien plus bas), et avance une fréquence d'impact de 1 tous les dix millions d' années pour des objets similaires à cet astéroïde. C'est assez loin de 1 tous les vingt cinq mille ans.
http://www.leparisien.fr/societe/audio-l-asteroide-yu-55-passera-au-plus-pres-de-la-terre-vers-minuit-ce-mardi-07-11-2011-1707144.php

Y'a un truc que je pige pas ... Vous ne parlez pas de la même chose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les précédents, pour retrouver la trace ce n'est pas simple. Ils peuvent être tombés dans l'eau et dans de cas c'est des traces de tsunami géant qu'il faut chercher.
Ils peuvent aussi être tombés sur terre mais dans la foret vierge et dans ce cas on ne les a pas trouvé encore, et on ne les trouvera peut être jamais. A contrario l’Australie est très désertique et on a plein de cratères.
Il suffit de voir la carte mondiale : http://jgs.lyellcollection.org/content/168/1/1/F3.large.jpg
On voit aussi que d'autres critères rentrent en ligne de compte comme le niveau de développent du pays.

Certains chercheurs bossent sur les impacts récents. Il y notamment des indices nombreux d'un impact conséquent il y a 4000 ans. On avait fait une couv là dessus à c&e dans un n° de janvier d'il y a quelques années. On ne sait pas bien où il est mais le fait qu'il ait eu lieu semble assez solide. C'est le boulot de Marie Agnès Courty : http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Agn%C3%A8s_Courty

Il y a aussi des indices comme les côte australiennes : quand les colons sont arrivés ils n'ont trouvé aucun habitant sur les côtes et dans la culture aborigène c'était réputé dangereux de vivre au bord de la mer.
Soit dit en passant ça prouve que la philosophie japonaise est très différente de celle des aborigènes
Dans de nombreuses légendes on trouve aussi des témoignages de probables impactes. Donc des choses qui se sont passées à l'échelle de quelques centaines à quelques milliers d'années.

Donc je pense que le précédent de ceux qui tombent tout les 25 000 ans, il a dû survenir il n'y a pas si longtemps que ça

Share this post


Link to post
Share on other sites
PascalD,

Encore une fois, j'aimerais avoir l'avis de Whiston mais je crois que F.C se trompe. Plus on étudie les astéroïdes/comètes, plus on en trouve, qui aurait imaginé que Soho découvre 2000 comètes ? Qui aurait imaginé qu'on en soye aujourd'hui à 570 000 astéroïdes ?
Pour en revenir aux impacts (tiens, au hasard, SL 9 sur Jupiter, c'était en 1994...) je pense intimement qu'ils sont plus nombreux qu'on l'imaginait avant, comme l'indique JLD, il y en a probablement eu dans l'histoire, mais on ne les a pas identifié comme tels.
Par contre, les chiffres de mon article, je les ai pas inventé, ils sont tirés de Chapman et Morrison, Nature 367, 33. Ils me semblent cohérents, raisonnab'.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous.

Puisque Super sollicite mon avis, je vais vous le donner. François Colas n'a pas pu donner les chiffres qu'on lui prête. Le journaliste a mal compris.

Cela dit, les données qu'on voit encore publiées de nos jours sont TOTALEMENT obsolètes. Elles datent de plus de 20 ans et sont celles de Gene Shoemaker, à l'époque où il travaillait encore avec le film et où on connaissait 100 NEA. Etant un ancien, j'ai connu cette période d'un autre âge, quasiment la préhistoire pour les catastrophistes modernes. Ces catastrophistes ne sont pas tous astronomes, d'autres sont des spécialistes des sciences de la Terre, notamment des géologues qui étudient les preuves terrestres des impacts et notamment les astroblèmes et les cratères météorites plus récents.

Aujourd'hui, on connaît plus de 8000 NEA (Near Earth Asteroids) et plus de 1200 PHA (Potentially Hazardous Asteroids), c'est-à-dire 100 fois plus qu'à l'époque de Shoemaker qui est resté la référence pour beaucoup. Evidemment ses statistiques sont totalement fausses et les astronomes catastrophistes ont révisé les anciennes donnés à la hausse.

Je donne ci-dessous les chiffres d'impact les plus probables, chiffres qui concernent les objets entrant dans l'atmosphère, assez différents forcément de ceux qui laissent des traces à la surface terrestre.

objet de 100 mètres : tous les 500 ans et tous les 1200 sur les surfaces émergées
objet de 300 mètres : tous les 5000 ans et tous les 12 000 ans sur les surfaces émergées
objets de 500 mètres : tous les 15 000 ans et tous les 35 000 ans sur les surfaces émergées
objets de 1 km : tous les 70 000 ans et tous les 170 000 ans sur les surfaces émergées

Les preuves des impacts anciens sont difficiles à démontrer mais les impacts d'astéroïdes et même de comètes ont été la règle depuis l'origine de la Terre. Et bientôt nous aurons droit à un impact d'un objet de 50 mètres, c'est très fréquent même à l'échelle humaine. Mais pas de panique inutile...


Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Whiston.

Donc le chiffre que je cite (25 000 ans pour 400 mètres), repris par Bonnet et Celnikier, semble cohérent, quoique un peu sous-estimé...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
... je pense intimement qu'ils sont plus nombreux qu'on l'imaginait avant, comme l'indique JLD, ...

Cependant, l'avenir semble plus serein étant donné que WISE (programme NEOWISE) vient de montrer que l'estimation de la population
des géocroiseurs NEO/NEA (entre 100 m et 1000 m) est moins importante que prévue : 19500 au lieu de 35000 !
Et NEO ne signifiant pas forcément PHA (potentiellement dangereux), mais la plupart restant encore à découvrir (~15000) !
Par contre, 93 % de ceux qui ont plus de 1000 m sont découverts (~981 sur un total de ~911).
Normalement, tous ceux de plus de 10 km de diamètre sont répertoriés ! http://www.nasa.gov/mission_pages/WISE/news/wise20110929.html

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 08-11-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this