Sign in to follow this  
Fourmi103

Actualités de Curiosity

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
oui, du coup on se sent tout de suite un peu plus chez nous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meuh non pffff ...

La couche claire superficielle chassée par les impacts a disparu, et c'est la couche sombre sous jacente qui apparait.. On l'a vu 100 fois avec les MER...

Le skycrane s'est crashé 650 m plus loin !... (il était prévu 150 m minimum). L'impact s'est manifestement opéré en oblique...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Les riverains se plaignent déjà...
Et que dire des kgs de plutonium que nous allons leur laisser ?

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 07-08-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
WASHINGTON - Moins de deux jours après l'arrivée spectaculaire du robot Curiosity dans un cratère de la planète Mars, la Nasa a montré mardi les photos aériennes du site où on peut voir le parachute et le bouclier thermique gisant à quelques centaines de mètres de l'appareil.

Les images révèlent que Curiosity se trouve à 650 mètres à droite de la grue porteuse de rétrofusées qui l'a aidé à se poser délicatement, a précisé Sarah Milkovich, une scientifique de la Nasa lors d'une conférence de presse.

Un peu au-dessous du même côté gît le parachute et le cône de protection à 615 mètres.

Enfin le bouclier thermique utilisé lors de la rentrée dans l'atmosphère de Mars se trouve à droite de Curiosity à quelque 1.200 mètres de distance, selon Sarah Milovitch.

La descente et l'endroit où se trouvent les différents modules de la descente ont été sans surprise, a affirmé Mike Watkins, un des responsables de la mission au JPL (Jet Propulsion Laboratory) de Pasadena (Californie, ouest) lors d'une conférence de presse.

Les images en noir et blanc montrées au JPC ont été prises par l'Orbiteur martien américain Mars Reconnaissance Orbiter d'environ 300 kilomètres d'altitude.

Je suis sûr que nous aurons beaucoup de surprises quand nous commencerons à explorer, a ajouté M. Watkins.

Selon lui la phase d'exploration ne commencera pas avant deux semaines, le temps de vérifier le bon fonctionnement des instruments et du robot lui-même.

L'équipe scientifique de la mission se retrouve chaque jour pour sélectionner les cibles à explorer, a précisé M. Watkins.

Lundi, moins de 24 heures après l'amarsage de Curiosity, la Nasa avait dévoilé une vidéo des deux dernières minutes et demi de la descente vertigineuse du robot de 900 kilos, le plus lourd et le plus sophistiqué jamais envoyé sur une autre planète.

L'agence spatiale américaine avait aussi dévoilé la première image en couleur transmise par Curiosity, celle du cratère Gale où est situé le Mont Sharp, une montagne de 5.000 mètres de haut où le robot doit déterminer si l'environnement martien a été propice à la vie microbienne dans le passé.

Curiosity se trouve à 12 kilomètres du pied de Sharp.

L'entrée dans l'atmosphère martienne puis la descente appelée les sept minutes de terreur vu la complexité technique sans précédent, s'est déroulée tôt lundi sans le moindre hic. La vitesse du vaisseau est alors passée de 21.243 à 2,74 km/h.

Trop lourd pour utiliser des ballons gonflables, les ingénieurs de la Nasa avaient conçu une sorte de grue avec des rétrofusées qui a tenu le robot à l'aide de cordes en nylon durant les dernières secondes de la descente, avant d'aller se poser quelques centaines de mètres plus loin.

Avant cela, un immense parachute supersonique de 21 mètres de diamètre s'était déployé après le largage du bouclier thermique, pour freiner le vaisseau au-dessous de la vitesse du son.

(©AFP / 07 août 2012 22h08)


Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui mais maintenant il n'y a plus le choix, il faudra bien envoyer quelques éboueurs/liquidateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C est quand même incroyable cette histoire on a attendu pendant des années l arrive des martiens et finalement c est nous qui les colonisons avec nos engins....

Enfin moi j en rate pas une miette .

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites
C est quand même incroyable cette histoire on a attendu pendant des années l arrive des martiens et finalement c est nous qui les colonisons avec nos engins....

Enfin moi j en rate pas une miette .

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites

En vrac..


Le rover au sol vu depuis l'orbite par la caméra Hirise de MRO :

Le bouclier thermique en chute libre par la céméra "Mardi"(NASA / JPL / MSSS / Emily Lakdawalla) :

Les impressionnants remparts de Gale au sol 2 - caméra Navcam :

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et moi de rajouter :


Rahh, je retrouve une seconde jeunesse avec ce rover Envie de traiter toutes les images qui arriveront ! Viiiiiiiite !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Terrible toutes ces images.

La chute du bouclier thermique après usage : génial !

J'suis comme un gamin...

Share this post


Link to post
Share on other sites
ils sont fait un travail exceptionnel
on ne peut qu'etre admiratif et les féliciter
les américains font vraiment du trés bon travail
je crois que l'on va vivre une superbe mission
franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui disait qu'il n'y avait pas de relief sur Mars ??
Jolie carte postale, ça va nous changer des autres paysages visités par les précedentes missions !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Panorama des premières pentes du Mont Sharp, avec au premier plan les dunes sombres (walfy-umsf):


Image cliquable :

http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=27409

Vue 360° du dessus du rover (Navcam) .. Noter la présence de nombreux petits "graviers" retombés sur le rover, résultants probablement du souffle des fusées du Skycrane (Big Joe-umsf) :



Share this post


Link to post
Share on other sites
Génial !
Pas le moindre petit pépin semble t-il...
(Des soucis avec les instruments météo par contre)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même si le phénomène avait du être prévu, tous ces graviers sur le rover ne risquent pas de poser des problèmes du genre se coincer au mauvais endroit ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
A mon tour d'y aller de ma petite image !

Le panorama complet, mais caméra droite (au dessus, la version polaire, c'est la gauche).


Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this