Sign in to follow this  
jackbauer 2

Kepler-22b et avalanche de nouvelles exoplanètes...

Recommended Posts

J'ai l'impression de n'avoir été compris par personne.
Et je ne comprends pas davantage ce que me dit Alain Moreau.

Je fais remarquer que je parle au conditionnel et que je me base sur ce qui existe: découverte de planètes et SETI

Je ne dis pas que SETI nous mènera à quelque chose (quoique, la recherche dans tous les domaines s'émerveille sans cesse de trouver ce qu'elle ne cherchait pas: exemple rayonnement fossile ) je dis que si ils veulent continuer à chercher il serait plus opportun de le faire en mettant le paquet en direction des planètes "candidates à la vie".

Les chances de trouver la vie E.T sont infimes voire nulles, vous allez les empêcher de continuer sous prétexte que vous trouvez ça grotesque?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
quote:
J'en connais même qui sont habités par Mars..

chuis martien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
SETI est je pense une des plus vastes fumisteries jamais organisées. Un gâchis d'argent et d'énergie astronomique !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je pense que SI il y a de la vie intelligente sur cette planète,
il faut leur envoyer un message et leur dire de ne pas venir chez nous
car s'ils ont les moyens pour faire le voyage et le font,
en voyant la bande de clampin qui peuple cette terre,
ils feront demi-tour et repartent en se disant
"on va les laisser se démerder ces cons"

On peut leurs faire faire une grosse économie d'énergie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"SETI est je pense une des plus vastes fumisteries jamais organisées. Un gâchis d'argent et d'énergie astronomique !"

Pas plus que l'homme sur la Lune, sur Mars, L'ISS, le moto-cross à Bercy, les pentes neigeuses à Paris, etc.
C'est culturel, sexuel, l'homme ne peut s'en empêcher...

Oui l'homme est le plus con des animaux, le plus en recherche d'ego, il a inventé pour sa gloire l'inutile qui coûte très cher!

Quand il aura très faim il disposera d'une réserve d'économies à faire non négligeable...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pensais pas lancer une telle polémique avec cette histoire d'écoute :-) . Je me basais sur le simple fait que nos ondes radio ont déjà fait pas mal de chemin dans l'espace depuis qu'on en émet, cela n'est pas voulu mais c'est ainsi...

a+

Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idée, Simon, sans t'offenser le moins du monde, bien sûr, et en te demandant pardon par avance, à toi, à ta famille et à tes proches, l'idée, disais-je, c'est que l'évolution qui mène de l'algue bleue archéenne au radiotélescope n'est peut-être pas obligatoire... Yen a même qui prétendent que si çà se trouve, c'est jamais arrivé ailleurs qu'ici.

Mais bon, tu as une escuse, tu vis dans le milieu simplissime des neutrons, où que quand tu fais cogner un boson contre un photon, ya quatre électrons qui naissent, des trucs comme çà, très prévisib'. Tu t'es peut-être jamais fait la réflexion qu'ya peut-être plus d'inconnues dans le vivant et l'évolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites
simon : si je calcul bien on couvre un sphère de 65 al autour de nous
en partant du principe que notre VL fait que 100.000 Al de diametre, jose dire c'est un goute dans l’océan
enfin je ne suis pas absolument certain que passé 200al nos signaux soient distinguable du bruit : trop dilué, a part peut etre le signal directionel envoyé par arecibo vers un AG, dont on sait maintenant que ces amas sont difficilement compatible avec la stabilité nécessaire a la formation de la vie et de toute façon ce n'est pas demain que le signal arrivera

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arecibo vers l'AG M13 il me semble, soit 26 000 AL...
Y'a encore d'l'eau à couler sous les ponts. Dans 52 000 y aura probablement plus de pont...!

Et puis Quid d'un signal radio au bout de 26 000 AL, même envoyé par Arecibo ?
Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était juste un fantastique coup de pub pour Arecibo. Un coup génial : 35 ans après, on en parle encore. Le message n'a jamais été destiné à personne, pas plus que les plaques et les DVD envoyés à bord des Pionneer et des Voyager, là encore un fantastique coup de pub du plus formidable attaché de presse de la Nasa : Carl Sagan.

Le plus fascinant, en fait, c'est que plein de gens ont pris ces messages publicitaires au premier degré.

Les seuls destinataires de ces messages aux extraterrestres, c'est nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah oui, ça a marqué les foules...

je vois ma mère qui n'entrave que pouic à la science en général et à l'astro en particulier. Et bien quand j'étais môme, elle m'avait expliqué que les sondes étaient parti avec un message pour d'éventuelles extraterrestres...

Ce sont des coups de pub qui mettent de ci, de là, l'astronomie à la Une.

[Ce message a été modifié par Kirth (Édité le 07-12-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Antoine, tu as eu le temps de lire avant que j'efface ? Mince, j'avais un peu déliré quand même...
"VL fait que 100.000 Al de diametre", on m'a dit que j'avais un peu grossi, m'enfin faut pas exagérer !
Serge, ahhhhhh Arecibo, le fim Contact explique quand même un p'tit peu que les projets loufoques ne sont pas si faciles à soumettre aux gens d'en haut...Et en parlant d'extraterrestre, après Denise Richard et Scarlett Johansson, et bien ma nouvelle petite préférée s'appelle Anne Hathaway, elle a un p'tit côté extra-terrestre effectivement, mais j'y ferais bien un cours sur les flats moi :

Gadez bien ce qu'il va encore me dire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Et Jackbauer peut bien s'énerver dans son coin, c'est bien cette entreprise de décérébration des esprits de la Nasa et des scientifiques complices qu'il faut résolument et continûment combattre.

Le raccourci est on ne peut plus clair, il suffit de lire ce fil :

Exoplanète + "zone habitable" = civilisations extraterrestres..."
(SuperF)

N'importe quoi, pitoyable...
Encore bravo pour avoir complétement pourri ce topic, mais bon ça devient habituel maintenant sur Astrosurf

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Les seuls destinataires de ces messages aux extraterrestres, c'est nous.

Bien vu, SuperSpicace ! c'est exactement ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je conseille à ceux qui pensent que Superfulgur exagère la lecture du Parisien d'aujoud'hui. C'est la première fois de ma vie que j'achète ce journal, mais là je n'ai pas pu résister tellement c'est beau. Si j'ai le temps je vous ferai un petit résumé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les copains.

Jackbauer, je persiste et signe.

Le réseau SETI (j'ai oublié le nom de ce truc folklorique) a annoncé aujourd'hui, c'est sur le site de C&E, qu'ils écoutaient les planètes de Kepler, dont Kepler-22 b, je n'invente rien.
http://www.cieletespace.fr/node/8229

Je vais me gordonniser, j'en peux plus de ces débilités.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La presse a besoin de vendre.
Or ce type de news fait rêver le grand public même si on est loin de toute réalité scientifique...
Rappelez vous les copains, les titres racoleurs ne sont pas réservés à l'astronomie et au parisien.

Puisque l'on parle de ce quotidien : http://www.leparisien.fr/societe/une-planete-jumelle-de-la-terre-a-ete-decouverte-07-12-2011-1756952.php

Ils vont être contents, il va y avoir du passage sur le net...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, le Parisien propose à ses lecteurs une version édifiante de l’évènement…
Comment expliquer cela ?
- Ce journal n’est pas spécialement connu pour son sérieux et privilégie le sensationnel pour attirer le chaland
-Les astronomes ont leur part de responsabilité en employant un jargon ambigu (« zone habitable ») qui induit inévitablement en erreur toute personne qui n’est pas au fait des recherches en exoplanètes
-Le journaliste n’est visiblement pas un specialiste et ne fait qu’interpréter des sources différentes
-Le désir, jusqu’à présent inassouvi, de découvrir des « aliens », qui font partie de l’imaginaire collectif depuis que le cinéma existe




Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardon, Alain 31, de m'être un moment absorbé dans d'autres tâches, et je l'avoue de n'avoir pas été très explicite.
On est dans les discutions de salon, alors allons-y :
Sans entrer dans les détails - parce qu'on va y passer trois plombes et il est tard : la fameuse "équation" de Drake repose sur une quantité non exhaustive de postulats invérifiés et pour le moment presque tous invérifiables...
C'est ce qui à mes yeux la rend si "inestimable" encore aujourd'hui (pour parler imagé ;-)))
Prends chaque terme et examine-le à tête reposée : tu vas comprendre en quoi il est plus qu'infiniment probable que nous demeurions désespérément seuls ici et maintenant (je ne dis pas nécessairement sans équivalent ; je dis : seuls, isolés dans le temps et dans l'espace par l'énormité des ordres de grandeur qui sont en jeu)
Quant à mobiliser de gros moyens observationnels pour tenter de cerner la possibilité d'une vie extraterrestre (et en admettant qu'il s'agisse d'une quête aussi essentielle qu'existentielle pour l'Humanité) ne serait-il pas plus rationnel de s'attaquer méthodiquement et point par point à quantifier les probabilités autour de chacun des paramètres ?
En commençant par les plus accessibles et au fur et à mesure de l'évolution de nos capacités de détection ?
Une vraie démarche scientifique quoi, dépouillée de toute tonitruïte aigüe...
Comme le dit Frédo, notre rayon d'investigation est encore si dérisoire en regard de l'échantillonnage nécessaire pour commencer à se livrer à une «estimation» ne serait-ce que pertinente à quelques ordres de grandeur près... de la statistique du «simplement possible» !
Quand on aura réussi à scanner en détail l'environnement bio-chimique de quelques dizaines de milliards d'étoiles à diverses distances du centre galactique, peut-être pourra-t-on commencer à se faire une idée de la fréquence d'occurrence du "phénomène-vie" - si tant est qu'on en découvre la signature indubitable - ce qui pour le moins n'est pas encore à notre portée.
Ou bien ?
Vaste programme.
Mais qu'est-ce que 600 ans et qu'est-ce que 600 Al au regard des abîmes de temps et d'espace dont il est ici question ?
Et qu'est-ce que la brièveté de notre civilisation technologique ; par quelle miraculeuse coïncidence pourrait-on espérer qu'elle rencontre sa plus qu'hypothétique jumelle dans l'infime instant de leurs existences ?
A moins de leur postuler une pérennité et un rayon d’action spatio-temporel en totale contradiction avec tout ce qu'on sait de l’évolution du seul échantillon de vie et à fortiori de civilisation qu'on ait pu étudier jusqu'à présent, ici, sur Terre ?
Quelle dose d'optimisme ou de foi faut-il pour assumer consciemment une telle hypothèse ? Comment imaginer possible une telle synchronicité face aux eons nécessaires aux processus évolutifs pour accoucher séparément de pareille complexité ?
Et surtout : comment une hypothèse aussi peu étayée, aussi invraisemblable, aussi contradictoire avec tout ce qu'on a pu observer jusqu'à présent, peut-elle (ose-t-elle) se réclamer de la science ?
Comment ne pas s’indigner que des scientifiques en mal de célébrité et de crédits l’instillent indirectement mais sciemment : les médias ne se repaissent que de ce qu’on leur livre en pâture !
Et comme à la messe le public mal informé et toujours en quête d’espérance emboîte ensuite avec ferveur le pas des nouveaux prophètes es-médias qui relaient en l’amplifiant et en le déformant sans scrupules ce à quoi ils ne connaissent rien mais qui constitue néanmoins leur commerce !
Rassurez-moi : les fins ne justifient quand même pas tous les moyens à présent ? Si ?
Alors c’est moi qui suis devenu (ou plutôt resté) un dangereux idéaliste.
Je pense que c'est cela qui commence à irriter Serge derrière tout ce battage médiatique - et j'avoue que moi aussi - car on retourne à vitesse grand V vers les âges sombres d'un nouvel obscurantisme postmoderne après avoir connu un si bref siècle de lumières...
Et cela en dépit - ou à cause - de nos si formidables moyens de communication, utilisés non au profit de l'information, mais détournés à des fins de manipulations (ici celles des lobbies du spatial, de la recherche et tutti quanti)
Alain MOREAU

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense qu'il y a eu méprise car je suis entièrement d'accord à la comparaison près de la messe qui, à mon avis, relève de convictions qui appartiennent à l'individu et à lui seul.
Je crois comprendre que ce qui a dû te troubler se trouve dans ma phrase maladroite mais ponctuée de deux clins d'oeil malicieux:

Si on découvrait une civilisation E.T "intelligente", déjà à cette faible distance relative le dialogue prendrait beaucoup de temps et SF (ou SB) brandiraient leur incrédulité maladive

Simple taquinerie envers celui que nous apprécions tous même si nous ne sommes pas toujours en phase avec sa pensée, chacun détenant une part de vérité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste une petite reflexion personelle sur ce sujet...:

(1) Tant pis si on est trop optimiste, mais dans un contexte ou les histoires de gros sous monopolisent 1000% des medias, il faut bien trouver un moyen de faire un peu de place au reve et un peu d'espoir plutot qu'a la morosite

(2) A contrario, j'aimerais savoir ce qu'on entend par "zone habitable" - est-ce juste une condition de temperature de surface de l'exoplanete attendue dans le domaine ou l'eau est liquide - a l'heure actuelle? Parceque une planete seche dans cette zone ne pourrait sans doute jamais abriter la vie - deja, chez nous, l'eau n'est-elle pas arrive sur terre bien apres sa formation par l'intermediaire d'objets glaces formes bien plus loin du jeune soleil ou l'eau pouvait se condenser sous forme solide? En l'absence de planetes geantes dans notre systeme solaire, l'eau serait-elle arrivee sur Terre?

S'il n'y a pas d'autre planete dans le systeme de Kepler-22b, y a-t-il une chance que de l'eau soit presente a sa surface?


Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour la messe, je pensais plus à celle de la grande foire consumériste célébrée à longueur de journées par les mass-médias à des fins parfaitement mercantiles...
Par ailleurs j'ai le plus grand respect pour la foi quand elle soulève des montagnes, motive des actions généreuses voire désintéressées, véhicule des valeurs de partage, de respect, de tolérance, de compassion : il faut hélas admettre que ce n'est pas le cas le plus répandu dans les actes, et pas plus chez ceux qui revendiquent leur foi que chez les autres.
Mais on s'éloigne du propos.
Par contre ce besoin de croire profondément humain nous rend aisément manipulables par qui nous donne à croire ce que nous avons envie de croire, dès lors qu'aucune distance critique n'est posée par un minimum de culture et de réflexion personnelles : les églises de tous bords ont toujours construit leur pouvoir sur l'ignorance des masses...
Aussi la science ne peut-elle s'ériger d'une part en modèle de rigueur et de rationalité, et d'autre part se livrer sans préjudices éthiques à ce genre de manipulations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this