Sign in to follow this  
Dr Eric Simon

Une nouvelle méthode pour éclaircir la matière noire

Recommended Posts

Pour le moment, on pense surtout que la matière noire est faite des fameux "wimps", particules massives à faible interaction.

Sinon, pour aller dans ton sens (la "matière noire" ne serait que l'effet de lois physiques différentes de celles que nous connaissons jusqu'à présent), il y a la théorie MOND qui modifie les lois de la gravitation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

_.--"""""--._
,-' `-.
_ ,' --- - ---- --- `.
,'|`. ,' ________________`.
O`.+,'O / /____(_______)___\ \
_......_ ,=. __________; _____ ____ _____ _____ :
,' ,--.-`,,;,:,;;;;;;;///////////| ----- ---- ----- ----- |
( SSt( ==)=========================| ,---. ,---. ,. |
`._ `--'-,``````"""""""\\\\\\\\\\\: /`. ,'\ /_ \ /\/\ ;
`````` \ : Y : :-'-. : : ): /
`. \ | / \=====/ \/\/'
`. `-'-' `---' ;'
`-._ _,-'
`--.....--' ,--.
().0()
`'-'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Cédric pour ces précisions.

Quand à fredogoto, pas sûr d'avoir compris...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il me semble que la détermination de la vitesse d'expansion de l'Univers reposent sur l'hypothèse que le rougissement de la lumière soit dû à l'effet Doppler-Fizeau, et uniquement à cet effet.
Est-ce totalement certain ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
On est quasiment certains qu'il s'agit bien de l'effet Doppler-Fizeau, par ailleurs connu et reconnu. D'autres théories ont été formulées, comme celle du "vieillissement des photons" au début du siècle passé, mais à ma connaissance elles ont vite été écartées

Share this post


Link to post
Share on other sites
attention aux termes ce n'est pas exactement la même chose l'effet DF et le redshift, même si le résultat est le même. Dans un cas il y a mouvement, dans l'autre il y a création d'espace entre les galaxies, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout le monde n'est pas de cet avis...

http://jean.moretbailly.free.fr/Pr%e9sentationCREIL.html

http://jean.moretbailly.free.fr/

Et je tiens à préciser que l'auteur de ces lignes est un spécialiste de la spectroscopie en retraite, auteur de nombreuses publications à comité de lecture dans des revues d'optique et de spectro.
Personnellement, je n'ai pas les compétences pour juger si sa théorie tient la route. Mais elle mérite toutefois d'être mentionnée, sait-on jamais...

[Ce message a été modifié par Axel VINCENT-RANDONNIER (Édité le 06-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:

Et je tiens à préciser que l'auteur de ces lignes est un spécialiste de la spectroscopie en retraite, auteur de nombreuses publications à comité de lecture dans des revues d'optique et de spectro.

??!

On n'est pas le 1er avril, pourtant. Ce gars là dit n'importe quoi. D'ailleurs j'aimerais bien savoir dans quelles revues à comité de lecture il a publié ses, hum, "résultats" cosmologiques.

[Ce message a été modifié par dg2 (Édité le 06-01-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aie.

Dans sa présentation, le "spécialiste" à la retraite cite comme preuve de la validité de son hypothèse l'anomalie des sondes Pioneer, laquelle vient d'être expliquée par un effet des sondes elles-mêmes...

Ca commence mal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
oué... pareil que le autres Axel : pas convainquant
d'autant qu'apres avoir lu rapidement le truc (j'ai certes pas tout lu) mais je ne vois pas une seule mention au décalage des raies d’absorption spectrale qui accompagne le redshift. l'auteur ne par le que du "rougissement". blackout sur le reste. rien que ça..
Je suis étonné qu'un chimiste de ton calibre est zappé ce détail

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dites, vous pouvez pas être sérieux ailleurs ?

Même les trolls ne sont plus respectés de nos jours...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attendez, je n'ai pas dit que toutes les interprétations était juste. J'ai juste dit que l'effet Doppler-Fizeau n'était peut-être pas la seule source potentielle de rougissement de la lumière.
Après, pour Pionneer, oui, je suis d'accord, l'affaire semble entendue aujourd'hui.

Et je ne vous cache pas que l'auteur n'a jamais réussi à être publié dans des revues astro, que dans des revues spectro (Journal of Molecular Spectroscopy, Journal of Quantitative Spectroscopy and Radiative Transfer), d'optique (Journal of Optics, Quantum and Semiclassical Optics: Journal of the European Optical Society Part B) ou plasma (IEEE-Transaction on Plasma Science). D'un autre côté, il regrettait que les astrosphysiciens qu'il avaient contactés ai refusé ne serait-ce que débattre du sujet.

Et Frédo, comment peux-tu juger de mon calibre, dont je ne suis pas sûr qu'il soit particulièrement élevé?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jacques Moret-Bailly est effectivement un ancien spécialiste de spectroscopie et ancien directeur de labo CNRS à l'Université de Bourgogne.

Qu'il ait publié dans sa carrière dans des revues internationales à comité de lecture, c'est une chose...
Extrapoler l'existence d'un effet hypothétique B à partir d'un effet réel A, ce n'est pas le souci...

- Il y a souci quand l'auteur n'arrive jamais à vraiment publier ses résultats sur l'effet B dans des revues de spectroscopie (faute d'une théorie digne de ce nom)...
- Il y a souci quand l'auteur pense que ce qu'il a publié sur A vaut validation de B !
- Il y a souci quand l'auteur applique sa théorie invalidée à tout et n'importe quoi !

Quand on extrapole un nouvel effet, il faut un modèle solide derrière, validé autant que faire se peut par des publications dans des revues à comité de lecture (les proceedings ne comptent pas pour moi, c'est de la pub).
Ensuite, on veille à ce que des expérimentateurs contraignent le modèle, voir même valident l'existence de l'effet, le tout devant faire objet encore une fois d'une validation par les pairs.
Ensuite, on pourra envisager une application à d'autres domaines d'une manière éclairée, c'est-à-dire en prenant soin d'établir des contacts productifs avec des spécialistes des autres domaines.
Ici, toutes ces étapes ont été évitées ou bâclées !

Où comment un vrai chercheur se colle en fin de carrière une étiquette "crackpot" !

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et Frédo, comment peux-tu juger de mon calibre, dont je ne suis pas sûr qu'il soit particulièrement élevé?

t'as u moin reussi a pas te faire exploser toi et ton labo ^^
et pourtant y'a plein de truc qui brûle

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Et si on demandait au Docteur Simon ce qu'il en pense ?"
Ben oui, c'est vrai ça, quoi d'neuf docteur ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this