Sign in to follow this  
frédogoto

climatoogue vs climatoseptique

Recommended Posts

Houlà, c'est drôlement alarmiste tout ça ! Je me demande si on n'est pas en train de tirer des conclusions hâtives : à lire l'article, on dirait que toutes les calamités naturelles sont dues au réchauffement. Quand je lis que le réchauffement va « ralentir la croissance économique, rendre plus difficile la réduction de la pauvreté (...) et [en] créer de nouvelles poches », j'ai l'impression de lire un horoscope : on prédit un truc vague qui est sûr d'arriver (vu qu'il y a une crise économique fondamentale et que le pire est à venir).

Maintenant, je suis complètement d'accord avec les mesures préconisées en conclusion. Pas parce qu'elles sont sensées lutter contre le réchauffement, mais parce que ce sont des mesures indispensables en toutes circonstances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ben Bruno, avec la baisse des rendements agricoles, le déplacement de 350 millions de personnes, comment veux-tu que ça touche pas l'économie!

Share this post


Link to post
Share on other sites
La baisse des rendements agricoles n'est due qu'au réchauffement climatique ? Elle n'est pas due aussi à l'épuisement des sols, par exemple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec la baisse du nombre de pollinisateurs , l'agriculture mondiale risque des sérieux problèmes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et la baisse du nombre des pollinisateurs n'est elle pas due principalement à l'emploi massif de pesticides ? Et l'appauvrissement des sol itou.
La soit disant révolution verte a une bonne part de responsabilité dans l'affaire.
Claude Bourguignon en parle très bien.
https://www.youtube.com/watch?v=vzMhB1fgWew
ou
https://www.youtube.com/watch?v=He15VFa71Po

[Ce message a été modifié par Desmoulins (Édité le 01-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, on est dans le multifactoriel...

Les rendements baissent de part des décisions dans l'utilisation (catastrophiques) des sols et également de part les variations rapides de température...

On rappelle au passage que le rendement pour le blé était très probablement supérieur à l'époque romaine que maintenant...

Certains sont quand même conscient qu'on est déjà dans le mur; juste qu'il y a un peu de tôle entre l'obstacle et les passagers et que ça prendra quelques années! (bien qu'il y ait déjà des morts)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme certain le disent on dirait bien l'évolution du climat est la cause de tous et plus précisément négatives alors qu'ils ne parlent pas de l'évolution de la population qui joue un rôle très important dans la crise économique puisqu'il y a plus de personnes à nourrir..., puis voir de la pollution qui entraîne bp de maladies et voir d'autres éléments alors que cela n'a rien à voir avec l'évolution du climat.

Puis certaine année, plus particulièrement quand c'est sec, ils nous disent que la sécheresse va gagner la France en passant principalement par l'Espagne comme ils l'ont fait ici http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/06/29/01008-20110629ARTFIG00724-les-secheresses-de-plus-en-plus-frequentes-en-france.php?pagination=3 et là c'est plus des cru qu'ils nous parlent du fait que ces 12 derniers mois on a connu une météo bien humide avec de fortes inondations.

Williams

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 01-04-2014).]

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 01-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui on est dans le multifactoriel mais dire que le RC va être catastrophique pour l'agriculture alors que MONSANTO reçoit le prix mondial de l'alimentation en 2013. Alors que l'industrialisation de l'agriculture a anéantis les sols nourriciers vieux de centaines de milliers d'années ainsi que les auxiliaires de culture (pollinisateurs, prédateurs de ravageurs, plantes fixatrices d'azote, mycorhizes...) au profit d'engrais chimiques (dérivés des usines de production d'explosifs), de pesticides (dérivés de l'armement chimique comme l'agent orange ou autre Zyklon B bien dégueulasse)... Désolé je trouve ça complètement con.
Faut savoir qu'avant les années 50 on n'utilisait quasiment pas d'engrais et autres pesticides chimiques.
Faut savoir que si vous plantez un plant de blé dans un champs de la Beauce, par exemple, sans y avoir ajouté d’intrants votre plant va crever. Le sol agricole ne nourrit plus les plantes pour le plus grand bonheur des industries chimiques.
Faut savoir que la France et l'Europe ne sont, à l'heure actuelle, plus auto suffisantes au niveau nourriture (si on stoppe du jours au lendemain les importations).
Alors oui le RC c'est flippant mais rien n'est fait d'autre part (si ce n'est optimiser les apports chimiques par GPS et informatique embarquée) pour endiguer la destruction des terroirs.
Les inondations de plus en plus fréquentes à cause du RC ? Un sol saint et végétalisé (par opposition à compacté et labouré dès la récolte) absorbe et filtre l'eau des plus gros orages.
Qu'on arrête de nous prendre pour ces gogos bordel ! On va stopper le dérèglement climatique en foutant des "vélib" dans toutes les villes, des panneaux solaires en guise de tuiles et des éoliennes dans la mer ? Alors qu'à côté on va laisser des multinationales breveter le vivant, niquer les forêts, spéculer sur les stocks de céréales, acheter les terres par centaines d’hectares et nous faire avaler des monstruosités sans gout. Tout ça pour le "développement économique".
La plus vieille forêt du monde (forêt de Bornéo) est entrain de disparaitre à un rythme de fou dans l’indifférence totale (l'huile de palme et les planchers en teck c'est primordial).
Et je ne parle même pas de la démographie humaine. Je suis tombé sur un Spirou des années 60 (ouais paye le sérieux scientifique). Pacôme mentionne 2,5 milliards d'être humains à cette époque... Putain on est presque 3 fois plus ! Et on nous parle encore des bienfaits de la natalité pour l'économie et les retraites et patati et patata.
On vit dans un monde de fous furieux
Après je ne suis pas contre les propositions vertueuses envisagées par le GIEC pour contrer le dérèglement climatique. A condition qu'elle ne fassent pas encore le matelas de dollars de multinationales.
Bref

Oui je sais...

[Ce message a été modifié par Desmoulins (Édité le 01-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis plutôt d'accord avec toi, Desmoulins. Le réchauffement climatique est un fait avéré, mais j'avoue qu'il ne me fait pas tellement peur à côté de ce que je considère comme de vrais problèmes (ceux que tu as listés). J'espère qu'on ne va pas se tromper dans l'ordre des priorités juste parce que le GIEC est très écouté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'inconvénient c'est qu'ils parlent trop de certain sujets surtout en abusant comme pour le réchauffement et pas assez d'autres sujets comme pour la pollution, les pesticides, la faune et flore qui disparaît suite à l'activité humaine...

De plus cela fait 300 à 400 ans qu'il y a un réchauffement irrégulier sur Terre http://s1.e-monsite.com/2009/03/30/11/19662714temperatures-sur-400-ans-jpg.jpg alors que le CO2 augmente depuis 50 à 60 ans suivant une forme sinusoïdale.

Williams

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 01-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un avis mais le RC a un avantage! Il risque bien de remettre les pendules à zéro alors que le reste joue seulement sur du local ou du sociétal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un humain sur trois a moins de 15 ans aujourd'hui. Il faudrait peut-être qu'on arrête les conneries ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Desmoulins, je comprends bien le sens de ton propos MAIS on n’est pas stricto sensu dans le multifactoriel mais dans le multi-causal ce qui est sémantiquement un peu différent. Dans ce domaine, la précision est indispensable pour que cela soit crédible aussi bien dans une posture scientifique que citoyenne. Multicausal cela veut dire que le RC en est une composante à part entière. Au passage je rappelle que de savoir si le RC est anthropique ou non, on s’en fout un peu (une question mal posée tout juste bonne pour écologistes de salon pour briller dans les soirées ), ce qui est important est de s’attaquer aux causes - éventuellement - mais de bien envisager de s’y adapter, au besoin par phytorémédiation. Par ailleurs on ne peut parler d’industrialisation mais de processus d’intensification de l’agriculture ce qui est aussi un peu différent De plus c’est scientifiquement un raccourci de dire que le sol ne nourrit plus les plantes mais qu’effectivement les pratiques actuelles font que certains agriculteurs qui ont la charge des plus grandes parcelles, on va dire, utilise la béquille chimique. Quand l’Europe n’est plus auto-suffisante (alors qu’il en faudrait peu pour qu’elle le redevienne), c’est dû essentiellement au manque de vision à long terme des politiques agricoles. Faut bien se rendre compte qu’on va en revenir à des concepts d’agroforesterie alors que l’on pratiquait déjà cela jusque dans les années 50...
http://www.afahc.fr/page2_2.html

Oui à un sol saint et végétalisé MAIS avec une composante arborée digne de ce nom. On mesure seulement maintenant la catastrophe écologique qu’a été le remembrement... Pourtant il faut toujours partir du postulat du rôle indispensable et centrale de l'agriculteur et rien ne peut et ne pourra se faire sans eux.

Bien entendu, il n’est pas possible de revenir à des pratiques ancestrales stricto sensu (la révolution verte est passé par là…) mais de les adapter aux contraintes de notre monde actuel, et le RC est une de ses contraintes…
Mais... Bienvenue dans un monde moderne : vous avez aimez les apports d’intrants via GPS et informatique embarqué ? Et bien vous allez aimer l’agriculture écologiquement intensive. http://www.terrena.fr/index.php?page=nouvelle-intensive

Allez, on respectera même le cahier des charges du bio ! Un exemple ? Pour le blé faut biner manuellement entre les plants de blé... Pas de problèmes, avec un GPS différentiel de précision centimétrique (pas celui de chez Sportathlon ) et un tracteur climatisée, vous aurez tous du bio dans vos assiettes ! Ne riez pas c’est pas que dans les cartons.

Au demeurant concept intéressant, mais qui ne se place pas forcément dans la culture du sentiment d’appartenance à un paysage par les populations (locales) et en déconnexion avec la nature…
On continue avec le monde moderne ou vous avez peur d’avoir peur ?

...

Ceci étant on peut avoir peur de cela mais réduire les intrants agricoles d’une part ce n’est pas immédiat et d’autre part ne peut pas se faire sans les agriculteurs eux-mêmes (c’est-à-dire l’acceptabilité par les agriculteurs), sans des vrais politiques publiques à long terme (c’est-à-dire de dépasser le timing courts des élections dans nos démocraties européennes..), et surtout SANS L'ECONOMIE... Il faut aller au-delà de tirer simplement un boulet rouge sur les multinationales mais de chercher des solutions d’une plus grande acceptabilité pour de notre agriculteurs et nos paysages. Et de fait les multinational s’y plieront. Par ailleurs, il faut se méfier..., dans leur état-major ils savent tout cela !...


[Ce message a été modifié par maire (Édité le 02-04-2014).]

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 02-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette année la banquise Antarctique a fondu très lentement ce qui a eu des conséquences sur la faune.

Les conséquences qu’a eu ce retard de la fonte de la banquise Antarctique (soit tout l’opposé de la banquise Arctique) sur la faune du pôle Sud (manchots…) montre que le réchauffement n’est pas le seul facteur climatique qui peut avoir des conséquences négatives envers l’environnement comme souvent ont nous le dit.

Ce retard de la fonte de la banquise Antarctique qui n'a rien à voir avec le réchauffement, a fait que les voyages en mer pour les Manchots ont été plus longs et donc les poussins en pleine croissance ont manqué de nourriture ce qui a fait que peu de poussins ont survécus cette année. Les pétrels des neiges auraient souffert de la pluie, les fulmars étaient là mais ne se serraient pas reproduits. Cela montre les conséquences négatives :-| que cela a eu sur la faune Antarctique.

Source : http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/04/01/saison-mortelle-en-antarctique_4393667_1650684.html#liste_reactions

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir,
j'ai plutot l'impression que le climat, le sol , la pollution,... c'est plutôt la conséquence de notre technologie et de notre nombre sans cesse en augmentation.

Dans la nature, le nombre de prédateurs augmente quand le nombre de proies augmente avec un décalage: le temps de gestation et un peu celui de l'apprentissage. Quand le nombre de proies commence à stagner, c'est que l'équilibre instable est rompu, ensuite le nombre de proies diminue rapidement au début puis plus lentement. Le nombre de prédateurs se met aussi à décroitre rapidement jusqu’à ce que ..... celui-ci permette au nombre de proies d'augmenter, et ainsi de suite.

J'ai l'impression que nous sommes proches du maximum, on commence tous à le sentir... mais quand l'atteindrons nous...quand notre inventivité collective (la technologie) ne sera plus suffisante pour palier à tous les défis qui s'accumulent. Le climat semble l'élément le moins maitrisable Peut être que sa prédiction nous donneras une idée de ce maximum.

bonne nuit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est sûr que le climat n'est pas maîtrisable par l'homme vu sa complexité.

Par contre notre technologie n'est pas la cause principale de l'évolution du climat mais c'est un des facteurs de son évolution (réchauffement...) vu la complexité du climat et tout ce qui joue sur l'évolution du climat.

Mais la pollution est belle et bien la conséquence de notre technologie et de l'augmentation de l'être humain.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as raison ,le climat est dirigé par un ensemble de paramètres dont l'activité humaine. Avant l'ère industrielle il semble que nos activités aient une influence négligeable sur le climat. Actuellement ce n'est plus le cas. Une variation de 4° à cause de "nous" ca parait beaucoup,mais c'est peu par rapport a ce qui a pu estimé depuis la formation notre planète.

Ce qui me frappe , c'est que plus on est nombreux, plus chacun de nous se spécialise dans un métier,... plus on devient interdépendant les uns des autres: c'est avantageux dans la plupart des situations, mais en cas de grosse catastrophe brutale c'est inconvénient (c'est un peu comme la différence entre les cellules de notre corps et les bactéries).

J'ai l'impression que le climat peut être un bon indicateur du point d'inflexion (cité tout à l'heure), car il interagit avec presque tous les êtres vivants de planète.

bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Multifactoriel vs multi-causal c'est pas trop le problème quand ça devient impossible d'arrêter le bateau, l'humanité en est réduite alors à observer son propre naufrage. Notre civilisation est aussi massive et insubmersible que Titanic à son départ de Southampton ... on connait la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En France en tous cas, pas vraiment de "pause"...

[Ce message a été modifié par Kaptain (Édité le 14-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben regarde ton graph. Depuis dix ans on est en pause si. On est en haut du plateau mais ça ne monte plus :/ C'est ça qui fout la merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Arf, tu as raison... Je ferais mieux de me la fermer des fois...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Desmoulins ce n'est pas parce qu'on voit un plateau sur les 8 dernières années qu'il n'y a pas eu d'évolution sur ne serait-ce que les 30 dernières année... Le pas de temps pour évaluer une pause n'est pas 8 ans mais il faut au moins 30-50 ans pour statuer sur si c'est une pause ou pas. C'est suspect de dire qu'il y a une pause avec un pas de mesure aussi faible, car sur ces 8 ans de multiples causes peuvent "influencer" la courbe. Il est mathématiquement impossible de prétendre qu'il s'agit d'une pause dans le RC.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah si, la courbe montre une pause. Mais comme c'est sur une durée plutôt courte, on ne peut rien conclure. Ni dans un sens (il y a vraiment une pause, c'est bizarre), mais ni dans l'autre (mais non ce n'est pas une pause).

De toute façon la température globale dépend de plein de paramètres secondaires (ou même primaires, mais là c'est un autre débat). Je ne serais absolument pas étonné si la courbe re-baissait avant de repartir.

(Merci Pascal pour ce lien très instructif !)

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 14-04-2014).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this