Sign in to follow this  
frédogoto

climatoogue vs climatoseptique

Recommended Posts

Dans le numéro 500 de la Recherche du mois de juin, un article : "Les climato-sceptiques à l'assaut de l'Académie des Sciences" révèle qu'au sein de l'Académie des sciences, le président et la secrétaire perpétuelle sont climato-sceptiques et pourraient réussir à imposer qu'un point de vue minoritaire climato-sceptique soit annexé à l'avis sur la question climatique qui devrait être publié à l'occasion de la conférence internationale sur le climat à Paris.

Claude Allègre fondateur de la Fondation Ecologie d'avenir a fait héberger sa Fondation par l'Institut de France. 14 académiciens des sciences (sur 264) font partie de cette Fondation dont Vincent Courtillot, Bernard Meunier (président), Catherine Bréchignac (secrétaire perpétuelle).

Le lobby climato-sceptique serait suffisamment influent pour, par exemple, empêcher l'entrée de Jean Jouzel à l'Académie des sciences qui serait ainsi le seul médaillé d'or du CNRS à n'y pas siéger ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Je trouve étonnant qu'on parle souvent du réchauffement climatique et du GIEC aux infos, à la radio, dans les articles, les débats... et qu'ils disent que l'homme a l'effet principal sur l'évolution du climat alors que c'est exagéré puisque les scientifiques n'en savent pas encore assez, ne sont pas encore assez d'accord entre eux sur certain domaines...alors que sur l'environnement (animaux, plantes) ils parlent rarement d'organismes intergouvernementales pour la survie des espèces de la faune et flore sauvages menacées d'extinction.

Par exemple dans C dans l'Air plusieurs fois ils ont parlé du réchauffement climatique en parlant que du CO2 et l'économie mais jamais de la destruction des animaux par les hommes sauf sur les abeilles par les pesticides mais pas par la chasse...

Même quand une espèce disparaît à cause l'homme, fait dramatique, ils nous n'en parlent pas comme par exemple quand le dernier léopard des montagnes en Egypte a été tué le 27/12/2014 par un homme etc. Cela montre que l'homme a toujours bp d'influences sur la destruction de la faune et flore avec des armes ou... et qu'il faudrait réagir avant que tout les animaux... disparaissent. Déjà qu'en France cela a été difficile avec l'Etat pour réintroduire les ours des Pyrénées avant leur disparition dû à l'homme qui avaient bp diminué à cause de l'homme et encore maintenant les médias en parlent que dans le sens des problèmes entre les éleveurs et les ours donc à croire que c'est fait pour amener des pb.

Même les ministres qui parlent souvent du CO2 ils ne parlent pas bp des effets de l'hommes sur les animaux sauf avec les pesticides et même des fois ils réagissent en abusant envers la nature quand on voit que le samedi 28 juin 2014 Ségolène Royal, a décidé, de « mieux protéger les éleveurs » en facilitant les tirs contre ces animaux protégés, oui se qui sont protégés donc qui sont d'un nombre minable à cause de l'homme.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
williams , tu as tout compris:

tant qu'on de touche pas à l'intégrité physique d'une population qui a un pouvoir de vote déterminant,tant qu'on ne touche pas au fric de ceux qui ont du poids...ON S'EN BRANLE du réchauffement climatique.

Mieux, le réchauffement climatique est une solution :
-affamer ceux qui n'ont les moyens de se nourrir et se révoltent
-inventer des solution technologiques au réchauffement qui créeront des niches avec d'énormes profits à la clé sur le marché
-tuer les trop fragiles (vieux depuis longtemps à la retraite ou les jeunes à la santé fragile) pour mieux sélectionner les humains les plus résistants

on s'en fout qu'une espèce meurt: on aura toujours des élevages pour nous nourrir... bientot on fabriquera le lait et la viande par multiplication cellulaire sans animaux (plus besoin de brigitte bardaux)

on s'en fout de provoquer une extinction de masse, car en cas de développement de maladie contagieuse et mortelle, les labos s'en mettrons plein les poches

bref plus t'es riche, moins tu dépend de la nature, et plus tu faire du profit sur le dos de ceux qui en dépendent le plus... jusqu’où on peut aller comme ça ?très loin car on a actuellement dans le monde 1 milliardaire pour plusieurs millions de pauvres sacrifiables

alors ne vous inquiétez pas : L’ÉCONOMIE FAIT LE MAL, MAIS ELLE LE FAIT BIEN

Share this post


Link to post
Share on other sites
" et qu'ils disent que l'homme a l'effet principal sur l'évolution du climat alors que c'est exagéré puisque les scientifiques n'en savent pas encore assez"

Vous êtes un plaisantin!!

A un moment donné dans cette conférence, cet autre plaisantin parle du tour de force des climato-sceptiques, à savoir ne rien faire d'autre que de tenter de s'adapter...

https://www.youtube.com/watch?v=bFoSmr8TISg

Oui, j'ai vu ce que décrit "La Recherche" sur le pouvoir de nuisance de quelques personnes "haut placées"...

je rajoute un lien à voir à partir de la 45ème minute...
https://www.youtube.com/watch?v=NlP8bom5F9k]https://www.youtube.com/watch?v=NlP8bom5F9k

[Ce message a été modifié par Pascal C03 (Édité le 31-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
La « pause » du réchauffement climatique était un mirage !

C'est le titre d'un article du Monde qui reprend une publication scientifique dans Science: http://www.lemonde.fr/climat/article/2015/06/04/la-pause-du-rechauffement-climatique-etait-un-mirage_4647745_1652612.html

Et le lien vers l'article dans Science: http://www.sciencemag.org/content/348/6239/1066.full (à l'heure où je tape ce message le lien donné sur Le Monde est invalide).

Pas eu le temps de tout lire, mais voici un petit extrait:

quote:
Cette fois, en tenant compte de trois grands biais des systèmes de mesures et en considérant une période de temps légèrement étendue, Thomas Karl et ses coauteurs montrent qu’il n’y a nulle pause depuis 1998. Leur réanalyse des données de température rend obsolètes les calculs du GIEC et montre que la tendance au réchauffement a été identique entre 1951 et 2014 et entre 1998 et 2014.

Ça va pas faire plaisir à certains qui disent que le réchauffement climatique s'est arrêté en 1998...

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Ça va pas faire plaisir à certains qui disent que le réchauffement climatique s'est arrêté en 1998

T'inquiètes pas, ils vont probablement nous dire que c'est de la manipulation de données et donc de l'arnaque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui enfin c'est un peu court : LE GIEC LUI-MÊME disait qu'il y avait effectivement une pause ! Alors ? Le GIEC raconte des conneries ? (je précise que je ne suis pas un anti-réchauffiste...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le lien est ici:
http://www.noaanews.noaa.gov/stories2015/noaa-analysi s-journal-science-no-slowdown-in-global-warming-in-recent-years.html

à la fin de l'article :

However, over the full period of record, from 1880 to present, the newly calculated warming trend is not substantially different than reported previously (0.68°C / Century (new) vs 0.65°C / Century (old)), reinforcing that the new corrections mainly have in impact in recent decades.

Donc 0.68° / siècle

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 05-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Oui enfin c'est un peu court : LE GIEC LUI-MÊME disait
> qu'il y avait effectivement une pause ! Alors ? Le GIEC
> raconte des conneries ? (je précise que je ne suis pas un
> anti-réchauffiste...)
--------------------------------------------------------

Tu as raison, car en modifiant une fois de plus les données enregistrées ces dernières années pour les raisons qu'ils disent alors cela montre qu'on ne peut plus se baser à ce qu'ils nous disent, car des données enregistrées il y a 1 ou 2 ou... ans ne devraient pas être modifiées surtout vu la technologie importante... qui a été utilisée cette dernière décennie.

De plus ils modifient de plus en plus les données avec divers excuses pour que les courbes d'évolutions des températures soient telles comme ils ont prévu. Il y a de plus en plus de trafique dans tout ceci et cela peut être vérifié en analysant bp de données.

Puis si l’ensemble des corrections appliquées conduit à effacer la fameuse « pause » alors cela montre qu'on ne peut pas se baser aux divers rapports du GIEC puisqu'au dernier rapport ils reconnaissaient qu'il y avait cette pause c'est à dire ce "hiatus".

Donc c'est à ne plus comprendre se qu'ils nous disent malgré la technologie utilisées depuis longtemps !

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Doublon

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 07-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était donc pas du 2nd degré kaptain ?

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 07-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
triplon

P... de clavier!

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 07-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben non mais bordel, faudrait savoir quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites
kaptain : En gros ce que je crois comprendre , Il n'y a pas de hiatus si dans la cause précédente des années à forte croissance de température (env 0,2°/dec)une partie était aussi due aux variabilités naturelles . Donc on reviendrait à une croissance des températures de 0,1°/dec due au carbone +/- 0,1°/dec du à la variabilité naturelle +/- d'autres aléas inconnus ( volcan... ) . Il me semble que ce truc avait été abordé par JLD qui disait que l'hypothétique hyatus était du à la prise en compte d'un point extrème, j'étais d'accord avec lui mais il manquait la suite de l'explication.

Voilà il y a bien un réchauffement mais moins fort que celui qui prenait en compte la variabilité naturelle.Et voilà aussi qui devrait réconcilier les extrémistes des deux bords.

Williams : c'est toi qui a mis en ligne cette vidéo ? "https://www.youtube.com/watch?v=Q8gcNHJ67pM "

dommage que c'est un peu flou mais j'ai bien apprécié .

[Ce message a été modifié par stanley (Édité le 08-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
> Williams : c'est toi qui a mis en ligne cette vidéo ?
> " https://www.youtube.com/watch?v=Q8gcNHJ67pM "
>
> dommage que c'est un peu flou mais j'ai bien apprécié .
--------------------------------------------------------------

Oui c'est bien moi Stanley car ici c'est un climatologue connu qui parle sans s'engager dans la politique comme certain, en parlant souvent de l'économie...

Car ceci montre bien que les facteurs naturels jouent un rôle plus important que ce J Jouzel nous dit et que l'effet anthropique a comme rôle d'amplifier le réchauffement climatique naturel et n'est pas la cause principale comme vous lisez régulièrement. Puis cela montre comment c'est complexe le mécanisme de la climatologie et qu'ils ne peuvent pas affirmer certaine(s) chose(s) qu'ils nous affirment.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
williams,
Le titre de la conférence est : "La variabilité du système naturel peut-elle moduler le forçage par les gaz à effet de serre". Cette conférence ne va pas tellement dans ton sens. Christophe Cassou ne dit pas, comme tu l'écris que :
quote:
l'effet anthropique a comme rôle d'amplifier le réchauffement climatique naturel et n'est pas la cause principale comme vous lisez régulièrement

mais, bien au contraire, que la variabilité du système naturel peut moduler le réchauffement par les gaz à effet de serre. Il explique que le palier n'est pas une suprise, vers 28:46 :
quote:
le climat ne se réchauffera pas de manière régulière il y aura des fluctuations"

et dans sa conclusion vers 31:40 :
quote:
alors que le dérèglement climatique d'origine anthropique lui se poursuit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourtant dans la vidéo il nous dit bien mot pour mot vers 20 mn :

" le hiatus s'explique par Soleil+éruptions volcaniques+AMO+PDO qui CONTROLENT se ralentissement du réchauffement observé ces dernières années. Et à tout cela CE SUPERPOSE le forçage du au CO2. "

Puis tu regardes que la projection climatique au lieu de regarder la prévision climatique et l'inconvénient c'est que bp confondent ceci puisqu'ils parlent que de l'influence du CO2 sur le climat comme le montre les articles... alors que la prévision climatique c'est l'effet de l'influence du CO2 qu'on nous parle souvent + l'effet de la variabilité internet donc naturel... (AMO+PDO...) qu'on nous parle rarement voir jamais.

Et je n'ai jamais dis que l'effet anthropique (qui est un des facteurs influençant le climat) c'était arrêté donc je ne vois pas pourquoi tu me dis que dans sa conclusion qu'il dit "alors que le dérèglement climatique d'origine anthropique lui se poursuit".

Williams

[Ce message a été modifié par williams (Édité le 09-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
la carte 30:43 résume le débat de ce forum: importance de la variabilité climatique et détection du forçage selon la position de la mesure de la température....
Aux US et en europe on sera parmi les derniers a "morfler en moyenne", mais on est pas loin d’être les premiers a en être la cause (la chine dans le milieu de tableau).
La c'est sur...on ne vas pas se priver de changer de modèle économique pendant encore env.20 ans mini car l'électeur (le consommateur) de base ne détectera pas le changement.
Donc quand nous commencerons a changer de mode de conso, il sera tard et le forçage sera plus intense. Bref un partie de mon ptit message ironique plus haut a des chances de se vérifier.

[Ce message a été modifié par LAURATT (Édité le 09-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les océans absorberaient 30% des supposées émissions de carbone dues à l'activité humaine. http://www.lemonde.fr/climat/article/2015/06/08/l-ocean-absorbe-30-des-emissions-de-co2-dues-aux-activites-humaines_4649587_1652612.html

A t'on constaté une acidification des océans? Si c'est le cas peut-on l'expliquer par un phénomène naturel?

Mmmmh?


[Ce message a été modifié par jmpg86 (Édité le 10-06-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
williams, "qui contrôle(nt) ce ralentissement" ça veut dire que ce qui est contrôlé par le soleil, les éruptions, l'oscillation atlantique et surtout pacifique c'est le RALENTISSEMENT du réchauffement climatique observé ces dernières années.

Autrement dit Christophe Cassou ne conteste absolument pas l'importance du forçage par les gaz à effet de serre d'origine anthropique, simplement il explique (à tort ou à raison) que le réchauffement dû aux gaz à effet de serre d'origine anthropique est modulé par des causes naturelles, et surtout par le Pacifique ces 15 dernières années.

Encore autrement dit, ces quinze dernières années, d'après lui, la modulation naturelle due essentiellement au Pacifique a masqué l'inéluctable réchauffement par les gaz à effet de serre d'origine anthropique.

On est d'accord, là ? c'est pour cela que je trouvais que, bien qu'invité par l'Académie des Sciences et son lobby climato-sceptique, sa conférence n'allait pas trop dans ton sens .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pfff....toutes ces discussions stériles sur les causalités du réchauffement climatique sont d'une longueur monotone.
Déjà, certains doutent sérieusement que le réchauffement climatique soit confirmé et d'autres, lorsqu'ils l'acceptent, que celui-ci soit en partie d'origine humaine.
Autant ne rien faire et continuer à émettre du CO2 (entre autre) à profusion.
J'ai fait un petit calcul qui consiste à déterminer la quantité de CO2 dispersé uniquement par les automobiles en France chaque année, en partant d'une moyenne de 10 000 km par an sur un parc de 30 000 000 de bagnoles. Verdict facile à établir = 30 000 000 de tonnes. Il ne s'agit que de voitures et uniquement pour la France, je le rappelle.
Puisque ce gaz est un gaz à effet de serre (comment en douter encore ???), ces chiffres parlent d'eux-même.
Pardon pour cette intrusion. Vous pouvez continuer vos branlettes intellectuelles !

Share this post


Link to post
Share on other sites
> williams, "qui contrôle(nt) ce ralentissement" ça veut dire que ce qui est
> contrôlé par le soleil, les éruptions, l'oscillation atlantique et surtout
> pacifique c'est le RALENTISSEMENT du réchauffement climatique observé ces
> dernières années.
> Autrement dit Christophe Cassou ne conteste absolument pas l'importance du
> forçage par les gaz à effet de serre d'origine anthropique, simplement il
> explique (à tort ou à raison) que le réchauffement dû aux gaz à effet de
> serre d'origine anthropique est modulé par des causes naturelles, et
> surtout par le Pacifique ces 15 dernières années.
>
> Encore autrement dit, ces quinze dernières années, d'après lui, la
> modulation naturelle due essentiellement au Pacifique a masqué
> l'inéluctable réchauffement par les gaz à effet de serre d'origine
> anthropique.
>
> On est d'accord, là ? c'est pour cela que je trouvais que, bien qu'invité
> par l'Académie des Sciences et son lobby climato-sceptique, sa conférence
> n'allait pas trop dans ton sens.
------------------------------------------------------------------

ChiCyg, si quand tu dis "l'inéluctable réchauffement par les gaz à effet de serre d'origine anthropique" tu parles que d'influence du CO2 et non de l'évolution des températures là je suis d'accord car comme je l'ai déjà dis l'effet naturel et l'effet anthropique se contrebalancent c'est pour cela qu'il y a un hiatus depuis 17 ans.

Comme on a pu voir entre 1880 et 1910 quand l'effet naturel avait à peut près la même influence alors la température a par contre baissé du fait que l'effet anthropique était faible voir nul à cette période puis de 1945 à 1976 il y a eu l'effet naturel qui avait à nouveau la même influence et là la température a baissé bp moins du fait que l'effet anthropique était plus importante que la fois précédente et depuis 1998 c'est pareil sauf que c'est plutôt une stabilisation de la température pour les mêmes raisons.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Denis Corretcher: 30 MT/ an pour 30 000 000 de voitures

Emission C02 2014 pour la france 730MT !!

Même en arrêtant de rouler on "descend" seulement !! à 700MT!!!

Pfou....! .....Bon bah....... j'arrête de calculer c'est trop déprimant .


Sur le coup on ne comprend pas l'intérêt de la voiture électrique quand elle n'est pas electro-nucléaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De toute façon le suicide collectif est amorcé et nous voyons bien qu'aucune décision n'est prise pour limiter les dégâts.
En vérité je vous le dis, voici ce qui va advenir : l'humanité va continuer à se répandre avec sa goinfrerie habituelle, appauvrissant les richesses naturelles liées à la surconsommation démesurée (surtout que les pays émergents n'en n'ont rien à foutre du RC et de la protection de l’environnement, d'autant plus que nous n'avons pas de leçon à leur donner de ce côté là) jusqu'à un bouleversement climatique majeur qui va l'obliger à reconsidérer son comportement irresponsable.
Une nouvelle catastrophe planétaire s'ajoutera aux précédentes, ce qui permettra à Dame nature de jouer encore aux dés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si si Denis, la Chine, enfin le PCC, se méfie car trop de pollution - cad, un pays devenu par trop meurtrier pour sa population et c'en est fini du bel équilibre... Le PCC serait renversé par une population à bout...
L'Inde pourrait aussi se réveiller dans ce sens...
Mais bon, cela ne changera pas grand chose au résultat final...

Le pb des climatosceptiques, c'est qu'ils sont peu nombreux 3% des scientifiques mais qu'ils appliquent le principe bien connu : dire une contre vérité une fois fera ressortir que c'est un mensonge mais le crier 10 000 fois et cela devient une vérité... Chercher l'auteur...

Un décompte des interventions du dernier climatosceptique sur ce fil est navrant. Des interventions à tous bouts de champs pour soutenir tout et n'importe quoi...
Par ailleurs : zéro intervention sur aucun autre des fils des autres rubriques de ce forum...

On appelle ça comment?

L'homme injecte dans l'atmosphère toutes les secondes l'énergie de 3 petites bombes atomiques... Bien sûr, cela reste sans conséquence sur la température de l'atmosphère...
Certains le pensent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this