bernastro

Nouvelles d' ALMA

Messages recommandés

http://www.insu.cnrs.fr/node/5229

À 13 milliards d’années lumière, ALMA et le VLT observent de la poussière dans une galaxie à peine formée.
Située à 13 milliards d’années-lumière, la galaxie A1689-zD1 qui a été observée est extrêmement distante et typique des premières galaxies formées dans l’histoire de l’Univers. Une observation faîte à la fois dans l’ultraviolet et l’infrarouge lointain a permis de mettre en évidence que ce système est ”déjà” très évolué. En effet, la proportion de poussière qu'il renferme est semblable à celle d'une galaxie mature telle que la Voie Lactée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux superbes observations du réseau ALMA

D’abord celle d’un « anneau d’Einstein » : une galaxie lointaine sujette à un effet de lentille gravitationnelle forme un cercle parfait (voir l’animation en bas pour bien visualiser le phénomène)
http://www.almaobservatory.org/en/press-room/press-releases/820-alma-sees-einstein-ring-in-stunning-image-of-lensed-galaxy

Ensuite, plus proche de nous, dans notre système solaire, l’observation de l’astéroïde Junon qui se situe actuellement à 295 millions de km de la Terre :
http://www.almaobservatory.org/en/press-room/press-releases/819-asteroid-juno-seen-traveling-through-space-in-new-alma-images-and-animation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

superbes résultats ! l'animation du premier sujet me fait penser au film de fredogoto posté dans la galerie images!
merci!
polo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà un nouveau communiqué de l'ESO qui relance l'enthousiasme pour la "quête du Graal" :
http://www.eso.org/public/france/news/eso1513/

« …Pour la première fois des astronomes ont détecté la présence de molécules organiques complexes, les briques élémentaires de la vie, dans le disque protoplanétaire entourant une jeune étoile. Cette découverte, réalisée avec le grand réseau (sub)-millimétrique de l’Atacama (ALMA), confirme que les conditions qui ont donné naissance à la Terre et au Soleil ne sont pas uniques dans l’Univers. Les résultats de cette étude sont publiés dans l’édition du 9 avril 2015 de la revue Nature… »
(…)
« …Un point important à noter est que les molécules détectées par ALMA sont bien plus abondantes que ce qui aurait été trouvé dans des nuages interstellaires. Ceci indique que les disques protoplanétaires sont très efficaces pour former des molécules organiques complexes et qu’ils sont également capables de les former sur des échelles de temps relativement courtes… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela démontre, s'il était encore nécessaire, l'universalité de la chimie organique.
on a déjà trouvé depuis des lustres toutes sortes de molécules organiques complexes dans les nuages interstellaires, et même des acides aminés.. On savait donc déjà que le système solaire n'était pas une exception sur ce plan..
Ce qui est intéressant (mais pas forcément surprenant à mon sens), c'est que ces molécules organiques complexes paraissent ici encore bien plus abondantes dans le disque protoplanétaire de l'étoile "MWC 480", disque bombardé par un rayonnement intense et les ondes de choc.
Le nucléaire c'est la vie !

Ensuite nous savons que l'Univers contient tous les éléments dont sont constitués les êtres vivants : l'hydrogène et l'oxygène dont est formée l'eau, le corps le plus fondamental, puis le carbone que l'on trouve dans toutes les molécules organiques et l'azote dans les protéines et enfin le soufre, le phosphore et les éléments minéraux comme le calcium, le sodium et le potassium.
Reste à trouver par quels processus biochimiques très spécifiques inventés par la nature la vie réussit à "émerger". En tout cas au moins ici, sur Terre.

On n'en sait toujours rien, ou pas grand chose, encore aujourd'hui..


Coïncidence, en 2014 ALMA avait permis l'image étonnante d'un disque protoplanétaire autour d'une étoile jeune "HL Tauri" qui, tout comme "MWC 480", est âgée de 1 million d'années et est située à 450 millions d'années-lumière ! :

http://www.science-et-vie.com/2014/11/embargo-alma-observe-systeme-planetaire/

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 09-04-2015).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"...On n'en sait toujours rien, ou pas grand chose, encore aujourd'hui.."
(Vauffy)

Il y a cette piste très simple et très intéressante :
http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-la-vie-est-elle-nee-dans-une-goutte-d-eau-2015-02-06


Science et Vie avait consacré un dossier et sa couv' à la découverte (n° de février)

On finira bien par trouver la recette un jour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...ça aussi c'est incroyable, c'est même philosophiquement assez dingue, la preuve de l'universalité de la vie est là sous nos yeux.

Une tranche d'histoire est en train de s'écrire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Découvrir que les processus biochimiques (dont je parlais plus haut) s'accélèrent notablement dans une nano-goutte d'eau, c'est très intéressant bien sûr, mais ce n'est en rien décisif dans la compréhension de l'émergence du vivant..

Comme l'a souligné l'un des intervenants, ce n'est que l'un des phénomènes contingents (parmi d'autres) que déploie la nature pour permettre et/ou accélérer le processus de complexification des molécules pour, par exemple, synthétiser les molécules constitutives de l'ARN et de l'ADN. Sauf qu'il existe encore bien des étapes à franchir après ça pour conduire au vivant.

Et on ne connaît pas grand chose du processus lui même. Si ce n'est, comme il a été souligné, qu'il repose sur une certaine organisation des ingrédients. Plus cette organisation est complexe, riche de multiples ramifications hiérarchisées, plus les propriétés émergentes ont la probabilité d'apparaître.
Mais nous ignorons totalement les étapes de ce processus et on ne connaît même pas toutes les conditions nécessaires, seulement certaines qui la favorisent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une tranche d'histoire ...

faut peut etre pas exagerer non plus. CH3CN, la molecule en question se retrouve communement partout dans le milieu interstellaire, et est meme detectee jusqu'a un redshift de z=0.89.
(conclusion: la vie est aussi existante a z=0.89 ???????)

Dire que cette molecule est complexe, c'est peut etre aussi un peu tirer la facon de vendre un papier a Nature. C'est pas des qu'il y a deux atomes de carbone dans une molecule qu'on obtient la vie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah dommage désolé pour mon ignorance, et merci messieurs de m'éduquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jackbauer 2 :

quote:
Ensuite, plus proche de nous, dans notre système solaire, l’observation de l’astéroïde Junon qui se situe actuellement à 295 millions de km de la Terre : http://www.almaobservatory.org/en/press-room/press-releases/819-asteroid-juno-seen-traveling-through-space-in-new-alma-images-and-animation[/quote]
Ben ! C'est plutôt décevant côté résolution !

Le vénérable (reboosté quand même en AO) Hooker du Mt Wilson faisait bien mieux, il y plus de dix ans !

https://www.cfa.harvard.edu/news/archive/pr0318image.html
https://www.cfa.harvard.edu/news/archive/pr0318.html

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 10-04-2015).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça n'a rien à voir ; Je cite le communiqué :
"In contrast to optical telescopes, which capture the reflected light from the Sun, the new ALMA images show the actual millimeter-wavelength light emitted by the asteroid..."

De plus, il faudrait voir à quelle distance se trouvait Junon au moment où ont été prises les vues que tu présentes
Junon sera au plus près en 2018 ; Si ALMA (et cette fois avec toutes ses antennes)refait une observation ça devrait être bien meilleur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

JMBeraud > "Ah dommage désolé pour mon ignorance, et merci messieurs de m'éduquer"

Aucune prétention pour moi d'"éduquer" quiconque et, par ailleurs, il ne s'agit pas de "minimiser" les découvertes signalées plus haut par Jack, mais plutôt de les mettre en perspective.. Car ce sont des "petits pas" certes, mais ils concourent à une meilleure compréhension du développement de la chimie prébiotique et de son universalité..

De plus, dans ce monde le plus souvent incrédule et désabusé, et tout en veillant à conserver un minimum d'esprit critique, il est plus que jamais précieux de conserver sa capacité à s'enthousiasmer.
C'est ce qui permet le plus souvent d'entreprendre et d'avancer en écartant les doutes inutiles et improductifs.
Bref, ne change rien JM ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut surtout noter que ces extraordinaires observations ont été réalisées avec une trentaine d'antennes seulement. La promesse d'observer avec 66 antennes s'éloigne lentement mais sûrement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils n'arrivent pas à corréler toutes les antennes, je crois même qu'ils ont renoncé...
Pour l'appel à observation qui couvre la période sept 2015 sept 2016, ils ne proposent que 36 antennes de 12 m, ou les antennes de 7 m.

La mise au point de cet engin est TRES longue.................

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on prend conscience des difficultés que représente cette corrélation et des moyens à mettre en œuvre, on est moins surpris...


Glané sur le Net :

Le corrélateur est un élément fondamental d'ALMA, un télescope astronomique composé d'un réseau de 66 antennes en forme d'assiette. Les 134 millions de processeurs du corrélateur combinent et discriminent en permanence le faible signal reçu par les antennes du réseau ALMA, qui peuvent être séparées par une distance pouvant aller jusqu'à 16 kilomètres, permettant ainsi aux antennes de fonctionner ensemble comme un seul énorme télescope. Les informations collectées par chaque antenne doivent être combinées avec celles provenant de toutes les autres antennes. A la capacité maximum du corrélateur, qui correspond à 64 antennes, 17 quadrillons d'opérations doivent être effectuées toutes les secondes. Le corrélateur a été spécialement construit pour cette tâche, mais le nombre d'opérations effectué par seconde est comparable à la capacité du superordinateur d'usage général le plus rapide au monde.


Source : http://www.eso.org/public/france/news/eso1253/

A plus de 5000 mètres, l'air est rare et il faut doubler le niveau normal de ventilation pour refroidir le calculateur, qui consomme pas moins de 140 kilowatts de puissance électrique. Avec cet air raréfié il n'est pas possible d'utiliser des ordinateurs avec des disques rotatifs car leurs têtes de lecture/d'écriture ont besoin d'un coussin d'air pour leur éviter de venir frotter le disque. Par ailleurs, compte tenu de l'activité sismique du Chili, le corrélateur a dû être conçu pour résister aux vibrations qui accompagnent les tremblements de terre.
Ces photos montrent quelques racks du corrélateur, installé dans le bâtiment technique du site des opérations du réseau ALMA.

On voit ici l'un des 4 quadrants du corrélateur. Le système complet comporte quatre quadrants identiques :


Juan Carlos Gatica, un des techniciens en charge de ce super-calculateur, vérifie l'électronique du corrélateur ALMA. Pour effectuer son travail dans de bonnes conditions, compte tenu de l'altitude élevée, il utilise une source d'oxygène supplémentaire qu'il porte sur le dos :



Source : http://www.zdnet.fr/actualites/le-datacenter-le-plus-haut-du-monde-au-chili-a-5104-m-d-altitude-39785703.htm

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 11-04-2015).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils n'arrivent pas à corréler toutes les antennes, je crois même qu'ils ont renoncé...
(SuperF)

C'est une blague ? Ils n'avaient pas évalué les difficultés avant de se lancer dans un projet d'un tel coût ?
Il y a un problème là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le VLT au fait ? Ils sont parvenus à fabriquer une image en corrélant les 4 télescopes ou pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas vraiment...

Ca, c'était de la "com"...

En fait, le VLTI, c'est essentiellement les quatre télescopes de 1.8 m... Les 8 m sont peu sollicités.

Et oui, le VLTI a sorti quelques images, et de la science, bien sûr, mais on est quand même dans la recherche technologique, beaucoup...

Ce n'est pas un Celestron, c'est clair................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Serge, je n'étais pas au courant, mais je ne suis qu'à moitié surpris : le challenge était extrêmement ambitieux tout de même...
Jack, à ce niveau de complexité, chaque nouvel instrument est son propre prototype : on espère qu'il fonctionnera, on met tout en oeuvre pour y parvenir, mais comment le savoir sans le construire ?
En sciences nos connaissances ne progressent qu'en explorant nos ignorances : c'est aussi vrai de la technologie - qui n'est rien d'autre ici que de la science appliquée à son propre objet
Plus grand, plus profond, plus petit, plus lointain, plus vite, plus bref, plus complexe : notre compréhension du monde repose en grande partie sur notre capacité à l'observer sur des échelles de temps et d'espace toujours plus éloignées de nos perceptions naturelles ; nos instruments de mesure et d'observation sont les prothèses toujours plus sensibles, au spectre toujours plus vaste, dont nous nous dotons pour transcender nos limitations sensorielles.
Cette extension ne peut aller sans flirter sans cesse avec les limites : je ne connais aucune autre façon de les repousser...
Et flirter avec les limites, c'est toujours dans une certaine mesure prendre des risques
Il faut les assumer ou bien renoncer tout simplement à chercher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant tout ça. Et les 2 kecks, on est arrivé à les corréler ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont arrêtés les frais...
Les Hawaiiens natifs ont refusé qu'on installe de petites unités à côté des deux grands, le projet a été stoppé...

Il y a un projet fou, c'est Ohana... Relier les grands télescopes du Mauna Kea par fibres optiques, c'est soutenu par un astronome génial, Guy Perrin avec qui j'ai plein de souvenirs... Mais c'est de la SF, malheureusement, pour l'instant...

S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 12-04-2015).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.almaobservatory.org/en/press-room/press-releases/828-alma-discovers-proto-super-star-cluster-a-cosmic-dinosaur-egg-about-to-hatch

ALMA découvre un « œuf de dinosaure cosmique »…

Les amas globulaires - agglomérations éblouissantes de jusqu'à un million anciennes étoiles - sont parmi les plus anciens objets de l'univers. Bien que nombreux dans et autour de nombreuses galaxies, des exemples de nouveau-nés sont infiniment rare et les conditions nécessaires pour créer de nouveaux n’ont jamais été détecté jusqu'à présent. Des astronomes utilisant l'Atacama Large Millimeter / submillimeter Array (ALMA) ont découvert ce qui pourrait être le premier exemple connu d'un amas globulaire sur le point de naître: un nuage incroyablement massif, extrêmement dense, mais sans étoile de gaz moléculaire. "Nous assistons peut-être à l'une des plus anciens et plus extrêmes modes de formation d'étoiles dans l'univers", a déclaré Kelsey Johnson, un astronome de l'Université de Virginie à Charlottesville et principal auteur sur un papier accepté pour publication dans l'Astrophysical Journal. "Cet objet remarquable semble dire qu'il a été arraché directement au jeune univers. Découvrir quelque chose qui a toutes les caractéristiques d'un amas globulaire et qui n'a pas encore commencé à faire d’étoiles, est comme trouver un oeuf de dinosaure qui est sur le point d'éclore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant