Sign in to follow this  
jackbauer 2

PLANCK : publication des résultats le 21 mars prochain...

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
C'est déjà dans le prochain C&E. Il sera en kiosque le 23 je pense. Mais je ne peux pas en dire plus On peut dire qu'il y a des petites surprises, mais pas de révolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le communiqué de l'ESA : http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Planck/Planck_reveals_an_almost_perfect_Universe

Extraits :

« …Overall, the information extracted from Planck’s new map provides an excellent confirmation of the standard model of cosmology at an unprecedented accuracy, setting a new benchmark in our manifest of the contents of the Universe…

(…)

« …One of the most surprising findings is that the fluctuations in the CMB temperatures at large angular scales do not match those predicted by the standard model – their signals are not as strong as expected from the smaller scale structure revealed by Planck… »

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci jackbauer 2 Et aussi : http://www.esa.int/For_Media/Press_Releases/Planck_reveals_an_almost_perfect_Universe
quote:
Since the release of Planck’s first all-sky image in 2010, we have been carefully extracting and analysing all of the foreground emissions that lie between us and the Universe’s first light, revealing the cosmic microwave background in the greatest detail yet,” adds George Efstathiou of the University of Cambridge, UK.

One of the most surprising findings is that the fluctuations in the CMB temperatures at large angular scales do not match those predicted by the standard model – their signals are not as strong as expected from the smaller scale structure revealed by Planck.

Another is an asymmetry in the average temperatures on opposite hemispheres of the sky. This runs counter to the prediction made by the standard model that the Universe should be broadly similar in any direction we look.

Furthermore, a cold spot extends over a patch of sky that is much larger than expected.

The asymmetry and the cold spot had already been hinted at with Planck’s predecessor, NASA’s WMAP mission, but were largely ignored because of lingering doubts about their cosmic origin.

“The fact that Planck has made such a significant detection of these anomalies erases any doubts about their reality; it can no longer be said that they are artefacts of the measurements. They are real and we have to look for a credible explanation,” says Paolo Natoli of the University of Ferrara, Italy.

“Imagine investigating the foundations of a house and finding that parts of them are weak. You might not know whether the weaknesses will eventually topple the house, but you’d probably start looking for ways to reinforce it pretty quickly all the same,” adds François Bouchet of the Institut d’Astrophysique de Paris.

One way to explain the anomalies is to propose that the Universe is in fact not the same in all directions on a larger scale than we can observe. In this scenario, the light rays from the CMB may have taken a more complicated route through the Universe than previously understood, resulting in some of the unusual patterns observed today.

“Our ultimate goal would be to construct a new model that predicts the anomalies and links them together. But these are early days; so far, we don't know whether this is possible and what type of new physics might be needed. And that's exciting,” says Professor Efstathiou.


Soit :

"Depuis la première image de Planck du ciel entier en 2010, nous avons soigneusement analysé et extrait toutes les émissions d'avant plan qui se trouvent entre nous et la première lumière de l'univers, révélant le fond cosmique micro onde en plus grand détail que jamais" ajoute George Efstathiou de l'université de Cambridge.

Une des plus surprenantes découvertes concerne les fluctuations de température du CMB à grande échelle qui ne correspondent pas à celles prévues par le modèle standard - leurs signaux ne sont pas aussi forts que ce qui est attendu par les structures à petite échelle révélées par Planck.

Une autre découverte est une asymétrie des températures moyennes sur des hémisphères opposés du ciel. Cela va à l'encontre de la prédiction faite par le modèle standard que l'univers devrait être largement similaire dans toutes les directions d'observation.

De plus, un "spot" froid qui s'étend sur un morceau ce ciel est bien plus grand que prévu.

L'asymétrie et le "spot" froid ont déjà été repérés par le prédécesseur de Planck, la mission WMAP de la NASA, mais ont été largement ignorés du fait de doutes persistants sur leur origine cosmique.

"Le fait que Planck ait réalisé une détection significative de ces anomalies efface tous les doutes sur leur réalité ; il ne peut plus être dit que ce sont des artefacts de mesures. Ils sont réels et nous avons à chercher une explication crédible", dit Paolo Natoli de l'Université italienne de Ferrara.

"Imaginez qu'on expertise les fondations d'une maison et qu'on trouve que certaines parties sont faibles. Vous pourriez ne pas savoir si les faiblesses vont éventuellement faire s'écrouler la maison, mais vous devrez probablement commencer à rechercher des moyens de la renforcer sans attendre", ajoute François Bouchet de l'Institut d'Astrophysique de Paris.

Une façon d'expliquer les anomalies est de proposer que l'univers n'est, en fait, pas le même dans toutes les directions sur les plus grandes échelles que nous pouvons observer. Dans ce scenario, les rayons de lumière depuis le fond diffus microonde peuvent avoir pris des chemins plus complexes à travers l'univers que ce qui était compris auparavant, donnant les motifs peu communs qui sont observés aujourd'hui.

Notre but ultime serait de construire un nouveau modèle qui prévoie ces anomalies et les relie. Mais c'est trop tôt; à l'heure actuelle nous ne savons pas si c'est possible et quel type de nouvelle physique pourrait être nécessaire. Et c'est excitant", dit le Professeur Efstathiou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'image de Planck qui montre l'asymétrie (de part et d'autre du trait blanc) et le "spot" froid (ellipse blanche) dont il est question dans le commentaire :
http://spaceinimages.esa.int/var/esa/storage/images/esa_multimedia/images/2013/03/planck_enhanced_anomalies/12583990-3-eng-GB/Planck_enhanced_anomalies_node_full_image.jpg
(chépas pourquoi cette image ne veut pas s'afficher ...)

L'ancienne et la nouvelle composition de l'univers :

La matière ordinaire reprend du poil de la bête avec 8% de plus, la matière noire fait mieux avec 18%, la grande perdante est l'énergie noire -6% mais dont on est encore loin de pouvoir se passer. Pas de nouvelle élection prévue .

J'aime bien la comparaison de François Bouchet du modèle cosmologique et d'une maison qui s'écroule ...

... mais je crains le pire quand le Prof. Efstathiou s'interroge sur le type d'une nouvelle physique : l'inflation noire, l'espace-temps noir .

[Ce message a été modifié par ChiCyg (Édité le 21-03-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ayè la presse reprend en choeur le message ... un peu déformé et en plus successful :
quote:
Hormis quelques anomalies qui vont donner du grain à moudre aux théoriciens durant des années, "les données de Planck corroborent de façon spectaculaire l'hypothèse d'un modèle d'Univers relativement simple", plat et en expansion, précise l'ESA. Elles ont aussi permis aux chercheurs de mieux connaître la "recette cosmique" des différents composants de l'Univers.

Sérieux, c'est quand même triste que la science soit présentée comme une grande marche triomphante, alors que tout le progrès du savoir est dans l'étonnement, la suprise, la remise en question de nos certitudes.

[Ce message a été modifié par ChiCyg (Édité le 21-03-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouais, c'est vrai, ça. D'ailleurs je me demandais, la Terre, on est vraiment sûr qu'elle est pas plate ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au lieu de troller, soyez plus clair, dg2, vous n'êtes d'accord ni avec François Bouchet sur les "faiblesses des fondations" du modèle cosmologique, ni avec George Efstathiou sur la nécessité éventuelle d'une "nouvelle physique" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

ChiCyg : C’est quand-même curieux, j’ai sans doute lu le même communiqué et je n’en fais pas la même lecture … http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003703.html#12

Pour résumer ce que j’ai compris :
- globalement le modèle est confirmé (c’est finalement assez normal, car les prédécesseurs de Planck avaient déjà montré beaucoup de choses)
- les taux de matière noire et d’énergie sombre évoluent un peu : c’est plutôt une meilleure précision qu’une remise en cause ?
- il y a trois anomalies par rapport aux modèle, anomalies qu’il conviendra de comprendre, mais qui ne remettent pas le modèle en cause (cf. image des faiblesses de construction de la maison) :
o discordance entre les fluctuations petite échelle et les fluctuations grande échelle
o dissymétrie entre les deux hémisphères ; cela n’est d’ailleurs pas nouveau. Pour ma part j’avais cru comprendre que cette dissymétrie était un artefact dû à notre mouvement par rapport au milieu ayant émis le fonds diffus (effet Doppler). Ou est-ce autre chose ?
o existence d’un important spot froid, trop important pour que sa probabilité d’existence selon le modèle soit « raisonnable »

L'image de la maison qui doit être consolidée, je ne l'interprète pas comme la ruine du modèle, mais comme le fait que celui-ci a des imperfections ou des incomplétudes dont il faut s'occuper. On se doutait qu'il n'était pas absolument parfait; de là à être bon à jeter, il y a un fossé qui ne me semble pas correspondre à la situation décrite par le communiqué
Quant-à la "nouvelle physique", ben oui, elle est nécessaire pour intégrer la matière noire et l'énergie sombre. Quoi de neuf ?

dg2 : comme tu as quelques coups d’avance sur le sujet, merci de me dire si c’est en gros ce qu’il faut comprendre de ce communiqué et de l’état de la question

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut toujours se méfier des communiqués de presse. La conférence de presse d'aujourd'hui était organisée par l'ESA, avec son petit côté politique. C'est ce qui explique que les quatre intervenants étaient : un anglais (Efstathiou), un français (Bouchet), un italien (Natoli) et un "allemand" (White, anglais mais en poste en Allemagne), soit vraisemblablement les plus gros contributeurs au budget de l'ESA (ou de Planck). La livraison des données étant intermédiaire, l'ESA a demandé à insister sur les anomalies, en donnant rendez-vous en 2014 pour la prochaine livraison (cf. la réf. à Schwarzenegger de Efstathiou avec son "I'll be back"). Chacun est libre de donner l'importance qu'il veut à tel ou tel aspect de l'estimation des paramètres. Certains planckiens ont déjà fait savoir sur les réseaux sociaux qu'ils n'étaient pas d'accord avec la façon dont ils ont été présentés.

Il serait plus approprié pour vous de lire le papier sur l'estimation des paramètres, où le ton est plus sérieux et assez différent. Les anomalies (un quart de l'intervention d'Efstathiou et toute l'intervention de Natoli, tout de même) sont mentionnées sans emphase en terme de "curiosité", cf. papier 16 de http://www.sciops.esa.int/index.php?project=PLANCK&page=Planck_Published_Papers .

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Planck_reveals_an_almost_perfect_Universe"

Ha, Planck révèle un Univers presque parfait ! Chic alors ! Mais au fait, ça veut dire quoi un Univers parfait ??? Quel est le critère de mesure de la perfection de l'Univers ? J'aimerais bien le savoir ça...

Un Univers qui touche à la Perfection, notion existant indépendamment du jugement humain, et que nous, pauvres mortels, contemplons incrédules... quelle rigolade ! Enfin, si l'on peut en rire...

Sur notre Terre j'ai comme un semblant d'impression qu'il n'est pas parfait, l'Univers. Peut-être manque-t-il un chouia de matière noire ? A moins que ce ne soit la faute de la matière rose à pois bleus

Allez, hop, un coup de balais sur les quelques asymétries et autres fluctuations discordantes et on l’aura, notre Univers vraiment parfait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelques liens :
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=51551

À droite (Planck cosmology results 2013 prepints) : les 30 papiers (!) liés aux résultats (qui vont sortir sur arXiv aussi cette nuit)
http://www.insu.cnrs.fr/node/4300

Le communiqué de CNRS, très clair, évoque en particulier l’inflation
Extrait :
« …Planck a permis de démontrer la validité de l’une des prédictions essentielles des théories d’Inflation : l’intensité lumineuse des « fluctuations à grande échelle » doit être légèrement supérieure à celle des « fluctuations à petite échelle ». En revanche, pour les plus grandes échelles (supérieures à 1°, soit deux fois le diamètre de la Pleine Lune), l’intensité observée est inférieure de 10% aux prédictions de l’Inflation, un mystère qu’aucune théorie ne parvient à expliquer aujourd’hui. Planck confirme par ailleurs avec certitude l’existence d’autres anomalies observées par le passé comme une mystérieuse asymétrie des températures moyennes observées dans des directions opposées ou l’existence d’un point froid.
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/planck-montre-un-nouveau-visage-de-lunivers_45356/

Futura-sciences, où Laurent Sacco semble aller « un peu vite en besogne »
Extrait :
« …Au niveau des fluctuations aux grandes échelles angulaires, des anomalies très curieuses apparaissent dans la courbe de puissance du rayonnement fossile. Elles ne semblent pas pouvoir être expliquées simplement par la théorie de l’inflation. Il pourrait s’agir de manifestations d’une nouvelle physique, voire de traces laissées par un « pré-Big bang» dans le cadre, par exemple, des théories du multivers.

…………………………………………………..............................................................

« …Alors jackbauer 2, heureux ou déçu ?…
(JLD)

Quand on attend des résultats pendant des années on espère forcément des trucs extraordinaires… Pour l’instant on reste dans l’expectative, les données n’ont pas encore été entièrement exploitées.
Du reste le commun des mortels n’est pas en mesure de juger !
Entre DG2 pour qui on est proche du R.A.S et ceux qui voient dans les anomalies les signes d’un pré-Big bang il y a de la marge !!
Wait and see…

Share this post


Link to post
Share on other sites
jmco,
quote:
ChiCyg : C’est quand-même curieux, j’ai sans doute lu le même communiqué et je n’en fais pas la même lecture
Je n'ai fait que sélectionner une partie de communiqué et de le traduire, je pense honnêtement, pour ceux qui ne lisent pas l'anglais. Il me semble que ce n'est pas une interprétation de la pensée de Bouchet de dire qu'il envisage que le modèle cosmologique s'écroule, non ?

A vrai dire, j'ai été assez surpris : je pensais que Planck ne ferait que rajouter quelques chiffres après la virgule aux apports successifs de COBE et de WMAP.

Maintenant si dg2 a raison et que 4 scientifiques en charge d'un programme qui a quand même coûté quelques centaines de millions d'euros aux contribuables européens racontent n'importe quoi devant la presse pour une conférence de presse officielle, il y a un vrai scandale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chychy, cesse de tomber dans tes habituels travers !!

On peut lire aussi :
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/03/planck-r%C3%A9v%C3%A8le-les-param%C3%A8tres-de-lunivers.html

« …La cosmologie, entrée dans l'ère de la précision, avive toutefois la crise de la physique, car elle débouche sur trois concepts: l'inflation, la matière noire et l'énergie noire... dont la nature demeure énigmatique. Il faut toutefois souligner, note François Bouchet, que l'inflation repose sur un concept physique de champ scalaire... identique à celui du champs de Higgs. Jusqu'à la découverte de ce dernier, un tel champ demeurait un objet théorique, or, les physiciens disposent désormais d'une réalité expérimentale avec le boson de Higgs… »

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est pas tous les jours que la cosmologie est en "Une" !!
Et deux pleines pages à l'intérieur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magnifique image de la Galaxie
Y' a comme une dissonance entre le titre et l' illustration. Mais bon, c'est la presse ... Et effectivement, c'est pas tout les jours que la cosmologie passe avant les catastrophes,les faits divers sordides, et les scandales politiques.

Sinon, on dirait que la prédiction de ChiCyg s'est réalisée: En dehors des anomalies à 2.5 sigmas dans l' image traitée (avec le procédé complexe de suppression des sources proches que ChiCyg n' avait pas manqué de souligner), et qui, même dans le monde perfectionniste de la physique des particules, n'est pas considéré comme spectaculaire (alors en cosmologie, science beaucoup plus pifométrique, t'imagines ChiCyg, une anomalie à 2.5 sigmas c'est considéré comme étant pile sur la courbe ), ce qui semble transparaître c'est surtout l' absence de plein de trucs : Pas de cosmic strings, pas de neutrinos stériles, pas d'axions, moins d' énergie noire ... Rien, nib, nada, juste quelques décimales supplémentaires sur les paramètres du modèle. Même l' inflation, construction hautement pifométrique, a l' air de s' en tirer avec un pauvre champ scalaire tout ce qu'il y a de simpliste.

Un Univers "normal", quoi...


[Ce message a été modifié par PascalD (Édité le 22-03-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Question de béotien : et si la dissymétrie pouvait etre rendue "symétrique" en changeant de topologie, plutot qu'un univers plat, une autre forme (à n dimensions)

Elle pourrait nous ainsi renseigner sur la forme réelle de l'univers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Concernant la dissymétrie, elle avait déjà été décelée avec WMAP et avait été interprétée comme la signature du mouvement de la Terre par rapport au milieu ayant émis le fonds diffus (effet Doppler). Presque le retour des mouvements absolus dans l'éther ! Enfin quand même pas vraiment, heureusement pour la relativité ...
J'en suis donc resté là et je m'étonne que l'on parle à son propos d'anomalie par rapport au modèle de concordance dans les résultats de Planck

Où s'agit-il d'autre chose que je n'ai pas capté ? Si quelqu'un peut m'en dire plus ...
Merci dg2 pour le lien vers les articles scientifiques, mais j'avoue que c'est un peu "lourd" pour moi; si je peux avoir une petite réponse synthétique, je suis preneur !. Cela dit je suis bien conscient des limites de ma démarche d'essayer de comprendre sans pour autant travailler sur les documents scientifiques eux-mêmes. C'est néanmoins toute la problématique de la bonne vulgarisation qui est à mes yeux indispensable pour que la science reste dans le domaine de la culture

Share this post


Link to post
Share on other sites
""C'est néanmoins toute la problématique de la bonne vulgarisation qui est à mes yeux indispensable pour que la science reste dans le domaine de la culture""

Superbe phrase , à graver dans le marbre !!!
Jean François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this