BobMarsian

TNO, KBO, SDO & Co.

Recommended Posts

Posted (edited)
Le 14/03/2019 à 19:00, symaski62 a dit :

https://arxiv.org/abs/1903.05439

The mass and density of the dwarf planet (225088) 2007 OR10

 

De nouvelles observations en octobre et en décembre 2017 avec la caméra WFC3/UVIS d'Hubble ont permis d'obtenir une orbite assez précise du satellite autour du SDO  2007 OR10 dont la découverte avait été annoncée dès octobre 2016 lors du congrés annuel AAS-DPS.
 voir ------>  http://www.astrosurf.com/topic/19982-tno-kbo-sdo-co/?page=4
 et --------->  http://www.astrosurf.com/topic/19982-tno-kbo-sdo-co/?page=5

 

 P =  25.22 jours
 a ~  24000 ou 24300 km  (si prograde ou rétrograde)
 e =  0.29 ou 0.28   (si prograde ou rétrograde)
  i =  83 ou 119°   (si prograde ou rétrograde)
  
Dans la foulée, la plupart des caractéristiques physiques ont pu être réévaluées dont la masse qui représente la 5ème plus grosse valeur des TNOs après Eris, Pluton, Haumea et Makemake.
Le nouvelle estimation de la densité (1,75) semble plus conforme pour un objet de taille > 1000 km (ancienne valeur : 0,92).
 
 M syst. = 1.75 ± 0.07 x 10E21 kg  vs  1.586 x 10E21 kg pour Charon (Nimmo et al., 2017 : New Horizons)
 D sphér. = 1230 ± 50 km  vs  1535 +75/−225 km  (Pál et al., 2016 : Herschel + Kepler K2)
 Densité = 1.75 ± 0.07 g/cm3  vs  0.92 +0.46/−0.14 g/cm3  (Pál et al., 2016 : Herschel + Kepler K2)
 Albédo pV = 0.14 ± 0.01  vs  0.089 +0.031/-0.009  (Pál et al., 2016 : Herschel + Kepler K2)
 P rotation (objet primaire) = 22.4 h  vs  44.8 h  (Pál et al., 2016 : Herschel + Kepler K2)
 Magnitude absolue Hv = 2.34 ± 0.01 (objet primaire)  et  6.93 ± 0.15 (satellite)
 Satellite :  Rs < 50 km  et  pV > 0.2 ...

 

2007OR10_sat_HST-WFC3-UVIS_2017-12_KIss_2019.png.0be9d9836277179047b68f50822195b5.png

Crédit :  Csaba Kiss et al.

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Le 27 mars dans les circulaires MPEC 2019-F96 à 2019-F105 (https://minorplanetcenter.net/mpec/K19/K19F96.html...) ont été annoncé des objets (SDO classiques) découverts entre 60 et 88 UA de distance par l'équipe Sheppard & Trujillo,...) pas de farfarout la dedans mais ça doit faire partie de la même campagne d'observation (les moins "sexy" sont rendus publics...).

Nicolas

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

"Modeling the Formation of the Family of the Dwarf Planet Haumea"
Benjamin Proudfoot & Darin Ragozzine
https://arxiv.org/abs/1904.00038  (29 mars 2019) ---> AAS Journals

 

Identification de 7 nouveaux membres de la famille collisionnelle* du KBO (& planète naine) Haumea, dont les orbites apparaissent dynamiquement liées (probabilité médiane > 90 %) :
2005 UQ513,  2010 VK201,  2015 AJ281,  2008 AP129,  2014 LO28,  2014 HZ199  et  2014 QW441.

 

S'ajoutent aux 8 déjà connus :
2002 TX300,  2003 OP32,  1995 SM55,  1996 TO66,  2003 UZ117,  2005 CB79,  2005 RR43  et  2009 YE7.

 

* la seule connue jusqu'à présent parmi tous les TNOs.

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Coup sur coup, un second papier sur Haumea vient de sortir en "preprint" :

 

"Haumea's Shape and Composition",  Emilie Dunham et al.
https://arxiv.org/abs/1904.00522  (1er avril 2019)  --->  ApJ

 

Les auteurs propose un modèle qui réconcilie les valeurs triaxiales (2a x 2b x 2c) mesurées suivant :

  - L'ellipsoïde de Jacobi --------> 1920 x 1540 x    990 km,  densité  2,600   (Lockwood et al., 2014)
  - Une occultation stellaire ---> 2322 x 1704 x 1026 km,  densité  1,885   (Ortiz et al., 2017)

 

Le nouveau modèle prévoit pour Haumea, un astre en forme d'ellipsoïde en équilibre hydrostatique mais différentié,  avec un manteau glacé (17 % en volume,  épaisseur allant de 71 à 170 km selon les axes)  et un coeur compatible avec des silicates hydratés  (densité  2,680).
===> dimensions globales recalculées :  2100 x 1680 x 1074 km  (densité = 2,018).

Albedo pV  ~ 0,66  (vs 0,51, occultation).    Prot. = 3,9155 h

 

PS : de notables différences existent entre certaines valeurs indiquées dans "l'abstract" et celles dans le texte (Conclusions, etc ...) que j'ai préférées :/

 

https://en.wikipedia.org/wiki/File:Haumea_Rotation.gif

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.swri.org/press-release/swri-largest-hubble-survey-kuiper-belt

 

Le SWRI (Southwest Research Institute) a vu son projet SSOLS (The Solar System Origins Legacy Survey) selectionné pour pouvoir utiliser le télescope spatial Hubble
206 orbites du HST seront réservées au programme pour observer et caractériser 221 "Cold classical KBO"
Mais rien concernant la recherche d'une nouvelle cible pour New Horizons...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il s'agit essentiellement de tester la théorie de formation majoritaire des planétésimaux en objets binaires et de vérifier leur différence (ou non) de "couleur" et de taille avec les KBOs solitaires.
Sur les 221 KBOs "cold" (i < 5° et e faible) sélectionnés, 204 n'ont jamais été observés par Hubble, 17 l'ont été dont 4 binaires et 13 "solitaires" ...

 

L'exemple parfait du KBO classique "cold" binaire :    (79360) Sila-Nunam
 a = 44,07 UA (44 UA ~ demi-grand axe médian des KBOs),  e = 0,016  et  i = 2,2 °

 

https://www.ssols.space/location

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux "papiers" récents qui peuvent nous intéresser :

 

"Lightcurves and Rotational Properties of the Pristine Cold Classical Kuiper Belt Objects"
Audrey Thirouin*  &  Scott S. Sheppard**   (3 avril 2019)
https://arxiv.org/abs/1904.02207  --->  AJ
*   Lowell Observatory, Flagstaff, Arizona
** Carnegie Institution for Science, Washington, D.C.

 

"Kuiper belt: formation and evolution"
Alessandro Morbidelli*  &  David Nesvorny**   (5 avril 2019)
https://arxiv.org/abs/1904.02980  --->  "The Transneptunian Solar System", Elsevier
*   Observatoire de la Côte d’Azur, Nice
** Southwest Research Institute, Boulder, Colorado

Share this post


Link to post
Share on other sites

Opération "Donnons un nom à 2007 OR10" !

En effet ce gros objet estimé à 1250 km de diamètre (périhélie  33 u.a  aphélie 100 u.a) n'a toujours pas de nom

A l'initiative des découvreurs, les internautes sont invités à voter et choisir parmi 3 noms ; Le résultat sera transmis à l'IAU en vu d'être enregistré

Les 3 noms font franchement sourire  :

_ Gonggong (!!)

- Holle

- Vili 

(signification avec le lien)

 

Je vais voter pour Holle, pour rendre hommage à Hole, l'excellent groupe de Courtney Love ! :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

+ les liens manquant :

 

Les découvreurs de 2007 OR10 que Mike Brown avait surnommé au départ "Snow White", l'estimant à tort particulièrement clair voire d'un blanc éclatant :

https://2007or10.name/index.html#who

 

Les trois propositions :  https://2007or10.name/index.html#names

Le vote  (jusqu'au 10 mai) :  https://2007or10.name/index.html#vote

 

Article de Megan Schwamb :

http://www.planetary.org/blogs/guest-blogs/2019/or10-needs-a-name.html

+ discussion sur Twitter :
https://twitter.com/elakdawalla/status/1115610599394762752

Les équipes des supporters :
https://twitter.com/hashtag/teamgonggong?src=hash

https://twitter.com/hashtag/teamholle?src=hash
https://twitter.com/hashtag/teamvili?src=hash

 

L'état actuel des votes, c'est mal parti pour Gonggong (mandarin) , ouf ! ^_^

 

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, jackbauer 2 a dit :

Les 3 noms font franchement sourire  :

_ Gonggong (!!)

- Holle

- Vili 

 

Là aussi, mais le rire prend plutôt une teinte jaune et point de vote cette fois, hélas !

 

Ça pourrait ressembler à une blague, sauf que la Minor Planet Circular est datée du 6 avril !

Pour une des rares fois qu'un TNO reçoit un nom définitif, il faut que cette fois, il en hérite d'un du genre à coucher dehors voire quasi imprononçable pour un non initié + affublé de caractères spéciaux et d'accentuations particulièrement coriaces au niveau du clavier au point qu'il faille d'une copie d'écran pour montrer toute l'étendue de l'absurdité de ce choix difficilement compréhensible de la part de la commission spéciale de l'UAI qui le valide !

 

MPC-112434_20190406_2007UK126_name.png.6041b121ed8ac037f23f198349a7fe34.png

MPC 112429-112436 ---> M.P.C. 112434 pour 2007 UK126 (page 6) :
https://minorplanetcenter.net/iau/ECS/MPCArchive/2019/MPC_20190406.pdf

 

Il semblerait que c'est devenu la mode tendance de faire la part belle à d'obscures mythologies exotiques, histoire de satisfaire l'ensemble des diversités planétaires, mais là c'est le pompon question nom !
Dans le style, mais ça passait encore, on avait déjà au moins :

  - la planète naine  Hauméa + ses satellites Hiʻiaka & Namaka  <--- mythologie hawaïenne
  - la planète naine  Makémaké  <--- mythologie des Rapanuis de l'Ile de Pâques
  - l'objet interstellaire  ʻOumuamua (A/2017 U1) <--- nom hawaïen pour éclaireur, scout

 

Un peu dur pour 2007 UK126, objet détaché de la Ceinture de Kuiper, estimé à plus de 600 km de diamètre, ce qui doit le faire entrer dans le top 20 des TNOs question taille.

 

Quelques instructives explications sur l'origine du nom donné à 2007 UK126 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/(229762)_Gǃkúnǁ'hòmdímà
https://fr.wikipedia.org/wiki/Juǀʼhoan

 

PS : c'est la même équipe découvreuse que pour 2007 OR10 : Megan Schwamb, Mike Brown & David Rabinowitz, qui à ma connaissance ne sont pas encore exprimés sur ce choix étonnant et embêtant :S

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, BobMarsian a dit :

Il semblerait qu'au niveau de l'UAI, c'est devenu la mode de faire la part belle à d'obscures mythologies exotiques, mais là c'est le pompon question nom !

 

C'est vrai que celui-là est particulièrement imprononçable (pour nous) mais pourquoi faudrait-il toujours puiser dans la culture occidentale pour désigner les objets du ciel ? Au moins cela fait appel à notre curiosité et nous aide à nous ouvrir (un tout petit peu) à d'autres cultures...

 

Au fait 2007 OR10 a une lune, ne faudrait-il pas lui trouver un nom également ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, jackbauer 2 a dit :

C'est vrai que celui-là est particulièrement imprononçable (pour nous) mais pourquoi faudrait-il toujours puiser dans la culture occidentale pour désigner les objets du ciel ? Au moins cela fait appel à notre curiosité et nous aide à nous ouvrir (un tout petit peu) à d'autres cultures...

 

Plutôt d'accord.
Ici, le nom retenu pour 2007 UK126 est empreinté à la langue pratiquée par les Bushmen ou Boshimans de l'Afrique australe que l'on peut découvrir au ciné dans "Les dieux sont tombés sur la tête" des années '80, film qui a obtenu un joli succès à l'époque.
Pour eux, leur monde (le bout de la Terre) se termine au niveau de la grande chute d'eau !
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19415351&cfilm=2577.html

 

Dans cette langue khoïsan, le caractère en double barres verticales ǁ correspond à une sorte de "clic" vocal.
Une première dans la nomenclature de l'UAI.  Unique et pas aisé à reproduire !
Prononciation* du nom de 2007 UK126 :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Gǃkunǁ'homdima.ogg

 

http://www.arroukatchee.fr/infos.namibie/bushmens.htm

 

* en passant, ça me rappelle celui du volcan islandais qui nous a causé quelques soucis aériens en 2010 :

https://fr.wiktionary.org/wiki/Eyjafjallajökull

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jackbauer 2 a dit :

Au fait 2007 OR10 a une lune, ne faudrait-il pas lui trouver un nom également ?

 

Et ce d'autant plus que son orbite est désormais déterminée avec suffisamment de précision (voir le 1er message de cette page).

Cependant, je pense qu'il faudra attendre auparavant de connaître le nom de l'objet primaire retenu afin d'en proposer un (pour le satellite) de la même lignée mythologique ...

L'idéal aurait été de fournir directement trois paires de noms  2007 OR10 / satellite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Long-term photometric monitoring of the dwarf planet (136472) Makemake"
 Tetiana A. Hromakina* et al.  (7 avril 2019)
https://arxiv.org/abs/1904.03679 ---> Astronomy & Astrophysics
 * http://www.astron.kharkov.ua/staff/Hromakina_T/

 

Selon les auteurs, la courbe de lumière de Makémaké enregistrée durant sa rotation et ce depuis une dizaine d'années, montre un double pic avec une période particulièrement lente (22,8 h) qui pourrait s'expliquer par la présence d'un second satellite orbitant à très faible distance (~ 3000-5000 km).

 

La "couleur" de surface mesurée :
B-V = 0.91 ± 0.03 mag,  V-R = 0.41 ± 0.02 mag  et  V-I = 0.65 ± 0.03 mag,
reste en accord avec les précédentes évaluations (Rabinowitz et al. 2007; Jewitt et al. 2007) et confirment son aspect à dominante rouge comme Pluton, quoique davantage réfléchissant :
Albédo pv = 0.82 ± 0.02  et  0.89 ± 0.02 dans le rouge ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://arxiv.org/abs/1904.06333

 

"TNOs are Cool"

 

(136472) Makemake

1430±9 km diamètre 

0.77±0.03 albedo

 

136108 Haumea (2003 EL61)   dwarf planet

2322x1704x1026  km diamètre

0.51±0.02  albedo 

 

Context. A group of trans-Neptunian objects (TNO) are dynamically related to the dwarf planet 136108 Haumea. Ten of them show strong indications of water ice on their surfaces, are assumed to have resulted from a collision, and are accepted as the only known TNO collisional family. Nineteen other dynamically similar objects lack water ice absorptions and are hypothesized to be dynamical interlopers.

 

eau glace  ?!

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une nouvelle fournée ("97 NEW DISTANT OBJECTS") de découvertes de TNOs extraite des archives (2009-2016) de l'observatoire Pan-STARRS 1, très prolifique en la matière. C'est la seconde fois qu'il nous fait le coup côté archive avec cette densité (voir le post du 29/7/2016, page 4) et j'imagine l'ampleur que ça prendra lorsque le LSST entrera en service vers 2022-2023 ---> ingérable à l'échelle humaine ?

Autrement, rien de très spectaculaire avec comme plus importants objets : 

2012 VB116 (H = 5,2, P = 320 ans)  &  2010 OE153 (H = 5,4, P = 445 ans) ...

https://minorplanetcenter.net/mpec/K19/K19H10.html

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 15/04/2019 à 17:54, symaski62 a dit :

https://arxiv.org/abs/1904.06333

 

"TNOs are Cool"

 

(136472) Makemake

1430±9 km diamètre 

0.77±0.03 albedo

 

136108 Haumea (2003 EL61)   dwarf planet

2322x1704x1026  km diamètre

0.51±0.02  albedo 

 

En fait les mesures (occultations) sur Makemake & Haumea sont antérieures et ne proviennent donc pas de cette étude.
Ici, l'essentiel était d'évaluer l'albédo et la taille de certains membres de la famille collisionnelle d'Hauméa, tirés de mesures thermiques effectuées par Herschel (+ Spitzer dans certains cas) et encore non publiées.
En résumé : 5 nouveaux résultats concernant des membres confirmés + 2 autres sur des objets apparentés :

 

   Membres confirmés              D (km)                  Albédo pV

*   19308 (1996 TO66)     <330                     >0.20
*   24835 (1995 SM55)    <280                     >0.36                           
*   55636 (2002 TX300)    323 +95/−37    0.76  +0.18/−0.45    réanalyse de l'occult. de 2009 (Elliot et al. 2010)
* 120178 (2003 OP32)      274 +47/−25    0.54  +0.11/−0.15
* 145453 (2005 RR43)      300 +43/−34    0.44  +0.12/−0.10
* 416400 (2003 UZ117)    222 +57/−42    0.29  +0.16/−0.11
    
 "Interlopers"  (intrus)               D (km)                   Albédo pV

*   40314 (1999 KR16)        232 +34/−36    0.105 +0.049/−0.027   réévaluation de "TNOs are Cool" IV (Santos-Sanz et al. 2012)
* 469306 (1999 CD158)   <310                    >0.13

 

* + reportés tout à la fin sur : http://public-tnosarecool.lesia.obspm.fr/Published-results.html

 

Au final, les masses des lunes d'Hauméa (Hi'iaka & Namaka) ajoutées à celles des membres connus de sa famille, ne représenteraient que 2,4 % de la masse d'Hauméa !

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre série de 34 objets distant découverts à Cerro Tololo dans les circulaires MPEC 2019-H102 à 2019-H116... la plupart "ordinaires", 2 avec des orbites plus allongées: MPEC 2019-H111: 2016 SG58 (période 3420 ans) et MPEC 2019-H116: 2013 RA109 (période 9790 ans),...

Nicolas

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 01/05/2019 à 19:18, biver a dit :

Une autre série de 34 objets distant découverts à Cerro Tololo dans les circulaires MPEC 2019-H102 à 2019-H116... la plupart "ordinaires", 2 avec des orbites plus allongées: MPEC 2019-H111: 2016 SG58 (période 3420 ans) et MPEC 2019-H116: 2013 RA109 (période 9790 ans),...

 

Avec l'annonce de la découverte de 2013 RA109, l'inventaire des ETNOs passe à 16 objets, dont certains paramètres orbitaux considérés comme particuliers ("clustered") par les équipes de Sheppard & Trujillo (2014) et de Brown & Batygin (2016), leurs servent à flairer la présence d'une neuvième planète (ou X) aux confins du Système Solaire :

 

16-ETNOs_a-sup-250UA_q-sup-35UA_ASF.png.06a3cd50791a670cae17438ee5c4ac51.png

Source :  MPC  https://minorplanetcenter.net/iau/lists/t_centaurs.html

 

Dans certains cas, une liste d'ETNOs moins restrictive est parfois proposée avec a > 150 UA  &  q > 3O UA dans laquelle apparaît maintenant 2016 SG58 ...

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau ETNO au Blanco du CTIO de Cerro Tololo, ... décidément très prolifique ces derniers temps !
Caméra DECam (Dark Energy Camera) de 520 Mpixels, montée au foyer primaire du réflecteur de 4,0 m et utilisée dans le cadre du Dark Energy Survey (DES).

 

Réf. ---> MPEC 2019-J91 : 37 NEW DISTANT OBJECTS   (11 mai 2019)
https://minorplanetcenter.net/mpec/K19/K19J91.html

 

===> 2013 SL102
Distances actuelles : 39,94 UA (Terre)  &  39,08 UA (Soleil),   Mag.V = 23,1
Passage au périhélie en mars 2010 à 38,10 UA du Soleil.

https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?utf8=✓&object_id=2013+SL102

 

===> MAJ de la liste :

17-ETNOs_a-sup-250UA_q-sup-35UA_ASF.png.b598cc0860118975b1786aaae2cf72d5.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Stellar Occultations by Transneptunian objects: from Predictions to Observations and Prospects for the Future"
Jose-Luis Ortiz ( https://www.iaa.csic.es/~ortiz/ ) et al.

https://arxiv.org/abs/1905.04335 (10 mai 2019) ---> "The Transneptunian Solar System", Ed. Elsevier

 

Bilan & perspective après une décennie d'observation d'occultations stellaires de TNOs & de Centaures.
===> 43 occultations concernant 22 TNOs + 17 occultations de 5 Centaures depuis 2009 (2002 TX300, Elliot et al. (2010)),  Pluton & Charon étant exclus.
Environ une quinzaine supplémentaire détectée depuis l'écriture de l'article et ce jusqu'au 18 mars 2019 (Huya).
Typiquement, il se produit potentiellement une dizaine d'occultations d'étoiles (jusqu'à la mag.v = 20) par an et par TNO de mag.v = 22

Aussi, le nombre de TNO observables devrait augmenter terriblement après la mise en service du LSST au Cerro Pachón (Chili) à partir de 2022. Deux fois par semaine, il enregistrera la totalité du ciel visible jusqu'à la mag.r ~23.5 ce qui permettra d'observer environ 40 000 TNOs (~ 3300 découverts actuellement, Centaures ~ 480) sur une durée de 10 années d'exploitation, la plupart d'entre eux l'étant chacun plus d'une centaine de fois !

 

http://occultations.ct.utfpr.edu.br/results/
https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb_query.cgi

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.planetary.org/blogs/guest-blogs/2019/or10-vote-results.html


Le vote organisé pour donner un nom au TNO 2007 OR10 a livré son résultat.


Gonggong sera donc proposé au Comité de la nomenclature des petits corps de l'Union astronomique internationale qui seul a autorité pour le valider.


Ensuite, il resterait a baptiser sa lune...
 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
      J'ai bien envie de m'essayer à cette discipline.
      J'ai:
      Un C8
      Un A7s Astrodon qui peut bien sûr filmer.
       
      J'ai lu qu'il fallait dater très précisément les images, est-ce possible de le faire avec un A7s.
       
      Comme vous le voyez, je débute
       
      Yoann
      NB: si @Patrick Sogorb passe par là....
    • By symaski62
      (6478) Gault est un astéroïde  par comète  
       

       
      http://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=15&month=01&year=2019
    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      le mardi 28 Mai , une belle occultation d'une étoile par le trans neptunien Quaoar va se produire sur une bonne partie de la France. C'est une occasion assez rare qu'elle se produise sans que 'l’on soit obligé de voyager à travers la planète.
       
      Il faut des télescopes d'au moins 300 , une bonne caméra et surtout un bon système de datation des images (GPS , NTP avec le soft de Meinberg, DCF 77) .
      Comme l’occultation , sur la centralité dure presque 50s , on peut poser deux ou trois secondes , car l'étoile cible est de presque magnitude 17.
       
      Le lien vers la page d'info : http://lesia.obspm.fr/lucky-star/occobs.php?p=16503&lon=2.230067&lat=48.805004
       
      la page d’accueil : http://lesia.obspm.fr/lucky-star/predictions.php
       
      Arnaud
       
    • By Julien29
      Bonsoir,
      Est-il approprié d'effectuer de la photométrie avec la grande focale d'un C8"? En effet, je souhaiterais imager des astéroïdes, des étoiles variables, et des transits d'exoplanètes.
      Par ailleurs, quelle CCD monochrome serait le plus adaptée sans le réducteur de focale 6,3? 
      Par avance je vous remercie. Julien;
       
    • By RIGEL33
      N'ayant trouvé aucun topic à ce sujet, j'en ouvre un qui pourra servir à tous ceux qui souhaite partager des participations originales, sympas, amusantes, etc...
       
      Aujourd'hui, je vous invite à découvrir la performance d'Alexis Drouard, doctorant au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille.
      Pour mémoire, il a accompagné le club ASTRONOMIE GIRONDE 33 (mon club) sur les trois premières Nuits des Etoiles 2018 avec une conférence sur les météorites, son sujet de thèse.
      Cette année, il a participé à la Finale Régionale du MT180 (Ma Thèse en 180 secondes). 
      Voici son idée très originale 
       
       
       

      Si vous vous demandez s'il a gagné, voici sa réponse : 
      Hélas je n'ai pas été retenu pour le niveau national, pour cause d'originalité justement   
      Je regrette que les jurys ne mettent pas en avant ce genre de prestation dans ce concours. Dans mon groupe on comptait de nombreuses perles (une fable, un jingle SNCF...) mais ce genre de forme mène souvent à la disqualification.
      Quoiqu'il en soit, je me suis bien amusé...
  • Images