BobMarsian

TNO, KBO, SDO, plutinos & Co.

Recommended Posts

2015 RR245 apparaîtrait aussi comme le premier objet découvert en résonance 9:2 avec Neptune !
Période de 735 ans ...

Preprint de l'équipe OSSOS : http://arxiv.org/abs/1607.06970

https://twitter.com/astrokiwi/status/757804233303269376
https://twitter.com/astrokiwi/status/757999789501927424

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Jolie moisson pour le télescope Pan-STARRS 1 (1,8 m à Hawaï), qui déverse depuis le 14 juillet, son flot de découvertes dans les bases de données du MPC !
Bien que davantage consacré à la recherche des NEO, il a permis de repérer environ 370 nouveaux objects extérieurs (Centaures, TNOs et SDOs) sur 529609 "clichés" pris entre février 2010 et juillet 2015 !
Et ce jusqu'à la magnitude 22,5 et -30° de latitude céleste.

Détail : Centaures = 78, TNOs classiques = 162, TNOs résonnants = 77, SDOs = 52, + 145 troyens de Jupiter.
Côté magnitude absolue : H < 5,5 ---> 70, H < 5 ---> 23, H < 4 ---> 1 (2014 EZ51 avec H = 3,7)

2014 EZ51, qui devrait entrer dans le Top 20 des TNOs :
http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K16/K16O43.html
http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2014+EZ51&commit=Show

Article à paraître dans Icarus : "Distant Solar System Objects identified in the Pan-STARRS1 survey"
http://arxiv.org/abs/1607.04895

Share this post


Link to post
Share on other sites
2014 EZ51, donc, au 19ème rang côté magnitude absolue (H=3,7) des TNOs et candidate naturelle au titre de "planète naine" :-h
Circule entre 40,6 et 64 UA (e = 0,224, a = 52,3 UA) sous 10,2° d'inclinaison et 378 ans de période.
Catégorie : SDO, limite KBO ?

Visu de l'orbite au-dessus de l'écliptique avec le point vernal venant de la doite.

PS : l'inclinaison étant relativement faible, l'orbite projetée sur le plan de l'écliptique n'apparaît pas trop déformée.
Ce serait bien que l'outil graphique du JPL puisse réduire toutes les inclinaisons à zéro pour montrer les véritables formes et dimensions orbitales (2D) ...
http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=2014%20EZ51;old=0;orb=1;cov=0;log=0;cad=0#orb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Preprint (à paraître dans "The Astronomical Journal"), hier, sous arXiv, du compte-rendu de l'occultation stellaire
du 15/11/2014 par le SDO 2007 UK126, occultation entrevue dans ce fil le 13/08/2015 :

"Results from the 2014 November 15th multi-chord stellar occultation by the TNO (229762) 2007 UK126"
http://arxiv.org/abs/1608.01030 (Gustavo Benedetti-Rossi et a.l.)

7 observations positives (cordes) de l'occultation enregistrées aux US par le réseau RECON et l'asociation IOTA ont permis
de déterminer sa forme faiblement elliptique avec un diamètre équivalent de 638 +28/-14 km qui le maintient vers la 18ème
position des objets orbitant au-delà de Neptune.
Valeur qui reste dans la fouchette des mesures thermiques d'Herschel : 599 ± 77 km (Santos-Sanz et al., 2012)
Albédo géométrique compris entre 0,159 et 0,189 selon la valeur de H adopté (vs Herschel ---> 0,167)
A noter que, dans le papier, deux méthodes d'extractions & d'interprétations des données sont exposées :
Gustavo Benedetti-Rossi vs Marc W. Buie ...

Celle de l'auteur :

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 05-08-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Article du 5 août concernant la découverte d'un second TNO (après 2008 KV42) évoluant sur une orbite rétrograde
(i > 90°) et dans un plan quasi perpendiculaire à l'écliptique (i = 110°) ! Période = 212 ans.

Surnommé ""Niku" et repéré par le télescope Pan-STARRS 1 (1,8 m) dans le cadre du programme "Outer Solar System Survey",
il s'assimile en fait avec l'objet 2011 KT19, perdu dans un premier temps après 8 jours d'observation.

Le constat de la proximité des plans orbitaux (périhélie, i, longitude du noeud ascendant) des deux TNOs, incite à
rechercher le mécanisme d'origine et aussi d'autres objets du même style ...

"... we find that these objects exhibit a surprising clustering of ascending node, and occupy a common orbital plane.
This orbital configuration has high statistical significance: 3.8-σ. An unknown mechanism is required to explain the
observed clustering. This discovery may provide a pathway to investigate a possible reservoir of high-inclination objects."

Commentaire de Michele Bannister (OSSOS) :
"Something is keeping the orbits aligned, when precession should slide them. Planetnine doesn't fix it.
Neither did adding a dwarf planet.

https://twitter.com/astrokiwi/status/762578936056381440

Réf: "Discovery of A New Retrograde Trans-Neptunian Object: Hint of A Common Orbital Plane for Low Semi-Major Axis,
High Inclination TNOs and Centaurs" (Ying-Tung Chen et a.l.), accepted for publication in ApJ Letters.
http://arxiv.org/abs/1608.01808 (5/8/2016)

Prov. Des. --- q ------- Q ----- H -- Peri. -- Node -- Incl. --- e ------ a -- Opps.

2011 KT19 - 23.780 - 47.422 - 7.2 - 322.2 - 243.8 - 110.2 - 0.332 - 35.601 - 5
2008 KV42 - 21.104 - 61.608 - 8.8 - 133.3 - 260.9 - 103.4 - 0.490 - 41.356 - 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans la lignée du précédent message et dont la Fig. 5 provient, le bilan du "survey" CFEPS-HiLat conduit entre
juin 2009 et juillet 2009 derrière la caméra MegaPrime du Canada-France-Hawaii Telescope (CFHT, Hawaï, 3,60 m).

L'étude a porté sur environ 700 deg2, situés entre 12° et 85° de latitude écliptique et jusqu'aux magitudes
limites r de 22,4 et 24,8 selon le type de champ.

Bilan, somme toute, relativement maigre, puisque le "survey" a permis la découverte de seulement 24 TNOs dont,
quand même, le tout premier sur orbite rétrograde ---> le SDO 2008 KV42, cité dans le message précédent ...


Réf.: "The Canada-France Ecliptic Plane Survey (CFEPS) - High Latitude Component"
Jean-Marc Petit (Observatoire de Besançon) et a.l.
http://arxiv.org/abs/1608.02873 (9/8/2016)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Flux thermique de 4 gros TNOs, avec, à droite (points bleus), les valeurs mesurées par ALMA avec des barres d'erreur très réduites ...
Les autres mesures, doivent, je suppose, provenir de Spitzer et d'Herschel (en rouge) ?

Source: Mike Brown ( https://twitter.com/plutokiller/status/761296971101446144 )

A quand la première publication d'ALMA sur le sujet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour toutes ces précieuses infos : on ne réagit pas assez je trouve, alors que c'est passionnant de voir se préciser graduellement notre connaissance du système solaire profond, avec son lot de surprises et de découvertes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trois découvertes notables, parmi les six publiées le 29 août par le MPC (MPEC) et fournies par l'équipe de Scott Sheppard
(Carnegie Institute), Chadwick Trujillo (Northern Arizona University) et David Tholen (University of Hawaii)
dans leur patiente recherche (près de 10 % du ciel couvert) de mondes glacés au confin du Système Solaire, au moyen
de télescopes allant de 4 m au Chili (Dark Energy Camera) jusqu'au Subaru de 8,2 m à Hawaï (Hyper Suprime Camera) :

- 2014 SR349 (Extreme Detached Disk), bien placé (périhélie) pour conforter l'hypothèse "Planet Nine" ! http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K16/K16Q41.html
http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2014+SR349&commit=Show

- 2013 FT28 (Extreme Detached Disk), sur une orbite problématique par induire la présence de la "Planet Nine",
mais son périhélie à 43,6 UA (vs 47,6 pour 2014 SR349) le garde davantage sur l'influence de Neptune ? http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K16/K16Q39.html
http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2013+FT28&commit=Show

- 2014 FE72 (Inner Oort Cloud), l'objet de tous les records de distance (demi-grand axe & aphélie à plus de 2000
et 4000 UA, respectivement) avec une révolution de près de 1000 siécles ! Ancien recordman : 2012 DR30 http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K16/K16Q43.html
http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2014+FE72&commit=Show

- Prov. Des. --- q ------ Q --- H --- Peri. - Node - Incl. --- e ----- a ---- Period

2014 SR349 - 47.590 -- 528 - 6.6 - 341.3 -- 34.8 - 18.0 - 0.835 -- 288 --- 4879
2014 FE72 -- 36.311 - 4274 - 6.1 - 134.4 - 336.8 - 20.6 - 0.983 - 2155 - 100000
2013 FT28 -- 43.598 -- 577 - 6.7 -- 40.2 - 217.8 - 17.3 - 0.859 -- 310 --- 5460

https://carnegiescience.edu/node/2082
https://home.dtm.ciw.edu/users/sheppard/extreme_objects/
https://home.dtm.ciw.edu/users/sheppard/inner_oort_cloud/sednoids.html

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 01-09-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
2014 UZ224 ---> Encore un dans le Top 20 (H = 3,5) et très très loin, soit à près de 91 UA actuellement vers la magnitude 23 !
Découvert par une équipe de l'Université du Michigan utilisant la DECam (Dark Energy Camera) du télescope Blanco (4 m)
à l'observatoire CTIO (Cerro Tololo Inter-American Observatory) situé dans les Andes chiliennes.
Périhélie = 38 UA, aphélie = 180 UA, a = 109 UA, inclinaison = 27°, excentricité = 0,65, période = 1136 ans
http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K16/K16TA4.html
http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=2014+UZ224&commit=Show
http://www.skyandtelescope.com/astronomy-news/2014-uz224-vies-kuiper-belt-distance-record/
http://www.npr.org/sections/thetwo-way/2016/10/11/497071139/a-friend-for-pluto-astronomers-find-new-dwarf-planet-in-our-solar-system?utm_medium=RSS&utm_campaign=space

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 13-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Aussi, 2014 UZ224 (r = 91,56 UA) : troisième par ordre de distance décroissante au Soleil après V774104 (~103 UA) et Eris (96,24 UA) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Annoncée au congrès annuel DPS (Division for Planetary Sciences de l'American Astronomical Society), commun cette année (et touts les trois ans) avec l'European Planetary Science Congress :

La découverte probable d'un satellite autour du SDO 2007 OR10, troisième plus gros TNO, après Pluton et Eris.
Pas d'autre info, pour l'instant, que le résumé de la présentation du lundi 17, sous forme de poster :

120. Centaurs and Kuiper Belt Objects Posters
120.22. The moon of the large Kuiper-belt object 2007 OR10

ABSTRACT : We have identified a candidate satellite of the large Kuiper-belt object 2007 OR10.
The moon has clearly been observed in one set of images and we obtained a tentative detection in a previous epoch.
The moon orbits the central body at a distance of at least 15 000 km.
The low brightness of the moon also indicates that it cannot contribute notably to the total thermal emission of the system, i.e. 2007 OR10 has a size of ~1535 km obtained previously from Herschel and K2 data.
AUTHORS : Gabor Marton 1, Csaba Kiss 1, Thomas G. Mueller 2
INSTITUTIONS : 1. Konkoly Observatory, Budapest, Hungary. 2. MPE, Garching, Germany.

https://aas.org/meetings/dps48

Share this post


Link to post
Share on other sites
En relation avec le message précédent :

https://twitter.com/lukedones/status/788447784328310784


2007 OR10 / HST - WFC3-UVIS / IBJG01FMQ / 18/09/2010
NASA / STScI / Wesley Fraser / Gábor Marton et al.

https://twitter.com/konkolyobs/status/788790843029217280

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 20-10-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour l'info, Jack
Aussi, je trouve bien qu'Emily ait jeter un coup oeil sur AstroSurf avant d'écrire sur son blog
Autrement, les 45 h, c'est plutôt la période de rotation de l'astre principal, pas celle du satellite dont Emily pense qu'il est trop éloigné pour que les deux soient en rotation synchrone ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours au meeting DPS-EPSC, la découverte d'un TNO à l'orbite assez exceptionnelle vient d'être annoncée, lundi 17.
Sous la désignation très provisoire L91, cet objet, repéré en septembre 2013 au CFHT dans le cadre du "survey" OSSOS,
navigue entre 50 et 1450 UA avec un demi-grand axe record (a ~700 UA) dans la catégorie de TNOs qui ne sont plus soumis à
l'influence majeure de Neptune (q > 38 UA) et donc surpasse les demi-grands axes de Sedna, 2012 VP113 et 2010 GB174.
Il est considéré comme provenant du réservoir interne du Nuage de Oort et dérivant graduellement vers la Ceinture de Kuiper.

https://aas.org/meetings/dps48/schedule-and-speakers
113.08. A new high-perihelion a ~ 700 AU object in the distant Solar System - Michele T. Bannister et al.
http://www.nature.com/news/astronomers-spot-distant-world-in-solar-system-s-far-reaches-1.20831

Share this post


Link to post
Share on other sites
A la lecture de l'article de Nature, K. Batygin pense que l'orbite extravagante de L91 est due à la mythique planète 9...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nouvelle prouesse d'ALMA qui arrive à séparer pour la première fois la chaleur réémise par le satellite Vanth du plutino (90482) Orcus !
Une exclusivité Mike Brown (Caltech) en attendant publication ...

Lambda = 0,8734 mm
Mag.V du système = 19,2
Distance = 48,78 UA
Orcus : 917 ± 25 km, Vanth : 276 ± 17 km (Herschel + Spitzer, Fornasier et al., 2013)

https://twitter.com/plutokiller/status/808678784677199872

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 15-12-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publication sur arXiv du papier concernant 2014 UZ 224 (annoncé plus haut par Bob en octobre dernier
http://arxiv.org/abs/1702.00731

DISCOVERY AND PHYSICAL CHARACTERIZATION OF A LARGE SCATTERED DISK OBJECT AT 92 AU

Données collectées par le Dark Energy Survey de 2014 à 2016 (4m Blanco telescope à Cerro Tololo, Chili)
Follow-up avec ALMA (41 antennes utilisées)

périhélie 38 UA (en 2142)
aphélie 180 UA
Actuellement à 92.5 UA
Diamètre estimé à 541 km
Théoriquement sphérique, donc candidat au titre de planète naine !

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 03-02-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour l'info, Jack Heu ! Tu bosses comme veilleur de nuit

A me connaissance, c'est la première publication d'une mesure thermique d'un TNO effectuée par ALMA, qui reprend
le boulot de Spitzer & d'Herschel.
J'espère que beaucoup d'autres vont suivre, vu le grand nombre de ceux qui attendent de l'être et quelques autres
gros poissons, probablement.
Ça démontre aussi les performances d'ALMA sur des objets qui ne renvoient que des miettes du rayonnement solaire à cette distance.

Par contre, la courbe du flux thermique est ici limitée au millimétrique (1,24 à 1,34 mm), ce qui réduit la précision
de l'estimation de l'albédo.
Il faudrait qu'elle soit complétée avec des mesures du flux entre 100 et 500 microns, par exemple !

Question précision encore, est-ce qu'il faut additionner les incertitudes "stat" (statistiques ?) et "sys" (systématiques ?)
pour avoir la fouchette globale sur la mesure de l'albédo (===> pV = 18.0 +5.5/-4.1 %) et sur celle du diamètre
(===> D = 541 +66/-71 km), ou les considérer séparément ?

L'albédo est malheureument un peu trop élevé (et donc le diamètre réduit), je pense, pour quelle soit cataloguée "planète naine".
Perso, j'aimerais bien qu'on fixe la barre autour de 800 km, ce qui maintient Cérès, évite un surpeuplement
et devrait ravir outre-Atlantique car correspondant quasiment aux 500 miles (... d'Indy).

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 03-02-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Second papier (à ma connaissance, après 2014 UZ224, Gerdes et al., 2017) concernant des mesures de flux thermique de TNOs avec ALMA :
"The density of mid-sized Kuiper belt objects from ALMA thermal observations" - Michael E. Brown (Caltech), Bryan J. Butler (NRAO).
https://arxiv.org/abs/1702.07414 (27/02/2017).
ALMA Bandes 6 (230 GHz, 1300 micromètres) & Bandes 7 (350 GHz, 870 micromètres).
Etude portant sur 4 gros KBO binaires mesurés auparavant avec Spitzer & Herschel.
Résultats :
------------- Derived diameter (km) ------ density (g/cm3) -------------- albedo
------------- primary ----- satellite -------- primary ------------ primary ------- satellite
2002 UX25 - 659 ± 38 ----- 230 ± 19 ----- 0.80 ± 0.13
Orcus ----- 885 + 55/-80 - 370 +170/-70 - 1.65 + 0.35/-.24 - 0.25 +0.05/-.03 - 0.13 ±0.06
Salacia ---- 866 ± 37 ----- 290 ± 21 ----- 1.26 ± 0.16
Quaoar --- 1079 ± 50 ------ 82 ± 17 ----- 2.13 ± 0.29

Commentaires un peu désabusés des auteurs :
Les mesures dans le millimétrique avec ALMA malgré leur rapport signal/bruit particulièrement faible du à
la grande surface collectrice, n'entraînent pas d'amélioration concernant la précision des évaluations du diamètre et
de l'albébo et ce à cause des incertitudes qui planent sur le modèle de réémission thermique dans le millimétrique
et aussi au fait du l'utilisation de longueurs d'ondes trop grandes pour ce genre d'objet qui réémettent leur maximun de
flux thermique vers les 100 micromètres auxquels actuellement aucun télescope n'a accès !

Ils concluent que les précédentes incertitudes sur le mesure des diamètres sont sous-évaluées de 25% !

Et ils recommandent en priorité d'effectuer des mesures par occultations stellaires, de loin les plus précises ...

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 03-03-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En attendant "Planet Nine", un petit aperçu historique des 29 détenteurs respectifs de la plus grande valeur de demi-grand axe (ou de la période de révolution) de Cérès à 2014 FE72 ...
Si on inclut Pluton ---> Chiron et Pholus disparaissent de la liste !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Arno C
      Bonjour,
      j'ai délaissé les comètes pour aller voir du coté de M81 qui cache de jolies galaxies.
       
      j'ai du jouer avec Bigourdan dans la nuit pour recaler la monture qui partait de travers avec des poses de 240s et du coup seule ic 2574 est véritablement regardable. les autres sont affectés de dérives et de défauts divers. 
      Ce soir c'est dodo, car depuis lundi je n'ai pas beaucoup dormis et c'est sans compter une occultation mercredi à 5h34 du mat.
      Repos 45 min avant la sonnerie du réveil à 4h45 pour arrêter la ccd et installer l'asi 224 à sa place, vérouiller sur la cible, régler au mieux et jeter un coup d'oeil sur le triptyque planétaire au levant.
       
      je vais devoir refaire mes DARK car je n'ai plus de régulation de température sur ma cam (de -23 en debut de nuit à -27°c pour IC2574) , donc ça dévie sévèrement  
      T250 + eq6goto
      QHY2pro à -25°C
      Temps de poses de 120s et 240s  par set de 30
      Arno
       
      M81 pour copier AlainG  

       
      ngc 3147

       
      ngc 3684 et 3686

       
      IC2574
       
      Concernant l'occultation : 1021 flamario prévue à 5h34,50 à + - 10s
      l'occultation a été ultra courte... j'ai comme un doute ...

    • By symaski62
      https://fr.wikipedia.org/wiki/(52768)_1998_OR2
       
      prochaine   29 avril 2020  
       

    • By jldauvergne
      Hello
      un petit documentaire à voir ici sur Arrokoth :  
      https://www.cieletespace.fr/actualites/video-un-documentaire-sur-l-exploration-d-arrokoth-par-new-horizons
      J'y ai modestement contribué avec les images à l'APL et les time lapses au Sénégal. 
      Il peut être visionné aussi en 360° sur le dôme de la Cité des Sciences. 
      Un beau boulot fait par Yseult Berger. 
      @+
      JLuc
    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Hier soir, et après plus de deux mois sans sortir mon télescope, j'ai décidé de monter dans mon coin habituel. Le début de séance s'est super bien passé : humidité tombée vers 18h30 et début des photos vers 19h00. Et fin vers 21h00 lors de l'arrivée des nuages.
       
      Sur mes bruts, j'ai découvert plein d'objets bizarres (astéroïdes, comètes ou autres...). Pouvez-vous m'aider à les identifier svp.
       
      La première image est une brute sans que j'y ai découvert quoi que ce soit. Les autres ont toutes une flèche indiquant l'objet ou l'erreur de des photons sur le capteur. J'ai juste besoin d'aide pour savoir ce que c'est tout ça. C'est la première fois que je vois tout ça sur mes brutes Chaque photo est une prise de 45s à 85mm à 800 ISO avec mon 450D non défiltré.
       

       



       

       

       

       

       

       

       

       

       
      Merci d'avance pour votre aide
       
      Bon dimanche et bon ciel
       
      XavS
       
       
    • By AstroGuigeek
      Saviez-vous que les Astronomes Belges sont de grands consommateurs de TRAPPIST et de SPECULOOS ? Il paraît que c'est bon pour le transit !
      Bonsoir,
      Je vous propose donc ce reportage vidéo réalisé en partie à l'Observatoire de la Côte d'Azur (à Nice et sur le Plateau de Calern) où j'ai pu interviewer l'astronome Belge Emmanuël Jehin, Maître de Recherche au FNRS (STAR Institute, Université de Liège) et responsable scientifique de l'observatoire TRAPPIST pour la recherche des petits corps du système solaire.
       
      L'objectif de cette vidéo est bien sûr de revenir sur l'une des grandes découvertes en astronomie , celle du système planétaire TRAPPIST-1 en 2017, mais surtout de parler en détails du télescope de 60 centimètres (seulement !) et de l'équipe d'astronomes belges à qui nous devons cette découverte. Je profite également de l'occasion pour développer (sans trop éplucher) la recherche d'exoplanètes par transit, l'occultation stellaire d'astéroïdes ...etc 
      Même si un grand nombre d'entre vous est déjà calé dans le domaine, j'espère que ce reportage vous aura apporté au moins quelques éléments de plus !
       
      N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !
      Et puis faites comme TRAPPIST, pratiquez l'astronomie sans modération 
       


       
  • Images