BobMarsian

TNO, KBO, SDO, plutinos & Co.

Recommended Posts

Vu au 49th Meeting of the AAS Division for Planetary Sciences (DPS 2017) durant la présentation de Kelsi Singer (Southwest Research Institute, Boulder, Colorado) du 15 oct. :

DMNjxOhVAAA1Nap.jpg

https://twitter.com/mommascientist/status/919688452186112000

 

PS : dans les "largest", il manque au moins 2002 MS4 qui dépasse Orcus (934 km vs 917 km), selon les mesures thermiques d'Herschel & Spitzer.

Aussi, éventuellement, Varuna  ---> 1720 x 1100 x 780 km  (occultation) ...

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Illustration graphique vraiment sympa de James Tuttle Keane qui résume de manière originale la présentation de Pablo Santos-Sanz : "504.08 "The stellar occultation by the dwarf planet Haumea" de vendredi 20 au DPS 2017.
Peut-être une façon subtile de détourner les interdits concernant le fait de prendre des photos des présentations pour certaines d'entre elles (comme dans un procès judiciaire) ou pire l'interdiction complète d'en parler cause embargo par exemple.
James Tuttle Keane en a bien d'autres dans son sac ---> https://twitter.com/jtuttlekeane/media

et sévira de nouveau au congrès AGU (American Geophysical Union) en décembre prochain.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 19 & 20 octobre, entrées au MPC de 59 TNOs & Centaures découverts dans le cadre de programme OSSOS (Outer Solar System Origins Survey - http://www.ossos-survey.org/ ) effectué au Canada-France-Hawaii Telescope de 3,6 m au Mauna Kea.
Elles correspondent au "survey" du second semestre 2013 (2013B) dans la zone dite "L block" de 21 deg2 située hors écliptique.
Les nouveaux objets ("discovery") sont ensuite réobservés ("recovery") sur 32 deg2 au cours du second semestre 2014 (2014B).

Au total, le programme OSSOS (2013-2016) aura découvert 836 nouveaux TNOs/Centaures dont seulement deux n'ont pas été revus ("lost") ---> source  : JJ Kavelaars au DPS 2017.
Soit dit, en passant, la plus belle moisson de toute l'histoire des TNOs qui débuta en 1992.

La fournée des 19 & 20 octobre se rapporte aux MPEC (Minor Planet Electronic Circular) 2017-U90 à 2017-U148 :
#01 http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K17/K17U90.html = MPEC 2017-U90 : 2013 SJ100
.......................................................................................................................................................
#59 http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K17/K17UE8.html = MPEC 2017-U148: 2013 UF18
détail :
     17  MPEC 2017-U90  -----> U106 (2017 Oct. 19) 2013 SJ100 ---> 2013 SZ100
     04  MPEC 2017-U107 ---> U110 (2017 Oct. 19) 2013 SA101 ---> 2013 SD101
     03  MPEC 2017-U111 ---> U113 (2017 Oct. 20) 2013 SE101 ---> 2013 SG101
     04  MPEC 2017-U114 ---> U117 (2017 Oct. 20) 2013 UW16  ---> 2013 UZ16
     25  MPEC 2017-U118 ---> U142 (2017 Oct. 20) 2013 UA17  ---> 2013 UZ17
     06  MPEC 2017-U143 ---> U148 (2017 Oct. 20) 2013 UA18  ---> 2013 UF18
dont 2 Centaures, 2 SDOs, 2 DOs, et 53 KBOs & objets sur orbites en résonance avec Neptune (plutinos 3:2, etc ...), de magnitude absolue H allant de 6,6 (2013 UK17) à 11,4 (centaure 2013 UC17) ...

 

En fait, c'est l'ensemble de ces objets qui constitue la valeur du programme qui permettra d'en extrapoler les populations par catégorie + leur "couleur" typique (programme ColOSSOS), les modèles de formation et aussi peut-être de mettre en évidence une ou plusieurs autres ceintures au-delà de celle de Kuiper en attendant le LSST qui devrait poursuivre le "job" vers 2023 (~ 40 000 TNOs/SDOs attendus) ...

 

Découvertes OSSOS 1er semestre 2013 (AD 12-16 h) "E block" (on-ecliptic), "O block" (off-ecliptic) :

OSSOS_discovery_2013AE-AO.jpg.86bda2e82b3b38d6ac51d6865a77d3e0.jpg

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Découvertes OSSOS (jusqu'en mars 2016) :
1er semestre 2013A : AD 12-16 h ---> "E block" (on-ecliptic) + "O block" (off-ecliptic)
2e  semestre 2013B : AD 00-04 h ---> "H block" (on-ecliptic) + "L block" (off-ecliptic)
1er semestre 2015A : AD 12-16 h ---> "P block" (on-ecliptic) + "M block" (off-ecliptic) à venir ...
2e  semestre 2015B : AD 00-04 h ---> "D block" (on-ecliptic) + "S block" (off-ecliptic) à venir ...

 

OSSOS_discovery_03-2016.png.5363d4185b136f6d86bdba234296fbbd.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter, parmi la très très longue liste (#105577 –--> #106506) des circulaires du MPC publiées le 5 octobre, celle (M.P.C. 106382) annonçant le franchissement du cap symbolique des 500 000 astéroïdes numérotés ...

 

... et aussi, concernant les TNOs, le triple (47171) 1999 TC36 qui devient (47171) Lempo (démon de le mythologie finnoise) <--- M.P.C. 106502.
Ses deux satellites prennent les noms d'autres démons secondaires :
  - (47171) Lempo I  (découvert en 2001 au HST) ---> "Paha"
  - (47171) Lempo II (découvert en 2007 au HST) ---> "Hiisi"
En fait, Hiisi constitue le plus petit composant (A2 ~ 251 km) de l'astéroïde binaire central et Lempo (A1 ~ 272 km), le plus important.   Autrement, Paha = composant B ~ 132 km ...

 

Jusqu'à présent, des TNOs & centaures, seuls Lempo, Haumea et Pluton possèdent au moins deux satellites découverts (systèmes triples et plus) :

  - (134340) Pluton ------> I Charon  -  II Nix  -  III Hydra  -  IV Kerberos  -  V Styx
  - (136108) Haumea ---> I Hi'iaka  -  II Namaka
  -   (47171) Lempo -----> I Paha  -  II Hiisi

 

http://www.minorplanetcenter.net/mpc/summary

http://www.minorplanetcenter.net/iau/lists/NumberedMPs.html

http://www.minorplanetcenter.net/iau/ECS/MPCArchive/MPCArchive_TBL.html

http://www.johnstonsarchive.net/astro/astmoons/am-47171.html

+ article du 23 oct. sur la dynamique du système triple de Lempo : https://arxiv.org/abs/1710.08401

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diagramme du nombre annuel de découvertes d'objets transneptuniens depuis le tout premier : 1992 QB1 et ce, selon une compilation effectuée par Alex Parker (Southwest Research Institute).
Les rebonds de 2013 & 2014 sont en grande partie causés respectivement par la 1ère publication du "survey" OSSOS (Outer Solar System Origins) et de celui de l'observatoire Pan-STARRS 1.

Le score de 2015 devrait nettement s'améliorer après la publication complète des découvertes OSSOS pour cette année ...

TNO-discovery-rate_AlexParker_20180117.jpg.10e08d1d2503eddb2a81ab004dbf7edc.jpg

https://twitter.com/Alex_Parker/status/953718907726163968

 

PS :  A ce jour, on a découvert 2465 TNOs (a > 30,07 UA) en excluant les troyens de Neptune.  https://minorplanetcenter.net/db_search

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

4ème publication concernant des mesures de flux thermiques sur TNOs & Centaures par l'observatoire ALMA :
 "Medium-sized satellites of large Kuiper belt objects", Michael E. Brown (Caltech) & Bryan J. Butler (NRAO)
   https://arxiv.org/abs/1801.07221  (22/01/2018)

Cette fois et c'est une première, grâce à la résolution exceptionnelle d'ALMA (15 milliarcsec), les flux des satellites Dysnomia et Vanth ont pu être séparés de leur astre primaire, respectivement Eris et Orcus.
 ===> Détermination des albédos & diamètres en les combinant avec les mesures des observatoires spatiaux Spitzer (Stansberry et al. 2008) & Herschel (Dysnomia : Santos-Sanz et al. 2012 - Vanth : Fornasier et al. 2013)
   Dysnomia ---> Spitzer 71 micromètres + Herschel 70, 100 & 150 + ALMA 850 microns (2015, 95,4-95,7 UA)
   Vanth ---> Spitzer 24 & 71 micromètres + Herschel 70, 100 & 350 + ALMA 850 microns (2016, 48,8 - 48,4 UA)

          Dysnomia (Eris I) :  D = 700 ±115 km - albédo = 0,04 +0,02/-0,01
          Vanth     (Orcus I) :  D = 475 ±  75 km - albédo = 0,08 ±0,02

A comparer avec les précédentes estimations déduites des mesures globales sur les systèmes Eris-Dysmonia & Orcus-Vanth :
    Dysnomia :  D = 685 ± 50 km  (Herschel TNOs are Cool IV - Santos-Sanz, 2012)
    Vanth         :  D = 276 ± 17 km  (Herschel TNOs are Cool VIII - Fornasier, 2013)

Autrement,  Eris : D = 2326 km, albédo = 0,96 (occultation)  et  Orcus : D = 910/917 km, albédo = 0,23 (Herschel)

 

En résumé, les satellites Dysnomia et Vanth possèdent une surface très sombre à l'intar des objets du système solaire extérieur et à contrario de leur objet principal ce qui fait dire qu'ils ne seraient pas de petits corps glacés nés d'une collision, ... si j'ai bien compris <--- "Neither Vanth, the satellite of Orcus, nor Dysnomia, the satellite of Eris, fits the paradigm of a small icy collisionally derived satellite".

 

https://twitter.com/plutokiller/status/955869504612921345

Orcus-Vanth (2016), les graduations sont espacées de 200 mas

Orcus-Vanth_ALMA-850microns_2016.jpg.c8f62802107e8fbc0a7388fd5b04625f.jpg

PS :  Avec ces dernières mesures, Dysnomia et Vanth se classent 2ème et 3ème plus gros satellites de TNOs après Charon (1212 km).

Edited by BobMarsian
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article montrant la validité de la théorie des ondelettes pour filtrer efficacement le spectre de réflexion dans l'IR proche (instrument SINFONI du VLT) d'objets tans-neptuniens et d'identifier ainsi des traces de glace d'eau et de méthanol à la surface d'une dizaine de TNOs parmi un échantillon de 50 objets.

 

"The Wavelet theory applied to the study of spectra of Trans-Neptunian objects"
   Ana Carolina Souza Feliciano et al. (Observatoire National de Rio de Janeiro)
https://arxiv.org/abs/1801.09152   (27/01/2018)

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

1992 QB1, le premier transneptunien (hors Pluton) découvert vient enfin de se voir attribuer un p'tit nom : Albion

On le trouve à l'avant-dernière page du dernier MPC : https://minorplanetcenter.net/iau/ECS/MPCArchive/2018/MPC_20180131.pdf

 

Son nom avait servi à créer une classe  de corps présentant des caractéristiques orbitales semblables (les cubewanos). Le papier ne dit pas si cette famille sera rebaptisée également.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé bé, faut la trouver cette info à l’avant-dernière page d’un document qui en comporte 956 !

Je relève aussi que les chanteuses d’art lyrique Maria Callas, Sabine devieilhe (que j’ai vu récemment en concert) et Anna Netrebko sont à l’honneur (je me demande si elles sont au courant…)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article annonçant la première détection confirmée de phyllosilicate (+ oxydes de fer) à la surface d'un TNO (en l'occurence le petit plutino (120216) 2004 EW95) d'après l'interprétation des spectres de réflexion enregistrés à deux reprises (en août 2014 et avril 2017) par les instruments X-Shooter et FORS2 montés sur le VLT de l'ESO.
Habituellement, les TNOs ne montrent aucun signe d'absorbion sur leur courbe spectrale.
Ces détections induisent que 2004 EW95 pourrait avoir une origine commune avec les astéroïdes de type C (carboné) mais qui aurait retenu en surface sa glace d'eau primordiale.

Son orbite assez fortement excentrique variant entre 27 et 52,6 UA et inclinée à 29° suggère qu'il a subi dans le passé de notables instabilités dynamiques qui l'ont envoyé puis stabilisé sur une orbite en résonance 3:2 avec Neptune.

 

"2004 EW95: A phyllosilicate bearing carbonaceous asteroid in the Kuiper Belt"

https://arxiv.org/abs/1801.10163   -  Tom Seccull et al.  (30 Jan. 2018)

https://arxiver.moonhats.com/2018/02/01/2004-ew95-a-phyllosilicate-bearing-carbonaceous-asteroid-in-the-kuiper-belt-epa/

https://twitter.com/wtfastro/status/958983663127089152

https://twitter.com/arXiver/status/958904081946300416

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Logo_meeting_tno_Coimbra_2018.jpg.d9d19c396fff6abf6bd3e798867422e5.jpg

 

Probablement le premier* congrès international consacré exclusivement aux objets lointains du Système Solaire, comme quoi ceux-ci ont acquis une importance et un intérêt certains dans la recherche actuelle qui pourrait culminer par la découverte d'une 9ème planète ...
C'est aussi l'objet de ce fil.

 

http://www2.mps.mpg.de/services/coimbra/

Le programme ----------------> http://www2.mps.mpg.de/services/coimbra/TNOcoimbra_webpage.pdf

A suivre sur #TNO2018 ---> https://twitter.com/hashtag/tno2018?f=tweets&vertical=default&src=hash

 

* En fait, le précédent remonterait à 2010, selon Michele Bannister‏ !

    https://twitter.com/sundogplanets/status/979287234640859136

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.eso.org/public/france/news/eso1814/?lang

 

Communiqué de presse de l’ESO :

 

Un astéroïde en exil découvert en périphérie du Système Solaire

Les télescopes de l’ESO découvrent le tout premier astéroïde riche en carbone au sein de la Ceinture de Kuiper

 

Grâce aux télescopes de l’ESO, une équipe internationale d’astronomes a étudié un vestige du Système Solaire primordial. Il est apparu que l’étrange objet 2004 EW95 de la Ceinture de Kuiper est un astéroïde riche en carbone, le tout premier de ce type dont la présence en périphérie du Système Solaire se trouve confirmée. Cet étrange objet s’est probablement formé dans la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter, avant qu’il ne soit éjecté, à des milliards de kilomètres de là, à son emplacement actuel au sein de la Ceinture de Kuiper

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, jackbauer 2 a dit :

Les télescopes de l’ESO découvrent le tout premier astéroïde riche en carbone au sein de la Ceinture de Kuiper

 

Voir aussi, à ce sujet, le papier sous arXiv, cité le 4 février dernier (au-dessus).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

Une petite image toute fraiche ... d'amateur ! :-)

mag. 21 tout de même avec un rayon de mesure de 3.2".

 

Bon cieux.

JFS

 

 

 

 

2004EW95.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, jackbauer 2 a dit :

Oui mais une image de quoi ? 2004 EW95 ?

 

Oui. Voir le nom du fichier ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sondage OSSOS (Outer Solar System Origins Survey, 2013–2017) de TNOs effectué au Canada-France–Hawaii Telescope jusqu'à la mag. r = 25,2 (sur 155 deg²), vient de publier (11 mai) son bilan de découvertes :

 

OSSOS. VII. 800+ Trans-Neptunian Objects — The Complete Data Release.
Michele T. Bannister et al. - The Astrophysical Journal Supplement Series
http://iopscience.iop.org/article/10.3847/1538-4365/aab77a

Pour l'instant, RAS sur arXiv  :(

 

En résumé :
 - 838 nouveaux objets appartenant au Système Solaire externe, dont :
      . 313 TNOs en résonance avec Neptune, incluant 132 plutinos (rés. 3:2),

      . 436 objets de la ceinture de Kuiper (KBOs).
 - Les KBOs se concentrent sous faible inclinaison aux alentours de 44 UA.
 - Chaque objet a pu être réobservé et donc, possède une orbite bien déterminée et des éphémérides précises.
 - OSSOS a permis d'augmenter de près de 50 % l'inventaire des TNOs dont les orbites sont bien connues.

 

8 secteurs cibles situés sur l'écliptique (E, H, P, C/D) et hors écliptique (O, L, M, S/T), 2013-2015 :

Dc7cD5lW4AAOhPX.jpg

https://twitter.com/astrokiwi/status/994974631139401728

 

 

Diagramme  demi-grand axe  vs  excenticité :

Dc7iYkIX4AE8lYo.jpg

https://twitter.com/astrokiwi/status/994981884626178048

 

Résonance 9:2 ---> 2015 RR245,  P = 733 ans,  H = 3,7 ===> D ~ 670 km
OSSOS: IV. Discovery of a dwarf planet candidate in the 9:2 resonance with Neptune.
Michele T. Bannister et al. (5 oct. 2016 [v2])
https://arxiv.org/abs/1607.06970

 

Autrement, des objets résonants existent hors diagramme jusqu'à ~130 UA (rés. 9:1) :

   2007 TC434  (o4h39)  et  2015 KE172  (o5m72) :

OSSOS IX: two objects in Neptune's 9:1 resonance -- implications for resonance sticking in the scattering population -  Kathryn Volk  et al.  (15 fév. 2018)
https://arxiv.org/abs/1802.05805

https://twitter.com/sundogplanets/status/994983102375055360

 

 

Les neuf ETNOs (a > 150 UA et q > 30 UA) découverts par OSSOS :

Dc7kA34WAAADLiR.jpg

https://twitter.com/astrokiwi/status/994983595835056136

 

    o3e39  = 2013 GP136
     o3l83  = 2013 UT15
   uo3l91  = 2013 SY99
   o5p060 = 2015 GT50
   o5m52  = 2015 KG163
   o5m85  = 2015 KH163
 uo5m93  = non encore publié au MPC ?
    o5s13  = 2015 RY245
    o5t52  = 2015 RX245

 

2013 SY99 --->
OSSOS: V. Diffusion in the orbit of a high-perihelion distant Solar System object.
Michele T. Bannister et al. (6 avril 2017)
https://arxiv.org/abs/1704.01952

 

L'ensemble des ETNOs découverts par OSSOS ---->
OSSOS VI. Striking Biases in the detection of large semimajor axis Trans-Neptunian Objects.
Cory Shankman et al. (19 juin 2017 [v2])
https://arxiv.org/abs/1706.05348

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diagramme qui donne une bonne idée de l'étendue considérable de l'orbite (vs Neptune) du nouvel extrême TNO (ETNO) 2015 BP519, découvert par l'équipe du Dark Energy Survey (sur 5000 deg²) qui opère au télescope Blanco de 4 m (+ DECam) du Cerro Tololo Inter-American Observatory (CTIO, Chili).
https://minorplanetcenter.net/mpec/K18/K18J36.html

2015BP519_ETNO_DESurvey_CTIO_DavidGerdes_20180510_m.jpg.45e3dd9a8b68be1b162a2153894b6917.jpg

https://twitter.com/dAArkEnergy/status/994593248017514497

 

Révolution en 8932 années  -  a = 430,5 UA  -  q = 35,1 UA  -  Q = 825,8 UA  -  e = 0,918  -  i = 54,1 °  -  H = 4,4

https://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?utf8=✓&object_id=2015+BP519

+ article sur Quanta Magazine :
https://www.quantamagazine.org/a-new-worlds-extraordinary-orbit-points-to-planet-nine-20180515/

Voir aussi sur le fil : "Prédiction pour une nouvelle planète dans notre système solaire..."
concernant son implication possible dans l'hypothèse "Planet Nine" :
http://www.astrosurf.com/topic/20332-prédiction-pour-une-nouvelle-planète-dans-notre-système-solaire/?page=4

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/05/2018 à 02:31, BobMarsian a dit :

OSSOS. VII. 800+ Trans-Neptunian Objects — The Complete Data Release.
Michele T. Bannister et al. - The Astrophysical Journal Supplement Series
http://iopscience.iop.org/article/10.3847/1538-4365/aab77a

Pour l'instant, RAS sur arXiv  :(

 

Ben si, en fait, depuis cette nuit :) ---> https://arxiv.org/abs/1805.11740

Share this post


Link to post
Share on other sites

2017 OF69 : un nouveau plutino (résonance 3:2 avec Neptune) d'importance qui avait échappé à la surveillance malgré un éclat relativement élevé pour un TNO (actuellement : mag. V = 20.5 à ~ 43 UA de la Terre, en diminution).
Découvert le 26 juillet 2017 au Mauna Kea (Subaru 8,2 m) par l'équipe de Scott Sheppard, Chad Trujillo et David Tholen.
Avec une magnitude absolue de 4.0 annoncée dans un premier temps, 2017 OF69 promettait d'appartenir au club restreint des plus gros plutinos*, avant d'être rétrogradée à H = 4.6 après remesure sur 7 oppositions (2012-2018).
      
 q = 31.3 UA,  Q = 47.8 UA,  i = 13.7 °,  e = 0.208,  a = 39.5 UA,  P = 249 ans ...

 

https://minorplanetcenter.net/mpec/K18/K18KA9.html

https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?utf8=✓&object_id=2017+OF69

 

*    Plutinos           H        D équiv. (km)          Réf. pour la mesure de D
 
1-  Pluton           -0.76    2376.6 ±   3.2       New Horizons (Nimmo et al., 2017)
2-  2003 VS2      4.2       1122    ± 72          occult. 07-11-2014 (Benedetti-Rossi, in prép., 2018)
3-  Orcus             2.2         917    ± 25          therm. Spitzer/Herschel "TNOs are Cool" VIII (Fornasier, 2013)
4-  2003 AZ84    3.6         772    ± 12          occult. 03-02-2012 & 15-11-2014 (Dias-Oliveira et al., 2017)
5-  Ixion               3.6         617    + 19/-20   therm. Spitzer/Herschel "TNOs are Cool" IX (Lellouch, 2013)

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

1ère caractérisation physique de l'objet trans-neptunien (TNO) 2013 FY27, accompagnée en prime de la découverte d'un satellite.

 

"The Albedos, Sizes, Colors and Satellites of Dwarf Planets Compared with Newly Measured Dwarf Planet 2013 FY27."
Scott Sheppard*, Yanga Fernandez, Arielle Moullet (* co-découvreur avec Chad Trujillo)
https://arxiv.org/abs/1809.02184 (6 Sept. 2018) - https://arxiv.org/pdf/1809.02184.pdf

 

2013 FY27 appartient plus précisément à la catégorie SDO (Scattered Disk Object) avec une orbite décrite en 451 ans (entre 36 et 82 UA) s'évadant largement de la ceinture de Kuiper, demi-grand axe 59 UA, inclinaison 33°, excentricité 0.4,  magnitude absolue H = 3.
Actuellement proche de l'aphélie vers 80 UA du Soleil et de magnitude visuelle 22 ...
Il est classé en 9ème position des TNOs au niveau de son éclat intrinsèque (ou magnitude absolue H) après Eris, Pluto, Makemake, Haumea, Sedna, 2007 OR10, Orcus et Quaoar.

Il restait le dernier de cette liste encore non caractérisé et mesuré thermiquement (Spitzer, Herschel ou ALMA), liste dans laquelle seul Sedna n'a pas encore de compagnon orbital découvert !

 

 - Télescope Magellan (6,5 m), caméra IMACS (0,20 arcsec/pixel), Las Campanas (Chili) :

    Dans le visible, détermination de la "couleur" ---> dans le rouge, ... modérément !

    Pas de période de rotation mise en évidence à cause de la variation de lumière qui doit se situer en dessous du seuil de détection durant les 3 jours d'observation.


 - ALMA : mesure du flux thermique à 97,5 GHz ---> application du modèle NEATM (Near-Earth Asteroid Thermal Model) ===> détermination de l'albédo géométrique  :

    pV = 0.17 +0.045/-0.030  ===>  D effectif du système = 765 +80/-85 km


 - Hubble Space Telescope - WFC3/UVIS, sur 4 images (rés. 0.04 arcsec/pixel) prises le 15/01/2018 ---> découverte (IAU CBET 4537, 10/08/2018 : Sheppard) d'un satellite distant de 0,17 arcsec et plus faible de 3.0 ± 0.2 magnitudes. Seuil de détection : mag. 27.5, jusqu'à 0.1 arcsec de l'objet principal !

  D'autres observations d'Hubble effectuées en mai & juillet 2018 permettront probablement de déterminer la période de révolution du satellite qui donnera accès aux masses et densités du système ---> publication à venir ...
   
 - En tenant compte de la présence du satellite et en supposant son albédo identique à celui de l'objet principal, le diamètre de ce dernier est ramené à  D = 740 +85/-90 km  (secondaire D ~ 190 km) ...

 

2013FY27_ALMA_97_5GHz.png.202bc601ec8a8d0ffeb37e09ad960e42.png2013FY27_satellite-discovery_20180115_HST-WFC3-UVIS.png.945f22971bd17298e9cdb7abc699bb14.png

Edited by BobMarsian
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref article théorique concernant la dynamique orbitale de l'ETNO* 2015 BP519 "Caju" qui, selon les auteurs (et si j'ai bien compris), ne peut s'apparenter avec celles des autres ETNOs qui les ont placés là où ils sont et dont les distributions d'orbites particulières servent à échafauder l'hypothèse "Planet Nine".

 

"A Fruit of a Different Kind: 2015 BP519 as an Outlier among the Extreme Trans-Neptunian Objects"
  Carlos de la Fuente Marcos & Raúl de la Fuente Marcos  (Universidad Complutense de Madrid)
https://arxiv.org/abs/1809.02571 (7 sept. 2018)  https://arxiv.org/pdf/1809.02571.pdf

 

* ETNO pour "Extreme Trans-Neptunian Object", avec a > 150 UA  &  q > 30 UA ---> 29 objets découverts dont Sedna et 2012 VP113 sont les plus importants représentants, 2015 BP519** venant immédiatement après.

** Voir aussi sur cet objet, le post du 20 mai dernier, ... au-dessus.

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By symaski62
      La Terre a un astéroïde de Troyens , 2010 TK7
       
      https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?utf8=✓&object_id=2010 TK7
       
      Mais le 2020 XL5 nouvellement découvert est un bon candidat car il libère autour du point L4 de la Terre, et continuera de le faire pendant des milliers d'années.
       
      https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?utf8=✓&object_id=2020 XL5
       
         incroyable !    2020 XL5  Troyens    
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      J'ai terminé hier soir ma maquette de la sonde Hayabusa2 iai 1/20e soit 5cm/m
      Cette maquette est issu du recyclage à partir d'emballage du quotidien, (brique de lait, bouchon de bouteille, carton, chutes de papier...) 
      Pour rappel La sonde spatiale de la JAXA de l'agence spatiale japonaise, à été lancée le 3 décembre 2014, cette sonde spatiale d'un peu plus de 600 kilogrammes est propulsée par quatre moteurs ioniques, a rejoint l'astéroïde (162173) Ryugu et a récolté les échantillons de roches carboné puis les a renvoyés sur terre.
      Elle poursuit actuellement son voyage vers un autre astéroïde....
       
      Les shoots de cette réalisation sont ici:
      https://vseverin77.wixsite.com/le-loup-lunaire/copie-de-maquettes-3d
       
       
       
      Bon ciel à la sonde !
       

    • By Bill46
      Ce 9 janvier 2021 à 10h39 heure française (approximativement), l'astéroïde de type Apollo(n) 2021 AS2 va frôler la Terre à la vitesse de 24 km/s et à 3/10e de la distance Terre-Lune (environ 107 260 kilomètres, soit 0,2790 la distance à la Lune, ou 16,84 rayons terrestres). D'après les derniers calculs, cet astéroïde ne présente pas de menace dans un futur proche (ce 9 janvier 2021 verra son approche la plus courte pour au moins les 10 prochaines années). La taille de ce rocher, repéré le 8 janvier à l'observatoire du Mount Lemmon aux Etats-Unis, est estimée de 3 à 8 mètres. C'est le 3e objet à croiser l'orbite de la Lune découvert cette année.
       
      https://www.minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21A81.html
       

       

       
    • By BobMarsian
      Jack  l'avait brièvement évoquée dès fév. 2019 (*), cette fois depuis le 11 nov. 2020, date de la signature d'un accord de coopération entre les agences spatiales japonaise (JAXA) et allemande (DLR), cette mission bilatérale semble bien être sur les rails pour se concrétiser.
      https://www.dlr.de/content/en/articles/news/2020/04/20201112_destiny-germany-and-japan-begin-new-asteroid-mission.html
      (*) http://www.astrosurf.com/topic/119035-hayabusa-2-à-lassaut-de-ryugu/?page=17&tab=comments#comment-1633149
      Aussi l'occasion d'en parler, puisque les Génimides, c'est pour dimanche-lundi 13-14 déc.

      - DESTINY+ (Demonstration and Experiment of Space Technology for INterplanetary voYage with Phaethon fLyby and dUst Science).
      - Instrument principal (DLR) : DESTINY+ Dust Analyzer (DDA) qui collectera & analysera (spectromètre de masse) les échantillons de poussière.
      - 2 caméras : TCAP (télescopique) & MCAP (multispectrale) pour observer Phaéton lors du survol.
      - Lancement en 2024 (2 ans de retard ) par une Epsilon-S (4 étages dont 3 à poudre) depuis le centre spatial d'Uchinoura (extrème sud du Japon).
      - 4 ans de voyage pour arriver jusqu'à Phaéton, ce qui me semble beaucoup pour atteindre un astéroïde géocroiseur !
      - Survol à ~ 500 km, Phaéton étant alors distant de 150 Gm du Soleil, comme le Terre ...
       

      Crédit : JAXA-Kashikagaku
       
      Quelques caractéristiques de (3200) Phaethon (1983 TB) :
      - Découvert par l'observatoire spatial IRAS (NASA) le 11/10/1983
      - Orbite :  q = 0,140 UA,  Q = 2,403 UA,  a = 1,271 UA,  i = 22,3°,  e = 0,890
      - NEA type Apollo, PHA (Potentially Hazardous Asteroid) : géocroiseur potentiellement dangereux (2ème PHA par la taille)
      - Astéroïde avec le + faible périhélie (0,140 UA) lors de sa découverte, battant (1566) Icarus : 0,187 UA (découv. 1949)
      - Son périhélie à 21 Gm (vs 46 pour Mercure) entraîne une échauffement de surface à ~700° C et une diffusion de poussière le long de son orbite comme une comète, dont l'étude constitue l'objet et l'intérêt de cette mission.
      - Type spectral (taxonomique) :  B-type ou F-type ?
      - Diamètre ~ 6 km
      - Période de rotation = 3,6 h
      - Albédo géométrique pV :  entre 12 et 22 % suivant les sources d'études ...
       

      Crédit : The New Solar System,  Beatty & Chaikin, 1990
       
      Observations diverses :
       
      - Arecibo en mode radar (résolution 75 m) :

      https://www.nasa.gov/feature/jpl/arecibo-radar-returns-with-asteroid-phaethon-images
      + détail d'un spot sombre au radar :

      http://www.naic.edu/~pradar/press/Phaethon.php
       
      - Faible extension lumineuse (queue ?) vue par l'observatoire spatial solaire STEREO-A :

      Crédits :  D. Jewitt & others / NASA / STEREO
      https://skyandtelescope.org/astronomy-news/is-phaethon-a-rock-comet/
       
      - Traînée de poussière photographiée pour la 1ère fois par la Parker Solar Probe (instrument WISPR) :

      Credits: Brendan Gallagher/Karl Battams/NRL
      https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/revealing-the-physics-of-the-sun-with-parker-solar-probe
       
      Autrement, on doit pouvoir obtenir beaucoup d'autres infos plus précises sur le site de la JAXA ...
    • By Jacques Ardissone
      Bonjour  à tous,
      j'ai tenté cette occultation, que je pensais facile, 10 s pour moi, à Arles, un temps superbe, champ bien identifié... avec une camera ASI 174 MCC non refroidie, en format FITS, 220 poses d'environ 1 s au gain 400 (c'est le maxi) et un C11 muni du réducteur AP x 0,67.
      L'acquisition est faite avec Sharpcap.
      Voici les paramètre de la caméra:

       
      Une image brute montrant Dioné avec une trame non corrigeable par des offsets:
       

       
       
      la courbe de lumière avec photométrie d'ouverture par Iris (j'ai des problèmes d'ouverture de fichiers avec Muniwin ou Siril)
       

       
       
      la même, zoomée vers l'occultation prévue:
       

       
      et une moyenne mobile sur 3 valeurs avec Excel:
       
       

       
      J'aimerais donc des conseils pour avoir moins de dispersion dans mes mesures et rendre les courbes exploitables pour les prochaines occultations, car pour celle-ci il n'y a plus rien à en attendre.
      Merci à tous,
      Amicalement,
       
      Jacques
  • Upcoming Events