Sign in to follow this  
jldauvergne

Les petits arrangement avec la vérité de "Pensée Unique"

Recommended Posts

Bonjour,

Dans les fils de discussion fleuve sur le climat http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003542.html , le site internet Pensée Unique est la référence la plus souvent utilisée par les climatosceptiques. Des arguments comme l'influence des cycles astronomiques sur la météo y sont développés.

Ce blog se base souvent sur des publications obsolètes, des scientifiques contestés, et comporte bon nombre d'omissions et d'erreurs.

Les contres arguments finissent par se perdre dans les fils de discussion, je propose donc de les regrouper ici, en restant factuel, et en donnant une source fiable et précise pour étayer chaque contre argument.

Étant donné le volume considérable d'articles sur ce blog, il m'est difficile de tout passer au crible. N'hésitez pas à vous prêter au jeu si vous avez 5 minutes.

JLuc

PS : il manque un "s" à arrangement dans le titre. Désolé, il y a bien plusieurs arrangements avec la vérité.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 08-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je me lance.

LA VIGNE EN GRANDE BRETAGNE :

Jacques Duran, l'auteur de Pensée Unique explique qu’« on distingue l'optimum médiéval qui est une période chaude pendant laquelle les Vikings ont colonisé le Groenland et où les peuples d'Angleterre cultivaient la vigne». C'est ici : http://www.pensee-unique.fr/doutes.html
Il laisse ainsi penser que la culture de la vigne a commencé à cette époque et cessé ensuite.

Dans la réalité elle a débuté bien avant, à l’époque des Romains, et perdure encore aujourd’hui : http://en.wikipedia.org/wiki/Wine_from_the_United_Kingdom#Roman_to_19th_century

Share this post


Link to post
Share on other sites
LA SEINE ET LA TAMISE GELEES L'HIVER
Jacques Duran affirme que : «. On observe aussi nettement la période froide du petit âge glaciaire dont notre époque présente semble se relever peu à peu. C'est pendant cette période froide que la Seine et la Tamise gelaient tous les hivers. » http://www.pensee-unique.fr/doutes.html

C’est faux, à cette période définie entre 1450 et 1850, la Tamise n’a gelé que 21 fois. Aujourd’hui elle gèle moins souvent à cause du réchauffement climatique, mais aussi parce que la rivière est moins large et donc le courant plus fort. Si la Tamise ne gelait pas tous les hivers, on peut raisonnablement penser qu'il en est de même pour la Seine. http://en.wikipedia.org/wiki/River_Thames_frost_fairs
http://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_%C3%A2ge_glaciaire

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 10-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
LE PLANCTON

Dans un article sur le plancton, Jacques Duran rapporte une étude publiée dans la revue Science http://www.pensee-unique.fr/plancton.html montrant comment le plancton s’est adapté mieux que prévu aux périodes où la Terre était riche en CO2, par des mécanisme d’évolution Darwinien.
Le lien de l’article n’est pas donné mais on peut le retrouver sur le site de Science. http://www.sciencemag.org/content/314/5806/1770.abstract?sid=1f71579a-da02-4163-81a3-4b508a82a98c

Il extrapole cette observation à ce qui se passe actuellement. Or le problème c’est qu’il s’agit de modifications qui ne se produisent pas du tout sur les mêmes échelles de temps. A cette époque (il y a 55,8 millions d’années), il y a eu un relâchement de gaz à effet de serre équivalent aux émissions anthropiques actuelles, mais étalé sur 1000 ans. Et si le plancton s’en est effectivement bien sorti, ce n’est pas vrai de toutes les espèces. Ainsi l’extinction des foraminifères benthiques (des protozoaires) est chiffrée entre 30% et 50%*. http://perso.ens-lyon.fr/laurie.bougeois/scolarite/BiblioPETM.pdf


Durant cette crise, les températures ont augmenté de 6° à 7° et ont mis 100 000 à 150 000 à redescendre, il n’y avait plus (ou presque plus) de calottes polaires, et il y a eu une petite extinction d’espèces. Cet épisode est souvent cité comme comparable à ce qui se passe actuellement avec les émissions de CO2 anthropique. Il faut souligner que dans l’histoire de la Terre, les variations de CO2 sont souvent la conséquence d’une hausse de température. Or cette crise qui marque le début de l'éocène, c’est manifestement l’inverse, l’hypothèse en vogue (mais encore débattue visiblement) est que l’évènement correspond au début de l’émergence de l’Islande, accompagné d'un relâchement massif de gaz à effet de serre. http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximum_thermique_du_passage_Pal%C3%A9oc%C3%A8ne-Eoc%C3%A8ne#cite_note-3

Jacques Duran dit par ailleurs que « les paladins écologistes nous rabattent les oreilles avec la disparition inévitable (selon eux) des poissons (en 2048 disent-ils !!!) et autres espèces vivantes sur notre planète à cause du CO2 que, selon eux, nous accumulons dans l'atmosphère ».
En fait, cette date de 2048 est sortie de son contexte, elle correspond à la date de fin de la ressource halieutique si la pèche continue à son taux actuel. Et encore, il ne s'agit que des espèces figurant parmi les ressources exploitées commercialement. Ceci se base sur une étude très sérieuse publiée dans la revue Science. http://www.sciencemag.org/content/314/5800/745.summary http://www.20minutes.fr/planete/118616-Planete-2048-l-annee-du-dernier-poisson.php
Rien à voir avec le CO2 donc, contrairement à ce qu'affirme Jacques Duran.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 11-05-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
RICHARD LINDZEN

Sur Pensée Unique, le chercheur climatosceptique Richard Lindzen est présenté comme une des plus grandes références mondiale de la climatologie. http://www.pensee-unique.fr/lindzen.html

Jacques Duran oublie de signaler qu’il fait de moins en moins référence, et se trouve même sérieusement mis en difficulté sur des travaux qu’il est réduit à publier dans des revues scientifiques de second plan.

Référence : un article publié en septembre 2011, de Sylvestre Huet, journaliste à Libération et président de l'AJSPI (Association des journalistes scientifiques de la presse d'information ) http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/11/climat-et-d%C3%A9bat-scientifique-richard-lindzen-estil-cr%C3%A9dible-.html
Extraits choisis :
Richard Lindzen a sérieusement dérapé.
il semble que les climatologues en aient un peu marre de ce genre de pratiques, et l'un d'entre eux s'est donc dévoué pour lui administrer une sérieuse correction publique.
Sujet intéressant, mais tellement maltraité par Lindzen, au mépris de la science
le boulot de Lindzen n'est qu'un ramassis d'erreurs plus ou moins volontaire
Ce texte [de Lindzen] est mensonger.

On pourrait lister aussi tous les articles scientifiques qui contredisent la théorie de l'effet Iris formulé au début des années 2000 par Lindzen.
Juste un : http://journals.ametsoc.org/doi/pdf/10.1175/1520-0477%282002%29083%3C0249%3ANEFI%3E2.3.CO%3B2

Share this post


Link to post
Share on other sites
LES MEDIAS

Jacques Duran dénonce le sensationnalisme des médias, en illustrant ses propos par les titres excessifs que l’on trouve parfois en couverture des journaux. http://www.pensee-unique.fr/pourquoi.html
C’est bien mal connaître le métier de la presse écrite. L’auteur d’un article ne choisit pas le titre de couverture d’un journal, ni même parfois le titre de l’article lui-même, et cette titraille ne change pas le contenue d’un l’article fait honnêtement.
Ceci dit, il prend pour exemple les titres sur le laser lors de son invention. Un journal aurait titré (ce n’est pas précisé lequel, il faut donc croire Jacques Duran sur parole) : « Un chercheur de Los Angeles découvre le rayon de la mort ».
C’était certainement un peu sensationnaliste à l’époque, mais à la vue de la réalité d’aujourd’hui c’était surtout visionnaire : http://www.youtube.com/watch?v=vqLkpcHavZE

Jacques Duran, dénonce par ailleurs la non représentation dans les médias de travaux scientifiques qualifiés de dissidents. « Cet esprit de "responsabilité collective" des journalistes peut aller très loin, jusqu'à la censure pure et simple des "dissidents", aussi qualifiés soient-ils ». Il oublie de préciser un détail d’importance, c’est que les travaux dont la conclusion est climatosceptiques sont fortement minoritaires. Ils représentent 0,7% de 11 944 publications passée en revue et traitants du climat publiées entre 1994 et 2011. http://iopscience.iop.org/1748-9326/8/2/024024/article
Une infographie résume le contenu de cette étude :

Une autre étude montre que 97 à 98% des chercheurs qui travaillent sur la climatologie soutiennent l’origine anthropique du réchauffement climatique. Source : http://tigger.uic.edu/~pdoran/012009_Doran_final.pdf

Ces simples chiffres suffisent à comprendre la sous représentation des travaux climatosceptiques dans la presse. En revanche, a place du climatoscepticisme dans la société est beaucoup plus forte de fait que ce qu’elle est dans la littérature scientifique. La situation est particulièrement marquées au États Unis où : « La faiblesse de cette préoccupation s’explique en grande partie par la forte polarisation politique du sujet aux États-Unis. Globalement, les Démocrates et Républicains admettent que le changement climatique est réel (respectivement à 78 % et 53 %), mais seule une minorité des conservateurs (14 %) lui attribue une origine humaine. À l’échelle nationale, 47 % des Américains pensent que le changement climatique est d’origine naturelle ». http://environment.yale.edu/climate-communication/files/PoliticsGlobalWarming2011.pdf

EDIT : j'ai ajouté l'infographie, et la source pour le chiffre de 97 à 98 % de climatologues qui défendent l'idée d'une origine anthropique au RC.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 10-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
FRED SINGER

A plusieurs reprise Jacques Duran fait référence à Fred Singer, notamment ici http://www.pensee-unique.fr/theses.html et ici : http://www.pensee-unique.fr/ . Jacques Duran le présente comme suit : Prof. S. Fred Singer (entre autres nombreuses responsabilités éminentes, il est professeur émérite de sciences de l'environnement à l'Université de Virginie » Prof. S. Fred Singer (entre autres nombreuses responsabilités éminentes, il est professeur émérite de sciences de l'environnement à l'Université de Virginie. : http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#douglass.

Ce qu'il ne dit pas c'est qu'il s’agit d’un chercheur qui n’a quasiment plus publié sur le climat après 1980.
Par contre, il a été consulant pour de nombreuses entreprises de l’automobile et du pétrole : Exxon, Shell, Unocal Sun Oil, ARCO, General Motors. Il s’est également illustré comme fervent négateur des risques de santé liés au tabagisme passif. Il qualifie les études sur le sujet de "junk science".

Il a été affilié au think tank Washington Institute for Values in Public Policy créé par la secte Moon.

Il a fondé le Science & Environmental Policy Project, un groupe de recherche dont le but est de contester l’origine anthropique du réchauffement climatique et celle du trou dans la couche d’ozone. A ce titre, sa fondation a reçu 1 million de dollars de dons « non sollicités » de la part d’ExxonMobil http://en.wikipedia.org/wiki/Fred_Singer

Share this post


Link to post
Share on other sites
ROY SPENCER

Sur Pensée Unique il est décrit comme : "Roy Spencer est, sans aucun doute, une figure de proue de la climatologie américaine."

On peut douter de son statut de figure de proue dans la mesure où il est créationniste et qu'il a signé une déclaration stipulant que le réchauffement climatique d'origine anthropique est négligeable car la nature est auto-régulée par dieu.
"Earth and its ecosystems – created by God's intelligent design and infinite power and sustained by His faithful providence – are robust, resilient, self-regulating, and self-correcting". He believes that most climate change is natural in origin, the result of long-term changes in the Earth's albedo and that anthropogenic greenhouse gas emissions have caused some warming, but that its warming influence is small compared to natural, internal, chaotic fluctuations in global average cloud cover"

Il s'avoue par ailleurs convaincu que la théroie de l'évolution est fausse, chose peu commune chez les scientifiques crédibles.
"I finally became convinced that the theory of creation actually had a much better scientific basis than the theory of evolution, for the creation model was actually better able to explain the physical and biological complexity in the world. [...] Science has startled us with its many discoveries and advances, but it has hit a brick wall in its attempt to rid itself of the need for a creator and designer."
http://en.wikipedia.org/wiki/Roy_Spencer_%28scientist%29

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au risque de vous taquiner un peu, l'hypothèse Dieu reste recevable, dans la mesure où on ne peut arriver à prouver l'inverse...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dieu n'est pas une hypothèse scientifique. Il le sera lorsqu'on lui aura donné une définition précise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
une définition précise.

Le démiurge qui a créé l'univers. L'existant en soi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Dieu n'est pas une hypothèse scientifique. Il le sera lorsqu'on lui aura donné une définition précise.

Dieu sera une hypothèse scientifique lorsqu'on lui aura donné une définition réfutable. Si ça n'est pas testable et/ou si ça ne prédit rien de testable, ce n'est pas de la science.

Le jour où Dieu sera testable scientifiquement, et si Dieu est confirmé scientifiquement, Dieu ne sera qu'un phénomène physique parmi d'autres !
Dans le cas contraire, c'est de la philo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
VINCENT COURTILLOT

Pensée Unique se réfère à de nombreux articles scientifiques invalidés. http://www.pensee-unique.fr/theses.html#opposant

L’un des exemples les plus emblématique est le travail controversé puis invalidé de Vincent Courtillot portant sur la relation entre le climat de la Terre et l’activité solaire. http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/02/soleil-et-clima.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Le jour où Dieu sera testable scientifiquement, et si Dieu est confirmé scientifiquement, Dieu ne sera qu'un phénomène physique parmi d'autres !
Dans le cas contraire, c'est de la philo.

Sans faire de la science on peut faire de la philosophie. Admettons qu'il existe. Comme ça gratuitement. Bon, ok dans ce cas, pourquoi il en aurait quelque chose à péter du climat alors qu'il laisse des pauvres innocents se faire massacrer en Syrie et ailleurs ?
Il faut déjà répondre à cette question essentielle après on verra.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste pour voir, j'ai regardé vite fait sur les "franc tireurs" en physique : commentaire de pensée unique sur Théodore Maiman (US), l'inventeur du laser (un sujet que j'aime bien et en fait j'y comprend rien en climato... )

"Maiman fut constamment maintenu à l'écart de la communauté scientifique de son propre pays."

Wiki etant parfois notre amis :
Due to his work on the laser, he was twice nominated for a Nobel Prize and was given membership in both the National Academies of Science and Engineering.[3] He received the Oliver E. Buckley Prize in 1966. He was the recipient of the 1983/84 Wolf Prize in Physics, and was inducted into the National Inventors Hall of Fame that same year. Besides, he received F&J. Hertz and Japan Prizes. Many universities awarded him honorary degrees. Maiman received his last honorary degree in 2002 from Simon Fraser University, Vancouver, Canada.

Membre de l'académie des sciences américaine (NAS), prix de l'American Physical Society en 1966, pour un paria de l'establishment scientifique US, on fait mieux....
Des détails comparatifs interessants dans le New York Times :
http://www.presstelegram.com/technology/20070511/maiman-built-worlds-first-laser

@Tournesol :

>Dieu sera une hypothèse scientifique lorsqu'on lui aura donné une >définition réfutable. Si ça n'est pas testable et/ou si ça ne prédit rien >de testable, ce n'est pas de la science.

>Le jour où Dieu sera testable scientifiquement, et si Dieu est confirmé >scientifiquement, Dieu ne sera qu'un phénomène physique parmi d'autres !
>Dans le cas contraire, c'est de la philo

Dis Tournesol, tu veut bien être mon ami toi aussi :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ya pas que Dieu qui soye pas réfutable, en science... La théorie des cordes, les multivers, l'avant big bang, etc, etc...


Share this post


Link to post
Share on other sites
Dieu étant parfait il ne peut lui manquer l'existence.

Donc Dieu existe c'est irréfutable!

Mécréants!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dieu existe dans la tête de ceux qui y croivent, c'est irréductible.

Et comme la seule preuve qu'il existe ou qu'il existe pas, c'est quand on est mort, donc qu'on ne peut pu en témoigner, je crois qu'il faut dire que les deux propositions, Dieu existe et Dieu existe pas sont vraies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc Dieu est une superposition d'état quantique...

Ok je sort et je me tais (ou l'inverse).

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Donc Dieu est une superposition d'état quantique..."

Exact!

Tout dépend de l'observateur, Pour un athée il n'existe pas, pour un croyant
il existe.

Tu viens de résoudre scientifiquement la plus grande des questions métaphysique!

Share this post


Link to post
Share on other sites
N'étant ni croyant ni athée mais indifférent (que dieu existe ou pas, je m'en fiche), je crois qu'on devrait revenir au sujet...

Share this post


Link to post
Share on other sites
PIERRE-GILLES DE GENNES

Notre grand prix Nobel Pierre-Gilles de Gennes est cité sur Pensée Unique comme un climatosceptique. http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#pgg

L’argument est articulée autour d’un bref passage de son livre « Les Objets fragiles ». Dans cet extrait il se livre à une critique de l’utilisation des simulations informatiques dans l’étude des problèmes d'environnement. Il faut noter que ce livre a été publié à l’époque antique pour l’informatique : en 1994.

Est-ce que pour autant Pierre-Gilles de Gennes était climatosceptique ?
On peut en douter dans la mesure où il a cosigné avec Georges Charpak un manifeste dans le Figaro dans lequel ils disent notamment « sauf à réduire les émissions, notamment celles de gaz carbonique, d'un facteur au moins égal à 2, notre globe verra sa température moyenne augmenter de plusieurs degrés au cours du présent siècle […] Qu'attendons-nous pour agir face au réchauffement climatique qui nous menace ? Il nous faut limiter les émissions de gaz à effet de serre par tous les moyens à notre disposition. »
C'est ici : http://www.lefigaro.fr/debats/2006/12/26/01005-20061226ARTFIG90006-la_france_doit_rester_en_tete_de_la_lutte_contre_le_rechauffement_climatique.php

C’est explicite sur le fond de la pensée du savant, elle ne va pas du tout dans le sens de celle de Jacques Duran.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 10-09-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this