nicospace

New Horizons - Pluton, nous voilà !

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Christophe H a dit :

Est ce qu'un jour on verra un astéroïde à 3 boules?

 

En simple ou en doublette, oui ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il y a 6 heures, BobMarsian a dit :

Perso, j'aurais osé quelques questions (peut-être stupides pour certains) à Mark Showalter pour lui demander si, même en l'absence de satellite, il était possible d'estimer la masse (puis la densité) du système Ultima-Thulé en considérant ce binaire à contact en rotation de 15 h comme deux astres distincts et donc, tournant en 15 h autour d'un centre de gravité commun situé à l'intérieur d'Ultima ?

Je pense qu'on peut le calculer sans lui.

Si je ne me trompe pas, de la troisième loi de Kepler, T^2/a^3 = 4 pi^2 / G (M + m),

 

où M est la masse d'Ultima (de rayon R) et m celle de Thulé (rayon r).

 

En supposant la même densité mu, on a

M = 4 pi mu R^3 / 3 ,

m = 4 pi mu r^3 / 3

 

et les trucs étant au contact, a = R + r

 On en tire

mu  (R^3 + r^3)/3 = pi  (R + r)^3 / G T^2

et en posant x le rapport r / R,

 

mu = (3 pi / G T^2) [(1 + x)^3/(1 + x^3)]

 

si T = 15 h, 3 pi / G T^2 = 50 kg/m^3

avec les mensurations d'UT (33 km x 19,5 km), on a

2 R = 19,5 km et 2 (r + R) = 33 km, d'où x = 0,7 et (1 + x)^3 / (1 + x^3) = 3,65

 

et donc

 

mu = 0,18

 

C'est une densité deux fois moindre que les corps les plus poreux en orbite autour de Saturne, mais il s'agit en fait d'une limite inférieure puisque la période observée est supérieure à la période de détachement.

 

 

Edited by dg2
  • Like 2
  • Thanks 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

C est une bonne question Bobmarsian. J ai faillit la poser mais ils ont apporté des éléments de réponse. Dans le processus de formation il y a forcément eu des petits satellites et ils ont freiné le système. Ça ne fonctionne pas bien comme raisonnement. Par contre Richard Binzel m'a dit qu'il s'attend à une densité comparable à celle des comètes, donc très basse. Vu que l'on est souvent pas à un facteur 2 ou 3 près en astronomie, le calcul de dg2 est sans doute dans le bon ordre de grandeur :). Mais bon, on ne saura jamais sauf si il y a un satellite minuscule caché dans les données ce qui est encore possible.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la route, de combien a été déviée NH lors du survol ?

L'angle de déviation pour une orbite hyperbolique est donné par

 

delta = 2 G M / b v^2

 

où b est le paramètre d'impact (distance de plus courte approche, c'est pareil ici, 3500 km), v la vitesse (15 km/s) et M la masse. En prenant 10^16 kg (un peu plus que Atlas), on trouve une déviation de... 1,7 nanoradians, soit 0,0003". Vu qu'en plus c'est la vitesse radiale qu'on observe (quasiment inchangée), pas la vitesse tangentielle (qui varie d'à peine 0,025 mm/s), j'imagine mal qu'on puisse détecter un truc pareil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, dg2 a dit :

j'imagine mal qu'on puisse détecter un truc pareil.

 

Effectivement, non pas que mes propres calculs le démontrent, mais selon les dires d'Alan Stern lui même. :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, dfremond a dit :

Je pense qu'hier il y a eu une question autour de ce sujet, et il a repondu qu'avec une densité proche de celle de l'eau, la force  centrifuge etait inferieure à l'attraction gravitationnelle. En fonction du volume visible, ça donne une borne inferieure à la fourchette d'estimation du poids, à calculer, aprés avoir estimé le volume, évidemment.. 

 

Ça peut également donner une limite supérieure à la masse du système au-delà de laquelle avec une rotation de 15 h la force centrifuge séparerait les deux composants, à supposer qu'ils soient juste en contact et pas trop collés entre eux !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila la phrase que j'ai saisi pendant la conference de presse, c'est a 48min 45, Alan Stern, parle d'une "back" density" de 1, et ensuite je crois une densité critique de 0.2.  Donc dg2 tu as tout bon dans ton calcul! La densité de ".2" tient compte de la porosité.

 

On peut estimer le volume , en partant de deux spheres de 9.5 et 6.5 km de rayon, a respectivement 3591 km3  et 1150km3. Je vous laisse calculer la masse minimale de la somme des deux, avec une densité de 0.2.         Ce n'est pas un petit bonhomme de neige, et comme on dit par chez moi, "ça pese son poids..."

Edited by dfremond
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après vos interventions passionnantes, mais savantes et techniques, juste un  petit interlude. :)

 

Brian May nous a gratifié de la bande en musique planante du survol d'UT.


Nous avions eu droit, dans un registre sonore assez différent, à un bel exercice vocal pour la visite de NH à Pluton.

 

Rappelez-vous, ou découvrez, après avoir augmenté le son de votre appareil  :


https://youtu.be/gFo4u_ADiw4

 

Edited by Huitzilopochtli
Suppression commentaire
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Rappelez-vous, ou découvrez, après avoir augmenté le son de votre appareil  :

 

J'adore A Capella Science ! :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jackbauer 2 a dit :

La version de inévitable Roman Tkachenko :

image.jpg

 

Pour le gars ou la fille débutant (ou nul) en planétologie,  ils s'exclameraient  :

   Wow !  C'est tout ferrugineux ce machin ... et Roman, c'est Monsieur + :D,  ... comme d'autres pour le ciel martien ;)

Edited by BobMarsian
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, jackbauer 2 a dit :

Par contre d'où sort cette photo postée par Huitzi hier ?

 

Oups ! J'avé  raté ! Il m'arrive d'être distractionné !

 

Du compte tweeter d'Alan. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, dg2 a dit :

mu = 0,18

 

C'est une densité deux fois moindre que les corps les plus poreux en orbite autour de Saturne, mais il s'agit en fait d'une limite inférieure puisque la période observée est supérieure à la période de détachement.

 

Celle Hypérion dépasse à peine la moitié de celle de l'eau (0,544 ± 0.050), mais sa porosité semble évidente en surface contrairement à UltimaThulé qui n'a pas du beaucoup bouger depuis sa formation.

Cependant d'autre processus interviennent sur Hypérion pour lui donner son aspect d'éponge ...

Je pense que la nature poreuse d'UltimaThulé reste encore une hypothèse de travail.

 

PIA07761.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine que plus un corps est petit, moins il est dense ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, BobMarsian a dit :

Je pense que la nature poreuse d'UltimaThulé reste encore une hypothèse de travail.

 

Une hypothèse a priori assez bien soutenue par les évaluations de densité que vous avancez.

La matière s'accrétant dans les planétésimaux tels que celui-ci n'est pas soumise à un champs gravitationnel important.

Mais bon...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jldauvergne a dit :

Mais bon, on ne saura jamais sauf si il y a un satellite minuscule caché dans les données ce qui est encore possible.

 

Ça risque d'être compliqué, il faudrait tout une série d'images étalées dans le temps pour déterminer l'orbite dont la période doit être relativement longue compte tenu de la faible masse d'Ultima Thulé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Huitzi :

Du compte Twitter de Stern ok mais cette image en couleur (très nette) ne figure pas dans les Raw et autres communiqués (enfin il me semble... )

Edited by jackbauer 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Jack',

Je ne puis que donner ma source.

 

Je n'ai pas d'explication pour le reste. 

Sinon, peut-être un commentaire de fredK (UMSF) qui écrivait après avoir vu cette image :

"Cela ressemble à une image générée à partir d'un modèle 3D plutôt qu'à une photo."

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kaptain a dit :

J'imagine que plus un corps est petit, moins il est dense ?

 

Oui, Arno, l'exemple le plus connu, c'est le trou noir de 3 kilomètres, qui a à peu près la masse du Soleil, et une densité quasi infinie.

 

;):$:/:D

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kaptain a dit :

J'imagine que plus un corps est petit, moins il est dense ?

 

Dans le cas des KBOs, les gros sont visiblement plus denses, autour de 2 fois la densité de l'eau, au moins pour ceux mesurés en taille (occultation) et possédant un ou plusieurs satellites comme :

 - Makemake  ------->  1.7 ± 0.3             (Ortiz et al., 2012)

 - Haumea  ----------->  1.885 ± 0.080   (Ortiz et al., 2017)

 - Quaoar  ------------->  2.13 ± 0.29       (Brown & Butler, 2017)

 

Pour mémoire :

 - Pluton  --------------->  1.854 ± 0.011   (Nimmo et al., 2017)
 - Charon  -------------->  1.701 ± 0.033   (Nimmo et al., 2017)

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir très brièvement sur la recherche future de nouvelle cible, citation d'une déclaration d'Alan Stern :


"En raison des réserves de carburant restantes, nous devrons rechercher des cibles plus petites et plus nombreuses. Les calculs montrent qu'il est très probable que ce soit pour un survol d'un noyau de comète vierge. De tels objets seraient à environ V* = 35 de la Terre :o , donc indétectables, même avec le HST. 


Nous devrons donc les découvrir avec LORRI, qui peut détecter des cibles de 3 à 10 km de diamètre, 6 mois environ avant de pouvoir les atteindre. Les calculs de faisabilité seront effectués en 2019 ( les calculs préliminaires sont pessimistes, mais nous n’avons pas vraiment encore étudié la question). Nous verrons si cela peut marcher. Je l'espère bien. Il serait formidable de détecter des "cible d'opportunités" avec New Horizons avec un survol au cours des années 2020!


* Please, V pour magnitude apparente ?..
 

Edited by Huitzilopochtli
orthographe
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Huitzilopochtli a dit :

* Please, V pour magnitude apparente ?..

système B,V,R,I (etc.). magnitude dans le vert en gros.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Superfulgur a dit :

Oui, Arno, l'exemple le plus connu, c'est le trou noir de 3 kilomètres, qui a à peu près la masse du Soleil, et une densité quasi infinie.

 

Parfaitement hypothétique, que personne n'a jamais vu et pour cause ... :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now