Kaptain

Découverte "majeure" lundi !

Messages recommandés

.

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 20-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelqu'un peut dire à l'auteur de cet article que c'est Starobinsky et pas Stravrobinsky ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui veulent (peuvent) suivre, conférence en direct de Stanford en ce moment même :
https://www6.slac.stanford.edu/kipac-colloquium-bicep2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en ai parlé à un copain sociologue qui a transmis à l'auteur... Celui-ci lui a répondu que les noms russes, on les écrivait comme on voulait, et que "Professeur Stravrobinsky" c'est plus classe que le bête Starobinsky.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

... Alors que Proutivne, c'est tout de suite moins classe ...
Désoled.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non pas d'accord PascalD.. Par exemple "Pravcral" et "vrauvfrèges", c'est un peu rugueux mais c'est tout de suite plus exotique, comme Stravinsky.. le compositeur hein..

Sinon on voit que l'auteur, passé quelques précautions liminaires d'usage, a vraiment envie d' y croire et de s'enthousiasmer..

Alors qu'ici, on fait presque tous du ChiCyg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La vérité, c'est qu'on est dans le black... Luminet et Riazuelo, sur France Inter, hyper hyper prudents et Cécile Renault, elle, très enthousiaste...

Planck, juge de paix, dans les mois qui viennent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un truc je pige pas trop : il est dit que BICEP2 est 30 fois plus sensible que PLANCK (mais sur 1 % du ciel seulement)
Comment le satellite pourrait-il trouver plus efficacement ce fameux mode B ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Alors qu'ici, on fait presque tous du ChiCyg "

Je l'imagine bien en train de jubiler en lisant ce fil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:

Comment le satellite pourrait-il trouver plus efficacement ce fameux mode B ?

Multipliez la sensibilité par la surface de ciel couverte et vous avez la réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus, j' imagine qu' un artefact non cosmologique pourra plus difficilement se glisser dans une mesure du ciel entier que dans un patch de 1% ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, PascalD, le patch en question est au pôle sud galactique, et à 2 mm de longueur d'onde, la transmission atmosphérique au pôle sud est proche de 100 %... L'observation doit être propre...

En revanche, savoir pourquoi les européens n'ont pas fait la même manip au site de Dôme C, mystère et boule de gomme... Dommage, de passer à côté de la plus grande découverte de tous les temps avec un télescope de 30 centimètres, en plus, on peut difficilement (je passe en mode ChiCygni discretos, pendant que Dg2 ne lit pas) imaginer un ratio prix/performance meilleur.

Depuis la lunette de Galilée, je vois pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

arf...
Je te remémore mon post visionnaire sur l'astronomie dans l'Antarctique et ta réponse goguenarde : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003165.html

Le télescope de BICEP2 est installé juste à côté de l'antenne qui figure sur la 1ère photo

P.S
Et Vauffy a eut le pif de poster sur l'expérience à son démarrage !

P.S 2
Intéressante interview de Jamie Bock et la conception du télescope http://www.spacedaily.com/reports/Building_BICEP2_A_Conversation_with_Jamie_Bock_999.html

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 20-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:
En revanche, savoir pourquoi les européens n'ont pas fait la même manip au site de Dôme C

La réponse est assez simple (je crois) : la technologie des détecteurs de BICEP2 s'inscrit dans la suite du développement des bolomètres de Planck, qui est une technologie mise au point par les américains du JPL.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jack > "Et Vauffy a eut le pif de poster sur l'expérience à son démarrage !"

Hors mes talents de futurologue , dans l'attente de l'analyse des données de Planck sur la carte de polarisation du fond diffus, je reposte le lien donné plus haut tant il est intéressant de lire les positions des uns et des autres en 2009 quant à l'éventuelle découverte des OGP et les développements qui en découleraient (dg2, Chico, Super, PascalD..)
Certain(s), pour d'obscures raisons métaphysiques , souhaitaient même que le modèle inflationnaire ne soit pas validé.. Hérétiques !!!

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002753.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« …En revanche, savoir pourquoi les européens n'ont pas fait la même manip au site de Dôme C, mystère et boule de gomme... Dommage, de passer à côté de la plus grande découverte de tous les temps avec un télescope de 30 centimètres, en plus, on peut difficilement (je passe en mode ChiCygni discretos, pendant que Dg2 ne lit pas) imaginer un ratio prix/performance meilleur… »
(SF)

En fait, un projet est en cours, QUBIC, avec une forte participation française.
Un premier instrument doit être installé cette année à Concordia :
http://qubic-experiment.info/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai enfin l'impression d'y avoir saisi quelque chose :
http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-ondes-gravitationnelles-primordiales-la-preuve-decisive-de-l-inflation-cosmique-se-rapproche-32729.php

Sauf a comprendre ce que sont ces ondes densités dans l'Univers primordial ayant donné les hétérogénéités que l'on connaît ?

En tout cas un article très clair de mon point de vue de "Newbie" en cosmologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Brizell pour le lien vers l'article, clair en effet! ;-)

[Ce message a été modifié par Chris277 (Édité le 27-03-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est l'auteur qu'il faut remercier, si par cas il passe dans le coin

Je viens de comprendre (sauf erreur) en deuxième lecture que les ondes de densités dont parle l'auteur au début, s'interprète comme l'instantané des fluctuations quantiques dilatées à l'échelle macroscopiques par l'inflation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant