symaski62

mars 2020 rover

Recommended Posts

Posted (edited)

Avapeté, paspeté, paspoutou, etc., Qu'est-ce que c'est que ça? Pas ça ici!  Merci. :) 

 

En attendant, une image des 2 astromobiles pour immortaliser le moment. Je la trouve magique cette photo. 

image.png.e73c3b258654ad79624b9ef968c79631.png

 

Image travaillée par Seán Doran: https://twitter.com/_TheSeaning/status/1379663922693824512/photo/1

Edited by BERNARD GAUTIER
  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 22 minutes, BERNARD GAUTIER a dit :

Qu'est-ce que c'est que ça? Pas ça ici!  Merci.

:|

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, jackbauer 2 a dit :

https://www.nasa.gov/feature/nasa-s-first-weather-report-from-jezero-crater-on-mars

 

1er bulletin météo du cratère Jezero : un peu frisquet

 

 

Merci beaucoup pour le lien Jack, je poste une version un peu résumée et traduite sur cet intéressant système météo MEDA : 

 

 

(...) Le système Mars Environmental Dynamics Analyzer (MEDA) à bord du rover Perseverance de la NASA s’est mis sous tension pour la première fois pendant 30 minutes le 19 février, environ un jour après que le rover a touché terre sur la planète rouge. Vers 20 h 25, .m, les ingénieurs ont reçu les premières données du MEDA.(…)

 

meda_on_rover.jpg?itok=irtaAGfD

MEDA mis en évidence sur le rover Mars 2020.

Crédits: NASA/JPL-Caltech

 

 

MEDA pèse environ 5,5 kilogrammes (12 livres) et contient une série de capteurs environnementaux pour enregistrer les niveaux de poussière et six conditions atmosphériques – vent (vitesse et direction), pression, humidité relative, température de l’air, température du sol et rayonnement (du Soleil et de l’espace). Le système s’active toutes les heures, et après l’enregistrement et le stockage des données, il se remet en veille indépendamment des opérations du rover. Le système enregistre les données que le rover soit actif ou non, jour et nuit.

Alors que les ingénieurs recevaient les premiers points de données de MEDA sur Terre, l’équipe a rassemblé son premier bulletin météorologique du cratère Jezero sur Mars.

Les données ont montré qu’il faisait moins 4 degrés Fahrenheit (moins 20 degrés Celsius) à la surface lorsque le système a commencé à enregistrer, et que la température a chuté à moins 14 degrés Fahrenheit (moins 25,6 degrés Celsius) dans les 30 minutes. (…)

Les capteurs de pression de MEDA ont indiqué que la pression sur Mars était de 718 Pascal, bien dans la gamme 705-735 Pascal prédite par leurs modèles pour la période.

(...)

Grâce aux télescopes terrestres et aux engins spatiaux en orbite autour de Mars, les scientifiques ont une bonne compréhension du climat de la planète rouge et même un aperçu de l’ampleur des tempêtes de poussière tout au long d’une seule année martienne (deux années terrestres).

Toutefois, la prévision du déclenchement et du déplacement de la poussière, ou de l’évolution des petites tempêtes en grandes tempêtes encerclant la planète entière, profitera aux futures missions scientifiques et d’exploration. (...) 

 

Au cours de la prochaine année, MEDA fournira des informations précieuses sur les cycles de température, les flux de chaleur, les cycles de poussière, et la façon dont les particules de poussière interagissent avec la lumière, affectant finalement à la fois la température et les conditions météorologiques. Les lectures de MEDA sur l’intensité du rayonnement solaire, les formations de nuages et les vents locaux qui pourraient éclairer la conception de la mission de retour de l’échantillonnage martien seront tout aussi importantes. De plus, les mesures aideront les ingénieurs à mieux comprendre comment préparer les humains et les habitats à faire face aux conditions sur Mars. (...)

 

REMS à bord du rover Curiosity fournit actuellement des données météorologiques et atmosphériques quotidiennes similaires.

MEDA, conçu grâce à une collaboration internationale, s’appuie sur l’installation autonome de la station météorologique REMS et propose quelques mises à niveau. Le système a été fourni par l’Espagne et développé par l’ACR avec des contributions de l’Institut météorologique finlandais. Les contributions des États-Unis ont été financées par le programme "game changing development" au sein de la Direction des missions technologiques spatiales de la NASA.

 

Bénéficiant d’une plus grande durabilité globale et de lectures de température supplémentaires, MEDA peut enregistrer la température sur trois altitudes atmosphériques: 2,76 pieds (0,84 mètres), 4,76 pieds (1,45 mètres), et 98,43 pieds (30 mètres), en plus de la température de surface.

Le système utilise des capteurs sur le corps et le mât du rover et un capteur infrarouge capable de mesurer la température à près de 100 pieds au-dessus du rover. MEDA enregistre également la somme  de rayonnement près de la surface, ce qui aidera à préparer de futures missions d’exploration humaine sur Mars. (...)

 

Avec les bulletins météorologiques de MEDA, les ingénieurs ont maintenant des données atmosphériques provenant de trois endroits différents sur la planète rouge – Persévérance, Curiosity et Insight (...) . Le trio permettra de mieux comprendre les conditions météorologiques, les événements et les turbulences atmosphériques martiens qui pourraient influencer la planification des futures missions. À court terme, les informations de MEDA aideront à décider des meilleures conditions atmosphériques pour les vols d’Ingenuity (Mars Helicopter).

 

Alors qu’Ingenuity se prépare au vol, un rapport MEDA des 43e et 44e jours martiens, ou sols, de la mission (3-4 avril sur Terre) a montré une température élevée de moins 7,6 degrés Fahrenheit (moins 22 degrés Celsius) et basse de moins 117,4 degrés Fahrenheit (moins 83 degrés Celsius) dans le cratère Jezero. Meda a également mesuré des rafales de vent à environ 22 mph (10 mètres par seconde).

« Nous sommes très heureux de voir que MEDA fonctionne bien », a déclaré Manuel de la Torre Juárez, chercheur principal adjoint pour MEDA au Jet Propulsion Laboratory de la NASA dans le sud de la Californie. « Les rapports du MEDA fourniront une meilleure image de l’environnement près de la surface. Les données du MEDA et d’autres expériences d’instruments révéleront d’autres pièces des puzzles sur Mars et aideront à se préparer à l’exploration humaine. Nous espérons que ses données contribueront à renforcer nos conceptions et à rendre nos missions plus sûres. (...) 

 

Écrit par Hillary Smith
NASA’s Game Changing Development Program

 

 

:) 

  • Like 6
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Penn a dit :

je poste une version un peu résumée et traduite sur cet intéressant système météo MEDA : 

Sympa pour ceux qui prennent au vol la mission , ça évite les posts longs et fastidieux  :), en attendant le vol de l'Ingénu pour le 11 avril ! 9_9

 

il y a 22 minutes, Penn a dit :

De plus, les mesures aideront les ingénieurs à mieux comprendre comment préparer les humains et les habitats à faire face aux conditions sur Mars. (...)

il y a 18 minutes, Penn a dit :

MEDA enregistre également la somme  de rayonnement près de la surface, ce qui aidera à préparer de futures missions d’exploration humaine sur Mars. (...)

 

il y a 18 minutes, Penn a dit :

d’autres expériences d’instruments révéleront d’autres pièces des puzzles sur Mars et aideront à se préparer à l’exploration humaine

 

Comme je prends tout cela au vol, papillonnant ( j'espère aussi bien que le fera "Ingénuity " 9_9) sur le net, cette jurisprudence , lors même que l'on démontre que les machines font parfaitement le job pour et sur Mars, est-elle réellement celle de la NASA ??

 

Les panoramas, la définition absolument stupéfiantes des images de cette mission ne m'empêchent pas de penser, quand je découvre les marqueurs essentiels de l'environnement martien, ces déserts ravinés , ces dunes qui se dessinent au gré de tempêtes se sable à échelle planétaire et qui font passer les nôtres pour un doux Zéphyr  dans un bac à sable à Monument Valley, pour faire couleur locale -_- , de penser donc ( pardon Anne pour la longueur de la phrase :P) :

que ferions-nous dans cette galère de réellement utile à l'Humanité ?

Coût/ Avantages ? 

 

 

Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nasa.gov/press-release/nasa-invites-public-to-take-flight-with-ingenuity-mars-helicopter


Au plus tôt, le dimanche 11 avril, la première tentative de vol d'Ingenuity (sans pilote à bord :)) sur une autre planète sera effectuée . Ponctuant le mois consacré à la préparation et aux vols d'Ingenuity, la NASA organisera plusieurs événements pour que le public profite pleinement du spectacle.


Un livestream confirmant le premier vol d'Ingenuity devrait commencer vers 3h30 HAE le lundi 12 avril sur NASA Television, l' application NASA et le site Web de l'agence , et sera diffusé en direct sur plusieurs plateformes de médias sociaux d'agences, comme le JPL YouTube et Facebook ...


... La date du vol peut changer au fur et à mesure que les ingénieurs travaillent sur le déploiement, les vérifications avant le vol et le positionnement des véhicules, Persévérance et Ingénuity. Le calendrier des événements sera mis à jour au besoin et son actualisation sera disponible sur la page Web Watch Online de l'hélicoptère :


https://mars.nasa.gov/technology/helicopter/#Watch-Online


 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, jackbauer 2 a dit :

1er bulletin météo du cratère Jezero : un peu frisquet

 

Bonjour: Le pire des déserts sur terre est tellement mieux que n'importe où sur Mars! Les pôles nord et sud sont tellement plus accueillants, même Death Valley!

Des touristes sur Mars? j'espère qu'ils n'oublieront pas leurs maillots de bain!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une chose pas commune du tout !

Un arc-en-ciel martien !!! O.o

 

image.png.1d187b9c3b4881dd4b0bf04e4b980e7d.png

 

Il me semble bien que c'est la première fois, en presque vingt ans de suivi des missions martiennes, qu'il m'est donné d'en voir un. 

Une averse à prévoir ?

 

En fait quitte à vous décevoir, ce n'est qu'un artefact.

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Huitzilopochtli a dit :

En fait quitte à vous décevoir, ce n'est qu'un artefact.

Dommage :)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, Huitzilopochtli a dit :

Un livestream confirmant le premier vol d'Ingenuity devrait commencer vers 3h30 HAE le lundi 12 avril sur NASA Television

 

 

Je suis perdu là...

Heure HAE=UTC-4h nous on est en heure d'été à UTC+2h donc le livestream du 1er vol débuterait le lundi 12 Avril à 9h30 heure locale?

 

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Edited by lolodobs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être pas des arcs-en-ciel.

 

Mais est-ce que des parhélies peuvent-elles se former sur Mars (au niveau des pôles) ? Je pense que oui, vu qu'au niveau des pôles des cristaux de glace peuvent être en suspension dans l'air. Avec un soleil bas, tous les ingrédients sont réunis pour qu'un observateur présent là bas puisse en voir.

 

Je laisse les experts confirmer si oui ou non un parhélie est possible sur Mars. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un autre superbe GIF (de la NASA) :

 

https://mars.nasa.gov/news/8912/say-cheese-on-mars-perseverances-selfie-with-ingenuity/

 

 

 

 

L'essentiel traduit :

 

Le rover Perseverance  a pris un selfie avec l’hélicoptère Ingenuity, vu ici à environ 13 pieds (4 mètres) de là sur cette image du 6 avril 2021, le 46e jour martien, ou sol, de la mission. Percy a capturé l’image à l’aide d’une caméra appelée WATSON (Wide Angle Topographic Sensor for Operations and eNgineering), qui fait partie de l’instrument SHERLOC (Scanning Habitable Environments with Raman and Luminescence for Organics and Chemicals), situé à l’extrémité du bras robotique du rover.

Le selfie de Perseverance avec Ingenuity a été assemblé à partir de 62 images individuelles prises pendant que le rover regardait l’hélicoptère, puis à nouveau alors qu’il regardait la caméra WATSON. Des vidéos expliquant comment les rovers Perseverance et Curiosity  prennent leurs selfies peuvent être trouvées ici.

Une fois que l’équipe sera prête à tenter le premier vol, Perseverance recevra et transmetra à Ingenuity les instructions de vol finales des contrôleurs de mission du JPL. Plusieurs facteurs détermineront l’heure précise du vol, y compris la modélisation des régimes éoliens locaux, en s’insurdant des mesures prises par l’instrument MEDA (Mars Environmental Dynamics Analyzer) à bord de Perseverance. Ingenuity fera tourner ses rotors à 2 537 tours/min et, si toutes les vérifications finales semblent bonnes, décollera. Après avoir grimpé à une vitesse d’environ 3 pieds par seconde (1 mètre par seconde), l’hélicoptère planera à 10 pieds (3 mètres) au-dessus de la surface pendant une période de 30 secondes. Ensuite, Ingenuity descendra et se posera  sur la surface martienne.

Plusieurs heures après le premier vol, Perseverance va délivrer la première série de données techniques d’Ingenuity et, éventuellement, des images et des vidéos des caméras de navigation du rover et mastcam-Z, une paire de caméras zoomables. D’après les données recueillies le premier soir après le vol, l’équipe d’Ingenuity s’attend à être en mesure de déterminer si sa première tentative de vol vers Mars a été un succès. Les résultats des essais en vol seront discutés par l’équipe d’Ingenuity lors d’une conférence de presse le même jour.

 

 

 

8912_25790_First_selfie-1200.gif

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 13 heures, BERNARD GAUTIER a dit :

Mais est-ce que des parhélies peuvent-elles se former sur Mars (au niveau des pôles) ? Je pense que oui, vu qu'au niveau des pôles des cristaux de glace peuvent être en suspension dans l'air. Avec un soleil bas, tous les ingrédients sont réunis pour qu'un observateur présent là bas puisse en voir.

 

Je laisse les experts confirmer si oui ou non un parhélie est possible sur Mars. 

 

La question est intéressante et bien que n'étant pas expert, je peux apporter quelques renseignements.

 

On trouve, entre autres, dans l'atmosphère de Mars, des nuages constitués de cristaux de glace d'eau à toutes latitudes. Ils peuvent être de type cirrus, plutôt en haute altitude, ou même orographiques sur les versants de volcans.

 

On peut donc aussi les observer au niveau de l'équateur.

 

Il semblerait que la concentration en cristaux de glace d'eau soit assez importante pour, possiblement, générer ce type de phénomène si les conditions d'incidence lumineuse s'y prêtent encore que, personnellement, je n'ai pas connaissance d'observation de ce type d'évènement à la surface de Mars.

 

Peut-être que des paramètres physiques spécifiques à l'atmosphère de cette planète interdisent finalement les parhélies, ou les rendent exceptionnelles et n'avons nous pas eu encore l'opportunité d'en capturer l'image ? 

Edited by Huitzilopochtli
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que je m'étais sans doute trop focalisé sur les cristaux de glace d'eau.

J'ignorais que Mars Polar Lander avait parmi ses objectifs le projet d'observer ces parhélies.

Toujours est-il que nous en restons pour l'instant à de la fiction...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déverrouillage des pales du rotor acté par un Gif de PaulH51 (UMSF)

 

index.php?act=attach&type=post&id=47502

 

La poussière sur le panneau solaire ne paraît toujours pas poser problème. Elle n'en couvre d'ailleurs environ qu'un sixième de sa surface.

  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Super! Le tout premier mouvement d'hélice sur une autre planète. Tout ce qui se déroulera sera une première de l'histoire sur une autre planète! 

 

En tout cas, on peut dire qu'il fonctionne toujours et résiste bien au froid, c'est un bon présage pour lundi. Hâte de voir ça! 

 

Super, je ne connais pas ce site, pour les parhélies martiennes et autres planètes. Si MPL n'a pas pu le faire, il faudrait peut être dénicher dans les archives photos de Phoenix, sait-on jamais?

 

Citation

den b a dit:

Il y a un petit paragraphe consacré à Mars sur atoptics : https://www.atoptics.co.uk/halo/owmars.htm

 

Edited by BERNARD GAUTIER

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, BERNARD GAUTIER a dit :

Si MPL n'a pas pu le faire, il faudrait peut être dénicher dans les archives photos de Phoenix, sait-on jamais?

 

J'avais suivi la mission de Phoenix de façon très régulière. Je n'ai pas souvenir d'image de parhélie prise le lander.

Mais celle-ci aurait pu quand même m'échapper.

 

Pour vérification on a le Photojournal.

Bon courage. :)

 

https://photojournal.jpl.nasa.gov/mission/phoenix?start=100

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Je n'ai pas souvenir d'image de parhélie prise le lander

 

Je confirme..

 

 

il y a 14 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Percy s'est éloigné d'Ingenuity d'une trentaine de mètres

 

Qu'il parte le plus loin possible.. ça va dégommer !!! :(

 

C'est qu'il grandit vite l'insecte..

EyU3iCgXIAY2Fyr.jpg.9ae8cce6386b0e19e68fc310b74022f1.jpg

 

  • Haha 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, den b a dit :

Il y a un petit paragraphe consacré à Mars sur atoptics : https://www.atoptics.co.uk/halo/owmars.htm

 

Bonjour, donc il neige sur Mars, au moins aux deux pôles.

 

Les nouvelles images depuis Perseverance est arrivé la bas, le sol parait plus sombre, ceci dû a de meilleurs logiciels pour mieux interpréteréter les couleurs?

Ça me parait encore plus lugubre!

 

Merci Den pour le lien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

 

 

30.png

 

31.png

 

32.png

 

27.png

 

28.png

 

29.jpg

 

29b.jpg

 

29c.jpg

 

J'ai entouré en rouge notre petit Ginny ; Une de ses papates à l'avant est différente des 3 autres. Mais pourquoi !?

Zigzague beaucoup le soldat Percy !

Edited by jackbauer 2
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

Zigzague beaucoup le soldat Percy !

 

Bonjour: merci pour ces images impressionnantes.

Le paysage est vraiment triste, et ça n'a plus rien à voir avec l'Arizona et ses couleurs de roches, je pense entre autre au Grand Canyon. De plus le soleil ne peut pas donner de ces couleurs majestueuses étant si loin et traversant une atmosphère très fine.

 

Il est possible que les zigzagues sont dû au logiciel à bord choisi indépendamment de GPL la trajectoire idéael pour conserver les roues?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now