symaski62

mars 2020 rover

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai mis le nez dans le sable Anne :) c'est vraiment magnifique :x

Je suis toujours autant scotché par la qualité des images :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit bien l'aspect farineux, pulvérulent, du matériau après forage. Impressionnant.

...Et puis deux yeux, une bouche arrondie en un o ébahi : le nouveau visage de Mars ? :)

  • Like 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://mars.nasa.gov/mars2020/mission/status/362/almost-on-the-rove-again/


Mars... et ça repart. :|


Écrit par Eleni Ravanis, étudiante collaboratrice à l'Université d'Hawaï à Mānoa


LRF_0328_0696045427_234EBY_N0090000SCAM0


Image du micro-imageur longue distance SuperCam (RMI) du delta prise depuis notre emplacement actuel. Le but de cette image était d'examiner plus en détail certaines des couches supérieures du delta et de mieux comprendre leurs compositions. Cette image a été acquise le 21 janvier 2022 (Sol 328) à l'heure solaire moyenne locale de 08:58:28. Crédits : NASA/JPL-Caltech/LANL/CNES/IRAP.


Comme indiqué dans notre article précédent, l'équipe avait donc  réussi à libérer l'entrée du carrousel de prélèvement de la totalité des cailloux qui y étaient restés bloqués. Persévérance s'est ensuite repositionnée sur l'affleurement d'Issole pour reprendre ce qui esr notre deuxième échantillon à cet endroit, avant de repartir vers le nord...


Sol 337, images de la troisième tentative de carottage sur la roche "Issole", de Tau (UMSF)


index.php?act=attach&type=post&id=50327

 

...  l'équipe scientifique a travaillé d'arrache-pied pour préparer notre prochaine phase d'opérations scientifiques, qui nous mènera vers le delta occidental. 


Pour se préparer, l'équipe doit faire des observations à longue distance du delta et de ses strates, à partir de la crête Artuby, avec les instruments Mastcam-Z et SuperCam (par exemple, une observation récente de la SuperCam Remote Micro-Imager est illustrée ci-dessus). 


Nos observations de la semaine dernière comprenaient aussi des images stéréo Mastcam-Z de la partie ouest de la crête d'Artuby qui nous permettront de créer des modèles 3D de l'affleurement. Nous avons également poursuivi nos observations de l'atmosphère, en particuliers avec  la collecte de données lors de la tempête de poussière provenant d'Hellas qui était passée au-dessus du rover pendant les sols 312-318 (5 - 11 janvier ).


Une fois Persévérance retourné sur la crête d'Artuby, nous entreprendrons des recherches scientifiques de proximité à un endroit connu sous le nom de « Rimplas ». 


Après cela, l'équipe est toujours décidée de retenter un prélèvement sur la cible Roubion, là où notre premier échantillon s'était désagrégé, et/ou de prélever un échantillon de roche sur  "Chal", qui sont des blocs de roches massives  plus proches de notre site d'atterrissage.


Ces décisions, comme toutes les autres dans une mission aussi complexe et ambitieuse que Mars 2020, seront un compromis entre le temps nécessaire pour réaliser ces opérations et le retour scientifique attendu. Nous entamerons ensuite un voyage de plusieurs kilomètres visant à atteindre le delta le plus tôt possible. En cours de route, les observations scientifiques pourront inclure des investigations sur les cratères que nous approcherons pendant notre voyage vers le delta.


L'équipe commence à planifier ces observations maintenant, car avec les capacités de conduite autonome de Persévérance , nous serons au delta rapidement. L'équipe a hâte d'être à nouveau sur la route !
 

  • Like 4
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super boulot Anne :)

Faut vraiment prendre le temps de se balader sur la full ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une petite mosaïque sol 346.

A 100% (clic droit "ouvrir l'image dans un nouvel onglet" puis clic clic)  on peut toucher le sable ! 

 

mosa-346.jpg

 

Bon week-end :) 

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent Anne :x tu deviens la grande spécialiste de la mosaïque martienne :)

Quand je pense qu'un robot a tenté de faire un trou dans ton image :)

Par contre faut quand même prendre les ascenseurs xD

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://mars.nasa.gov/technology/helicopter/status/366/dusty-flight-19-completed-and-looking-ahead-to-flight-20/


écrit par Jaakko Karras, ingénieur en chef Ingenuity au Jet Propulsion Laboratory.


Traduction automatique corrigée du lien :


Le vol 19 s'est terminé avec succès le 7 février, soit au sol 345 de la mission de Persévérance ( à 12 h 00 LMST heure solaire moyenne locale) et a posé Ingenuity en sécurité dans l'ellipse d'atterrissage choisie, juste au-dessus de la crête est du Bassin « Sud Séítah ».


HNM_0345_0697565970_631ECM_N0190001HELI0


Mars Helicopter Sol 345 - Caméra de navigation : Image de la caméra de navigation prise au moment où Ingenuity décollait pour son vol 19. On distingue notamment du sable accumulé sur l'un des pieds d'Ingenuity qui se disperse au tout début de l'élévation. Crédits : NASA/JPL-Caltech. 


Le vol 19 était un utile rappel des défis et de l'imprévisibilité de l'environnement martien. Comme indiqué dans notre précédente mise à jour , le vol 19 a été retardé par une tempête de poussière inattendue qui avait provoqué une baisse significative de la densité de l'air ainsi que celle du rendement des panneaux solaires. Ingenuity a cependant continué régulièrement à communiquer avec Perseverance et est revenu à ses niveaux de production d'énergie après que le ciel se soit dégagé. Cette tempête a cependant engendré  deux défis supplémentaires à relever : l'objectif de caméra de navigation sali et l'empoussièrement de l'ensemble des plateaux cyclique.


La comparaison des images de la caméra de navigation prises avant et après la tempête a révélé que cette dernière avait déposé des poussières sur l'objectif de la caméra de navigation orientée vers le sol, en particulier autour de la périphérie de son champ de vision. Cet encrassement est problématique car le logiciel de navigation visuelle peut confondre ces poussières avec les caractéristiques réelles du sol qu'il prend pour repères pendant le vol, avec pour conséquences de possibles erreurs de navigation. Heureusement, le logiciel d'Ingenuity fournit un outil pour résoudre ce problème avec un fichier de masque d'image qui commande au logiciel de navigation d'ignorer certaines parties de l'image. L'équipe des opérations a utilisé cette fonctionnalité et a effectué une mise à jour du masque d'image à la fin du mois dernier.


La tempête a également déposé de la poussière et du sable dans les ensembles de plateaux cycliques d'Ingenuity. 


https://fr.wikipedia.org/wiki/Plateau_cyclique_(hélicoptère)


Sur Mars comme sur Terre, les plateaux cycliques d'un hélicoptère sont très importants car ils contrôlent le pas (angle par rapport à l'horizontale) des pales du rotor, ce qui est essentiel pour un vol stable et contrôlé. Le problème a été détecté pour la première fois lorsque le giravion a signalé une panne lors de son premier auto-test automatisé de l'actionneur du plateau cyclique après la tempête de poussière du 28 janvier 2022 (Sol 335 de la mission). Les données ont révélé que les six servo-actionneurs du système connaissaient des niveaux inhabituels de résistance lors de leur fonctionnement ainsi qu'une diminution de leur amplitude de mouvement. L'équipe a déterminé que l'explication la plus probable de l'augmentation de la résistance était que la poussière et le sable s'étaient accumulés sur les ensembles de plateau cyclique, qui ont des pièces mobiles exposées. Cette théorie est étayée par le fait que Persévérance avait également observé une importante accumulation de poussière et de sable sur son pont supérieur suite à la tempête.


Les expériences réalisées au cours du développement d'Ingenuity avaient montré que les ensembles de plateau cyclique devraient être capables d'évacuer la poussière et le sable grâce à leurs actionnements répétés. Une nouvelle expérience a été réalisée plus tôt ce mois-ci, qui a également pu confirmé cette capacité d'auto-nettoyage. L'équipe a testé cette approche en effectuant une routine d'auto-test répétée, ou "servo wiggle", pendant le Sol 340. Les données de cette activité ont montré une amélioration significative, une réduction de la charge du servo. Remarquablement, à la fin de cette opération, les charges du servo d'Ingenuity semblaient presque identiques aux charges nominales observées avant la tempête de poussière. Ingenuity a été autorisé à entreprendre le vol 19, qu'il a terminé avec des performances d'actionneur satisfaisantes.


L'équipe se prépare maintenant pour le vol 20, qui poursuivra son trajet en accompagnant Perseverance jusqu'à son site d'atterrissage d'Octavia E. Butler. De là, les deux appareils robotiques commenceront à voyager vers le delta de la rivière Jezero Crater. Bien qu'ils se dirigent tous deux vers le même endroit, Ingenuity et Perseverance emprunteront des itinéraires différents.

 

Perseverance roulera autour de Séítah alors qu' Ingenuity prendra un raccourci en volant vers le nord-ouest. 


Le vol 20,lui, emmènera Ingenuity dans une dépression peu profonde juste au sud-ouest de son premier site de décollage, Wright Brothers Field. Cet emplacement servira de point de départ pour son voyage survolant Séítah. Au cours du vol 20, Ingenuity devrait parcourir 1390 mètres, à une altitude de 10 mètres et une vitesse au sol maximale de 4,5 mètres par seconde. Ce vol aura lieu au plus tôt le 25 février. Restez à l'écoute !

 

Addendum :

 

Carte du futur trajet (prévisionnel) de Percy, donc susceptible d'être quelque peu modifiée au gré des circonstances :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=50527

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 35 minutes, PhVDB a dit :

Et pendant que rien ne va en bas, Curiosity trouve une ''fleur'' sur Mars !

 

oui, @vaufrègesI3 nous l'a dit vendredi sur le fil sur ... Curiosity ;)

 

 

a+

stéphane

Edited by stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, stéphane a dit :

oui, @vaufrègesI3 nous l'a dit vendredi sur le fil sur ... Curiosity ;)

 

 

C'est beaucoup mieux, merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://mars.nasa.gov/mars2020/mission/status/368/a-river-runs-through-it-onward-to-the-delta/


Article de Brad Garczynski, étudiant collaborateur à l'Université Purdue


Traduction automatique corrigée :


26413_Sol0057_zcam08103_Z110_R0E-web1.jp


Cette image couleur améliorée a été acquise par l'instrument Mastcam-Z le 18 avril 2021 (sol 57). Kodiak, proéminent monticule stratifié, se trouve alors à environ 2 km du rover et est un vestige de l'ancien delta de Jezero. Les scientifiques utilisent des observations comme celle-ci pour orienter la traversée du rover le long du delta et sélectionner les cibles scientifiques les plus interessantes. Crédits : NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS


Il va être temps d'aller vers le Delta. Après une année terrestre d'exploration, le rover Persévérance va se diriger vers le site de sa prochaine campagne scientifique.


Depuis le sol 340 (2 février 2022), nous venons d'effectuer un retour dans le passé depuis que nous avions quitté Séítah en revenant sur nos traces, jusqu'au site d'atterrissage d'Octavia E. Butler. Des vues et des rochers familiers nous accueillent comme de vieux amis alors que nous nous nous remémorons  de toute la science incroyable et les opérations que nous avons accompli pour reconstituer l'histoire géologique du cratère Jezero. Mais alors que nos yeux (et caméras) sont déjà fixés sur le delta, notre travail sur le plancher du cratère n'est pas encore terminé car nous cherchons à y collecter notre dernier souvenir  avant de conclure notre première campagne scientifique. 


Après une série de trajets record grâce à l'Autonav, nous sommes arrivés à notre prochain site d'échantillonnage au sol 361 (24 février 2022). Notre objectif est de prélever une roche membre de Ch'ał, sur un rocher élevé qui représente peut-être un chapitre géologique unique dans l'histoire du cratère et que nous n'avions pas encore échantillonné. Après des semaines de discussion pour identifier la meilleure cible à échantillonner avec l'équipe scientifique et les planificateurs du rover, nous avons opté pour la cible rocheuse baptisée "Sid". Cette semaine, le rover achèvera le processus d'échantillonnage habituel d'abrasion et de science à distance/proximité pour caractériser parfaitement la roche avant le carottage.


NRF_0361_0698991123_973ECM_N0110000NCAM0


Le rocher nommé « Sid » : Perseverance  a utilisé sa caméra de navigation gauche (Navcam) pour acquérir une image le 24 février 2022 (sol 361) de la cible Sid, un rocher élevé vu ici juste au-dessus du bras du rover. Les scientifiques prévoient d'échantillonner cette roche avant que le rover ne se dirige vers le delta pour sa prochaine campagne scientifique. Crédits : NASA/JPL-Caltech.


Images de contexte Sol 362 de Mastcam-Z et Navcam. Image Sol 363 SHERLOC WATSON de la surface et de la roche sélectionnée pour abrasion. Couleurs légèrement rehaussées. De tau (UMSF) :


index.php?act=attach&type=post&id=50589


Quelques minuscules cristaux allongés d'environ 1 mm de long (si mon calcul et mon interprétation sont corrects) sont visibles.


index.php?act=attach&type=post&id=50590


index.php?act=attach&type=post&id=50591


Sid et son patch abrasé, sol 367 NavCam. Image de PaulH51 (UMSF)


index.php?act=attach&type=post&id=50586


Gros plan de la surface d'abrasion de Paul et 2 images en fausses couleurs de tau :


index.php?act=attach&type=post&id=50587


index.php?act=attach&type=post&id=50588


index.php?act=attach&type=post&id=50607


Une fois que nous aurons rangé nos échantillons, Persévérance passera à la vitesse supérieure dans la partie nord de Séítah et plus à l'ouest vers le delta. Là-bas, nous aurons l'occasion d'étudier des couches de roches sédimentaires, des minéraux argileux et les rochers transportés depuis l'extérieur dans Jezero. Ces caractéristiques sont des vestiges du passé hydrique du cratère et des indicateurs précieux d'un ancien environnement habitable. 


Si la vie microbienne existait ici dans le passé, c'est l'un des meilleurs endroits pour la rechercher, car des boues finement stratifiées peuvent avoir enfouie et conservé un enregistrement de cette activité microbienne. Depuis l'atterrissage, nous avons réalisé des observations à longue distance avec les instruments Mastcam-Z et SuperCam pour en savoir plus sur la structure et la minéralogie du delta avant même d'y parvenir.
 

  • Like 3
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dernier forage (hors doublon probable) de la première campagne scientifique de Percy sur le rocher "Sid" au sol 371 (Image de Phil Stooke - UMSF) :

 

index.php?act=attach&type=post&id=50621

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.jpl.nasa.gov/news/nasa-extends-ingenuity-helicopter-mission


La NASA prolonge la mission de l’hélicoptère Ingenuity


La NASA a prolongé les opérations de vol de l’hélicoptère Ingenuity  jusqu’en septembre. Dans les mois à venir, le premier aèronef de l’histoire à opérer à partir de la surface d’un autre monde soutiendra la prochaine campagne scientifique du rover Perseverance explorant l’ancien delta fluvial du cratère Jezero. En cours de route, il continuera à tester ses propres capacités pour soutenir la conception des futurs véhicules aériens martiens.

L’annonce fait suite au 21e vol réussi du giravion, le premier d’au moins trois nécessaires pour que l’hélicoptère traverse la partie nord-ouest d’une région connue sous le nom de « Séítah » et atteigne sa prochaine zone de transit.

« Il y a moins d’un an, nous ne savions même pas si le vol motorisé et contrôlé d’un avion sur Mars était possible », a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la Direction des missions scientifiques de la NASA. « Maintenant, nous attendons avec impatience la participation d’Ingenuity à la deuxième campagne scientifique de Perseverance. Une telle transformation de l’état d’esprit en si peu de temps est tout simplement incroyable, et l’une des plus historiques dans les annales de l’exploration aérienne et spatiale.


La nouvelle zone d’opérations d’Ingenuity est entièrement différente du terrain modeste et relativement plat qu’elle survole depuis son premier vol en avril dernier. Avec plusieurs kilomètres de large et formé par une ancienne rivière, le delta en forme d’éventail s’élève à plus de 130 pieds (40 mètres) au-dessus du fond du cratère. Rempli de falaises déchiquetées, de surfaces inclinées, de rochers en saillie et de poches remplies de sable qui pourraient arrêter un rover sur ses traces (ou renverser un hélicoptère à l’atterrissage), le delta promet de contenir de nombreuses révélations géologiques – peut-être même la preuve nécessaire pour déterminer que la vie microscopique existait autrefois sur Mars il y a des milliards d’années.

En arrivant dans le delta, les premiers ordres d’Ingenuity seront d’aider à déterminer lequel des deux canaux de rivière asséchés Perseverance devrait prendre quand il lui faudra monter au sommet du delta. En plus de l’aide à l’acheminement, les données fournies par l’hélicoptère aideront l’équipe de Persévérance à évaluer les cibles scientifiques potentielles. Ginny peut même être sollicitée pour imager des caractéristiques géologiques trop éloignées (ou en dehors de la zone traversable du rover), ou peut-être pour repérer des zones d’atterrissage et des sites de mise en cache pour le programme mars sample return.
« La campagne du delta de la rivière Jezero sera le plus grand défi auquel l’équipe Ingenuity sera confrontée depuis son premier vol sur Mars », a déclaré Teddy Tzanetos, chef de l’équipe Ingenuity au Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie du Sud. « Pour améliorer nos chances de succès, nous avons augmenté la taille de notre équipe et apportons des mises à niveau à notre logiciel de vol visant à améliorer la flexibilité opérationnelle et la sécurité des vols. »


Vols plus élevés
Plusieurs de ces améliorations ont permis de réduire les erreurs de navigation pendant le vol, ce qui augmente la sécurité des vols et des atterrissages. Un récent changement de logiciel déjà sur le giravion libère Ingenuity de son altitude maximale précédemment programmée de 50 pieds (15 mètres). Les gains d’altitude pourraient entraîner des augmentations progressives de la vitesse et de la portée de l’air. Une deuxième mise à niveau permet à Ingenuity de changer la vitesse de l’air en vol. Un autre lui permet de mieux comprendre et de s’adapter aux changements de texture du terrain pendant le vol. Les futures mises à niveau logicielles pourraient inclure l’ajout de cartes d’élévation du terrain dans le filtre de navigation et une capacité d’évitement des risques d’atterrissage.
Avant que la reconnaissance aérienne du delta puisse commencer, Ingenuity doit terminer son voyage dans la région. Prévu au plus tôt le 19 mars, le prochain vol d’Ingenuity sera un voyage complexe, d’environ 1 150 pieds (350 mètres) de longueur, qui comprend un virage serré dans son parcours pour éviter une grande colline. Après cela, l’équipe déterminera si deux ou trois vols supplémentaires seront nécessaires pour compléter la traversée du nord-ouest de Séítah.

Le premier vol expérimental sur un autre monde a eu lieu le 19 avril 2021 et a duré 39,1 secondes. Après quatre autres vols, six minutes de plus dans les airs et une distance totale de 1 637 pieds (499 mètres), la NASA a fait passer Ingenuity à une phase de démonstration des opérations, testant sa capacité à fournir une dimension aérienne à la mission Perseverance. Avec l’achèvement du vol 21, le giravion a passé plus de 38 minutes en altitude et a parcouru 2,9 miles (4,64 kilomètres). Au fur et à mesure que l’ingéniosité s’enfoncera plus loin en territoire inconnu, ces chiffres augmenteront inévitablement, et les records de vol précédents tomberont plus que probablement.


« Ce vol à venir sera ma 22e entrée dans notre journal de bord », a déclaré le pilote en chef d’Ingenuity, Håvard Grip du JPL. « Je me souviens avoir pensé que lorsque tout cela a commencé, nous aurions de la chance d’avoir trois inscriptions et immensément chanceux d’en avoir cinq. Maintenant, au rythme où nous allons, je vais avoir besoin d’un deuxième livre. »

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re-postage  .  Encore Merci à Jack' .


Il y a un mois environ, le trajet prévisionnel de Percy vers le delta se présentait comme cela :


index.php?act=attach&type=post&id=50595


Le 27 mars Kymani76 (UMSF) localisait le rover sur cette carte :


index.php?act=attach&type=post&id=50745


La route parcourue par le rover depuis son retour au site d'atterrissage s'est faite avec une rapidité inédite. Percy, en effleurant le cratère La Orotova, n'aura même pas pris le temps d'y faire étape pour l'étudier.


De Kymani76 encore :


index.php?act=attach&type=post&id=50735


Voilà où nous en serions actuellement avec les positions respectives du rover et d'Ingenuity (qui comme signalé précédemment ne vol pas, en ce moment, en éclaireur pour Perseverance :


image85.jpg


On remarquera la proximité relative (600 à 800 m) du rover avec son objectif principal pour effectuer ses prélèvements, potentiellement les plus prometteurs, à savoir le Delta.


index.php?act=attach&type=post&id=50595


De Thomas Appéré , mosaïque de deux photos prises par MastCam-Z Left et Right, au sol 401 (6 avril 2022) à 11h27 heure locale martienne.


L'objet lumineux au centre de l'image est la coque arrière et à sa gauche, le parachute, éléments de la descente de Perseverance à la surface de Mars :

 

Backshell and parachute - Perseverance, sol 401


et une version 3D d'Olivier de Goursac :


index.php?act=attach&type=post&id=50797


 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

De belles images quand même !  :|

Edited by Astro45

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben . . . re merci pour la 3D :)

Bonne soirée,

AG

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now