jackbauer 2

Programme SLS : la NASA avance des chiffres et des dates

Messages recommandés

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/vol-habite-projets-spatiaux-ambitieux-nasa-59901/

On peut être dubitatif quant aux chances de succès du programme SLS (aussi bien de la réussite technique que du budget alloué), toujours est-il que la NASA avance des dates et des chiffres précis…


Extrait :

La NASA, qui a reçu du président Obama la mission d’explorer un astéroïde et envoyer un équipage vers Mars dans les années 2030, vient de publier un nouveau calendrier de missions jusqu’en 2046. Il prévoit notamment à partir de 2018 un total de 41 vol du SLS (Space launch System), le futur lanceur lourd dont la Nasa a besoin pour ses missions habitées.

(…)

Quant aux missions martiennes habitées, les deux premières sont planifiées en 2039 et 2043

Hum hum hum….

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.washingtonpost.com/news/speaking-of-science/wp/2017/02/15/nasa-heeding-trump-considers-adding-astronauts-to-a-practice-moon-mission/?utm_term=.fd4a7201284e

Selon le Washington Post, Trump et la NASA ambitionnent de mettre des astronautes à bord du vaisseau Orion, qui doit être lancé fin 2018 (date prévue) pour faire un petit tour autour de la lune... (il devait être inhabité pour ce vol inaugural du SLS)

L'information principale dans cet article, c'est que le programme SLS ne sera pas abandonné !
C'est heureux, et contradictoire avec la préoccupation de Trump d'économiser les fonds publics, mais la NASA devrait disposer d'un lanceur lourd pour des missions lointaines, habitées ou non (exploration d'Europa)
Rien de telle qu'une bonne rivalité avec d'autres puissances : l'URSS en son temps, la Chine aujourd'hui ! Mais les choses peuvent encore changer, vu les débuts chaotiques de l'administration Trump...

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 17-02-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:

Selon le Washington Post, Trump et la NASA ambitionnent de mettre des astronautes à bord du vaisseau Orion, qui doit être lancé fin 2018 (date prévue) pour faire un petit tour autour de la lune... (il devait être inhabité pour ce vol inaugural du SLS)

Je ne suis pas une fusée en vols spatiaux, mais ça me semble complètement fou de faire un vol habité pour le premier envol du SLS !!! Ils ont vraiment confiance dans leur lanceur à ce point qu'ils pensent pouvoir refaire le coup de Apollo 8 ?

Ceci dit, si la fusée éclate avec des astronautes à bord ça serait une bonne excuse pour abréger prématurément ce programme de fusée pour nulle part. Le risque pris me semble énorme.

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas une fusée moi non plus, mais jusqu'à maintenant, en toute logique, les premiers vols prévus pour le lanceur SLS et ses équipements étaient prévus sans équipage. Ils ne sont pas fous ni complètement ouf ou kamikazes à la Nasa. Le premier vol avec équipage était programmé, si tout se passe bien, pour 2021. Cela m'étonnerai beaucoup que le génial Trump, grand spécialiste des vols spatiaux, arrive à bousculer beaucoup ce programme et ces échéances.

Quant au vol Apollo 8, il fut précédé de deux vols d'essais sans équipage avec la fusée Saturn V et le véhicule spatial Apollo.

[Ce message a été modifié par Géo le curieux (Édité le 18-02-2017).]

[Ce message a été modifié par Géo le curieux (Édité le 18-02-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.science-et-vie.com/article/la-nasa-va-t-elle-abandonner-mars-pour-retourner-sur-la-lune-9063

La Nasa va t-elle abandonner Mars pour retourner sur la Lune ?

Encore un article où S. Brunier fait rien que se moquer
Effectivement, la NASA n'a pas le budget pour aller sur Mars, mais elle ne l'a pas non plus pour retourner sur la Lune ; Quant à une collaboration internationale ça va être compliqué !
Par contre une station en orbite cislunaire pour remplacer l'ISS est crédible...

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 16-07-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Humain dans l'espace ne rapporte rien. Les développements scientifiques et techniques de l'ISS, même si cela peut créer des emplois et entraîner des innovations, sont trop limités et ponctuels au regard du coût. Donc, adieu les rêves de conquête lunaire et martienne !

Les satellites sont un business aux retombées bien terrestres et pérennes, et donc l'industrie des lanceurs et donc de l'espace juste au-dessus de nos têtes se porte bien.

La conquête de la Lune et de Mars, de manière durable, sera une conséquence secondaire d'enjeux industriels et économiques entraînant un afflux massif de liquidités sur Terre, à savoir, l'exploitation minière automatique des astéroïdes.
Certains disent que c'est trop coûteux en mettant en avant le coût actuel du retour d'échantillons de quelques grammes. Sauf que dans ce cas, on n'est pas dans une mission d'ordre scientifique nécessitant un soin par rapport à des échantillons de quelques grammes, ou nécessitant de s'extraire d'un puits gravitationnel important.
L'estimation du bénéfice rapporté par l'exploitation d'un astéroïde réduit à rien le rapport bénéfice/investissement. Quant à certains bénéfices estimés, ils représentent des montants supérieurs à la totalité des richesses mondiales actuelles. De quoi complètement bouleverser notre évolution.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voilà, je vous l'avais bien dit l'année dernière (dans le fil sur l'hypertelescope, entre autres) que le retour à la Lune était très probable.
D'autres raisons politiques sont évidentes :
La NASA ne peut pas abadonner le SLS après avoir abandonné AresV, cela voudrait dire qu'elle est complétement incompétente, dilapide l'argenrt public, et n'a donc plus de raisons d'exister.
Et Trump sait trancher dans le vif : "NASA, you are fired !"
A la place elle serait remplacée par une agence purement orientée pour la recherche scientifique et utilisant les moyens commerciaux pour ses vols. Donc l'exploration humaine c'est fini.

Plutôt que d'en arriver là, la NASA pourrait financer 2 ou 3 lancements SLS, incluant le premier vol test (sans doute pas habité), ce qui est assez pour deposer une trentaine de tonnes sur la Lune, mais pas assez pour Mars. De toutes facons les systemes de surface martiens n'existent pas.
Il y a quand meme un problème : la NASA n'a aucune idée, pour l'instant, de quoi faire de 30 tonnes sur la Lune. Si c'est pour regarder passer les meteorites depuis une base lunaire, une simple webcam a 50 dollars suffit. Une station en orbite circumlunaire ? pour quoi faire ?

Et donc, a dépense astronomique, il faut un retour scientifique astronomique. Et il n'y a guère qu'un telescope Lunaire qui puisse remplir ce rôle. Que ce soit un interferometre, un hypertlescope ou quelque chose de plus exotique, je ne sais pas. Mais la NASA doit vendre de l'espoir ou du rêve, sinon elle est foutue, car il y a eu trop de gachi.
Imager des exoplanétes, ca fait réver, donc c'est une possibilité.

Si La NASA ne propose rien, Trump va arrêter le SLS tout de suite, virer tout le monde et dissoudre l'organisation. C'est ce qu'il a de mieux à faire avec ce qui n'est plus qu'un repère de fonctionaires grassement payés dans des emplois à la limite du fictif, où les priorités sont l'Affirmative Action a tous les niveaux, la disponibité de toilettes transgenres à tous les étages, la creations de videos Computer Graphic Generated pour illuster la "vision" du moment (c'est a dire bullshit), mais qui n'a plus rien a voir avec l'exploration spatiale humaine. L'exploration scientifique avec des robots devrait etre amplement suffisante pour une agence 're-structurée'.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton abruti de Donald Trump ne va rien faire du tout, et surtout pas dissoudre la NASA. La seule chose qu'il a été capable de faire depuis qu'il est président c'est retirer les USA des accords de Paris sur le climat ! Quel visionnaire !
S'il veut que la NASA aille sur Mars, la Lune ou ailleurs, faut qu'il augmente de façon drastique le budget de la NASA plutôt que de goinfrer sans limite celui du Pentagone.
Quant à un télescope sur la Lune on t'a déjà expliqué 50 fois que c'était pas une bonne idée, mais à quoi bon ? Tu viens ici, comme beaucoup d'autres, radoter sans fin les mêmes conneries...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu l'article, je le trouve vachement bien...

C'est surtout le côté "Lune qui sort par la grande porte qui rentre par la fenêtre" qui m'amuse.

Par contre l'auteur ne dit rien du financement d'un tel retour sur la Lune à mon avis, il est trop optimiste, la Nasa ne fera ni Mars ni la Lune avant les calanques grecques...

Thomas Pesquet regardera les Chinois marcher sur Mars en 2060, dans sa maison de retraite...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant