jackbauer 2

SUPERNOVA ASASSN-15lh

Messages recommandés

http://time.com/4181650/supernova-discovered-brighter-milky-way/?xid=time_socialfl ow_twitter


La plus puissante supernova observée par les êtres humains….

Article de Guillaume cannat :
http://autourduciel.blog.lemonde.fr/2016/01/15/la-decouverte-de-la-supernova-la-plus-lumineuse-de-lunivers/

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 15-01-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incroyable...

A la distance de Alpha du Centaure elle serait aussi brillante que le Soleil...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande un truc... Cette supernova, si c'est confirmé, est à 3 milliards d'a.l
A cette distance le suivi sera t-il aussi riche d'enseignements que pour SN 1987A par exemple, à "seulement" 168.000 a.l ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, bien sûr que non

A son maximum, elle était à m : 16 environ, contre 3 pour SN 1987 A...

Elle va bientôt être totalement inobservable (si ce n'est déjà le cas) et aucun spectromètre ne pourra obtenir un spectre à très haute résolution comme on obtenait pour SN 1987 A...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Questions aux fusées du fofo.

Ce genre de truc ça doit émettre un max de rayonnement de toutes sortes, j'imagine
qu'il doit pas faire bon de se trouver à quelques années lumières de ce feux
d'artifice, ça doit stériliser la région sur un sacré volume non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas une fusée, mais je peux faire un chtit calcul: Ils disent qu'au max de sa brillance elle avait 570*10^9 fois la brillance du soleil, ça fait un deltamagnitude de ln(570*10^9)/ln(2.512)~29. Ca fait donc une magnitude absolue (en visible?) d'environs -25. Donc, à spectre égal au soleil, on peut admettre que même à une trentaine d'AL, la lumière visible + IR doit être assez forte pour avoir un effet de chauffage sur les systèmes solaires environnant, du type qu'on connait avec le soleil. Maintenant,, si le spectre de la SN est riche en gamma et X, reste à voir si l'atmosphère serait capable d'en absorber autant. Si je me souviens bien, la transmission de ces longueurs d'onde est de l'ordre de 10-7 au sol, Donc à ~32 AL (10pc) il est clair que si la dose de X et gamma est très augmentée, d'un facteur 10^3 ou 10^4 par rapport à la proportion visible , alors on se choperait probablement de sacrées doses au sol durant le maximum d'émission de la SN.

S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas une fusée non plus mais ils annoncent une M AB de -23.5, ce qui correspond à l'éclat du Soleil à la distance de Alpha du Centaure.

Donc clairement un truc comme ça entre ici et 15 années-lumière serait probablement une catastrophe pour la Terre...

Après ça dépend du progéniteur : si c'est une supergéante, on peut considérer que ça n'arrivera jamais, vu leur faible durée de vie, il faudrait que la Terre soye dans une région H II ou OB, ça n'a quasiment aucune chance de se produire...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le flux total annoncé est de 2.2 10^45 erg/s = 2.2 10^38 W soit 575 milliards de fois la puissance du soleil il faudrait que la terre soit à 12 années-lumière pour recevoir le même flux total que ce qu'elle reçoit du soleil.
(racine carrée de 575 milliards x sa distance actuelle,
soit 760000 fois sa distance actuelle au soleil,
soit encore 12 années-lumière).

La magnitude absolue annoncée dans la bande U (ultraviolet à 357 nm) est de -23.5 dans une bande où la magnitude absolue du soleil est 6.35 soit 870 milliards de fois la puissance rayonnée par le soleil dans l'ultraviolet. Il faudrait alors que la terre soit placée à 15 années lumière pour recevoir de la supernova autant d'UV qu'elle en reçoit actuellement du soleil. A 4 années-lumière (la distance de Proxima Centauri) elle recevrait en gros 15 fois plus d'UV qu'actuellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben on l'a échappé belle, autrement les super nova c'est un genre de chamboule-tout nan depuis le big bang, enfin quelques myards d'années après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
http://www.eso.org/public/france/news/eso1644/?lang

Communiqué de l’ESO (en français)

L’aspiration d’une étoile par un trou noir en rotation explique la survenue d’un phénomène super lumineux.
Une source de lumière ponctuelle et extraordinairement intense détectée au sein d’une lointaine galaxie et baptisée ASASSN-15lh fut récemment assimilée à la plus brillante des supernovae détectées à ce jour. De nouvelles observations effectuées au moyen de divers instruments, qui pour certains équipent des observatoires de l’ESO, viennent toutefois questionner cette classification. Une équipe d’astronomes propose en effet que cette source de lumière résulte d’un événement bien plus extrême et particulièrement rare : la dislocation d’une étoile passant à trop grande proximité d’un trou noir en rotation rapide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant