philgood

Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

Recommended Posts

Ici avec photo:

 

https://www.theverge.com/2020/10/23/21531060/osiris-rex-nasa-sample-pebbles-asteroid-bennu-escape

 

Apparement la prote est coincée!

Encore une fois très amusant,

 

400 grammes sont loin de ce que j'avais lu, la place pour deux kilos?

Le volume  est plus important que le poids, j'aurais penser! What do I know anyway?

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Le 24/10/2020 à 05:51, roul a dit :

Apparement la prote est coincée!

 

La prote je sais pas, mais le boulot n'est pas terminé :

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/asteroides-patrick-michel-mission-osiris-rex-nous-decrypte-premieres-images-donnees-asteroide-bennu-83718/

 

Départ de Bennu au printemps 2021


Avant son départ pour la Terre, la sonde Osiris-Rex doit encore mesurer l'effet Yarkovsky. Cet effet thermique agit sur la trajectoire de l'astéroïde, « mais de façon beaucoup plus faible que les perturbations des planètes ». Le principe est le suivant : quand un astéroïde reçoit la chaleur du Soleil, le temps qu'il la réémette, il a tourné un peu sur lui-même, et donc cette chaleur est réémise dans une direction différente produisant une force de recul et donc une poussée très légère.
« C'est cet effet que nous souhaitons mesurer in situ car il dépend des propriétés thermiques de l'objet, bien difficiles à mesurer depuis la Terre. » Mesurer précisément cet effet permettra d'affiner les trajectoires des astéroïdes, en particulier celle de Bennu, qui l'amène à proximité de la Terre tous les six ans et qui coupe celle de notre Planète.

Cette mesure a son importance. Les modèles de trajectoire « montrent une probabilité de collision de Bennu avec la Terre non nulle (mais de seulement 0,037 %) à la fin du XXIIe siècle » ! Or, ces modèles ne prennent pas en compte l'effet Yarkovsky de sorte que l'incertitude est grande sur ce risque de collision avec notre Planète.

 

D'ici quelques jours, une mesure de la masse de la sonde est également prévue et devrait confirmer, à plusieurs grammes près, quelle quantité de matière de Bennu est à bord d'Osiris-Rex, « sachant que l'objectif est d'avoir au moins 60 grammes ». Si la sonde confirme que des échantillons sont bien présents à bord et en quantité suffisante, elle stationnera « tranquillement » au-dessus de Bennu jusqu'au mois de mars ou avril 2021, le « temps qu'une fenêtre de tir s'ouvre pour rejoindre la Terre qu'elle devrait atteindre le 24 septembre 2023 ». À l'issue de ce retour, si la sonde est toujours fonctionnelle, la « Nasa pourrait décider d'étendre sa mission à destination d'un autre astéroïde qui n'a pas encore été choisi ».

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jackbauer a dit :

La prote je sais pas, mais

 

Bonjour:

 

Tu essaies de m'embrouiller avec ton orthographe et je suis sûr que c'est une faute de frappe. ;-)

 

D'après le lien que j'avais mis où la photo faisait voir les échantillons débordaient!

 

Dans ce même article il était expliqué le transfert dans la sonde si je ne fais pas erreur? Surprenant, mais il doit y avoir une très bonne raison.

 

Les fautes d'orthographe et grammaire sont ma spécialité!  ;-)

 

No big deal, bon ciel,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now