philgood

Lancement de OSIRIS-REx le 9 septembre

Recommended Posts

Le 16/02/2020 à 16:45, Alain MOREAU a dit :

je trouve ces gros rochers curieusement érodés ; qu'est-ce qui a pu les émousser de la sorte ?

C'était peut être des objets basaltiques très fluides qui se sont groupés en conglomérat avant d'être totalement refroidis. Ils auraient pu se mouler les uns sur les autres puis se cliver au gré des collisions en présentant des surfaces polies qui résulteraient de l'empreinte de leur moule et non d'une érosion ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonsoir, 

 

Dans un post de la mi-décembre, je vous proposais l'image étonnante d'une grande fracture rectiligne marquant un bloc rocheux à la surface de Bennu.

Aujourd'hui je vous présente celle-ci, avec une perfection géométrique un peu moindre mais dans le fond encore plus surprenante :

 

Proposée par Marcin600 (UMSF)

image.png.fa54b77a88d0973e45cc98777dfbe0ff.png

 

Je commence à m'interroger sur ce qui permet dans un tel chaos de gravats agglomérés d'obtenir à cette échelle, une pareille régularité géométrique. O.o

On sait que sur Terre, des cristaux géants sont susceptibles de se former dans des conditions très spécifiques... mais dans l'espace, dans un amas de roches résultant d'impacts successifs et liées dans l'espace sous l'effet d'une micro gravité !!!   

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

On s'y croirait...

 

https://www.asteroidmission.org/20190405-tilted-gargoyle/

 

Vue en angle de Gargouille Saxum
Cette image montre une vue en angle de l'un des rochers les plus sombres de l'astéroïde Bennu, appelé Gargoyle Saxum. Le rocher, situé près de l'équateur de l'astéroïde, a un albédo de 3,3%. L'image a été prise par la caméra PolyCam sur le vaisseau spatial OSIRIS-REx de la NASA le 5 avril à une distance de 1,7 miles (2,8 km). Le champ de vision est de 131 pi (40 m). Pour l'échelle, le petit rocher de couleur claire assis sur Gargouille mesure 6,2 pi (1,9 m) de long, ce qui correspond à la taille d'une personne. L'image a été obtenue lors du survol 5B de la phase d' enquête détaillée: baseball diamant de la mission . Lorsque l'image a été prise, le vaisseau spatial était au-dessus de l'hémisphère sud, pointant PolyCam vers le nord et l'ouest.

Date de prise: 5 avril 2019

Instrument utilisé: OCAMS (PolyCam)

 

 

20190405-Tilted-Gargoyle.png

  • Like 4
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, jackbauer a dit :

Pour l'échelle, le petit rocher de couleur claire assis sur Gargouille mesure 6,2 pi (1,9 m) de long, ce qui correspond à la taille d'une personne

 

Je sais pas ce que vous en pensez, vous ? Quand je vois une image comme ça, je lui donne "intuitivement" une échelle, là, j'aurais dit "le champ fait deux mètres, la roche blanche fait 10 centimètres".

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Superfulgur a dit :

e sais pas ce que vous en pensez, vous ? Quand je vois une image comme ça, je lui donne "intuitivement" une échelle, là, j'aurais dit "le champ fait deux mètres, la roche blanche fait 10 centimètres".

 

Je suis comme ça aussi, et j'aurais donné la même en gros.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem, peut-être à cause de nos repères terrestres ?
Ce bloc déchiqueté me fait penser à de la pouzzolane que je répands parfois sur les parterres du jardin et j'en n'imagine pas un de 20 m de long, et ... sans être vulcanologue !

 

Autrement, on remarque une certaine hétérogénéité au niveau de l'albédo des blocs, est-ce que ça signifie une grande variété minéralogique ce qui me surprendrait quand même un peu ?
Aussi, OSIRIS-REx est-elle capable de pratiquer une analyse minéralogique fine à distance ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Votre étonnement vient du fait qu'il n'y a pas d'érosion comme sur Terre. Ici la pluie, le vent, le gel, les végétaux "lissent" les paysages à grande échelle.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour:

 

Daccord, ni vent ni pluie ni érosion, mais la poussière cosmic ou  le regolith comme on voit sur la lune?

A moins que ces gravats sont considérés comme tel?

 

Ta dernière photo dans un sens est très banael, comme quand on est très haut dans les sommets de hautes montagnes. La seule chose qui déroute c'est que où devrait être le ciel c'est tout noire.

 

Stay safe and healthy.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans 2 jours désormais, le vaisseau OSIRIS-REx effectuera une première répétition en vue de la prise d'échantillon qu'il devra réaliser fin août sur le site de nightingale à la surface de Bennu.

 

Voici un récapitulatif précis de la manoeuvre de la sonde :

 

https://www.asteroidmission.org/?latest-news=rehearsal-time-for-nasas-asteroid-sampling-spacecraft

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

On notera parmi plusieurs points intéressant le système automatique de guidage pour la descente (NFT - Natural Feature Tracking) une totale nouveauté pour ce type d'opération et qui, par exemple, diffère radicalement de la technique japonaise pour les touch-down.

Il y a aussi le mouvement particuliers des panneaux solaires qui vont être relevés (passant d'une position horizontale à une forme en V) au moment de l'approche de la surface, afin de minimiser le risque de contact avec un gros rocher.

 

Enfin bref, ça va bouger ... :)

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour signaler la parution d'un nouvel excellent HS de C&E consacré aux astéroïdes

Pas facile de vendre en ce moment pour la presse écrite donc je fais un peu de pub :

 

 

im1.JPG

im2.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jackbauer a dit :

Pas facile de vendre en ce moment pour la presse écrite donc je fais un peu de pub :

 

C'est vrai, en revanche les sites Web de cette même presse explose littéralement… Un bien pour un mal ^_^

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Infos en bref concernant, d'une part, des modifications opérationnelles de futures exercices d'approches et, d'autre part d'une évaluation "granulométrique" à distance qui se justifiait par la crainte de scientifiques que le système de prélèvement manque d'efficacité du fait d'un manque d'éléments fins dans le régolithe de surface :

 

https://www.asteroidmission.org/status-updates/

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/04/2020 à 20:32, jackbauer a dit :

Votre étonnement vient du fait qu'il n'y a pas d'érosion comme sur Terre. Ici la pluie, le vent, le gel, les végétaux "lissent" les paysages à grande échelle.

 

Peut-être, oui, mais pas seulement : la distance de l'horizon doit jouer énormément aussi.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand l’œil nous joue des tours... Suffit de regarder la Lune, elle apparait toujours plus grosse à l'horizon alors qu'il n'en est rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir:

 

Merci pour le lien Huitzilopochtli.

 

Apparement la capacités de résoudre les images ne peut pas se faire à moins de 2cm.

 

Pour trouver un site où des échantillons pourront être prélevés est donc difficile, de plus l'endroit où le prélèvement envisagés est très étroit.

 

Je ne pense pas que des échantillons de 2cm puissent être prélevés? 

 

A quelle taille les rochers ou débit deviennent du regolith?

(En espérant que je ne répète pas trop les postes précédents)

Les dates du site de Huitzilopochtli sont courantes.

 

Stay safe and healthy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir: (encore)

 

Je me suis répondu à ma question qui en fait est très pertinente.

Je n'ai pas vu aucun impact sur l'astéroïde--ce qui ne veut rien dire, parce que je n'ai pas vu toutes les images.

Mais si il n'y a pas impacte, il n'y a pas de regolith!

 

"What is regolith and how does it form?

On the Moon, regolith occurs as a mixture of powdery dust and broken rock. Lunar regolith is formed by the impact of meteorites on the body's surface. The force of the collision melts some of the impacted regolith to form objects known as agglutinates and heaves debris (ejecta) outward from the point of impact."

 

Stay safe and healthy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now